Pour la postérité d'une activité familiale

"Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus'

Visueel van project Pour la postérité d'une activité familiale
Geslaagd
14
Backers
21/12/2020
Einddatum
€1.413
Voor €1.000
141 %
Nul
afval
Bio
Lokale
ontwikkeling

Pour la postérité d'une activité familiale

Le projet en 2 mots :
Dans l'optique de reprendre progressivement l'entreprise familiale, notre génération a pour objectif de transmettre les connaissances accumulées sur les plantes par nos ancêtres, de revaloriser le travail et les produits des paysans avec qui nous travaillons le plus souvent depuis plusieurs générations, et de participer activement à la lutte écologique en proposant une alternative à la médecine pétrochimique dans une démarche zéro déchets.

Les origines du projet :
Depuis 1312 et jusqu'à il y a 80 ans, nos aïeux pouvaient être diplômés d'herboristerie après de longues années d'apprentissage et leur métier était reconnue. Malheureusement, depuis la suppression du diplôme d"herboriste" en 1941 par Pétain, notre profession n'est plus reconnue et les herboristes académiquement formé ont progressivement disparu. Dans notre famille, nous sommes la 3ème génération à pratiquer cette profession sans reconnaissance légale pour tenter de sauver de l'oubli le savoir accumulés et transmis par au moins 8 générations d'amoureux et de passionnés des plantes. À moyen terme, c'est à dire une fois que la survie et la reprise de l'entreprise familiale seront assurées, je compte partir pendant 3 ans me former auprès de la Guilde des Herboristes au Canada pour avoir, en plus du savoir empirique qui m'est transmis par la génération précédente, une formation solide dans la discipline. Aujourd'hui, ma famille n'exerce plus en boutique mais uniquement sur les marchés, et malgré une réputation d'excellence et une clientèle fidèle, le dépérissement des marchés nous impacte fortement, et ceci d'autant plus depuis le début de la crise sanitaire que nous traversons. Face aux difficultés économiques qui s'accentuent pour les petits commerçants depuis une cinquantaine d'années, nous avons développé depuis les années 80 le commerce d'épices et d'aromates. Ne pouvant pas beaucoup plus nous diversifier sans perdre un peu plus de l'essence de notre profession, pour la relève nous avons pris la décision de développer un service de commande (par téléphone, sur notre site internet ou sur notre stand marché de la CroixRousse les Samedi et Dimanche entre 9h et 13h30) et de livraison (en vélo ou à pied sur Lyon, par voix postale en France et à l'étranger). Nous faisons aussi le choix de changer progressivement le conditionnements de nos produits pour vous proposer uniquement des matériaux nobles (bois, verre, céramique, aluminium), recyclable et réutilisable (pot en verre consignés, boite en aluminium, moulins réutilisable etc..) et rentrer dans une dynamique du zéro déchets. Afin de pouvoir faire perdurer l'activité traditionnelle de notre famille, nous avons besoin d'un minimum de capitaux pour que la relève puisse progressivement se faire. C'est pourquoi nous mettons ce place un système de précommandes qui nous permettra dès notre lancement de respecter nos valeurs morales en préférant par exemple des pots de verrerie de la région, en mettant en avant les paysans qui se trouvent derrière chaque produits et en offrant aux consommateurs une qualité exceptionnelle à un prix accessible à tous.
// Tous les produits que nous proposons ici sont empaquetés dans des contenants en matériaux nobles (bois, verre, aluminium et céramiques), recyclables, réutilisables et consignés //

Waar dient de collecte voor

Tous les fonds collectés serviront à acheter les produits vendu en précommande, pour acheter du matériel de conditionnement, payer les frais administratifs, etc..
 À partir du palier des 1000€ de commandes, nous seront en capacité de nous lancer et d'honorer ces commandes.
 À partir du palier des 1500€ de commandes, nous pourrons nous fournir en contenant en verre dans des verreries française.
 À partir de 2500/3000€ de commandes, nous sortirons du flux tendu, c'est à dire que nous pourrons acheter des plantes, sel et épices en plus que ce qui a déjà été commandés.
 Au delà de 4000€ et si nous sommes pris par le programme Cap' Jeune, nous pourrons progressivement nous salarier pour que chaque heures travaillées à l'avenir sois payées.

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil