Au-delà du Club : recherche poétique féministe et collaborative

Pour un retour à la fête, mais en mieux ! Ré-imaginer les pratiques festives des scènes électroniques.

Réussi
297
Contributeurs
10/07/2021
Date de fin
370 prév.préventes
Sur 350
106 %
Féminisme
Autoproduction
culturelle

Au-delà du Club : recherche poétique féministe et collaborative

“Là où la parole n’émerge pas encore, c’est notre poésie qui nous aide à la façonner. La poésie n’est pas que rêve et vision, elle est la colonne vertébrale de nos existences. Elle pose les fondations des changements futurs, elle jette un pont par-dessus notre peur de ce qui n’est pas encore advenu.” Audre Lorde Pour tout savoir sur Au-delà du Club: Podcast: Takeover Good Sisters x Au-delà du Club sur Rinse FR Postcast: Andyrect invite Hawa Sarita - avec Andy4000 sur Rinse FR Podcast:Table ronde "Giving a platform to new voices" à L'European Lab (Lyon) Podcast: Au-delà du Club x Hotel Radio Paris (Talk + Dj set) Replay Livestream: Au-delà du Club x Sacré Radio (Talk + Dj set) Replay: Au-delà du Club x Radio Nova La Matinale Article: Au-delà du Club, une plongée féministe dans le monde de la nuit. Hiya Article: Au-delà du Club, un livre de poèmes, photos et portraits sur les femmes de la nuit électro. Tsugi Article: Au-delà du Club: un livre de réflexions pour imaginer les futures pratiques festives des scènes électroniques. Technopol Article: Au-delà du Club: un livre pour inventer le futur féministe de la nuit. Manifesto XXI Article: Soutien au livre engagé Au-delà du Club. Oxynight Entretien: Using Poetry to go Beyond Clubbing - An exchange with Sarah Gamrani. We are Europe Entretien: Au-delà du Club, une recherche pétique féministe et collaborative pour réimaginer les pratiques festives des scènes électroniques. PWFM UPDATE 08/07/2021: Nous venons d'atteindre notre objectif de 350 exemplaires qui vient finaliser cette campagne avec succès! Cet objectif permet d'imprimer les livres pour qu'il soit entre vos mains à partir de Septembre 2021. On est super heureuses de cette campagne et de toutes les belles rencontres et synergies qu'elle a permis! Merci aux nombreux contributeur·trices qui nous permettent d'imprimer notre travail. Cependant, si cet objectif de 350 exemplaires nous permet d'imprimer les livres, il ne permet pas la rémunération des porteuses de projet! Il est donc important pour nous d'avoir le maximum de précommandes avant la fin de la campagne pour pouvoir commencer à rémunérer ce travail, ainsi que d'organiser une soirée de lancement pour célébrer la publication du livre <3 Continuez à nous aider jusqu'au 10 juillet! À très vite finalis Au-delà du Club est une recherche poétique féministe et collaborative pour réimaginer les pratiques festives des scènes électroniques. C'est un bel ouvrage collaboratif et multidisciplinaire qui explore la fête à travers des perspectives d'artistes femmes. Ce projet est une première action pour ouvrir plus d'espaces de dialogues afin de créer ensemble des fêtes plus safe, inclusives, et responsables! a Qui porte et participe à ce projet? Je m’appelle Sarah Gamrani, j’ai 25 ans, je suis DJ (Hawa Sarita), chanteuse dans le nouveau duo Baraka, poétesse, étudiante en urbanisme et géographie féministe. J’ai lancé le projet de recherche “Au-delà du Club” en novembre 2020, au moment où sentiments de langueur, d’impatience et de colère se mélangeaient. Certaines activités avaient pu reprendre au cours de l’été mais la réouverture des clubs n’était pas au programme. Les quelques évènements en open-air avaient laissé un goût amer, entre transgression, culpabilité et excitation. Lassée de ce contexte d’inaction du gouvernement, j’ai donc lancé un appel à participation à destination d’artistes femmes et/ou appartenant à des minorités de genres de la scène électronique française. Huit artistes, entre 23 et 37 ans, ont répondu à cet appel et se sont portées volontaires pour participer à trois mois d’ateliers de poésie pour écrire, discuter, échanger et exprimer leurs visions intimes et collectives de la fête et des musiques électroniques en tant qu’artiste et public. a “Au-delà du Club”, c’est quoi ? En Janvier 2021, Culture 4 Liberty, composé de labels, collectifs et artistes du monde de la culture, appellent à manifester dans l’espace public leur indignation face aux mesures gouvernementales qui étouffent lentement les secteurs des musiques, du spectacle vivant et des arts visuels. La synergie créée par le mouvement et la volonté de se faire entendre collectivement sont venues confirmer les idées à la base de ce projet: celles du besoin vital d’être ensemble et de la place centrale de la culture dans nos sociétés! Ensemble, oui, mais comment? « Au-delà du Club », c’est un cri du cœur. C’est un livre qui compile tout le travail réalisé par les artistes participant·e·s afin de réimaginer les pratiques festives des scènes électroniques. Ce projet de recherche poétique et féministe part du constat suivant: les systèmes d’oppression et de discrimination présents dans nos sociétés se retrouvent également dans les espaces festifs que nous fréquentons. Comment et pourquoi est-il important d’en rendre compte ? La rupture créée par la crise pandémique ainsi que l’arrêt forcé des évènements festifs nous a incité à questionner notre rapport à la fête, pour tenter de l’imaginer différemment. Ce livre, résolument politique, est une première action pour changer de cap: allons ensemble vers une fête plus inclusive, safe, et respectueuse de notre environnement et des diversités qui le composent! a Quel est le contenu du livre ? « Au-delà du Club » est un livre collaboratif réunissant : une cinquantaine de poèmes écrits par les artistes participant·e·s : Ara, Hewan Aman, Mab’ish, Maelita, Mel C, Olympe4000, Tatyana Jane, Rrose Sélavy, et moi-même sous le nom de Hawa Sarita des textes de réflexions sur les pratiques festives des musiques électroniques écrits dans le cadre de cette recherche des fiches poésie, pour tester et se réapproprier les méthodes d’écriture utilisées pendant les ateliers une collection unique de photos argentiques capturées en fête, par Matcha et Léa Signe. Ces deux artistes documentent passionnément la nuit depuis plusieurs années, munies de leur appareil argentique. Elles ont accepté de partager leur travail pour ce livre, en exclusivité. des portraits photos et entretiens des artistes participant·e·s des créations graphiques originales, par Hewan Goethals, nous invitant dans des fêtes imaginaires le grand +: un soin particulier à la valorisation du travail des artistes femmes et/ou de minorités de genre, jusque dans les choix de la typographie utilisée pour l’ensemble du livre a Pourquoi la poésie? En 2019, j’ai auto-publié mon premier ouvrage de poèmes appelé “paris furie douce” grâce au succès d’un financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank. Dans cet ouvrage, j’explorais les espaces urbains parisiens à travers mon regard de femme. Par la poésie, j’ai découvert une arme puissante pour dénoncer, identifier mes sentiments, les faire exister et les partager: ce que je tenais absolument faire partager à d’autres sœurs! La démarche poétique vise donc à replacer l’écriture, la vulnérabilité et les émotions au centre de nos relations sociales tant en milieu festif qu’ailleurs. Cela permet aussi d’en faire un moyen d’expression intéressant pour comprendre des expériences intimes, jusque-là méconnues et/ou invisibilisées. Plus que jamais, l'intime est politique. a Pourquoi s’intéresser aux espaces festifs d’un point de vue féministe? La musique et les espaces festifs ne sont pas aveugles aux constructions de genre. Dans l’excellente enquête FACTS 2020 par Female:Pressure, on y découvre qu’entre 2017 et 2019, dans tous les festivals pris en compte par l’étude, seulement 20,5 % d’artistes femmes sont bookées et 0,7 % d’artistes non binaires… contre 70,3 % d’artistes masculins! Au-delà d’un manque de parité, la scène électronique invisibilise aussi la diversité des corps, des genres, des races sociales et des diversités musicales. Vient ensuite le sujet des agressions sexistes et sexuelles en milieu festif, 57% des femmes interrogées à ce sujet (selon l’association Consentis) déclarent en avoir été victimes. On estime que ce chiffre avoisinerait plutôt les 90 voire 100%, compte tenu de la difficulté à rendre compte statistiquement de l’ampleur des violences vécues par les femmes et/ou minorités de genre. Plusieurs collectifs font déjà un travail de terrain impressionnant pour faire bouger les lignes. Ce livre s’inscrit dans leur sillage, pour réaffirmer l’importance de la voix des femmes et/ou minorités de genre dans ces espaces ambivalents. À la fois symboles de liberté et d’inclusion, ils sont aussi les lieux d’agressions sexistes et sexuelles, de discriminations multiples à répétition. Les artistes participantes sont porteuses d’un message fort qui mérite d’être entendu. a Pourquoi est-il important d'imprimer et diffuser notre travail? Faire partager le fruit du travail de cette recherche poétique et collaborative aux divers·e·s professionnel·le·s et amateur·rice·s du secteur des musiques électroniques,aux passionné·es et à tou·te·s les curieux·se·s... Nous voulons mettre cet ouvrage entre leurs mains pour continuer un dialogue collectif vers un retour à la fête, mais en mieux! Ouvrir la voie pour la création d’autres espaces de parole bienveillants, tant au sein qu’en dehors des moments festifs: la «bienveillance» est ici centrale, et je suis persuadée que nous devons travailler à la normaliser ainsi qu’à la garder en tête quand nos pieds fouleront les dancefloors à nouveau. Faire connaître et partager des outils pour penser collectivement une fête plus inclusive, safe et responsable: ce travail est situé par les expériences des participant·es. C'est une "boîte à outils" qui ne demande qu’à être appropriée et transformée par tous les groupes de personnes qui ont une expérience de la fête singulière et méritent plus d’espaces bienveillants pour être écouté·e·s et compris·e·s. À quoi ressemblera le livre? Ce livre a été conçu sous la direction artistique de Hewan Goethals, graphiste et designer avec qui j’ai choisi de m’associer sur ce projet. Également DJ, et participante au projet Au-delà du Club, elle est au coeur de la conception du livre depuis Janvier 2021. Nous avons imaginé puis créé ce livre ensemble, de façon constructive et complémentaire. Dès le départ, l’intention a été d’en faire un bel ouvrage de qualité et durable dans le temps, tant sur le fond que sur la forme. C’est un ouvrage d’environ 200 pages, au format 16 x 24 cm, et qui sera imprimé à Montreuil chez l'imprimeur STIPA dont les équipes ont été particulièrement à l’écoute et bienveillantes dans l'accompagnement du projet. Nos contributrices a

À quoi servira la collecte

Choisissez votre contrepartie