- Bonne soirée : le nouveau court métrage de Louna Chantelauze -

Il faut continuer, vivre et faire vivre le cinéma. J'ai 15ans et j'ai besoin de votre aide, une participation, afin que mon rêve se réalise.

Visuel du projet - Bonne soirée : le nouveau court métrage de Louna Chantelauze -
Réussi
111
Contributeurs
09/02/2016
Date de fin
3 785 €
Sur 3 500 €
108 %

- Bonne soirée : le nouveau court métrage de Louna Chantelauze -

Qui suis-je ?

 

 

Img_0086-1449269966   Louna Chantelauze réalisatrice/scénariste.

 

            Je suis une adolescente de quinze ans, passionnée par le cinéma depuis toujours.

 

En 2013, j’ai participé au concours NIKON « je suis un souvenir »

https://www.youtube.com/watch?v=KimS8myDHiY

En 2014, j’ai pu accroitre mes connaissances grâce à un stage dans la boite de production ICONOCLASTE sur le tournage de « La résistance de l’air » de Fred Grivois.

Je poursuis désormais cet approfondissement avec le ciné-club de la Cinémathèque Française.

 

Depuis, j’ai écrit un scénario de long métrage que je compte tourner courant 2017. Ainsi que Bonne soirée que je compte réaliser grâce à votre aide.

 

 

 

Synopsis

 

 

Projet_louna2-1449270150  Affiche par la graphiste Joanna Sem.

 

 

 

              Dans un café, un quarantenaire.

Cet homme erre de table en table, pénètre dans la vie des gens pour quelques minutes… Des éclats de vie, de courtes rencontres et cet homme impassible, presque invisible…

Lise, Thomas et André, Amélie et Christian, un groupe de jeunes, Jeanyne et Laure ne se souviendront peut être pas de cet homme, vous vous souviendrez d'eux.

 

 

 

Pourquoi avoir écrit ce projet ?

 

               Les films suivent presque à l’unanimité la trame des fables. Une situation initiale, un événement perturbateur et une conclusion.

 

Mon objectif est de rompre avec cette convention.

 

Faire un film à part, original et perturbant, sans progression. Un panorama enchanteur sur des vies diverses.

L’intérêt d’un projet court d’une dizaine de minutes est d’étonner et de dérouter les spectateurs, mais surtout de sortir des sentiers battus.

 

 

 

Casting

 

 

Cd9fe9_8cf581e4f44c1088ecbfe830ca52024e.jpg_srz_704_922_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz-1449270568

Éric Chantelauze dans le rôle de l’homme.

 

http://chantelauzeeric.wix.com/eric-chantelauze

 

          Le rôle de l’homme a été écrit spécialement pour ce comédien, à qui je dois en partie mon amour pour le cinéma, et accessoirement la vie.

Il est de plus en collaboration étroite avec Sébastien Bonnabel, créateur du GroupStudio, qui m’a largement inspiré ma méthode de direction d’acteurs.

 

         J’ai également décidé de conserver l’équipe technique de mon premier court-métrage avec comme chef opérateur Mathieu Miot, qui a osé m’accompagner et me faire confiance malgré mon jeune âge. J’espère qu’il en sera de même pour vous.

 

 

 

Sources d’inspiration

 

 

20135961-1449270690

 

              « Holy Motors » de Leos Carax a pour moi, réussi à rompre avec la trame des fables.

 

Unknown-1-1449771978Un-deux-trois-soleil-20111214063032-144977196869217309_af-1449772003

 

 

          « Pierrot le Fou » de Jean-Luc Godard, « Un, deux, trois, soleil » de Bertrand Blier et « Mulholland Drive » de David Lynch, trois réalisateurs qui s’amusent à dérouter leurs spectateurs, comme il me plaira de le faire avec vous…

 

 

                                                          Img-1-1449271172

           La littérature sait également rompre avec les conventions, comme le prouve « Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable » d’Hervé le Tellier.

 

“A quoi tu penses ? Je pense que… “

 

           Des phrases presque en dehors de la réalité,  des pensées qui volent, comme voleront les bribes de vies dans mon film.

 

 

Ambiance

 

            Ce court métrage s’isole des autres films par son scénario, c’est un film à part, un monde à part. Je veux donc que l’ambiance retranscrive cette idée d’un huis-clos calfeutré.

 

Un petit café qui regroupe les différentes générations d’un quartier parisien.

           

            Le café de « La traversée de Paris » de Claude Autant-Lara de nos jours, comme si les acteurs ne pouvaient sortir de ce court métrage, comme l’on ne pouvait sortir de ce café, le soir, sous l’occupation.

 

 

                                       Unknown-2-1449271243

 

 

 

Un avant goût

 

         

          Voici, en petit aperçu, les premières pages du scénario.

 

 

 

 

 

 

1-1449271291

2-1449271307

3-1449271317

           

 

 

             Une petite participation a déjà une grande importance pour moi, je vous remercie d’avance.

 

                                                        Merci Kisskissbankers !

 

 

 

À quoi servira la collecte

Budget

 

          Je prépare ce projet depuis un an.

 

En réduisant au maximum les frais, le budget minimum est de 3.500 €.

         

          Le tournage s’effectuera sur quatre jours durant lesquels il faudra : 

 

- Louer le matériel technique (caméra, micros, perches, éclairages…) - 700 € par jour -

 

- Organiser une régie pour une vingtaine de personnes (boisson et nourriture) - 200 € -

 

- Acheter costumes, maquillage et accessoires - 100 € -

 

- Location du décor, etc. - 300 € -

 

Et à cela s’ajoutent les frais de post-production (montage, étalonnage, mixage, ajout de musiques...). - 100 € -

 

          Nous espérons collecter ces 3.500 € par votre aide. Chaque participation compte.

 

Atteindre cet objectif serait un grand pas, l’augmenter serait encore mieux.

         

          Les acteurs, à ce jour bénévoles, pourraient être défrayés voire payés, et les conditions de tournage seraient considérablement améliorées.

 

Choisissez votre contrepartie

5 €

Votre nom au générique !
  • 11 contributeurs
  • Livraison estimée mars 2016

10 €

Une photo du tournage dédicacée par l'acteur de votre choix + les contreparties précédentes
  • 29 contributeurs
  • Livraison estimée mars 2016

25 €

Une affiche du film + les contreparties précédentes
  • 16 contributeurs
  • Livraison estimée avril 2016

50 €

Un DVD du film avec bonus + les contreparties précédentes
  • 12 contributeurs
  • Livraison estimée avril 2016

70 €

Invitation à la projection + les contreparties précédentes
  • 9 contributeurs
  • Livraison estimée mai 2016

150 €

Invitation à un apéro après la projection + les contreparties précédentes
  • 4 contributeurs
  • Livraison estimée mai 2016

500 €

Crédité comme coproducteur du film + les contreparties précédentes
  • Livraison estimée mai 2016

1 000 €

Invitation à dîner avec l'équipe à la suite de la projection + les contreparties précédentes
  • Livraison estimée mai 2016

Faire un don

Je donne ce que je veux