Canosphère : base nautique écoresponsable dans la vallée de la Dordogne

CanoSphère : chaque coup de pagaie compte pour soutenir le développement des projets de la base nautique !

Visueel van project Canosphère : base nautique écoresponsable dans la vallée de la Dordogne
Geslaagd
111
Backers
09/08/2020
Einddatum
€10.982
Voor €10.000
110 %
Biodiversiteit
Lokale
ontwikkeling

Canosphère : base nautique écoresponsable dans la vallée de la Dordogne

CanoSphère : 4 amis d’enfance unis par la même passion 
CanoSphère, c’est l’histoire de quatre amis d’enfance unis par la passion de leur territoire et du canoé ; c’est une démarche éco responsable dans la vallée de la Dordogne ; c’est une base nautique propice à la balade, au rapprochement des hommes avec une nature sublime à protéger. Née en décembre 2018, notre projet voit aujourd’hui sa pérennité menacée par le contexte de crise sanitaire. Contribuer à sa consolidation en l’aidant à passer l’hiver, c’est devenir acteur de la préservation de la Terre à nos côtés. Tenté par l’aventure ? On vous raconte tout.

Un projet écoresponsable pour agir concrètement
Située dans une réserve de biosphère classée par l’UNESCO en juillet 2012, la base de CanoSphère a trouvé une place de choix à Cénac-et-Saint-Julien, au cœur du Périgord noir pour développer une activité touristique éco-responsable, dans ce bassin de la Dordogne haut en découvertes de la faune et de la flore locales. CanoSphère est un projet de partage qui propose des randonnées sur la rivière, une programmation culturelle dont un boléro de Ravel joué au rythme du coucher de soleil, une terrasse gourmande et un coin lecture ombragé au bord de l’eau. La base affiche clairement son engagement environnemental fort : fauchage raisonnée, abris à hérissons, un premier terrain « récupéré sur de l’exploitation intensive » pour le transformer en bio prairie, plantations sans aucun pesticide, approvisionnement en circuit local court de la guinguette, électricité verte…

10.000 euros : notre besoin pour tenir notre promesse
Notre initiative pourtant très jeune a été distinguée du Trophées 2019 de la Réserve de biosphère approuvé par l’Unesco et du Trophée Tourisme et Innovation des auditeurs de France bleu Périgord ; nous avons également noué un partenariat avec « One percent for the planet », ce qui confirme que notre intuition était la bonne et a un bel avenir devant elle. Oui mais voilà, la crise est passée par là…freinant la promesse dans son élan et compromettant sa deuxième année d’existence.
C’est la raison pour laquelle nous faisons appel à toutes les générosités pour nous aider à passer ce cap délicat, vers un lendemain meilleur. Nous avons évalué le besoin financier global à 10.000 euros : 5.000 de charges fixes pour maintenir la base à flot (120 canoés et la terrasse au bord de l’eau pour 50 personnes) ; 5.000 euros pour acquérir un triporteur électrique permettant d’éco-responsabiliser nos déplacements locaux et le transport de notre clientèle tout en affichant notre volonté inaliénable de penser à des nouvelles modalités d’exploitation, dans le plus grand respect de la nature. 10.000 euros nous permettraient de passer la saison d’été, puis l’hiver suivant et d’envisager sereinement le déploiement de notre programme 2021.

« Yes we cane ! » : votre soutien pour envisager demain


Nous avons monté ce projet tous les 4, convaincus que le futur est une affaire de présent et d’action ! Contribuer à la préservation de cette vallée de la Dordogne que nous chérissons, c’est en prendre soin concrètement et associer à son devenir tous nos amis touristes.
Georges Guétary chantait « Canoë, Qui glisses dans le soir, Tu portes mon espoir, Ohé, ohé Canoë, à ton rythme berceur, Je confie mon bonheur ».
Notre espoir aujourd’hui, c’est vous qui partagez notre vision du monde !
Notre futur, c’est votre solidarité, votre générosité !
Par avance merci, merci, merci, merci.
Signé Christophe, Fabrice, Laurent, Thierry, résolument optimistes !

email : contact@canosphere.fr
tél : 05 53 29 99 69

Waar dient de collecte voor

Nous avons évalué le besoin financier global à 10.000 euros :
- 5.000 de charges fixes pour maintenir la base à flot : 120 canoés et la terrasse au bord de l’eau pour 50 personnes ;
- 5.000 euros pour acquérir un triporteur électrique.
Lorsque le premier palier de 10.000 euros sera atteint, nous envisageons d'augmenter l'objectif à 15.000 euros pour l'acquisition d'une second triporteur utile à l'activité de la base nautique.

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil