Ludion

Venez voir, et participez à ce conte cruel dont vous serez le jouet !

Project visual Ludion
Failed
90
Contributions
11/04/2018
End date
€3.400
Out of €7.000
48 %

Ludion

<p>Bienvenue sur la page du film&nbsp;&quot;Ludion&quot; ! un long-m&eacute;trage qui fera environ&nbsp;1h50...</p><p><br /><br />A l&#39;origine, l&#39;histoire est inspir&eacute;e d&#39;un fait divers,&nbsp;une histoire &agrave; la fois dr&ocirc;le, g&ecirc;nante et touchante.&nbsp;Malgr&eacute; le&nbsp;peu de moyens, mais&nbsp;avec l&#39;aide d&#39;une &eacute;quipe d&#39;amateurs enthousiastes, le tournage a pu aboutir il y a quelques mois. Aujourd&#39;hui, pour que le film puisse &ecirc;tre diffus&eacute;, pour que l&#39;&eacute;quipe soit r&eacute;compens&eacute;e du travail fourni, nous avons besoin de votre aide.</p><p>&nbsp;</p><p>Prenez le temps de&nbsp;d&eacute;couvrir notre projet ;&nbsp;lisez jusqu&#39;au bout, soutenez-nous et d&eacute;couvrez un premier extrait du film !</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/501353/Capture_d__cran_2018-03-29___16.29.04-1522333777.png" /></p><p>​​​​​</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u>RESUM&Eacute; :</u></p><p><em>Menzogna, 2022. Sur fond de guerre civile opposant un r&eacute;gime autoritaire et une minorit&eacute; pers&eacute;cut&eacute;e, Ludion vit en colocation avec Salom&eacute;, pour laquelle il &eacute;prouve une secr&egrave;te attirance. D&#39;une nature maladivement solitaire, Ludion a peur de sortir et passe toutes ses journ&eacute;es dans son appartement, &agrave; jouer avec ses jeux d&#39;enfant. Dehors, Salom&eacute; m&egrave;ne une vie trouble en compagnie d&#39;une bande d&rsquo;amis, et multiplie les sorties qui affolent le jeune homme. Mais un soir, tout est chamboul&eacute;, le paradis bien fragile de Ludion s&rsquo;effondre&nbsp;: ce qui l&#39;am&egrave;ne &agrave; prendre une d&eacute;cision capitale. Au milieu de sa r&eacute;clusion sans fin et de son refus de grandir, on entend, &agrave; travers les volets clos, la rumeur intermittente de la fin d&rsquo;un monde.</em></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u>BANDE ANNONCE :</u></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><iframe src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FtdPVClxm0VU%3Ffeature%3Doembed&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DtdPVClxm0VU&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FtdPVClxm0VU%2Fhqdefault.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500" height="281" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u><strong>DISTRIBUTION :</strong></u></p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490362/Capture_d__cran_2018-02-25___23.01.01-1519596077.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><u>Biographie </u>:<br />&nbsp;&nbsp; &nbsp;C&rsquo;est la <strong>musique</strong> qui m&rsquo;a int&eacute;ress&eacute; : j&rsquo;ai d&rsquo;embl&eacute;e choisi le <strong>saxophone</strong> comme premier instrument. Plus tard, appartenant &agrave; une fanfare, j&rsquo;ai pu &eacute;galement apprendre le trombone.&nbsp;<br />J&rsquo;ai tr&egrave;s rapidement d&eacute;couvert les joies de la <strong>com&eacute;die</strong> ; initi&eacute; au Th&eacute;&acirc;tre de la Canaille, je suis alors entr&eacute; au conservatoire de Rouen, et y suis rest&eacute; deux ans.<br />&nbsp;&nbsp; &nbsp;La musique a continu&eacute; de m&rsquo;accompagner, aussi bien au sein de la fanfare qu&rsquo;au conservatoire o&ugrave; je suivais une classe de <strong>chant lyrique</strong>.<br />&nbsp;&nbsp; &nbsp;Arriv&eacute; &agrave; Strasbourg, je suis entr&eacute; au conservatoire de Colmar en Cycle &agrave; orientation professionnel. Les rencontres se sont multipli&eacute;es, et j&rsquo;ai pu int&eacute;grer une premi&egrave;re compagnie, &laquo;&nbsp;Les Insupport&eacute;s&nbsp;&raquo;, puis une seconde, les &laquo;&nbsp;Lanternes publiques&nbsp;&raquo;.</p><p>&nbsp;</p><p><u>Pourquoi le projet ?</u><br />&nbsp;&nbsp; &nbsp;C&#39;est surtout le <strong>culot</strong> qui m&#39;a motiv&eacute; &agrave; m&rsquo;investir dans ce projet. En effet, faire un long-m&eacute;trage sans moyen ni &eacute;quipe de tournage fixe, sans budget, avec tr&egrave;s peu de mat&eacute;riel, c&#39;est quand m&ecirc;me vraiment<strong> os&eacute;</strong>. Surtout pour un premier film. De plus, c&rsquo;est avec d&eacute;termination qu&rsquo;avec l&rsquo;aide pr&eacute;cieuse de Germain, Morgan a men&eacute; ce projet de A &agrave; Z, malgr&eacute; beaucoup de difficult&eacute;s, de prises de t&ecirc;tes, mais toujours dans une bonne humeur g&eacute;n&eacute;rale. Et puis j&rsquo;ai pu endosser un r&ocirc;le assez important, ce qui est tr&egrave;s formateur pour un jeune com&eacute;dien !</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490363/Capture_d__cran_2018-02-25___23.02.54-1519596188.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><u>Biographie </u>:<br />Au sortir du Lyc&eacute;e, j&rsquo;ai &eacute;tudi&eacute; en classes de <strong>pr&eacute;paration litt&eacute;raire</strong> pendant deux ans. Puis, j&rsquo;ai poursuivi mon cursus &agrave; la fac, jusqu&rsquo;&agrave; obtenir un Master Recherche en Lettres Modernes. Aujourd&rsquo;hui, je pr&eacute;pare le concours du CAPES pour devenir <strong>prof de Fran&ccedil;ais</strong>. J&rsquo;ai toujours plus ou moins, selon le temps que j&rsquo;avais, fait du <strong>th&eacute;&acirc;tre</strong>. C&rsquo;&eacute;tait une premi&egrave;re pour moi dans le cin&eacute;ma.</p><p><br /><u>Pourquoi le projet ?</u><br />C&rsquo;est d&rsquo;abord parti d&rsquo;une <strong>plaisanterie</strong> lors d&rsquo;une petite soir&eacute;e dans un bar. Morgan parlait de son projet, et une amie qui &eacute;tait pr&eacute;sente a dit : &laquo;&nbsp;Eh mais Cl&eacute;mence elle envoie du lourd, vas-y prend-la dans ton projet&nbsp;!&nbsp;&raquo;. J&rsquo;ai ri, intimid&eacute;e, mais je trouvais l&rsquo;<strong>id&eacute;e tr&egrave;s plaisante</strong>. Par la suite, j&rsquo;en ai reparl&eacute; &agrave; Morgan qui, a priori, avait aussi aim&eacute; l&rsquo;id&eacute;e. Et il m&rsquo;a envoy&eacute; le script.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490365/Capture_d__cran_2018-02-25___23.05.44-1519596363.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><u>Biographie :</u><br />&nbsp;&nbsp; &nbsp;Une fois obtenue l&rsquo;agr&eacute;gation de <strong>Lettres Modernes</strong> en 2016, je me suis engag&eacute; depuis deux ans sur l&rsquo;&eacute;prouvante voie d&rsquo;une th&egrave;se ; celle-ci &eacute;tudie l&rsquo;articulation du <strong>sublime</strong> et de la physiologie dans la litt&eacute;rature du XIXe si&egrave;cle.</p><p>&nbsp;</p><p><u>Pourquoi le projet ?</u><br />&nbsp;&nbsp; &nbsp;D&rsquo;o&ugrave; vient ce film ? Au d&eacute;tour d&rsquo;une recherche, je tombe sur une vid&eacute;o qui raconte l&rsquo;histoire tragique d&rsquo;un adolescent am&eacute;ricain :<em>&nbsp;</em></p><p><em>Pers&eacute;cut&eacute; par des brutes cruelles au lyc&eacute;e, il en vient, apr&egrave;s s&rsquo;&ecirc;tre isol&eacute; pendant quelques mois, &agrave; un geste terrible : s&rsquo;immoler dans un jardin public, pr&egrave;s d&rsquo;un ruisseau. Il voulait simplement voir un beau d&eacute;cor avant de mourir, faire taire son insurmontable souffrance dans ce qu&rsquo;il consid&eacute;rait comme la grandeur d&rsquo;un b&ucirc;cher, plant&eacute; au milieu d&rsquo;un paradis de nature. Heureusement, sous les effroyables envahissements des hautes flammes, avant qu&rsquo;il ne s&rsquo;&eacute;vanou&icirc;t, son corps d&eacute;figur&eacute;, dans un r&eacute;flexe involontaire, le propulse dans l&rsquo;eau du ruisseau. Sauv&eacute; par une passante, puis hospitalis&eacute;, contraint &agrave; de nombreuses op&eacute;rations, son visage et sa chair restent aujourd&rsquo;hui marqu&eacute;s par une immense cicatrice, le sceau ind&eacute;l&eacute;bile de cet acte aussi absurde que d&eacute;sesp&eacute;r&eacute;. Il d&eacute;cide alors de mettre le reste de son&nbsp;existence au service d&rsquo;une association qui lutte contre le harc&egrave;lement &agrave; l&rsquo;&eacute;cole.</em></p><p>Pour lui, ce fut une expiation ; pour moi, ce fut une inspiration. Inspiration donnant lieu &agrave; une histoire qui s&rsquo;en est certes &eacute;minemment &eacute;loign&eacute;e, mais qui pr&eacute;serve le fant&ocirc;me sinistre de cette matrice, &mdash; le fant&ocirc;me de ce jeune homme accul&eacute; par la soci&eacute;t&eacute;, amen&eacute; &agrave; mourir pour s&rsquo;affranchir d&rsquo;une vie de fardeau devant laquelle sa mort&nbsp;valait bien plus.&nbsp;</p><p><br />&nbsp;&nbsp; &nbsp;Un soir, en belle compagnie, je lance au hasard l&rsquo;id&eacute;e de faire un film, avec la patience d&rsquo;un p&ecirc;cheur qui attend ses prises. On se m&eacute;fie, on h&eacute;site ; car telle entreprise ne s&rsquo;attire toujours, de toute &eacute;vidence, qu&rsquo;une cacophonie de rires : la raillerie incr&eacute;dule des&nbsp;uns se joint &agrave; l&rsquo;euphorie perplexe&nbsp;des autres, cette euphorie nerveuse qu&rsquo;on a devant des choses&nbsp;impensables. Mais plusieurs amis de coeur, (sans doute, les plus myopes aussi : les yeux du coeur ont des r&eacute;tines d&eacute;form&eacute;es), &mdash; des amis de coeur, donc, rencontr&eacute;s au fur et &agrave; mesure, tous unis par une esp&eacute;rance incroyable, se sont trouv&eacute;s des muscles d&rsquo;ouvrier, et ont eu la folie d&rsquo;y croire quand j&rsquo;ai eu celle de leur proposer. Tout en riant de notre r&ecirc;ve, nous avons, peu &agrave; peu, fini par le b&acirc;tir, notre petit, notre humble monument ! Sans doute notre Babel n&rsquo;est-elle qu&rsquo;une adorable ob&eacute;lisque miniature. Au moins, en les tirant hors de l&rsquo;eau, le pauvre p&ecirc;cheur a eu la joie de voir devant lui les poissons, d&rsquo;abord timides, se transformer en fabuleux g&eacute;ants !</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490366/Capture_d__cran_2018-02-25___23.06.23-1519596405.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>J&#39;ai rencontr&eacute; Morgan en master de <strong>Lettres Modernes</strong>. En 2015, nous avons commenc&eacute; &agrave; imaginer un sc&eacute;nario humoristique autour d&#39;un projet de roman avort&eacute; d&#39;Yves Bonnefoy, que nous &eacute;tudions alors pour l&#39;agr&eacute;gation. Je ne le savais pas encore, mais Morgan a pris ce d&eacute;lire au s&eacute;rieux, comme tous les d&eacute;lires, d&rsquo;ailleurs. L&#39;ann&eacute;e d&#39;apr&egrave;s, il est arriv&eacute; avec un sc&eacute;nario de s&eacute;rie d&rsquo;une centaine de pages (projet embryonnaire dont la mise en oeuvre est report&eacute;e &agrave; plus tard), ainsi qu&#39;un film de 45 minutes tourn&eacute; pendant les vacances d&#39;&eacute;t&eacute;.<br />En voyant ce premier film, qui n&#39;&eacute;tait pas exempt de d&eacute;fauts (il fut fait en seulement trois jours, sans pr&eacute;paratifs), j&#39;ai tout de suite vu le potentiel de ce qu&#39;il proposait. Je n&#39;ai pas eu d&rsquo;h&eacute;sitations quand il m&rsquo;a propos&eacute; ce projet ; j&#39;ai su que <strong>nous pouvions arriver &agrave; quelque chose, m&ecirc;me sans exp&eacute;rience : nous n&#39;avions qu&#39;&agrave; apprendre.</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490367/Capture_d__cran_2018-02-25___23.10.07-1519596620.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490369/Capture_d__cran_2018-02-25___23.11.10-1519596691.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Quand Nicky m&#39;a parl&eacute; du projet, j&#39;ai &eacute;t&eacute; tout de suite emball&eacute;, d&#39;une part parce que j&#39;avais besoin de travailler dans ce milieu et aussi parce que l&rsquo;<strong>ambition</strong> d&#39;un tel projet amateur me plaisait.&nbsp;<br />Au bout de quelques pages de lecture du script,&nbsp;j&#39;ai vite compris que le r&eacute;alisateur avait du <strong>potentiel</strong> et que son univers &eacute;tait coh&eacute;rent et finalement assez r&eacute;aliste.<br />Sachant que chacun des participants &eacute;taient amateurs, sauf &eacute;videment Robinson, bien que nouveau dans la sc&egrave;ne cin&eacute;matographique. Je me suis dit qu&#39;il fallait absolument un professionnel ayant un peu plus d&rsquo;exp&eacute;rience que le reste pour parfaire &agrave; ce chef-d&rsquo;&oelig;uvre. Voila tout simplement pourquoi j&#39;ai voulu faire parti de l&#39;&eacute;quipe technique de ce long m&eacute;trage. Qui est &agrave; n&#39;en pas douter&nbsp;une r&eacute;ussite.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/491662/Capture_d__cran_2018-02-28___23.32.57-1519857204.png" /></p><p>​​​​​​</p><p>Musique ? Son ?<br />Ma passion pour le son a commenc&eacute; peu avant l&rsquo;&acirc;ge de 7 ans, o&ugrave; j&rsquo;ai commenc&eacute; &agrave; suivre des cours particuliers de <strong>piano</strong> avec mon grand-oncle. Une fois les bases acquises, j&rsquo;ai int&eacute;gr&eacute; le conservatoire dont il &eacute;tait directeur, jusqu&rsquo;&agrave; l&rsquo;&acirc;ge de 15 ans o&ugrave; je commen&ccedil;ais &agrave; peine &agrave; composer. C&rsquo;est alors que j&rsquo;ai d&eacute;cid&eacute; de quitter le cursus &laquo; acad&eacute;mique &raquo; pour me consacrer &agrave; la<strong> composition</strong>.</p><p>&nbsp;</p><p>Pourquoi ce projet ?<br />Outre le fait que Morgan convainc par la <strong>passion</strong> qu&rsquo;il d&eacute;ploie dans son projet, j&rsquo;ai pu y voir une opportunit&eacute; de r&eacute;aliser un <strong>r&ecirc;ve d&rsquo;enfance</strong> : la composition de musique de films. Je me suis &eacute;galement vu affect&eacute;, compte tenu de mes connaissances dans le domaine, &agrave; la s&eacute;lection des outils de prise de son ainsi qu&rsquo;&agrave; leur utilisation lors du tournage (mes bras en parlent encore).<br />&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u><strong>​​​​Et avec la participation en tant qu&#39;acteurs </strong></u>de&nbsp;</p><p>Julie Geyer<br />Suzanne Bussi&egrave;re<br />Anissa Benmammar<br />Charles Leckler<br />L&eacute;o R&eacute;bois&nbsp;<br />Robin Langenbronn<br />Aubriette Skoll<br />Julien Wind</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u><strong>et la contribution</strong></u> de<br /><br />Jeanne Greff<br />Julie Giovannelli<br />J&eacute;r&eacute;my Clauss<br />Lionel Uberschlag</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong><u>EXTRAIT N&deg;1 : &quot;L&#39;Imposteur et la Rebelle&quot;</u></strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><iframe src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FswR5YX3cT3I%3Ffeature%3Doembed&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DswR5YX3cT3I&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FswR5YX3cT3I%2Fhqdefault.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500" height="281" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p><br />&nbsp;</p><p>&nbsp;</p>

Allocation of funds

<p><strong>Avant toute chose</strong>, il s&rsquo;agit de signaler que tous&nbsp;les membres du groupe, qui forment les piliers de ce projet, sont compos&eacute;s essentiellement d&rsquo;&eacute;tudiants, de musiciens, de salari&eacute;s, de doctorants,&nbsp;de com&eacute;diens semi-professionnels et d&#39;un professionnel (notre maquilleur), tous &eacute;prouvant l&rsquo;espoir de parachever ce projet qui leur tient &agrave; c&oelig;ur.</p><p><br />&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;<u>Tout d&rsquo;abord</u>, un montant de 300&nbsp;euros&nbsp;participera en grande partie au remboursement du mat&eacute;riel d&rsquo;&eacute;clairage (lampes, diffuseurs), et une somme de 1000 euros pour le mat&eacute;riel d&rsquo;image (cam&eacute;ra sony 4K, tr&eacute;pied, adaptateurs).
&nbsp;Il nous faudrait y ajouter de surcro&icirc;t la somme de 280&nbsp;euros&nbsp;pour le mat&eacute;riel de son (micro, perche, logiciel).<br />&nbsp;&nbsp; &nbsp;Le maquillage, les effets sp&eacute;ciaux, le mat&eacute;riel de d&eacute;cor ainsi que les costumes, comptent &agrave; leur tour pr&egrave;s de&nbsp;500 euros&nbsp;de frais, si l&rsquo;on r&eacute;unit tout le n&eacute;cessaire pour garantir la qualit&eacute; des effets (200&euro; de mat&eacute;riel de maquillage, 150&euro; de costumes, 150&euro; de d&eacute;cor).<br />Enfin, malgr&eacute; les bons repas maison cuisin&eacute;s avec amour, nous avons eu des frais de repas mais aussi des frais de transports, pour&nbsp;une somme totale de 1200&euro;.<br />Il faut &eacute;galement d&eacute;duire 8% de la somme totale qui reviendra&nbsp;au&nbsp;site Kisskissbankbank.<br />Jeanne Greff sera notre interm&eacute;diaire-communication, c&#39;est elle qui&nbsp;percevra l&rsquo;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte dans un premier temps.</p><p><br />&nbsp;&nbsp;&nbsp; <u>Ensuite</u>, nous aimerions assurer si possible, aux membres du projet une forme de compensation financi&egrave;re qui appara&icirc;tra surtout comme une r&eacute;compense due aux investissements, et comme une fa&ccedil;on de les encourager &agrave; l&rsquo;avenir &agrave; poursuivre d&rsquo;autres projets dans cette voie, souvent difficile d&rsquo;acc&egrave;s. Les deux acteurs principaux, ainsi que les quatre personnes de l&rsquo;&eacute;quipe technique et r&eacute;alisation, seront r&eacute;mun&eacute;r&eacute;s en fonction de la somme totale collect&eacute;e. Nous avons cibl&eacute; la somme totale minimale&nbsp;&agrave; 8500&euro;, pour un film qui durera environ 2h. Une somme sup&eacute;rieure &agrave; cet objectif nous permettra de r&eacute;mun&eacute;rer le groupe &agrave; hauteur de son travail, mais aussi d&rsquo;avoir l&rsquo;espoir de faire visionner le film &agrave; plus grande &eacute;chelle !</p><p>Donc pas de limite !<br /><br />&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;<strong>A cela, il nous faut ajouter que c&rsquo;est aussi gr&acirc;ce &agrave; ce genre de plateforme de financement qui r&eacute;unit des jouisseurs d&rsquo;id&eacute;es, gr&acirc;ce &agrave; votre aide, que de petits projets de l&rsquo;ombre, sans trop de moyens, peuvent germer, qu&rsquo;on ne se r&eacute;signe pas en raison d&rsquo;un manque d&rsquo;argent.&nbsp;<br />Gr&acirc;ce &agrave; vous, en somme, nous pouvons tenter de vous satisfaire. Vous devenez les m&eacute;c&egrave;nes, les juges et les acteurs indirects de ce que nous nous effor&ccedil;ons de cr&eacute;er. C&rsquo;est un gain commun, une chance &agrave; partager. Et d&rsquo;avance, nous souhaitons ensemble remercier tous&nbsp;ceux qui pourront nous apporter cette aide, quelles que soient leur &eacute;chelle et leur&nbsp;implication.</strong><br />&nbsp;</p>

Rewards

€5

Un grand MERCI de la part de toute l’équipe !

€10

Un grand MERCI... ET un lien privé vers le film en avant-première !

Estimated delivery: May 2018

€20

Un grand MERCI, un lien privé vers le film en avant-première... ET un lien vers la BO (la comptine de Ludion et autres morceaux) !

Estimated delivery: May 2018

€30

Un grand MERCI, un lien privé vers le film en avant-première, un lien vers la BO (la comptine de Ludion et autres morceaux)... ET en exclusivité, vous aurez la possibilité de voir des scènes coupées du film !

Estimated delivery: June 2018

€40

Un grand MERCI, un lien privé vers le film en avant-première, un lien vers la BO (la comptine de Ludion et autres morceaux), en exclusivité des scènes coupées du film... ET un lien privé vers le bêtisier, qui vaut le coup d'être vu !

Estimated delivery: June 2018

€50

Un grand MERCI, un lien privé vers le film en avant-première, un lien vers la BO (la comptine de Ludion et autres morceaux), en exclusivité des scènes coupées du film, un lien privé vers le bêtisier... ET une affiche-poster du film !

Estimated delivery: June 2018

€70

Un grand MERCI, un lien privé vers le film en avant-première, un lien vers la BO (la comptine de Ludion et autres morceaux), en exclusivité des scènes coupées du film, un lien privé vers le bêtisier, une affiche-poster du film... ET des commentaires sur mesure d’une scène à sélectionner, ainsi que le scénario dédicacé !

Estimated delivery: June 2018

€100

Un grand MERCI, un lien privé vers le film en avant-première, un lien vers la BO (la comptine de Ludion et autres morceaux), en exclusivité des scènes coupées du film, un lien privé vers le bêtisier, une affiche-poster du film, des commentaires sur mesure d’une scène à sélectionner, ainsi que le scénario dédicacé... ET votre nom au générique de fin en tant que producteur-associé !

Estimated delivery: June 2018

€200

    Un grand MERCI, un lien privé vers le film en avant-première, un lien vers la BO (la comptine de Ludion et autres morceaux), en exclusivité des scènes coupées du film, un lien privé vers le bêtisier, une affiche-poster du film, des commentaires sur mesure d’une scène à sélectionner, ainsi que le scénario dédicacé, votre nom au générique de fin en tant que producteur-associé... ET une invitation au repas de fin de tournage avec toute l’équipe (qui se tiendra fin avril 2018) !

    Estimated delivery: June 2018

    Make a donation

    Give what I want