Jump to content

La France VUE D'ICI, acte II

Kunst en fotografie, Journalistiek, Website

Visueel van project La France VUE D'ICI, acte II
Checked circleGeslaagd
285
Backers
Tuesday, June 09, 2015
Einddatum
€16.061
Voor €15.000
107 %

Lancée en septembre 2014, cette grande enquête photographique et documentaire ne se fera pas sans vous.

Volgen en delen
Gesteund door
illusion & macadam ondersteunt het project: La France VUE D'ICI, acte IIHans Lucas ondersteunt het project: La France VUE D'ICI, acte II
Friday, March 17, 2017

Ce livre vous doit beaucoup !

Livre-1489763166 336 pages et plus de 560 photos : l’aventure photographique documentaire initiée il y a trois ans par Mediapart et le rendez-vous de Sète ImageSingulières s’achève aujourd’hui avec la parution de ce livre rassemblant les photos des 26 photographes ayant participé au projet. Il n’aurait pas pu exister sans votre soutien et vous êtes chaleureusement et nommément remercier dans l’ouvrage.

On peut le trouver en librairie depuis le 16 mars ou le commander sur les sites des libraires, de la FNAC ou Amazon.
Vous pouvez aussi commander ce livre avec le tirage d'une photographie du projet, signé et numéroté en série limitée à 11 exemplaires, format 21 x 29 cm sur papier hahnemühle. Le livre et la photo vous seront envoyés dans un coffret spécial. Prix du coffret : 180 euros + 10 euros de frais de port (à commander ici).


Enfin, des expositions commencent aussi à sillonner la France. Dès mercredi 22 mars, vous êtes invités au vernissage de celle organisée à la Maison des Métallos au 94 de la rue Jean-Pierre Timbaud, Paris XIe (inscription obligatoire invitation@maisondesmetallos.org).
Sans oublier : Dunkerque dimanche 19 mars, Besançon, à partir du 23 mars, et Sète, le 25-26-27-28 mai, pour une grande restitution. D'autres suivront et nous vous en informerons au fur et à mesure.

 

Encore merci pour tout

 

Sophie Dufau (Mediapart) et Gilles Favier (ImageSingulières)

 

Tuesday, February 07, 2017

Premières expositions de La France VUE D'ICI

Bonjour,

 

Les 26 photographes qui participent, grâce à votre don, à LA FRANCE VUE D’ICI sont sur leur dernière ligne droite. Ce grand récit photographique s’achèvera en mai prochain, mais déjà, et en attendant le livre qui sortira le 16 mars, voici les premières dates et lieux des expositions en France. D’autres suivront sans doute.

 

Encore merci à vous et à très bientôt

Sophie Dufau (Mediapart) et Gilles Favier (ImageSingulières)

 

 

MARSEILLE, jusqu’au 11 février 2017

Scène Nationale - Théâtre du Merlan

Yohanne Lamoulère - Main basse sur Marseille

 

LYON, jusqu’au 11 mars 2017

Bibliothèque de la Part-Dieu

Dans le cadre de l’événement « Démocratie : rêver,

penser, agir ensemble »

Paul Arnaud, Yohanne Lamoulère, Stéphane Lavoué

et Catherine Le Gall

Bibliothèque du 1er

Bertrand Gaudillère et Catherine Monnet – Justes

solidaires

 

AUDINCOURT, du 11 février au 12 mars 2017

Espace Gandhi

Raphaël Helle – Dans la gueule du lyon

 

PARIS, de mi-février à mi-avril 2017 (dates à préciser)

Gare Saint-Lazare

Frédéric Stucin – Gare Saint-Lazare

 

DUNKERQUE, du 19 mars au 14 mai 2017

La Halle au sucre

Nanda Gonzague – Une histoire française de l’amiante

Le 19 mars : Table ronde autour de l’amiante avec

Nanda Gonzague, Sophie Dufau, Patrick Herman, Annie

Thébaud-Mony, Pierre Pluta, Louis Monteyne et un

représentant du Learning Center.+ signature du livre

 

PARIS, du 22 mars au 16 avril 2017

Maison des Métallos

Présentation de l’ensemble du corpus photographique

de LA FRANCE VUE D’ICI

Exposition, projection, cycle de rencontres et séance de

signature du livre

 

BESANÇON, du 23 mars au 21 mai 2017

Gymnase-espace culturel de l’Université Franche-

Comté

Raphaël Helle – Dans la gueule du lyon

 

PANTIN, du 27 mars au 21 avril 2017 (ces dates peuvent être

modifiées)

Sheds de Pantin dans le cadre du Mois de la photo du

Grand Paris

Florence Levillain - Bains publics

 

SÈTE, du 24 mai au 11 juin 2017

Dans le cadre du 9e rendez-vous photographique

ImageSingulières

Restitution de l’ensemble du corpus photographique de

LA FRANCE VUE D’ICI

Avec des expositions multiples, des projections, des

rencontres et séances de signature du livre

 

LANNION, du 24 juin au 7 octobre 2017

L’Imagerie Lannion

Stéphane Lavoué - Guilvinec

 

PARIS, Juin-juillet (dates à préciser)

Galerie Leica Store

Pablo Baquedano – Les Ardennes

 

 

Monday, December 19, 2016

Réservez le livre et le tirage signé d'un photographe du projet LA FRANCE VUE D'ICI pour Noël !

À l'occasion de la sortie du livre LA FRANCE VUE D'ICI, en mars 2017, aux Éditions de La Martinière, nous vous proposons d'acquérir le tirage d'une photographie du projet.

 

 

Booklet_fvdi_bd-1-1482162891

 

Les tirages signés et numérotés en séries limitées à 11 exemplaires, format 21 x 29 cm sur papier hahnemühle accompagneront le livre dans un coffret spécial.

 

Tirages au choix :

 

 

Kkbb5-1482164747

 

Yohanne Lamoulère - Main basse sur Marseille

 

Kkbb1-1482164631   

 

Pablo Baquedano - Les Ardennes

 

Kkbb2-1482164769

 

Alexandra Pouzet - Points de vue

 

Kkbb4-1482164887

 

Frédéric Stucin - Gare Saint-Lazare

 

Kkbb3-1482164993

 

Stéphane Lavoué - Guilvinec

 

Prix du coffret : 180 euros + 10 euros de frais de port

 

Réservez votre ligne et votre tirage directement sur notre site.

 

Attention, les éditions de tête sont limitées à 11 exemplaires par photographie. Si un produit est en rupture de stock, vous pouvez choisir une photo parmi les autres tirages disponibles. En savoir plus.

 

Caractéristiques du livre

 

22 x 25,5 cm, 336 pages

535 photographies (couleurs et noir et blanc)
Mise en vente : 16 mars 2017

 

Vers le site des Éditions de La Martinière.

 

Toute l'équipe de LA FRANCE VUE D'ICI vous souhaite de joyeux fêtes !

Tuesday, September 20, 2016

"Main basse sur Marseille" au Théâtre du Merlan à Marseille

Le Merlan scène nationale de Marseille, ImageSingulières & Mediapart

sont heureux de vous inviter au vernissage de l'exposition de Yohanne Lamoulère 

 

Lamoulere-29-07-2015-01-1474367567

© Entrainement de coq / Yohanne Lamoulère / LA FRANCE VUE D'ICI

 

MAIN BASSE SUR MARSEILLE

Yohanne Lamoulère 

 

Exposition du 23 septembre 2016 au 11 février 2017,

en préfiguration de l'exposition itinérante de LA FRANCE VUE D'ICI en 2017

 

Vernissage le vendredi 7 octobre à 18h.

Théâtre le Merlan

Avenue Raimu 

13014 Marseille

Tél. : 04 91 11 19 30

Plus d'infos ici

 

Monday, May 16, 2016

Bravo et merci

D’abord un grand merci à toutes et tous. Grâce à votre mobilisation de ces derniers jours, notre troisième collecte a atteint ses objectifs. C’est un vrai soulagement pour nous.

Les photographes de LA FRANCE VUE D’ICI vont donc pouvoir continuer à poster leur reportage sur notre site et nous allons pouvoir aussi imaginer une belle restitution de leurs travaux pour 2017. N’hésitez pas à suivre l’évolution des reportages et à découvrir les nouveaux sujets (tout est ici).
Encore merci et bonne soirée


Sophie Dufau (Mediapart) et Gilles Favier (ImageSingulières)
 

Tuesday, May 10, 2016

Plus que 5 jours et deux nouvelles contreparties

Le t-shirt avec une photo signée Patrice Terraz de LA FRANCE VUE D'ICI (photo qui a aussi servi pour l'affiche du rendez-vous photo de Sète, ImageSingulières) contre 60 euros

Capture_d_e_cran_2016-05-10_a__20.23.34-1462906726

 

Ou, contre 150 euros, le livre LA FRANCE VUE D'ICI qui sera édité en mars 2017 aux éditions La Martinière

 

Thumb_book2-1462891924-1462906916

 

N'oubliez pas ! L'association qui gère le projet est habilité en tant qu'organisme d'intérêt général, ce qui veut dire que vous pourrez déduire jusqu'à 66% de vos dons annuels, retenus dans une limite de 20% de votre revenu net imposable.

 

Il ne reste plus que 5 jours pour soutenir la photographie documentaire, alors... c'est ici.

 

Merci !

Sunday, May 08, 2016

Dimanche, on baisse le rideau !

Bonjour à vous tous, qui nous avez déjà tant aidés.


La collecte pour le projet documentaire photographique La France vue d’ici se termine dimanche. Si certains hésitaient encore ou n’avaient pas trouvé le temps, dans six jours, il sera trop tard.
Pour les dons (déductibles des impôts et associés à de belles contreparties) c’est ici et pour voir les 40 premiers reportages photos réalisés, c’est .

Encore merci aux 200 donateurs de cette collecte (promis c’est la dernière) et aux quelque 800 des deux précédentes. A bientôt, nous l'espérons, pour le vernissage de cette grande et belle exposition.

Sophie Dufau (Mediapart) et Gilles Favier (ImageSingulières)

 

Capture_d_e_cran_2016-05-08_a__21.17.29-1462735100

Anne Rearick / La France vue d'ici

Wednesday, May 04, 2016

La France VUE D’ICI entre en gares

Vous voulez voir à quoi ressemble ce projet ? Rendez-vous en gare de Sète ou, à Paris, en gare de Lyon.

 

Ce week-end de l’ascension est l’occasion d’aller voir les productions des photographes de la France VUE D’ICI.

La gare de Sète, mai 2016
La gare de Sète, mai 2016
 

A Sète d’abord, où s’ouvre la 8e édition d’ImageSingulières (voir le programme complet ici), c’est toute la gare qui s’habille des photos des nouveaux venus dans le projet. La façade accueille le travail de Patrice Terraz au lycée professionnel Alfred Sauvy, près de Perpignan.

 

Dans le hall, on pourra voir le travail d’Alexandra Pouzet (la Carte du tendre), mais aussi dans le hall et les couloirs ceux Frédéric Stucin (la gare Saint Lazarre à Paris), Hervé Lequeux et Sébastien Deslandes (Banlieues, capitales économiques), Anne Rearick (le Pays Basque), Paul Arnaud (qui revient de Mayotte), et celui de Pablo Baquedano (qui n’est pas un nouveau venu dans la France VUE D’ICI mais qui exposera là sa troisième saison dans les Ardennes)

 

Gare de Lyon, à Paris, mai 2016
Gare de Lyon, à Paris, mai 2016

 

En gare de Lyon à Paris, ce sont 40 mètres d’exposition, qui avec une sélection photos grand format, offrent aux voyageurs un large aperçu de la variétés des regards et des sujets abordés.

 

Ces expositions sont organisées en partenariat avec Gares & Connexions, branche de la SNCF chargée de la rénovation, du développement et des animations culturelles des 3000 gares de France.

 

La France VUE D’ICI n’existe que grâce à votre soutien. Notre campagne de financement collaboratif (avec de belles contreparties) s’achève dans 10 jours, c’est le moment d’adhérer à cet événement photographique !

 

Saturday, April 30, 2016

Le plein, s'iou plait !

Le week-end avait bien commencé. Une petite accélération après une belle vitesse de croisière nous laissait entrevoir que nous aurions parcouru la moitié du chemin avant le 1er mai. Et soudain, la panne sèche ! Vous nous aidez à pousser la voiture pour poursuivre l'aventure ?

14-1462054558

28 avril 2016 à Marseille. © Yohanne Lamoulère / LA FRANCE VUE D'ICI

Monday, April 25, 2016

Participez à La France VUE D’ICI et recevez un livre de la rédaction de Mediapart.

A un an de la prochaine élection présidentielle, voici un livre qui complète merveilleusement notre projet photographique. Un livre que nous vous offrons en contrepartie d’un soutien de 60 euros à LA FRANCE VUE DICI.

1540-1-1-1461599516 Ecrit par toute la rédaction de Mediapart avec une post-face d’Edwy Plenel, Qu’ont-ils fait de nos espoirs ? Faits et gestes de la présidence Hollande est publié aux Editions Don Quichotte et est sorti en janvier 2015. L’ouvrage de 430 pages dissèque les politiques publiques menées, la façon dont s’est exercé le pouvoir, les liens défaits avec la société. Augmenté d’une chronologie détaillée et d’un index, il n'est pas seulement un regard dans le rétroviseur : comprendre ce qui s'est passé depuis 2012 permet de cerner les défis posés à la présidence Hollande.
Attention, seuls 30 exemplaires sont disponibles dans le cadre de cette collecte.

Parmi les autres nombreuses contreparties, vous pouvez aussi recevoir la Revue du Crieur, éditée par Mediapart et les éditions La Découverte (seuls 4 exemplaires sont à ce jour disponibles) ou le livre photo de 98 pages du collectif Tendance Floue, Mad in Sète (23 exemplaires encore disponibles)

Juste pour rappel : Les dons à la France VUE D'ICI bénéficient d’une déduction fiscale vous permettant de déduire jusqu'à 66% de vos dons : l’association CeTàVoir qui gère le projet étant reconnue d'intérêt général, elle peut vous remettre un reçu.
Et puis, La France VUE D'ICI est un récit photographique lancé en 2014 par Mediapart et le rendez-vous de Sète ImageSingulières et qui s'achèvera en 2017. Il rassemble à ce jour 25 photographes et quelque 40 reportages ont déjà été réalisés. C'est pour rémunérer les photographes que nous organisons cette dernière campagne de financement participatif. Et encore merci de votre soutien à la photographie documentaire !

Participez et soutenez le projet sur KissKissBankBank

 

Friday, April 22, 2016

Soutenez La France VUE D’ICI et recevez un livre photo

Bonjour,
Nous venons de mettre en ligne une nouvelle contrepartie pour LA FRANCE VUE D’ICI. Le livre du collectif de grands photographes Tendance floue : Mad in Sète, 98 pages de photos couleur ou noir et blanc, accompagnées de textes de Rémy Fière, Joaquim Caroça, Christian Caujolle, Coralie Dubost, Willy le Devin, Philippe Saule.

Wp-20160421-12-12-41-pro-1461337743

Madinsete-1461337787


Ce livre est la nouvelle contrepartie que nous vous enverrons si vous donnez 60 euros (ou plus) à La France VUE D’ICI . Attention, n'attendez pas trop, seuls 30 exemplaires sont disponibles.

Le collectif Tendance Floue s'est créé en 1991, afin « d'explorer le monde et travailler en commun pour ouvrir de nouvelles perspectives et diversifier les modes de représentation de la photographie contemporaine ». Il rassemble les photographes Pascal Aimar, Thierry Ardouin, Denis Bourges, Gilles Coulon, Olivier Culmann, Mat Jacob, Caty Jan, Philippe Lopparelli, Bertrand Meunier, Meyer, Flore-Aël Surun, Patrick Tourneboeuf, Alain Willaume.

Parmi les autres contreparties pour lesquelles il ne faut pas trop attendre : La Revue du crieur, éditée par La Découverte et Mediapart, dont seuls 4 exemplaires sont à ce jour disponibles.
9782707188632-1461337814
Juste pour rappel : Les dons à la France VUE D'ICI bénéficient d’une déduction fiscale vous permettant de déduire jusqu'à 66% de vos dons : l’association CeTàVoir qui gère le projet étant reconnue d'intérêt général, elle peut vous remettre un reçu.
Et puis, encore merci de soutenir la photographie documentaire !

Sophie Dufau (Mediapart)

Monday, April 18, 2016

C’est la semaine de LA FRANCE VUE D’ICI, soutenez-nous !

Hasard ? Le projet qui, grâce à vos dons, a pu être lancé en septembre 2014 par Mediapart et le rendez-vous photographique de Sète ImageSingulières pour documenter la France d’aujourd’hui est particulièrement remarqué par la presse ces jours-ci.


Durant toute la semaine, l’Instagram du magazine de la photo Polka accueille les photographes de LA FRANCE VUE D’ICI : un sujet par jour en trois images. Ce lundi, ce sont les jeunes agriculteurs de Nadège Abadie.
Cette semaine encore, Elle (version papier) publie un portrait de Yohanne Lamoulère, et s’attarde sur sa façon de photographier les quartiers nord de Marseille.
Cette semaine toujours, Les Inrockuptibles publient une longue interview de Patrice Terraz sur le décrochage scolaire et son reportage "La mauvaise réputation", visible sur le site de LA FRANCE VUE D’ICI. 
Patrice Terraz y parle de ce qu’il a vu, de ces yeux de photographe, au lycée professionnel Alfred-Sauvy (non loin de Perpignan). Ce culte du corps, de la prouesse physique qui est souvent ce par quoi « ces gamins qui s’entendent dire depuis leur enfance qu'ils sont nuls » retrouvent l’estime de soi.


Trois sujets, trois regards, parmi les quarante reportages qui n’auraient pu voir le jour sans vos dons. Encore mille fois merci.


Mais LA FRANCE VUE D’ICI a encore besoin de vous pour achever sa promesse : faire, jusqu'en 2017, le récit photographique d’un pays bouleversé par les mutations économiques et sociales.

Vous avez soutenu au moins une fois LA FRANCE VUE D’ICI. Cette collecte est la dernière, c’est promis.  Nous ne sommes sans doute pas très bons en force de vente ou marketing, pas très télégéniques non plus sur nos vidéos… ceci expliquerait peut-être nos difficultés à mobiliser les KissKissBankers aujourd’hui. Mais ce dont nous sommes certains, c’est du talent des photographes rassemblés dans ce projet, de la force de leurs témoignages que la presse commence d'ailleurs à remarquer.

Vous le savez, tout l’argent récolté sert à rémunérer les photographes. Si nous avons plafonné notre collecte à 20 000 euros, c’est parce qu’il nous manque encore quelques reportages pour achever le portrait de ce pays à l’aube de la présidentielle de 2017.

Alors… ? Il ne reste plus que quelques jours… continuez à soutenir ce projet ! Et merci déjà aux 107 donateurs qui nous ont permis de recueillir 26% de la somme espérée.

A bientôt nous l’espérons, au détour d’une exposition qui rendra compte de ce grand récit photographique…

LA FRANCE VUE D’ICI
 

Participez et soutenez le projet sur KissKissBankBank
 
PS : Chaque don à LA FRANCE VUE D’ICI est assorti d’une contrepartie : des exemplaires de La Revue du crieur (co-éditée par La découverte et Mediapart) ; des tirages photo de LA FRANCE VUE D’ICI ; des jeux de cartes postales issues des reportages ; des abonnements à Mediapart, des films à télécharger ; des carnets de notes ; etc.
De plus, ce projet est gérée par l’association CeTàVoir qui peut délivrer des reçus fiscaux permettant de déduire des impôts 66% des dons.
Friday, April 08, 2016

Raphaël Helle suivi par France 3 pour son reportage "La Peuge"

 

 
 

Raphaël Helle est un des 24 photographes de LA FRANCE VUE D'ICI. C’est lui qui a photographié les ouvriers de « La Peuge »,   ainsi que l’on nomme l’usine PSA en Franche-Comté. Un travail remarqué, notamment par deux journalistes de France 3 Emmanuel Rivallain et Denis Colle, qui ont réalisé ces derniers jours ce reportage.

Raphaël a passé six mois à Sochaux pour recueillir ces témoignages rares sur les mutations du monde ouvrier. C’est pour faire ce type de travail que nous avons lancé LA FRANCE VUE D'ICI.
Aidez-nous à finir cette immersion dans la France d’aujourd'hui !


 

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/la-france-vue-d-ici-suite-et-fin


Et encore merci.
Gilles Favier, de LA FRANCE VUE D'ICI

 

Friday, April 01, 2016

Un coup de pouce pour LA FRANCE VUE D’ICI ?

Bonsoir,


Promis, c’est notre dernière collecte ! LA FRANCE VUE D'ICI s’achève en mars 2017 et c’est la dernière fois que nous vous sollicitons. 10, 20, 50, 100 euros (et les contreparties qui vont avec)… c’est comme vous pouvez, comme vous voulez et vraiment, d’avance nous vous remercions chaleureusement.


La collecte, lancée le 16 mars dernier, a un peu de mal à démarrer, d’où ce message (un peu) insistant. Nous avons malheureusement besoin de vos dons pour rémunérer les photographes qui travaillent à documenter la France d’aujourd’hui et intégrer ceux qui devront s’atteler à l’Ile-de-France et aux vacances en France. La dernière commission de sélection des projets se tiendra la semaine prochaine.


Aujourd’hui, le projet compte 24 photographes (et 4 journalistes) et quelque 40 reportages. En mars prochain, les éditions de la Martinière publieront un livre rendant compte de tout ce beau travail documentaire qui n’aurait pas pu voir sans votre aide. Nous sommes en train d’essayer de monter une grande exposition itinérante.

 

Tout ceci parce que nous sommes convaincus que ce projet politique, citoyen, culturel et social doit être montré et largement diffusé.


Mais les jours passent… n’attendez-pas pour soutenir une dernière fois LA FRANCE VUE D’ICI (la collecte est ici)
Encore mille fois merci

 

Sophie Dufau (Mediapart) et Gilles Favier (ImageSingulières)

Capture_d_e_cran_2016-04-01_a__21.43.41-1459540309

Alexandra Pouzet, La carte du Tendre © LA FRANCE VUE D'ICI

Friday, March 18, 2016

Dernière campagne pour LA FRANCE VUE D'ICI

Bonjour,
Grâce à vous, nous avons déjà pu réaliser quelque 40 reportages photo en France. Nous lançons aujourd’hui notre troisième et dernière campagne sur KissKissBankBank pour soutenir LA FRANCE VUE D'ICI. Notre objectif est de 20 000 euros.
Vous le savez, le projet s’achève en 2017, année de campagne présidentielle, et d’ors et déjà, les éditions de la Martinière ont décidé d’éditer un livre restituant ce formidable travail des photographes.
Cette dernière collecte nous servira notamment à intégrer les derniers reporters nécessaires au portrait photographique du pays.
En vous remerciant encore de votre soutien
Très cordialement
Sophie Dufau
Mediapart pour LA FRANCE VUE D’ICI.
Herve__lequeux-1458287553

© Hervé Lequeux / LA FRANCE VUE D'ICI

 

Thursday, March 03, 2016

Dernier appel à candidatures pour LA FRANCE VUE D'ICI

Bonjour


Juste quelques nouvelles de LA FRANCE VUE D’ICI, ce projet de photographie documentaire qui n’a pu voir le jour que grâce à vos dons.

 

Nous venons de lancer le dernier appel à candidatures et cette fois, c’est la France en vacances et le Grand Paris qui nous intéressent particulièrement.

A ce jour, comme vous pouvez le voir sur le site, 24 photographes ont réalisé quelque 40 reportages portant sur l'apprentissage, les familles, les “tribus”, etc. Marseille, les Ardennes, la Réunion, etc. Le travail des ouvriers, celui des pêcheurs ou des agriculteurs, etc, etc.

Maintenant, nous cherchons des projets nous racontant la France en vacances (tourisme, travail saisonnier, destinations populaires, stations balnéaires…) et le Grand Paris (habitats, populations, travail, transport…). Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 1er avril. Pour se porter candidat, il suffit de remplir le formulaire à retrouver à partir de la home du site LA FRANCE VUE D'ICI, de présenter en quelques mots votre sujet et d'envoyer 15-20 photos sur le mail de FRANCE VUE D'ICI (toutes les précisions sont ici).

La prochaine commission de sélection se réunira à la mi-avril pour choisir 3 ou 4 photographes parmi toutes les candidatures que nous aurons reçues. Chaque projet sera soutenu à hauteur de 2500 euros maximum.

 

Ensuite, comme l'an passé, une exposition d'étape est organisée à Sète lors du rendez-vous photographique ImageSingulières qui ouvrira ses portes le 4 mai prochain.

 

Enfin, un dernier appel aux dons avec pour objectif de réunir 20 000 euros sur la plateforme KissKissBankBank sera lancé mi avril et s’achèvera à la mi mai 2016.

Encore merci de votre engagement, bonne journée à vous,
Très cordialement


Sophie Dufau, pour Mediapart (et tous les photographes de LA FRANCE VUE D'ICI)

Photographesfvi-1457001354

Wednesday, December 30, 2015

Un tour sur des îles avec La France VUE D'ICI

La Corse et la Réunion font leur entrée sur le site dédié à la photographie documentaire et initié par Mediapart et le rendez-vous photo de Sète, ImageSingulières.

Aux alentours de Pianottoli-Caldarello © Hervé Baudat (La France VUE D'ICI) Aux alentours de Pianottoli-Caldarello © Hervé Baudat (La France VUE D'ICI)
 

Après avoir longtemps arpenté les services hospitaliers de séjours longues durées pour nous présenter ces corps n'attendant plus rien ou ces regards qui grâce à celui du photographe retrouvent un instant l'éclat ce que fut la vie d'avant, Hervé Baudat s'arrête en Corse. Pas celle qui fit l'actualité de cette fin d'année 2015, mais celle qu'il a appris à aimer depuis son enfance : dans le sud, entre Monaccia et Aullène, le village de ses grands-parents. Toujours à l'argentique 6/7 et 4/5 qui donnent des noirs denses, et toujours animé par le souci de capter le temps qui passe.

Direction bien plus au sud avec Romain Philippon (à la photo) et François Gaertner (au son) : les deux vivent à la Réunion et partent à la rencontre des auditeurs de Chaleur Tropicale, émission culte de la radio Freedom, libre antenne quotidienne de 20h à minuit. Première rencontre, Bernard, qui en 1968 quitta la métropole pour l'île de l'Océan indien. A voir et à écouter pour voyager un peu dans l'Outre mer.

Bernard, sur l'Ile de la Réunion © Romain Philippon (La France VUE D'ICI) Bernard, sur l'Ile de la Réunion © Romain Philippon (La France VUE D'ICI)
 

Au total, le site la France VUE D'ICI rassemble à ce jour 22 reportages terminés et 15 reportages en cours. Dès le mois de janvier 2016, vous pourrez découvrir le travail des 7 nouveaux photographes intégrés au mois de décembre dernier, tout en continuant à suivre celui des 17 photographes déjà à l'œuvre.

 

Merci encore de soutenir ce projet et avec nos meilleurs vœux pour l'année qui vient,

Sophie Dufau (Mediapart)

Friday, December 18, 2015

Sept nouveaux photographes pour la France VUE D'ICI

Sept nouveaux regards et sept nouvelles thématiques pour ce portrait documentaire de la France que dressent le rendez-vous photographique de Sète, ImageSingulières, et Mediapart. On retrouvera donc bientôt sur le site : l'aventure de jeunes entrepreneurs en banlieue, la mobilisation en soutien aux migrants, le travail intermittent et saisonnier en Ardèche, l'attachement à l'Aquitaine...
 

La commission de sélection des photographes de La France VUE D'ICI (voir sa composition ici) s'est réunie vendredi 11 décembre à Mediapart. Sur les quelque 200 candidatures envoyées, il nous a fallu faire un choix drastique pour n'en sélectionner que sept ainsi que nos budgets nous le permettent. Le temps de contacter tout le monde, voici dont ces nouveaux venus et leur projet.

Jeunes entrepreneurs © Hervé Lequeux (La France VUE D'ICI) Jeunes entrepreneurs © Hervé Lequeux (La France VUE D'ICI)
 

Le photographe Hervé Lequeux et le journaliste Sébastien Deslandes iront « des quartiers nord d'Amiens aux quartiers nord de Marseille, en passant par les banlieues parisiennes (93, 92, 78) et lyonnaises (Vaulx-En-Velin, Vénissieux) » à la rencontre d'une « jeunesse française qui, faisant le constat de leurs difficultés à accéder à leurs revendications économiques et sociales, de leurs attentes déçues d'une solution provenant du politique » décide de créer leur entreprise. Entreprise de désamiantage, de restauration rapide, agence immobilière… certaines même soutenues par le Medef, tissent des réseaux économiques où « la débrouille et le sens de l'initiative font loi ». (voir le site d'Hervé Lequeux)

 

Le photographe Bertrand Gaudillère et la journaliste radio Catherine Monnet traverseront la France de Menton à Calais, en passant par Lyon et le nord de Paris à la rencontre des anonymes qui tendent la main aux réfugiés débarqués sur les côtés de l'Europe. Ici une aide juridique ou administrative, là un soutien à la traduction, des soins, de l'hébergement, des repas… on découvrira ceux qui ne détournent pas le regard devant une des plus graves crises humanitaires et politique du début du XXIe siècle. (voir des photos de Bertrand Gaudillère)

 

Anne Rearick s'installera dans un village du Pays-Basque où une cinquantaine de réfugiés de Syrie, d'Irak et d'Érythrée sont herbégés dans un centre de vacances. Leur installation, leurs déplacements, leur insertion sont les thèmes qu'elle se propose de documenter. Dans un second temps, elle partira dans les zones rurales de Saint-Jean-Pied-de-Port et de Salies (dans le Béarn) pour rencontrer ceux qui y travaillent et vivent. (voir le site d'Anne Rearick)

 

Paul Arnaud se rendra pour sa part à Mayotte, dernier département français, voir comment « la plupart des métropolitains et la classe moyenne mahoraise sont parqués dans des zones protégées appelée "mzungus land" (le pays des blancs) »

 

Extrait de « La Carte du tendre » © Alexandra Pouzet Extrait de « La Carte du tendre » © Alexandra Pouzet
 

Alexandra Pouzet poursuivra sa Carte du tendre, « enquête artistique sur le rapport affectif des habitants à leur(s) territoire(s) » d'origine, d'adoption ou de projection. Cette enquête, commencée dans le Poitou-Charentes sera prolongée pour la France VUE D'ICI à toute la région Aquitaine. Avec beaucoup de poésie, ses portraits dans l'espace (accompagnés de témoignages) révèle le rapport sensible que chacun entretient avec le lieu où il vit. (voir quelques exemples de La Carte du tendre).

 

Florence Levillain s'arrêtera dans les bains publics de la capitale dont l'utilité ne faiblit pas en temps de crise économique et du logement. On y croise aujourd'hui des étudiants, des retraités pauvres et aussi, bien sûr, des sans domicile ou des migrants. Certains bains douches sont inscrits au patrimoine parisien, mais loin d'avoir leur histoire derrière eux, ils sont encore indispensables au bien-être de beaucoup d'entre nous. (voir des photos de Florence Levillain)

 

Enfin, Alexa Brunet entamera son travail plus tard à la fin du printemps 2016 puisqu'elle souhaite approcher l'économie touristique et le brassage sociologique de l'Ardèche à travers l'emploi saisonnier. (Voir son site)

 

Tous ces photographes rejoindront dans les prochains jours La France VUE D'ICI et travailleront aux côtés des 17 autres déjà sélectionnés. Pour les aider dans leur projet, leurs recherches, leur suggérer des idées ou des pistes, vous pourrez les contacter via leur page sur le site. Car La France VUE D'ICI est aussi, comme Mediapart, un projet participatif qui s'enrichit d'un dialogue avec ses lecteurs.

 

A noter aussi qu'une ultime sélection aura lieu début 2016 pour documenter plus spécialement l'Ile-de-France et la saison estivale.

 

Enfin, encore merci à vous tous qui, grâce à vos dons lors de nos campagnes de financement collaboratif, ont permis et permettent encore à ce projet de dessiner le visage de la France d'aujourd'hui.

 

Sophie Dufau (Mediapart)

 

 

Tuesday, December 15, 2015

Charleville-Mezières, mobilisée, écarte le FN

En 15 photos publiées sur Mediapart, Pablo Baquedano, photographe de La France VUE D'ICI montre, loin des images des plateaux télé et des déclarations définitives, la fébrilité et l'intérêt des citoyens un soir de vote à Charleville-Mézières.

Pablo16-1450169449

Le 13 décembre 2015, à Charleville-Mézières @ Pablo Baquedano / La France VUE D'ICI

 

Dans la principale commune du département des Ardennes, où Florian Philippot était arrivé en tête au premier tour des régionales, la hausse de la participation a permis de faire barrage au Front national. 3 212 votants supplémentaires entre les deux tours et la victoire pour la liste d'union de la droite menée par Philippe Richert.

Depuis un an, Pablo Paquedano suit la vie dans les Ardennes pour La France VUE D'ICI. Au fil des saisons, des fêtes de village, des repas familiaux ou des parties de chasse…, il parvient, dans une impeccable distance et une juste empathie, à saisir les histoires d'une région où la crise économique « a fait plus qu'ailleurs son travail de sape ». Pablo Paquedano était naturellement à Charleville-Mézières pour ces élections.


♦ Voir les trois saisons dans les Ardennes déjà documentées par Pablo Baquedano pour la France VUE D'ICI : hiver, été et automne.

Pablokkbb3-1450169710

Un soir de concert à Vouziers. @ Pablo Baquedano / La France VUE D'ICI

Pablokkbb1-1450169626

Raphaël dans son camion, « le plus petit cinéma du monde » @ Pablo Baquedano / La France VUE D'ICI

 

Pablo Baquedano et l'un des 17 photographes intégrés à la France VUE D'ICI, projet de documentation photographique de la France qui n'a pu voir le jour que grâce à votre soutien. Encore merci à vous !

 

Friday, November 20, 2015

Plus qu’une dizaine de jours pour tenter de rejoindre le projet La France VUE D'ICI. C’est le moment de nous envoyer vos candidatures !

Vous avez jusqu’au 1er décembre, dernier délai, pour proposer votre sujet (+ d’infos ICI).
Les photographes sélectionnés recevront 2500 euros.

Quoi de neuf ?
Nous comptons désormais 20 reportages terminés et 12 reportages en cours. De nombreux reportages sont encore à venir !

Deux reportages terminés :

- La mauvaise réputation, 3eme partie de Patrice Terraz / Signatures
- L’équipage, de Stéphane Lavoué et Catherine Le Gall

Trois nouveaux reportages en cours :

- Le Guilvinec, de Stéphane Lavoué et Catherine Le Gall
- The Young Lords, de Flavio Tarquinio
- Les Cornettes, de Joseph Gobin


Et bien plus sur le site de La France VUE D’ICI.

 

Rendez-nous visite et faites passer le message !

 

A bientôt !
 

Monday, October 19, 2015

La France VUE D’ICI cherche photographes

Troisième appel à candidatures pour la France VUE D’ICI qui rassemble aujourd’hui 17 photographes. Grâce à vos dons, le visage du pays commence à se dessiner et nous apercevons maintenant nos manques, nos vides. Vous pouvez voir l'état du projet ici.

Pour cet appel à candidatures, nous privilégierons donc les sujets documentant
- Le travail
    dans le secteur tertiaire (les 3/4 des salariés aujourd’hui sont employés dans les services, les commerces, les administrations, les assurances)
    dans son environnement (objets connectés, bureau, openspace, coworking, en ville, en périphérie, en campagne).
    ses acteurs : employés, cadres, dirigeants, syndicalistes, tous les échelons, tous les engagements, toutes les histoires nous intéressent.  
- Les transports et les flux de population
- Les habitudes de consommation (supermarché, centre commercial…)
- Les nouvelles formes d'habitat
- La venue des migrants

Nous retiendrons des sujets documentant des régions que nous n'avons pas encore parcourues :

- Aquitaine
- Rhône-Alpes
- Corse
- Ile-de-France
- Centre Val-de-Loire
- Dom-Tom (sauf la Réunion, déjà sélectionnée dans un précédent appel)

Enfin, les riches nous manquent.

Les candidatures sont ouvertes dès maintenant et jusqu'au 1er décembre. Pour se porter candidat, il suffit de remplir le formulaire en ligne ici, de présenter en quelques mots le sujet et d'envoyer 15-20 photos sur le mail La France VUE D'ICI (toutes les précisions sont ici).

Le jury de sélection se réunira mi-décembre. La production des photographes qui rejoindront La France VUE D'ICI sera soutenue à hauteur de 2500 euros maximum.  

N’hésitez pas à faire circuler et à bientôt

Sophie Dufau, Mediapart et La France VUE D’ICI

Friday, October 02, 2015

« Pour éviter la spirale du décrochage scolaire », un portfolio de Patrice Terraz sur Mediapart

Terraz9-1443774925 Mediapart publie 20 photos de Patrice Terraz : un mix de ses reportages pour la France vue d’ici augmenté de quelques images inédites. Patrice Terraz a passé une année auprès des élèves et enseignants du lycée Alfred-Sauvy de Villelongue-dels-Monts (Pyrénées-Orientales), à 25 km de Perpignan. Ce lycée prépare aux métiers du bâtiment et accueille nombre d’élèves qui ont « décroché » de l’enseignement général. Afin qu’ils retrouvent envie d’apprendre et confiance en eux, afin qu’ils ne quittent pas le système éducatif sans diplôme ni qualification, les enseignants regorgent souvent d'idées ou d'initiatives.

 

A voir sur Mediapart. Ce travail est aussi publié dans le n° 10 dans la revue 6 mois,

 

Aujourd'hui, La France VUE D'ICI compte 18 reportages sont maintenant terminés, et 10 autres sont en cours de réalisation. Merci encore à vous,

Sophie Dufau, pour la France VUE D'ICI

Wednesday, September 16, 2015

Vendredi, La France VUE D’ICI est à Evry

Fvditerraz-1442413788 Extrait d'un reportage dans un lycée professionnel © Patrice Terraz / Signatures / La France VUE D'ICI
 

Venez nombreux au vernissage de l’exposition d’étape de la France VUE D’ICI. Huit photographes seront là pour parler de leur travail ainsi que les initiateurs du projet (Gilles Favier et Valérie Laquittant du festival de Sète ImageSingulières, et Sophie Dufau de Mediapart).

 

La France VUE D’ICI est une aventure qui a pu voir le jour grâce à votre don sur KissKissBankBank : débutée il y a juste un an, elle entend jusqu’en 2017 (année présidentielle) dresser le portrait photographique de la France d’aujourd’hui. C’est aujourd'hui un site enrichi tous les jours du travail des 17 photographes déjà engagés : ainsi, Jean-Robert Dantou travaille sur les « Territoires de lutte », Nanda Gonzague sur les ravages de l’amiante, Patrice Terraz sur le décrochage scolaire, Joseph Gobin sur les classes d’apprentissage, Marion Pedenon sur le RSA activité, Hervé Baudat dans les services Alzheimer, sans oublier les familles de Jacob Chetrit, les jeunes agriculteurs et militaires de Nadège Abadie, les ouvriers de Raphaël Helle...

De la Zad de Sivens (Vladimir Vasilev) à tous les recoins de Marseille (Yohanne Lamoulère) en passant par les Ardennes (Pablo Paquedano) ou le port de Guilvinec (Stéphane Lavoué et Catherine Le Gall), le tour de France est loin d’être bouclé, mais le tableau qui se dessine, riche du regard de chaque photographe, présage d’un pays combatif malgré les bouleversements économiques et sociaux qui le traversent depuis 2008.

Fvdilamouler092015-1442413800 Marseille, été 2015 © Yohanne Lamoulère / La France VUE D'ICI
 

L’exposition qui s’ouvre vendredi 18 octobre à Evry est organisée en partenariat avec le Musée français de la photographie et le conseil départemental de l’Essonne. Accompagnée d’une projection, elle présentera la première étape de la France VUE D’ICI. Car durant toute l’année prochaine, non seulement les 17 photographes actuels poursuivront leur exploration mais d’autres rejoindront ce collectif. Nous vous tiendrons au courant des appels à candidatures et projets sélectionnés.

 

La France VUE D’ICI
Théâtre de l’Agora
Place de l’Agora à Évry (91) (à l’intérieur du Centre commercial régional Evry 2, près de la médiathèque et du cinéma).
Réservation : 01 60 91 65 65

Du 19 septembre au 17 octobre

 

Friday, July 10, 2015

Les premiers travaux des nouveaux photographes

La formation dans un lycée hôtelier, le décrochage scolaire, et la vie dans un service de soins Alzheimer sont les trois premiers sujets présentés par les photographes qui ont rejoint la France VUE D'ICI en juin dernier. <--break->Ce qui porte à 15 le nombre de reportages terminés que nous vous présentons sur le site.

 

Le premier est le récit d'une année passée par le photographe Joseph Gobin auprès des élèves du plus vieux lycée hôtelier public et gratuit de France. Un lycée où l'apprentissage se fait auprès de clients bien réels, puisqu'il compte aussi dans ses murs un hôtel trois étoiles, un restaurant gastromique et une brasserie. Dans l'attention des élèves, leur sérieux et leur désir de bien faire se lit aussi le passage de l'adolescence à l'âge adulte où l'enjeu n'est pas uniquement professionnel. Joseph Gobin entend poursuivre ce travail en suivant les élèves dans les entreprises.

 

Le deuxième reportage est une plongée dans les hôpitaux accueillant des patients présentant « une maladie d'Alzheimer ou apparentée ». Un sujet en noir et blanc qui ne sera pas une découverte pour les lecteurs de Mediapart (nous avions présenté une partie du travail d'Hervé Baudat en février dernier)

 

Un travail au long cours, exceptionnel compte tenu des difficultés à photographier dans des établissements publics, et qui témoigne « malgré trois plans nationaux mis en place depuis 2001 pour soigner et accompagner les malades d'Alzheimer, malgré les quelques peintures neuves et chambres refaites, [que] peu de choses changent », écrit le photographe.

Troisème reportage : le décrochage scolaire.

 

D'autres élèves, d'autres contraintes. Le photographe Patrice Terraz a passé le premier trimestre de la dernière année scolaire avec eux, dans leurs classes et les sorties extra-scolaires organisées par les professeurs du lycée Alfred Sauvy de Perpignan. Comment lutter contre l'échec scolaire lorsque l'on sait que nombre d'éléves sont affectés ici par défaut ? Face à l'énergie des élèves, la bienveillance des enseignants n'est pas moindre.

 

Ces trois reportages complètent le portrait de la France que Mediapart et le rendez-vous photographique de Sète entendent dessiner jusqu'en 2017 (le projet est à lire ici). Un portrait qui se dessine aussi grâce à vos dons déposés lors des deux campagnes de crowdfunding que nous avons déjà menées sur KissKissBankBank. Encore merci à vous.

 

Pour voir l'ensemble du projet, les blogs des photographes, et les quinze reportages terminés et les travaux des 13 photographes déjà sélectionnés, allez sur le site La France VUE D'ICI.
 

Tuesday, June 09, 2015

285 donateurs = 5 photographes. Merci !

La deuxième collecte de la France VUE D'ICI vient de s'achever. Grâce aux dons de 285 personnes, nous avons réuni 16 061 euros via le site KissKissBankBank. Ce qui permettra à au moins 5 photographes de rejoindre le projet photographique et documentaire initié par le rendez-vous de Sète, ImageSingulières, et Mediapart.

Merci donc infiniment à tous de nous permettre de poursuivre ce projet ambitieux : dresser un portrait de la France pour la prochaine échéance présidentielle, en 2017. Vos contreparties aux dons seront envoyés dans l'été, sauf pour ceux ayant choisi La Revue du Crieur (co-éditée par les éditions La Découverte et Mediapart). Elle vous sera envoyée dès demain.

La commission de sélection des projets présentés par les photographes se réunira le 16 juin (voir ici sa composition). Près de 200 dossiers nous ont été envoyés. Bientôt, sur le site de La France VUE D'ICI seront postés de nouveaux reportages. Nous vous donnerons des nouvelles régulièrement ici, mais n'hésitez pas à regarder le projet prendre forme jour après jour en allant sur le site La France VUE D'ICI.

Monday, June 08, 2015

Plus que 24h pour soutenir la France VUE D’ICI

La collecte se termine mardi 9 juin à 17h29 (précises). Comme il ne faut donc pas perdre de temps, en quelques mots :
- la France VUE D’ICI, c’est un projet documentaire photo au long court lancé par Mediapart et le rendez-vous de Sète, ImageSingulières. L’idée est d’aller voir les Français et de vous les montrer.
- La collecte sur Kisskissbankbank sert à trouver de l’argent pour payer des droits d’auteur aux photographes.
- Ils sont déjà 9 à documenter la France, 5 les rejoindront dans quelques jours.
- Vous pouvez donner 1 euros, 30 euros, 100 euros… comme vous voulez, comme vous pouvez. Il y a des contreparties pour chaque don, et vous pouvez demander un reçu, utile pour votre déclaration de revenus.
- Et pour les amateurs de photos, les tirages sont à 300 et 500 euros.  
Soutenez nous en allant ici.

Et pour vous donner une idée, voici 3 photos sur les dizaines déjà publiées sur le site La France VUE D’ICI

Capture_d_e_cran_2015-06-08_a__15.32.10-1433771265

Vladimir Vasilev / La France VUE D'ICI

 

Capture_d_e_cran_2015-06-08_a__15.33.22-1433771299

Pablo Baquedano / La France VUE D'ICI

 

Capture_d_e_cran_2015-06-08_a__15.34.26-1433771330

Yohanne Lamoulère / La France VUE D'ICI

Thursday, June 04, 2015

Ohé ! La collecte continue !

Peut-être tous nos mercis vous ont-ils laissé penser que la collecte pour la France VUE D’ICI était terminée. Eh bien non ! vous avez jusqu’à mardi 9 juin 17h30 pour nous soutenir. Et c’est important car si aujourd’hui, avec 15 000 euros obtenus nous sommes certains de poursuivre l’aventure avec 5 nouveaux photographes (soit 14 au total), tout l’argent que nous récolterons d’ici mardi permettra à d’autres photographes de rejoindre l’aventure. Car dans la France VUE D’ICI, les dons sont reversés en droits d’auteur pour les photographes.
Vous pouvez toujours donner 1, 20, 30… 100 euros et en contrepartie, vous pouvez recevoir des sacs Mediapart, des e-book, un livre d’Edwy Plenel, des films à télécharger, des photos format carte postale… Allez sur la collecte et choisissez.
En tout cas, jusqu’à mardi, nous avons encore besoin de vous :-)

Wednesday, June 03, 2015

Merci à tous !

Grâce à vos dons, nous avons atteint aujourd’hui l’objectif de notre deuxième collecte sur KissKissBankBank. Mais vous pouvez encore donner jusqu’à mardi 9 juin, 17h30. Tous les euros récoltés seront reversés en droit d’auteur aux photographes de La France VUE D’ICI. Déjà, grâce à vous, cinq nouveaux photographes vont rejoindre le projet à la mi-juin, après la réunion de la commission de sélection des projets. Mais peut-être pourrons nous intégrer 6, 7… 10 nouveaux photographes ! Plus nous aurons d’argent, plus ils seront nombreux.
Et à terme, en 2017, ainsi que le rendez-vous photo de Sète, ImageSingulières et le journal en ligne Mediapart l’ont imaginé, c’est un riche et étonnant visage de la France que nous dessinerons sur le site de la France VUE D’ICI, mais sans doute aussi dans un livre et une exposition itinérante.
Soutenez-nous ! Mardi soir, ce sera trop tard…


Et encore mille mercis !

Monday, June 01, 2015

Soutenez la France VUE D’ICI et recevez un livre d’Edwy Plenel

Plus qu’une semaine pour soutenir la grande enquête photographique et documentaire initiée par Mediapart et le rendez-vous photo de Sète ImageSingulières. Le soutien se fait sous forme de dons sur le site KissKissBankBank et l’intégralité de la somme récoltée servira à verser des droits d’auteur aux photographes.

 

Pour chaque don, des contreparties sont offertes et pour cette dernière semaine, nous proposons pour 50 euros : le livre d’Edwy Plenel, Combat pour une presse libre + 3 ebooks de Mediapart + 6 cartes postales + un film via la plateforme UniversCiné.

Kkbbplenel-1433176502
Bien-sûr, vous pouvez donnez la somme que vous souhaitez : le soutien au projet commence dès 1 euros.
Aujourd’hui, nous avons atteint 90% de la collecte et nous n’avons qu’une semaine pour atteindre les 100%.

Alors, merci encore.

Voici l’argumentaire de Combat pour une presse libre (ed. Galaade)
« Face aux trois crises – démocratique, économique, morale – qui minent l'information en France, sa qualité et son utilité, son honnêteté et sa liberté, et à des mesures sous tutelle politique qui ne font que renforcer un rapport clientéliste des médias à l'État, Edwy Plenel, président et fondateur de Mediapart, journal d'information numérique, indépendant et participatif, lance un Manifeste pour une presse libre et indépendante, profondément repensée et refondée. »
 

Monday, June 01, 2015

Derniers jours pour nous soutenir !

Vladimir Vasilev vient de publier un nouveau reportage : Un carneval en clair obscur

Capture_d_e_cran_2015-06-01_a__08.15.29-1433139093

C'est le douzième reportage terminé de la Franve VUE D'ICI. Aidez nous à poursuivre le récit photographique et documentaire de la France en soutenant le projet. Nous sommes à presque 90% de la collecte et il ne reste que quelques jours pour participer.

Merci et bonne journée.

Saturday, May 30, 2015

Plus que 10 jours !

Notre collecte se termine dans 10 jours. Au delà, ce sera trop tard pour soutenir le projet et, si nous ne parvenons pas à réunir les 15 000 euros souhaités il pourrait bien s'arrêter là. Avouez que ce serait dommage...

Aujourd'hui encore Nadège Abadie a publié une nouvelle série de photos sur son blog, des photos concernant l'engagement de Sébastien.

Nous somme à presque 80% de nos objectifs, merci de votre soutien.

 

Et puis, si vous souhaitez rejoindre les neufs premiers photographes (voir ci-dessous), vous n'avez plus qu'un jour pour déposer votre candidature (allez au milieu de la home du site)

Trombi-1427895987-1432987342

Friday, May 29, 2015

Recevez « La Revue du crieur » en soutenant la France VUE D'ICI

Nouvelle contrepartie dans la collecte de la France VUE D’ICI. Pour 75 euros, vous recevrez en cadeau à la mi-juin, la Revue du crieur, puis dans le courant de l’été, un film de votre choix à télécharger, 8 photos en format carte postale et 6 ebooks de Mediapart.
Attention, cette contrepartie est limitée à 10 donneurs.


Le premier numéro de cette revue, pour laquelle Mediapart et La Découverte ont réuni leur force et leur image afin de vous proposer des enquêtes sur les idées et la culture, sera en vente en librairie à partir du 11 juin (plus de détails ici).

 

Comme la France VUE D’ICI, c’est un projet où se conjuguent les engagements et les savoir-faire : Mediapart et les éditions La Découverte pour la Revue du crieur ; Mediapart et le rendez-vous photographique de Sète ImageSingulières pour La France VUE D’ICI. Avec des économies différentes : vente en librairie pour la revue, collecte participative pour la grande enquête documentaire et photographique que nous espérons conclure en 2017 avec un livre et une exposition itinérante.  Dans ce dernier cas, ce sont les dons des internautes qui nous permettent de payer des droits d’auteur aux photographes. Soutenez le projet.

Friday, May 29, 2015

Sur la ZAD endeuillée avec Vladimir Vasilev

Nouveau reportage dans La France VUE D'ICI : Vladimir Vasilev s'était rendu sur la ZAD du barrage de Sivens, en novembre dernier, une semaine après la mort de Rémi Fraisse. Il livre 23 photos en noir et blanc sur la vie dans ce territoire, la mobilisation, les manifestations et la répression. A voir ici.

Pour vous offrir encore plus de séries documuentaires sur la France d'aujourd'hui, soutenez le projet.

 

 

Wednesday, May 27, 2015

Les candidatures de photographes pour La France VUE D'ICI sont à déposer avant le 31 mai

Nous vous rappellons que vous avez jusqu'au 31 mai pour visiter l'exposition concernant La France VUE D'ICI présentée à l'espace Paul Boyé dans le cadre du festival ImageSingulières à Sète. Cette seconde étape de notre projet qui se terminera en 2017 par un livre et une grande exposition itinérante connait un franc succès et les visiteurs se réjouissent que de jeunes auteurs photographes et/ou journalistes se consacrent à documenter la France d'aujourd'hui qui fait face à la crise.

 

Fvdisete-1432759833

Lors du vernissage de l'exposition, le 15 mai 2015 à Sète

 

D'ici fin juin, cinq nouveaux photographes rejoindront la France Vue D'ICI. Il est possible de candidater jusqu'au 31 mai. N'hésitez pas télécharchez le formulaire de participation et postulez nombreux à notre projet commun Médiapart  ImageSingulières!
 

Et puis, la collecte continue. Plus nous aurons de dons, plus nombreux seront les photographes qui rejoindront le projet.

 

Merci à tous.

Wednesday, May 27, 2015

Alexandre vu par Jacob Chetrit

Un nouveau billet sur le blog avec 4 photos de Jacob Chetrit, le photographe de la France VUE D'ICI qui travaille sur les familles. Il s'est rendu dans la ferme d'Alexandre, près de Sotteville sous le val. Une ferme où le père d''Alexandre, retraité de Peugeot, travaille aussi et qui s'organise tous les matins à 9 heures autour du café pris avec la grand'mère.

C'est à voir ici, sur le site La France VUE D'ICI.

Enfin, il ne reste que quelques jours pour finir la collecte. Nous ne sommes pas encore arrivés à nos objectifs alors, on ne vous remerciera jamais assez pour ce que vous donnez. RDV ici :-)

A très bientôt et bonne soirée

L'équipe de la France VUE D'ICI

 

Friday, May 22, 2015

Stéphane Lavoué invité de Brigitte Patient sur France Inter

À l'occasion de son séjour à Sète pour le festival ImageSingulières, Brigitte Patient a interviewé Stéphane Lavoué qui revient sur son travail dans le Vermont mais qui explique surtout la génèse de "L'équipage", sujet de la France VUE D'ICI.

Pour écouter l'émission, c'est par ici : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1094611

 

Encore une quizaine de jours pour nous aider à atteindre l'objectif de 15000 euros. Merci de partager notre page !

 

Thursday, May 21, 2015

Appel à candidature : plus que 10 jours pour postuler !

Le 31 mai prochain se terminera l'appel à candidature pour le projet La France VUE D'ICI.

Il ne vous reste que peu de temps pour nous envoyer vos photos.

Les photographes sélectionnés seront rémunérés à hauteur de 2500 euros. La présente campagne de crowdfunding servira justement à rémunérer les photographes. Plus nous récolterons d'argent, plus nous recruterons de photographes.

 

Pour les détails concernant la candidature, c'est par ici : http://www.lafrancevuedici.fr/doc/LFVD-Formulaire-etape2.pdf

 

Nous comptons sur vous pour faire passer le message.

 

À bientôt !

 

B15_0946-1432197550

Tuesday, May 19, 2015

Exposition d'étape "La France VUE D'ICI" - Espace Paul Boyé à Sète jusqu'au 31 mai

Mercredi 13 mai dernier a ouvert à l'espace Paul Boyé à Sète (45 quai de Bosc) la deuxième exposition du projet La France VUE D'ICI.

Déjà visitée par près de 3000 personnes, l'exposition a également attirée beaucoup de monde pour son vernissage le 14 mai.

B15_0941-1432053418

 

 

L'occasion pour le public de rencontrer l'équipe de La France VUE D'ICI au grand complet : photographes, l'équipe d'ImageSingulières, de Mediapart et du Musée de Français de la Photographie était au complet.

 

 

B15_0953-1432053607

 

 

La collecte KISSKISSBANKBANK est en cours jusqu'au 31 mai. Nous avons besoin de vous pour atteindre notre objectif de 15000 euros et lancer les photographes sur le terrain.

 

B15_1015-1432053708

 

L'appel à candidature se termine le 31 mai.

 

Faites passer l'info !

Monday, April 13, 2015

Suivez Vladimir Vasilev au Zanzibar Club

Chaque semaine depuis mi-janvier, Vladimir Vasilev fait la chronique de ce petit bar ordinaire aux événements extraordinaires.

Rendez-vous sur le site pour découvrir la nouvelle photo de la semaine  !

 

Capture_d_e_cran_2015-04-13_a__12.31.13-1428921094