MARIN D'EAU DOUCE — Un "river-movie" en Périgord

L’épopée pirate contemporaine d’une bande d’ingénus à la poursuite d’un trésor. Une fable poétique et burlesque en hommage à la Dordogne.

Visueel van project MARIN D'EAU DOUCE —  Un "river-movie" en Périgord
Geslaagd
54
Backers
11/09/2021
Einddatum
€8.160
Voor €7.000
117 %
Lokale
ontwikkeling
Indie

MARIN D'EAU DOUCE — Un "river-movie" en Périgord

Soutenez mon premier long-métrage Marin d'eau douce, un film d'aventure comique et positif en Périgord Noir. PITCH Hugo travaille dans un camion-pizza au bord d’une route dans le Périgord. Un soir, il décide de tout plaquer et de partir à l’aventure sur la rivière avec un bateau et une carte au trésor. Peu à peu, il est rejoint par plusieurs personnages en quête de péripéties, de vérité, de chevaleresque, et va s’improviser capitaine d’un équipage hors du commun... La génèse du film Dans une période si propice aux inquiétudes, il m’apparaît nécessaire de s’évader pour se reconnecter à des choses positives, inspirantes. Si beaucoup de gens se sentent parfois « déphasés » ou « à l’écart », c’est souvent parce qu'ils ne vivent ni à l’endroit ni de la manière dont ils aimeraient vivre. Et si un film ne peut changer leur vie, un pirate peut les kidnapper en terre inconnue, à la poursuite de leur trésor intérieur. Marin d’eau douce m’est apparu comme une plaisanterie : un grand rêveur maladroit qui se prend pour un pirate et descend la Dordogne en bateau gonflable, sabre de bois à la main. À partir de ce personnage, j’ai voulu raconter une histoire digne d’un conte pour enfants qui vient bousculer le quotidien en réveillant l’aventurier qui sommeille en chacun de nous. En guise de cadre : la Dordogne, rivière la plus pure de France, berceau de la Préhistoire, plus grande réserve de biosphère de France labellisée UNESCO, celle que l’on appelle la rivière espérance. Une rivière qui file toujours, répandant la vie dans les vallées et reliant d’un même tracé autant de destins que de décors féeriques. Arpentée autrefois par les gabariers qui transportaient du bois de tonnellerie et de charpenterie maritime, la Dordogne est aujourd’hui le fil conducteur de mon histoire, le courant qui emporte un à un les personnages dans une épopée burlesque. Cette rivière, j’aimerais lui faire honneur, peindre ses paysages et sa végétation si foisonnante, faire résonner avec elle chaque personnage et sa sensibilité. J’aime les films positifs, ceux qui font sourire. Ma démarche, c’est apporter un peu de poésie en célébrant l’aventure, l’amitié et la richesse de l’instant. J’aimerais que ce film soit une bouffée d’air frais, d’air franc, d’air simple et chaleureux. Les comédiens Mise en œuvre Marin d’eau douce est une autoproduction indépendante portée par l’association Les Films à la Noix et des comédiens et techniciens bénévoles. Nos objectifs : Décentraliser la production et redonner le pouvoir aux créateurs ; Mettre à l’honneur des talents locaux ; Nourrir des collaborations inventives, en dehors des sentiers battus ; Mettre en valeur le territoire et ses richesses aussi bien naturelles que culturelles. Depuis 6 mois, Demian Day travaille en étroite collaboration avec tous les acteurs du projet pour construire ensemble une œuvre dans laquelle chacun puisse se reconnaître. Au gré des répétitions, Marin d'eau douce s'est donc enrichi de chacun des collaborateurs dans un vrai travail d'équipe. Aujourd’hui, nous en sommes donc à la phase de préparation et de financement pour un tournage qui aura lieu en septembre. Qui suis-je ? Je m'appelle Demian Day, j'ai 22 ans et je suis un grand passionné de cinéma. J'ai passé mon enfance à bricoler des vidéos (prises de vues réelles et stop-motion) jusqu'à gagner le Grand Prix sélection OFF du festival du court-métrage lycéen Interval (ex-région Poitou-Charentes) avec mon film Dans la Lune. Cela m'a poussé à poursuivre ma vocation en me formant à l’image en BTS Audiovisuel, en parallèle de ma pratique d'écriture. Aujourd'hui en Master Réalisation et Création à l’Université Paris 8, je profite de cette occasion de film de fin d'études pour entreprendre quelque chose d'ambitieux : mon premier long-métrage. Ce film est ma façon de partager mon amour pour la Dordogne et ses habitants en bâtissant tous ensemble un projet optimiste et local.

Waar dient de collecte voor

En plus d’être soulagé de ses plus gros coûts grâce au prêt gracieux de matériel, le projet rassemble de nombreux talents bénévoles tous prêts à donner de leur personne pendant plus de deux semaines dans les bois et en bord de rivière. Les coûts du tournage étant nettement réduits, il est tout de même nécessaire de garantir un minimum de défraiement pour tout le monde, afin que personne n’ait à rajouter quoi que ce soit de sa poche et que le tournage se passe dans de bonnes conditions. Répartition des dépenses Dons déductibles d'impôts Les Films à la Noix étant une association à but non lucratif et à gestion désintéressée, tous les dons ouvrent droit à une réduction d'impôts à hauteur de 66% du montant pour les particuliers et 60% pour les entreprises. Quelques exemples : — Un grand merci pour l'intérêt que vous porterez à ce projet ! —

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil