AStepInAfrica, campus Arts et Métiers de Bordeaux

Financez AStepInAfrica!!! Projet étudiant qui offre aux amputés africains des genoux prothétiques fabriqués aux Arts et Métiers de Bordeaux.

Visuel du projet AStepInAfrica, campus Arts et Métiers de Bordeaux
Réussi
211
Contributions
03/02/2017
Date de fin
10 414 €
Sur 9 875 €
105 %

CrAMfunding 1

Arts et Métiers
Soutenu par
Arts et Métiers  soutient le projet AStepInAfrica, campus Arts et Métiers de Bordeaux

AStepInAfrica, campus Arts et Métiers de Bordeaux

<p> <strong>Soutenez nous</strong> et bénéficiez d'une <strong>déduction fiscale de 66%</strong>. Envoyez nous vos noms, adresses et mail courant à l'adresse suivante: tresorerie.astepinafrica@gmail.com</p> <p> <img alt="Notre_projet_66-1480869058" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374522/notre_projet_66-1480869058.png"></p> <p>  </p> <p>         Des milliers d<strong>’Africains</strong> sont <strong>amputés</strong> chaque année, majoritairement des jeunes accidentés de la route. Autrefois porteurs d’espoir pour la famille, ces personnes vulnérables deviennent soudainement une personne de trop à prendre en charge pour leurs ressources limitées. La perte d'un membre inférieur nécessite la pose d'une prothèse. Même s’ils peuvent en acquérir, les genoux actuellement disponibles, à coût réduit, ne leur permettent pas de retrouver leur pleine autonomie, car ces prothèses restent très rudimentaires.</p> <p>  </p> <p> Notre objectif est de <strong>fabriquer</strong> et de <strong>distribuer</strong> gratuitement des <strong>prothèses de genou</strong> fiables et faciles à réparer.</p> <p>  </p> <p dir="ltr">         Né d’un projet étudiant en 2008, Henri Blanc professeur de l’école nationale des Arts et Métiers (ENSAM), a continué pendant 6 ans le développement de la prothèse en montant une start-up : <strong>Orthoprosecure</strong>. Présenté au congrès annuel de la <strong>FATO</strong> (Fédération Africaine des Techniciens Orthoprothésistes), des dizaines d’orthoprothésistes ont démontré un vif enthousiasme pour tester le genou. Utilisant son argent personnel pour soutenir la cause, le <strong>manque de ressources financières</strong> commence à se faire sentir, et les compressions budgétaires rendent la recherche de financement pour des causes sociales difficile. Il en résulte que <strong>seulement 8 centres hospitaliers d’Afrique ont pu être fournis en prototypes.</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">         Le genou est d’une conception simple, et suite à une rencontre avec Henri nous avons constaté que nous pouvions <strong>participer au projet en fabriquant nous-mêmes des genoux</strong> supplémentaires. Nous avons donc décidé de faire le nécessaire pour soutenir le projet.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">         Les retours d'expériences fournis par les orthoprothésistes africains permettront à la start-up de continuer le développement, pour que<strong> les amputés des pays en développement puissent se munir, pour la première fois dans l’histoire de l’Afrique, d’un genou performant adapté et testé dans leur environnement.</strong></p> <p> Nous travaillons donc en partenariat avec <strong>Orthoprosecure</strong> qui nous sert de ressources dans notre projet mais également avec la<strong> FATO</strong> (Fédération Africaine des Orthoprothésistes Africains) à qui nous allons donner les genoux et que nous interviewerons pendant et après la campagne. C'est la FATO qui ciblera les centres hospitaliers où les prothèses seront le plus nécessaire et qui nous enverra des r<strong>etours d'expériences sur les prothèses. </strong>Le genou prothétique a été conçu par la <strong>start-up Orthoprosecure</strong> qui est hébergée dans la pépinière de l'école.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Trois_objectifs_66-1480790085" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374348/trois_objectifs_66-1480790085.png"></p> <p>  </p> <p>      - <strong>Lever des fonds</strong> et faire connaitre notre projet</p> <p>      - <strong>Produire</strong> les genoux prothétiques</p> <p>      - <strong>Distribuer</strong> ces genoux en Afrique cet été 2017</p> <p>  </p> <p> <img alt="Fonctionnement_de_la_proth_se_66-1480875240" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374548/Fonctionnement_de_la_proth_se_66-1480875240.png"></p> <p>  </p> <p dir="ltr"> Le genou en lui même est innovant par sa façon de fonctionner, conçu et<strong> breveté par un professeur de l’ENSAM Henri Blanc</strong>. Le système totalement mécanique met en oeuvre une roue libre et permet une marche fluide tout en évitant les problèmes liés à de l’électronique sensible. Il est de ce fait adapté aux pays émergents ou en développement.</p> <p dir="ltr">                                       <img alt="Prothese_et_homme_noir-1480869131" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374524/prothese_et_homme_noir-1480869131.png"></p> <p dir="ltr">  </p> <p> Il a été développé en collaboration avec des orthoprothésistes africains, spécialement pour les amputés africains. Là aussi c’est une première ! <strong>D’ordinaire les amputés utilisent des béquilles</strong>, ou dans le meilleur des cas, reçoivent des genoux en fin de vie envoyés d’Europe ; ceux-ci ne sont pas tous adaptés à une utilisation en Afrique rurale ( poussières, eau, pas de SAV spécifique aux prothèses, etc... )</p> <p>  </p> <p> <img alt="Prothese_homme_blanc-1480867317" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374510/prothese_homme_blanc-1480867317.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Nos__quipes_66-1480869153" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374525/Nos__quipes_66-1480869153.png"></p> <p> <img alt="Photo_lev_e_de_fonds-1480872104" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374538/Photo_lev_e_de_fonds-1480872104.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Photo_fabrication-1480874939" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374546/photo_fabrication-1480874939.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Destinations_des_proth_ses_66__1_-1480875219" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374547/Destinations_des_proth_ses_66__1_-1480875219.png"></p> <p> <strong>Bénin, Cameroun, Mali, Maroc, Tanzanie, Sénégal et Togo</strong></p> <p> <img alt="Carte_afrique_blanc-1480787000" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374332/carte_afrique_blanc-1480787000.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="T_moignage-1481046830" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/375208/t_moignage-1481046830.jpg"></p> <p>  </p> <p dir="ltr"> " D’origine togolaise et étant déjà partie au Togo, j’ai toujours été particulièrement sensible aux difficultés que ce pays et d’autres pays africains rencontrent en terme de moyens et de développement.</p> <p dir="ltr"> Pour moi, notre projet s’inscrit dans les perspectives que j’ai toujours envisagées investir : aider, mais surtout participer à cette <strong>Afrique de demain</strong>, remplie d’<strong>espoirs</strong> et d’<strong>avenir</strong> grâce aux compétences acquises lors de ma formation..</p> <p> Selon un proverbe togolais : <em>une seule main ne peut se laver sans le concours de l’autre</em>. Ensemble, nous voulons <strong>aider</strong>, redonner de l’espoir à ces amputés d’Afrique, affectés physiquement mais aussi sur le plan psychologique. "</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Arts et Métiers, en partenariat avec KissKissBankBank et Engie, a lancé en septembre la 1re édition de « CrAMfunding, un challenge pour entreprendre » à destination de ses étudiants. L’objectif de ce dispositif est de sensibiliser les étudiants à la dynamique entrepreneuriale et de leur offrir l'opportunité de monter en compétences sur la gestion de projet pour mieux répondre aux défis de demain </p>

À quoi servira la collecte

<p> Nous nous lançons dans une collecte ambitieuse, qui vise à <strong>financer les matériaux nécessaires à la réalisation des pièces</strong>, les campagnes de<strong> communication</strong>, et finalement <strong>la distribution</strong>, sur place, des genoux directement aux orthoprothésistes et amputés.</p> <p>  </p> <p> Bénéficiez de la <strong>déduction fiscale</strong>  grâce au « Fonds de Développement Industrie du futur » !</p> <p> Le fonds « Développement de l'industrie du futur« , créé en octobre 2015, a pour missions de favoriser les actions et missions d’Arts et Métiers, de soutenir ses étudiants et la mise en œuvre de son projet d'établissement</p> <p> le don ouvre droit à <strong>une réduction d’impôt sur le revenu de 66 %</strong> de son montant. Il est limité à 20 % du revenu imposable. Ainsi, un don de 1 000€ reviendra à 340€ à son donateur, la réduction d’impôt étant de 660 €. Les personnes soumises à l’ISF peuvent imputer 75% des dons effectués dans la limite de 50 000 € par an.</p> <p> <img alt="Notre_budget__1_-1480881295" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374574/Notre_budget__1_-1480881295.png"></p> <p> <strong>Si nous dépassons l'objectif, sachez que tous les 1186 € une prothèse de plus est produite alors n'hésitez pas!</strong></p> <p> <img alt="Budget_une_prothese-1480874901" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/374545/Budget_une_prothese-1480874901.png"></p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

100 €

Livraison estimée : septembre 2017

Un souvenir du Togo ! Quelques exemples : café cultivé et conditionné par les moines au centre du Togo, ustensiles de cuisine africains, recettes des plats typiques des pays concernés (n’hésitez pas à nous proposer des recettes traditionnelles précises, nous les demanderons pour vous à un spécialiste local !)
  • 5 contributions
  • 0/5 disponible