Summer S/Cool

La Summer S/Cool à besoin d'aide !

Visueel van project Summer S/Cool
Mislukt
6
Backers
09/07/2021
Einddatum
€300
Voor €1.500
20 %
Lokale
ontwikkeling
Recycling
Indie

Summer S/Cool

La situation du Covid a rendu très difficile l’obtention des bourses jeunesse qui ont soutenu la première édition de ce projet. Après un bilan des comptes, la Summer S/Cool est menacée cette année par l’annulation de plusieurs bourses. Nous tenons de tout coeur à ce projet et nous avons besoin d’un soutient financier qui puisse permettre a la Summer S/Cool de continuer à exister. La Summer S/Cool n’est pas un projet lucratif, il n’y a pas de profits générés. Les aides sont consacrées à faire baisser le prix du billet pour les étudiants. Elles aident à défrayer les intervenants professionnels qui viennent contribuer au camp sous forme de conférence, de workshops et de suivi de projet. Elles aident aussi à prendre en charge tous les frais qui permettent au camp de fonctionner: assurance, location de matériel,… Une aide, même petite, serait précieuse pour permettre à ce camp d’exister cette année, et de prendre des forces pour revenir autonome et aguerri l’année prochaine. En contrepartie, les organisateurs et les étudiants de la Summer S/Cool vous enverrons des cartes postales depuis le lieu du camp en août! a Mais la Summer S/Cool c’est quoi? La Summer S/Cool, c’est un projet de camp d’été artistique d’une semaine ouvert aux étudiant.e.s. C’est un camp nomade qui a lieu tous les ans. Cet été, il a lieu du 14 au 20 août dans la Vallée d’Aspe, dans les Pyrénées Atlantique, dans le sud de la France. Ce camp réunit un groupe d’étudiant.e.s en art et en design, de tous les domaines d’art et design confondus (design d’objet, céramique, graphisme, illustration, photographie, beaux-arts, architecture,…) de différentes villes et pays. Les étudiant.e.s forment des équipes libres par projets autour d’un sujet commun. Les productions proposées par ces équipes peuvent être de différente nature, publication, installation, sculpture, vidéo, peinture, performance, émissions radio… Nous souhaitons, avec les moyens que nous avons, rassembler sur place un maximum de matériel pour imprimer, façonner, construire. Le but est de penser les projets en lien avec les espaces sur place, et d’utiliser principalement des matériaux de récupération, collectés en amont et sur le lieu du camp. À la suite de cette semaine de création in situ, nous montons ensemble une exposition sur place pour présenter les pratiques artistiques qui sont apparues. a Notre projet vient d’un constat observé durant nos études en école d’art: les échanges restent trop cloisonnés entre disciplines et entre villes. En effet, les élèves ne sont pas amenés à se réunir avec d’autres élèves de formations différentes. De plus, il y a peu d’occasions pour les étudiants de se confronter à l’élaboration et la diffusion de leur travail de manière autonome. Les initiatives d’étudiants en école d’art ne sont pas soutenues par les institutions et se concentrent dans les grandes villes comme Paris : il en résulte un manque d’échange entre les futurs artistes et designers.C’est pourquoi nous avons souhaité développer ce projet de camp d’été artistique. Ce projet est né également de l'envie de montrer qu'un projet d'envergure peut être mené par des femmes. Nous espérons que porter un projet avec une association composée d'étudiantes peut encourager des projets motivés par des femmes et leur donner plus de confiance pour réaliser leurs idées. Il y a une majorité d’étudiantes féminines dans les écoles d’art, et pourtant, car ils sont plus encouragés à oser et à avoir confiance dans leur travail, ce sont des jeunes garçons en majorité qui montent des projets de grande envergure à la sortie de l’école. A travers ce projet, où la parité est importante, nous désirions également militer pour une valorisation de la place des femmes dans l'art et le design, que l’on ne retrouve pas forcément dans nos écoles. a Nous désirons que le camp puisse ouvrir chaque jeune à des pratiques artistiques de jeunes d’autres villes et d’autres pays, pour se confronter a l’altérité et diversifier les approches. La mobilité du camp, qui s’établit chaque année dans une nouvelle ville, permet également de créer des liens avec des pratiques et des savoirs locaux. Nous pensons que cette façon d’envisager l’apprentissage permettra aux étudiants de mieux appréhender le futur. Dans cette même préoccupation, nous voulons sensibiliser les étudiants à une réflexion autour d’un design différent et durable dans leur pratique. Les participants du camp utiliseront seulement des matériaux de récupération, collectés en amont et sur le lieu du camp, et devront travailler en lien étroit avec le local. Nous souhaitons pouvoir faire vivre tout un réseau de participants locaux autour d’une idée d’une création en collectif, en lien avec son environnement proche, d’un apprentissage vivant et d’un art inclusif. a Nous souhaitons mener à bien ce projet pour encourager l’initiative jeune, particulièrement celle impulsée par des femmes, et inspirer d’autres projets aux ambitions similaires. Nous vivons la crise sanitaire actuelle en temps que jeunes et en temps qu’étudiantes, et nous pensons capital, même face a davantage de difficultés, de pouvoir réaliser des projets culturels comme la Summer S/Cool pour recréer des liens forts et durables, plus ouverts, et réapprendre à composer localement, avec son environnement direct. Face aux conséquences de la crise climatique qui apparaissent de plus en plus violemment, nous avons à cœur de réagir à notre niveau et de penser la pratique étudiante autrement, en intégrant des réflexions durables, soutenables et locales. À travers ce projet, nous espérons, à notre échelle bien sûr, amener des propositions pour le système d’éducation, le marché de l’art, ou pour les questions de parité ou de crise climatique. a

Waar dient de collecte voor

La Summer S/Cool n’est pas un projet lucratif, il n’y a pas de profits générés. Les aides sont consacrées à faire baisser le prix du billet pour les étudiants. Il est important pour nous que le camp soit hétérogène et financièrement accessible au plus grand nombre d’étudiants. Elles aident à defrayer les intervenants professionnels qui viennent contribuer au camp sous forme de conférence, de workshop et de suivi de projet, visant à enrichir le travail des étudiants. De plus, nous aimerions avoir la chance de proposer des conférences autour de l’écologie et des nouvelles pratiques soutenables de la création. Elles aident aussi à prendre en charge tous les frais qui permettent au camp de fonctionner: hébergement, assurances, location de matériel,… a Un projet réalisé avec le soutien de Wise Women

Een gift doen

Ik geef wat ik wil