INYAPDR

Aidez-nous à éditer le livre photographique "INYAPDR", le livre de Jean-Christophe Laurent

Visueel van project INYAPDR
Geslaagd
87
Bijdragen
23/10/2020
Einddatum
€4.409
Voor €1.950
226 %
Nul
afval
Gemaakt
in
Frankrijk
Onafhankelijke
media

INYAPDR

<p>Corridor El&eacute;phant propose une collection de livres papier en &eacute;dition limit&eacute;e, num&eacute;rot&eacute;e, sign&eacute;e par leur auteur et certifi&eacute;e par un cachet &agrave; froid.&nbsp;<a href="https://www.corridorelephant.com/la-librairie" target="_blank">Ces livres sont disponibles dans sa librairie en ligne.</a>&nbsp;La maquette, l&rsquo;impression et le choix du papier sont r&eacute;fl&eacute;chis avec l&rsquo;artiste afin que l&rsquo;ouvrage corresponde avec le plus de justesse possible au travail du photographe.</p> <p><strong>&Eacute;dition limit&eacute;e, num&eacute;rot&eacute;e, sign&eacute;e par l&#39;auteur et certifi&eacute;e par un cachet &agrave; froid. Format 15x21 cm (format cahier),&nbsp;210 pages. 101&nbsp;photographies.</strong></p> <p><strong>Le livre de Jen-Christophe Laurent&nbsp;sera imprim&eacute; sur papier semi-mat 135&nbsp;gr</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/678834/Capture_d__cran_2020-08-08___11.38.54-1597690070.png" width="100%" /></p> <p>Il y a dans le travail de Jean-Christophe Laurent, le d&eacute;sir d&rsquo;un portraitiste qui s&rsquo;amuse des diktats sociaux. Si notre &eacute;poque fait appara&icirc;tre la nudit&eacute; comme d&eacute;gradante alors que parall&egrave;lement elle fait un pont d&rsquo;or aux images pornographiques, si cette m&ecirc;me pornographie s&rsquo;installe dans notre quotidien par le biais d&rsquo;une normalit&eacute; consum&eacute;riste&nbsp;alors que tout, des r&eacute;seaux sociaux aux discours politiques aseptis&eacute;s et bien-pensants, diabolisent la vue d&rsquo;un corps dans &laquo; son plus simple appareil &raquo; nous &eacute;loignant ainsi d&rsquo;une forme d&rsquo;humanit&eacute;, la photographie de Jean-Christophe Laurent en prend le contrepied. Elle nous invite &agrave; (re)d&eacute;couvrir, un temps, o&ugrave; nos corps tels qu&rsquo;ils sont et nous repr&eacute;sentent nous &laquo; appartenaient &raquo;, les montrer comme les regarder, relevant de la libert&eacute; individuelle.</p> <p>INYAPDR&nbsp;(Il n&rsquo;y a pas de recette), en dehors peut-&ecirc;tre de celle-ci : la libert&eacute; s&rsquo;arr&ecirc;te l&agrave; o&ugrave; commence celle des autres, loin des normes impos&eacute;es et des museli&egrave;res puritaines, &eacute;vidence que transmet le travail du photographe et &agrave; travers lui ses mod&egrave;les.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/678835/Capture_d__cran_2020-08-08___11.36.40-1597690099.png" width="100%" /></p> <p>L&#39;INTERVIEW DU PHOTOGRAPHE</p> <p><strong>Quelle est la gen&egrave;se de ce travail&nbsp;?&nbsp;</strong></p> <p>&Agrave; vrai dire, je ne me souviens pas exactement comment est venue l&rsquo;id&eacute;e de ce projet. Les processus qui m&egrave;nent &agrave; l&rsquo;&eacute;closion d&rsquo;un concept sont aussi multiples que complexes&nbsp;: l&rsquo;humeur, l&rsquo;envie de r&eacute;agir ou de r&eacute;fl&eacute;chir &agrave; des sch&eacute;mas, de confronter sa pens&eacute;e, etc. La gen&egrave;se de ce travail est donc le fruit de la convergence de plusieurs facteurs&nbsp;: un besoin d&rsquo;explorer, de recontextualiser la photo de nu, de d&eacute;passer son caract&egrave;re univoque, de le d&eacute;tourner, de l&rsquo;intellectualiser, d&rsquo;y int&eacute;grer d&rsquo;autres dimensions (sociales, ethno-sociales, litt&eacute;raires, politiques, philosophiques, symboliques, voire mystiques)&nbsp;; l&rsquo;envie &eacute;galement de r&eacute;pondre de fa&ccedil;on impertinente et ironique (le retour des femmes &agrave; la cuisine) &agrave; l&rsquo;injonction normative du st&eacute;r&eacute;otype f&eacute;minin publicitaire qui tyrannise le genre qu&rsquo;il est cens&eacute; repr&eacute;senter&nbsp;; tout cela (entre autres) combin&eacute; &agrave; la pr&eacute;monition confuse et terrifiante d&rsquo;un retour &agrave; l&rsquo;ordre moral pudibond qui se dessine d&eacute;j&agrave; en 2009 (l&rsquo;ann&eacute;e de l&rsquo;&eacute;laboration d&rsquo;<em>INYAPDR</em>)...&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Pourquoi photographier vos mod&egrave;les nus&nbsp;?&nbsp;</strong></p> <p>Mes mod&egrave;les&nbsp;? Un terme inad&eacute;quat pour parler de ce travail, car celui-ci consiste justement &agrave; dire qu&rsquo;il n&rsquo;y a pas de mod&egrave;le. 95&nbsp;% des femmes qui ont particip&eacute; &agrave; cette aventure artistique n&rsquo;avaient jamais pos&eacute; pour un photographe. Sinon, curieuse question concernant un ouvrage dont la nudit&eacute; est l&rsquo;axe central. Car il s&rsquo;agit l&agrave; d&rsquo;une mise en perspective des arch&eacute;types&nbsp;: l&rsquo;origine du monde (le sexe f&eacute;minin) au centre du monde (la cuisine&nbsp;: l&rsquo;endroit de la maison o&ugrave; l&rsquo;eau, le feu et la nourriture sont r&eacute;unis). Alors la nudit&eacute;&nbsp;? Affranchie des poses de la s&eacute;duction, des codes de l&rsquo;imagerie de charme et de leurs paradigmes esth&eacute;tiques, c&rsquo;est la nudit&eacute; comme principe de v&eacute;rit&eacute; et de r&eacute;alit&eacute;, mais aussi comme acte de r&eacute;sistance humoristique &agrave; la dictature d&rsquo;un format&nbsp;: celui de la cr&eacute;ature d&eacute;sincarn&eacute;e des magazines de mode qui angoisse le genre f&eacute;minin tout entier. La nudit&eacute; encore, pour raconter la beaut&eacute; du corps, dans son infinie diversit&eacute;, &agrave; tous les &acirc;ges. La nudit&eacute; enfin, comme ultime expression de la libert&eacute;.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Comment ce travail a-t-il &eacute;t&eacute; per&ccedil;u par les mod&egrave;les&nbsp;?&nbsp;</strong></p> <p>Encore une fois, il ne s&rsquo;agit pas de mod&egrave;les, mais de femmes ayant non seulement accept&eacute;, mais d&eacute;sir&eacute; (et chacune pour des raisons purement personnelles) participer &agrave; une exp&eacute;rience artistique qui d&eacute;borde largement du champ de la pure photographie. Il est donc question ici d&rsquo;une &oelig;uvre collective. &Agrave; moi le dispositif photographique&nbsp;: cadre, lumi&egrave;re, valeur de plan, pose frontale&nbsp;; et &agrave; chacune des participantes de disposer de sa propre attitude face &agrave; l&rsquo;objectif, ainsi que du choix et de la fa&ccedil;on de r&eacute;diger une recette dans sa langue maternelle. Maintenant, je ne saurais parler &agrave; leur place, mais selon moi, ce travail a &eacute;t&eacute; per&ccedil;u (entre autres) par les participantes comme une sorte de laboratoire, un espace de libert&eacute; et de cr&eacute;ation nich&eacute; au c&oelig;ur de deux exercices pr&eacute;cis (la r&eacute;daction d&rsquo;une recette et poser nue devant un objectif) dans lesquels elles pourraient s&rsquo;exprimer sans fard.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Comment avez-vous commenc&eacute; la photographie&nbsp;?&nbsp;</strong></p> <p>En 1969 (l&rsquo;ann&eacute;e &eacute;rotique), ma tata Paulette m&rsquo;a offert un Instamatic&nbsp;333 pour ma premi&egrave;re communion, mais j&rsquo;ai commenc&eacute; ma vie artistique par la peinture. Je suis pass&eacute; ensuite &agrave; l&rsquo;&eacute;criture cin&eacute;matographique et &agrave; la r&eacute;alisation de quelques courts-m&eacute;trages, puis &agrave; la litt&eacute;rature. J&rsquo;ai &eacute;galement travaill&eacute; dans plusieurs agences de publicit&eacute;. La photographie m&rsquo;est donc toujours apparue comme une &eacute;vidence dans mon parcours cr&eacute;atif, m&ecirc;me si elle n&rsquo;en reste qu&rsquo;une des composantes.</p>

Waar dient de collecte voor

<p><a href="https://www.corridorelephant.com" target="_blank">CORRIDOR &Eacute;L&Eacute;PHANT</a>&nbsp;est une structure associative qui met son savoir-faire et son expertise au service des artistes et des lecteurs. Association loi 1901 sans subventions et autog&eacute;r&eacute;e, nous r&eacute;alisons des ouvrages voulus et d&eacute;sir&eacute;s par tous.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/678836/Capture_d__cran_2020-08-08___11.40.18-1597690118.png" width="100%" /></p> <p>Il n&#39;y a pas de salari&eacute;s au sein de CORRIDOR &Eacute;L&Eacute;PHANT, la plus grande partie du travail est faite de fa&ccedil;on b&eacute;n&eacute;vole. Les sommes r&eacute;colt&eacute;es nous permettent de couvrir les frais de maquette, d&rsquo;impression, de communication, d&rsquo;envoi des livres et de fonctionnement de la structure. Les dons suppl&eacute;mentaires permettent d&#39;imprimer des ouvrages au del&agrave; du nombre de livres pr&eacute;achet&eacute;s, la moiti&eacute; des impressions est donn&eacute;e &agrave; l&#39;auteur et l&#39;autre est disponible dans la librairie en ligne.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/685850/d56a7d0d-94ca-4cf3-8ad1-39c2053c8d34.png" width="100%" /></p> <p>Depuis sa cr&eacute;ation en 2012, plus de 1300 artistes provenant du monde entier ont &eacute;t&eacute; expos&eacute;s (<a href="http://www.corridorelephant.com/" target="_blank">www.corridorelephant.com</a>), plus d&rsquo;une soixantaine d&rsquo;entre eux ont &eacute;t&eacute; &eacute;dit&eacute;s en livre num&eacute;rique (ebook), une trentaine&nbsp;ont &eacute;t&eacute; publi&eacute; en &eacute;dition papier&nbsp;<a href="http://www.corridorelephant.com/#!la-librairie/l77f3" target="_blank">(Acc&egrave;s librairie)</a>. Notre volont&eacute; est de faire d&eacute;couvrir les talents d&rsquo;aujourd&rsquo;hui et de demain souvent boud&eacute;s par l&rsquo;&eacute;dition &quot;classique&quot; parce que per&ccedil;us comme &quot;trop jeunes&quot; ou &quot;non vendeurs&quot;.</p>

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil