Festival du Peu

Le Festival du Peu, exposition d’art contemporain, invite des artistes pour des installations in situ et lance un fablab

Visueel van project Festival du Peu
Geslaagd
57
Backers
13/06/2014
Einddatum
€6.320
Voor €6.000
105 %

Festival du Peu

Un peu d’histoire... En 2003, Le Maire de Bonson, Jean-Marie Audoli, et l’artiste Jean Mas créent le Festival du Peu. Inspirés du « Peu » de Jean Mas — qui joue avec la sonorité de la lettre « p » et sa représentation graphique — des supports vierges en bois sont distribués aux habitants : 500 Peu sont ainsi créés et ont été exposés dans la galerie du Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice en 2004.

 

Mamac

 

 

"Une Histoire de Peu", un film documentaire de Christian Passuello réalisé en 2003 (bande-annonce, 03:03)

Et aussi : "Rencontre Unik avec le Festival du Peu", un film documentaire de Stéphane Piernet réalisé en 2012 (14:51)  

 

D’abord lancé comme 'Une année du Peu', l’événement devient annuel, avec une exposition de 15 jours au mois de juillet. L’ambition est de donner à voir un champ large de la création contemporaine et de créer ou consolider le lien social en favorisant la rencontre entre les générations, les artistes et les publics. Dans le comité d’organisation qui rassemble des Bonsonnois, des élus, des professionnels et des personnes extérieures au village, tout est décidé collectivement, ce qui occasionne des débats passionnés et constructifs.

En 2012, le Musée du Peu est inauguré. Le fonds d’œuvres a été constitué au fil des années d’exposition par le don de créations et de Peu d’artistes (Ben, Sacha Sosno, Jean Mas, Bernar Venet). Chaque été, le Musée du Peu ouvre ses portes pendant la période du festival.

 

Museedupeu

Museedupeu2

 

Depuis 12 ans, le Festival du Peu propose un territoire et son contexte à des artistes désireux d’exposer dans des conditions particulières, sans que l’association ou le festival ne perçoive de commissions sur les ventes • aborde l’art contemporain par une démarche simple et spontanée • amène l’art contemporain dans ce village situé à 35km de Nice, non loin de l’agitation du littoral en période estivale • favorise la rencontre entre les artistes, le public et les habitants • fait appel à la créativité des Bonsonnois, en tous les cas les sensibilise à la démarche artistique par des rencontres privilégiées avec les artistes • implique les associations et commerces du village

 

Vernissage_bulles

Fleche

Repasderue

 

Chaque année, plusieurs artistes exposent leurs œuvres en occupant l’espace public — ruelles, places, accrochages aériens — et dans des lieux où sont mobilisés les «gardiens du Peu», habitants bénévoles qui assurent l’ouverture de ces salles d’exposition.

 

Insitu1

Insitu2

Expo1

Expo2

Expo3

Waar dient de collecte voor

Pourquoi une collecte ? Pour continuer à rêver un Peu !

Le financement du Festival du Peu repose pour moitié sur des apports publics (Conseil général 06 et Région PACA), l’autre moitié sur des apports privés (mécènes et partenaires). La recherche de mécénat est soumise à un contexte économique difficile ces dernières années et malgré le contact avec de nouveaux mécènes, nous peinons à rassembler cette année suffisamment de fonds. Mais les projets ne manquent pas ! Plutôt que de sombrer dans le défaitisme, nous avons décidé de lancer cette collecte. Parce qu’il suffit de peu de choses pour avancer, parce qu'il suffit d'un peu de chacun pour que les choses se fassent : c’est dans cet esprit que le festival est né en 2003 et qu'il existe depuis 10 ans.

 

Création artistique : l’exposition

Les artistes invités sont libres d’imaginer une installation ou un accrochage particulier, en abordant le village et ses lieux d'exposition comme un «terrain de jeu».

Frais de production : 4000€

 

Innovation : le fablab

Un fablab est un atelier où des projets de réalisation d’objets peuvent être menés à bien, avec des designers, des artisans, des artistes, avec n'importe qui aussi. Les objets peuvent nécessiter ou non l’usage d’imprimantes 3D. Ce que nous souhaitons avec ce fablab

• Faire se rencontrer les idées et les savoir-faire existants : habitants, publics et artistes

• Titiller la curiosité par la découverte d’imprimantes 3D

• Réaliser un projet commun, toutes générations confondues : finalité des objets à créer, dessins et croquis préparatoires, méthodes de construction, usages

• Donner l’opportunité d’aborder la création sans se restreindre à des pratiques sur écran

Local et fournitures : 400€ : aménagement d’un local mis à disposition par la municipalité qui nécessitera un peu d’achat de matériels (outils et matières premières) et un peu d'aménagement et de mise en place

Locations d'imprimantes 3D : 1600€ : imprimantes 3D à usage «populaire», c’est-à-dire ne nécessitant pas un savoir-faire particulier, mais simplement un accompagnement

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil