Aidez-nous à sourcer les meilleures épices du monde

Grâce à vous Épices Shira part à la rencontre des petits producteurs !

Visuel du projet Aidez-nous à sourcer les meilleures épices du monde
Réussi
56
Contributeurs
17/10/2018
Date de fin
4 895 €
Sur 2 500 €
196 %

Aidez-nous à sourcer les meilleures épices du monde

Des épices de terroirs ?

 

Comme les grands crus, le poivre, la cardamome, le gingembre et toutes les autres épices sont façonnées par leur environnement. Le sol, l’exposition, l’arrosage, le relief, la microfaune, les pratiques paysannes… tout joue dans la qualité finale des épices.

Quel est mon projet ?

 

Il y a 2 ans, lorsque l’idée de créer Épices Shira a germé, je suis parti en Inde, au Sri-Lanka et au Népal à la rencontre de producteurs. En 3 semaines, j’ai visité près de 150 fermes et j’en ai choisi 15 avec lesquelles nous travaillons aujourd’hui.

 

Puis Épices Shira a pris son envol.

 

Mi-octobre, j’ai prévu de repartir en Asie car il est primordial pour moi de passer du temps avec les producteurs d’épices sur place, de mieux les connaître, de comprendre comment ils travaillent, de les suivre dans les champs et le long des sentiers escarpés. J’aimerais aussi pouvoir échanger avec les ONG et coopératives locales qui accompagnent les producteurs dans les aléas de la vie d’un paysan.

Ce voyage est essentiel pour trouver de nouvelles épices aux parfums étonnants, en restant fidèle aux principes de transparence et d’éthique qui m’ont mené jusque-là.

Mes critères de sélection ?

 

  • Des producteurs certifiés en agriculture biologique ou en cours de reconversion, 
  • travaillant en polyculture dans une démarche de conservation de la biodiversité locale, 
  • et engagés dans une recherche de qualité.

Les épices que je sélectionne sont sauvages ou cultivées selon des méthodes biologiques, récoltées et séchées de façon artisanale et traditionnelle.

Épices Shira fête ses 1 an

 

Épices Shira a tout juste 1 an et fournit 120 restaurants : coffee shops, fast-foods bio, restaurants étoilés, Meilleurs Ouvriers de France… la marque est également présente dans des magasins biologiques et épiceries fines. Les particuliers retrouvent toute la gamme sur le site internet.

Et sinon au quotidien ? 

 

Je torréfie, concasse, mouds les épices et crée des mélanges. Je rencontre les chefs, puis quand les commandes arrivent, je mets en sachet, colle les étiquettes et prépare les colis. Les commandes envoyées, j’échange le tablier pour la casquette de webmaster. Enfin, la nuit tombée, viennent les mails, les relances, les factures, les échanges avec les producteurs, les transitaires ou les douanes.

Pourquoi est-ce si important de rencontrer les producteurs ?

 

Les rencontres sont la plus belle part de ce métier, mais au-delà de l’immense joie qu’elles procurent, elles me permettent d’être acteur du changement. C’est sur place que je peux dénicher ces paysans engagés qui font, non pas un travail de qualité, mais un travail extraordinaire.

En choisissant de travailler en direct avec ceux qui, tout au long de l’année font cet effort supplémentaire pour produire des épices fabuleuses, nous avons la garantie qu’ils sont honnêtement rémunérés et sommes assurés de l'origine et de la fraîcheur des épices.

Par ailleurs, nous nous engageons à ne pas négocier les tarifs proposés par nos producteurs, estimant qu’ils connaissent mieux que nous la vraie valeur de leur travail. 


Le temps passé à leur côté me donne la chance d’entendre leurs histoires, de comprendre leurs motivations, d’être témoin de leur savoir-faire, de partager les parfums de leur travail.

 

Allez, une petite histoire pour la fin

 

Babu Khan a longtemps été la risée de ses voisins qui n’auraient pas parié 10 roupies sur la réussite de son projet : abandonner l’agriculture conventionnelle au profit de la permaculture. Si cela semble possible en Normandie, c’est une autre paire de manches dans un des plus grands déserts du monde, le désert de Thar au Rajasthan.

Babu Khan (au milieu), un producteur du village et moi-même

 

Bien que cet endroit connaisse des températures à plus de 50°C, Babu Khan a décidé de ne plus mettre aucun entrant – qu’il soit chimique ou naturel – depuis plusieurs années. Il n’utilise que les ressources disponibles, et cela inclut aussi l’eau ! 

Pour ça, il a arrêté d’irriguer ses cultures et a planté des margousiers (neem tree) qui puisent l’eau dans les profondeurs pour la distribuer de manière horizontale.

Résultat : baisse des dépenses, rendement des récoltes fabuleux et une qualité rarement atteinte dans la région.

Babu Khan est aujourd’hui une véritable source d’inspiration puisque les 500 fermiers du village se sont, comme lui, reconvertis dans l’agriculture biologique. 

 

Qui suis-je ?

Roï Hendel, fondateur d’Épices Shira et chef cuisinier d’origine israélienne. J’arrive à Paris en 2007 pour y apprendre la cuisine. Une fois diplômé de l’École Française de Gastronomie Ferrandi, je travaille comme chef de cuisine dans plusieurs restaurants.


En 2011, je créé la société ICI : l’épicerie locavore, une fabrique de pâtes artisanale, initiatrice du mouvement locavore en France et décroche en 2012 le prix Talent de la création d’entreprise en Île de France. La ligne conductrice de mes choix professionnels est l’alimentation durable. 

 

Depuis 2013, je travaille comme consultant culinaire et accompagne des entrepreneurs pendant la création de leur entreprise alimentaire (restaurants, artisans, traiteurs, magasins).

En 2016, je crée Épices Shira.

À quoi servira la collecte

Afin d’avoir les meilleures épices, nous les achetons aux producteurs au moment des récoltes. Il faut plusieurs mois avant qu’elles nous parviennent, et encore un peu plus avant de les vendre. Il se passe du temps avant qu’arrivent les rentrées financières.

Épices Shira vient d’emménager dans un nouveau local, ce qui engendre des frais (même si j’ai retroussé les manches et fait les travaux avec des amis).

Mon départ pour l’Asie ne peut être différé : la majeure partie des récoltes a lieu entre octobre et janvier.

 

Cette collecte peut donc me permettre de couvrir les frais liés à ce voyage. Mes dépenses ne sont pas excessives car je me déplace en train dès que j’en ai l’occasion, dors dans des hôtels bon marché et adore la street food.
Ainsi, pour 3 mois de déplacement, j’aurai besoin de 2500€ :

  • Les transports (900€)
  • La nourriture (500€)
  • L’hébergement (900€)

 

J’ai inclus au montant les frais de service de KissKissBankBank (environ 200€)

 

Et si je récolte plus ?

 

Cela aidera à financer un nouveau broyeur à épices, plus performant, un vrai besoin dans les mois à venir ! 

 

Il ne me reste plus qu’à vous remercier de votre intérêt pour ce projet, et mille fois merci pour votre soutien !

 

La société Épices Shira percevra l'intégralité de la collecte

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Nos remerciements

Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Contributeur : 1

Pour 10 €

Une carte postale du bout du monde

Une carte postale que j’aurai écrite depuis une ferme au bout du monde + Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Livraison Novembre 2018

Pour 25 €

Une épice sourcée rien que pour vous

Lors des voyages, je trouve parfois des épices d’une telle exception que la quantité est très limitée. Une des ces épices sera pour vous ! + Un mélange inspiré de ce voyage + Une carte postale que j’aurai écrite depuis une ferme au bout du monde + Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Contributeurs : 6
  • Livraison Février 2019

Pour 50 €

Un coffret d'épices de petits producteurs

Un coffret comprenant 6 pots d'épices pures et de mélanges, livré à temps pour Noël ! + Une carte postale que j’aurai écrite depuis une ferme au bout du monde + Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Contributeurs : 7
  • Livraison Décembre 2018

Pour 75 €

DEUX coffrets d'épices de petits producteurs

Deux coffrets thématiques au choix, comprenant 6 pots d'épices chacune, livrés à temps pour Noël ! Coffrets proposés : sérénité/boissons d’hiver/sauvage/ça pique ! + Une carte postale que j’aurai écrite depuis une ferme au bout du monde + Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Contributeurs : 3
  • Livraison Décembre 2018

Pour 100 €

Une bouteille (75cl) de sirop de chaï

Véritable concentré d’épices, ce sirop de chaï, créé par mes soins, équivaut à 50 tasses. Un vrai réconfort pour l’hiver + Un coffret comprenant 6 pots d'épices pures et de mélanges + Une carte postale que j’aurai écrite depuis une ferme au bout du monde + Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Contributeurs : 3
  • Livraison Décembre 2018

Pour 100 €

Une bouteille (75cl) de vinaigre aromatisé à la cardamome verte et au gingembre

Un vinaigre de cidre artisanal non pasteurisé, créé par mes soins, macéré à la cardamome verte sauvage d’Idukki et au gingembre du Népal, pour assaisonner vos salades et légumes rôtis + Un coffret comprenant 6 pots d'épices pures et de mélanges + Une carte postale que j’aurai écrite depuis une ferme au bout du monde + Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Contributeur : 1
  • Livraison Décembre 2018

Pour 500 €

Dîner autour des épices

Un dîner dégustation pour 2 personnes sur le thème des épices chez un de nos clients (repas exclusivement végétarien) + Une bouteille (75cl) de sirop de chaï OU une bouteille (75cl) de vinaigre parfumé à la cardamome verte et au gingembre + Un coffret comprenant 6 pots d'épices pures et de mélanges + Une carte postale que j’aurai écrite depuis une ferme au bout du monde + Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Disponibilité : 6/6

Pour 1 000 €

L'intégrale !

Recevez l'intégralité de nos épices (90 références - un pot de chaque épice) + Je vous offre aussi un atelier de cuisine végétarienne, animé par moi-même, sur le thème des épices pour 6 personnes à Paris + Une bouteille (75cl) de sirop de chaï OU une bouteille (75cl) de vinaigre parfumé à la cardamome verte et au gingembre + Un coffret comprenant 6 pots d'épices pures et de mélanges + Une carte postale que j’aurai écrite depuis une ferme au bout du monde + Votre nom sur la page de notre blog dédiée à ce voyage.
  • Disponibilité : 2/2

Faire un don

Je donne ce que je veux