BOUDU

Journalisme, Reportage

Visuel du projet BOUDU
Checked circleRéussi
Boudu
Toulouse
299
Contributeurs
Sunday, November 22, 2015
Date de fin
18 862 €
Sur 8 000 €
235 %

Soutenez Boudu, le nouveau mensuel de société toulousain, plus sérieux qu'il n'en a l'air. En kiosque depuis le 4 novembre 2015.

Suivre et partager
Monday, November 23, 2015

BOUDU est une réalité, et c’est un peu grâce à vous !

Quelle campagne magnifique ! C'est au delà de nos espérances !
MERCI !
Notre premier objectif atteint en quelques jours, vous ne vous êtes pas arrêtés là. Semaine après semaine, nous étions éblouis par les nouveaux horizons que vous nous ouvriez. Vous êtes 299 Kissbankers, près de 400 abonnés-fondateurs, la plus belle des communautés de lecteurs. 
MERCI
Grâce à vous, la sortie du premier numéro de Boudu s’est accompagnée d'une campagne d’affichage dans les rues de Toulouse. Grâce à vous, le site Boudulemag.com et notre version numérique se sont embellis et développés. L’engouement que vous avez suscité nous a permis d’asseoir notre crédibilité.
MERCI !
Pendant 40 jours, vous avez supporté les petits ratés de notre démarrage : le retard de l’application Boudu sur IOS, les mauvais mots de passe, les remerciements tardifs ou en double. 40 jours surtout à attendre votre premier exemplaire de Boudu. La collecte étant terminée, il sera chez vous dans les jours qui viennent, vite suivi par le numéro 2. 
MERCI !
Nous allons nous montrer digne de votre confiance. Histoires, personnalités, photographies... chaque mois, nous voulons vous offrir ce qu’il y a de plus beau, méconnu, émouvant. Avec toujours le sourire au coin de la plume ! 
 
Boudu est avec vous !
Tuesday, November 17, 2015

Les dernières nouvelles de Boudu !

Bonjour chers abonnés-fondateurs !
 
Boudu sort le bout de son nez pour vous redonner le sourire...
 
Vous êtes nombreux à vous languir de lui : Boudu est dans les kiosques du Grand Toulouse, mais pas dans vos boîtes aux lettres ! C'est parce que nous devons attendre la fin de la collecte. Rassurez-vous, elle se termine dimanche. Le sprint final a commencé : plus que 5 jours pour devenir abonné-fondateur. Dîtes-le autour de vous ! Il faut crever le plafond des 18 000 euros !
 
Et parce qu’en ce moment tout le monde a besoin de réconfort, Boudu vous serre chaudement dans ses bras.
 
L'équipe de Boudu
Monday, November 09, 2015

Boudu soit loué !

Pas de doute, vous croyez en Boudu ! Plus de 15 000 euros collectés, 250 kissbankers, plus de 1000 likes sur notre Facebook et une sortie du premier numéro en fanfare le 4 novembre. Boudu est vraiment partout, grâce à vous.
 
Maintenant, empruntons ensemble la douce dernière ligne droite de cette campagne kisskissbankbank. J-13 avant la fin de la collecte, c’est le moment pour les retardataires de soutenir le projet Boudu. Un don contre un ou plusieurs abonnements, avec de belles surprises. Pour financer la version numérique de Boudu et rassembler une magnifique communauté de lecteurs-abonnés-fondateurs, visons les 18 000 euros pour le 22 novembre !
 
Chez Boudu, la semaine sera encore trépidante. Elle a débuté ce matin avec une dégustation de vins à l’aveugle, pour notre rubrique Glou Glou… Jean et ses cavistes ont bien croisé le verre ! Et dans quelques heures, un moment très attendu : notre soirée de lancement avec petits fours et costards. Nous penserons fort à vous !
 
Enfin, pour tous ceux qui n’aurait pas reçu de mail après leur don, veuillez accepter nos excuses : il y a eu un bug dans l’application mobile kisskissbankbank. Votre contribution a bien été comptabilisée et vous en êtes doublement remercié.
 
L’équipe de Boudu veille sur vous.
Monday, November 02, 2015

Beau comme un bébé !

J-20. Nous sommes à mi-chemin de cette belle campagne. Alertés par une douce sonnerie, nous ressentons toujours la même joie à l'arrivée d'un nouveau kissbanker. Dans la rédaction, chacun surveille régulièrement la progression du curseur. Vous nous permettez de nous mesurer aux grands avec déjà plus de 260 abonnés-fondateurs, une campagne d’affichage incontournable dans les rues de Toulouse, et très bientôt un site internet vitrine et une version numérique élégante. Pour boucler ces étapes, il nous faut réunir 18 000 euros de collecte. On vous fait confiance pour les atteindre : parlez de Boudu, partagez nos posts, diffusez votre enthousiasme.
Quelle belle semaine nous allons encore passer ensemble !
Emmailloté par son imprimeur, Boudu revient de la maternité. L’accouchement s’est bien passé et les parents sont comblés. Mercredi, c’est le baptême : 12 000 exemplaires déposés chez les 600 marchands de journaux du Très Grand Toulouse (jusqu’à Foix, Albi, Montauban, Auch, Castres ou Carcassonne) et des milliards d'autres sur les kiosques numériques. Si vous ne pouvez plus attendre, allez acheter ce numéro 1, quitte à l’avoir en double avec votre abonnement ! C’est un numéro forcément collector.
L’équipe de Boudu vous fera vivre ces premières journées tant attendues. Nausicaa, Ledmia, Raquel, Jean, Matthieu, Sébastien, Philippe et Marc, tous sur le pont pour une merveilleuse croisière.
 
Boudu vous garde.
Monday, October 19, 2015

Boudu est partout !

À nos chers abonnés-fondateurs
 
Chez Boudu, depuis mercredi, le site le plus visité est www.kisskissbankbank.com/boudu. Nos ordinateurs, tablettes et smartphones vident leur batterie à mesure que le compteur défile : c'est grisant, réconfortant et stimulant. 10 000 € en moins d'une semaine pour Boudu ! Vous nous donnez des ailes... alors volons !
 
Grâce à vous, Boudu fait un grand saut dans le bain de la com'. Bien installés sur notre deuxième palier (celui qui va de 8000 à 13000 euros), nous préparons notre campagne d’affichage dans les rues de Toulouse. Elle accompagnera le lancement de Boudu, le 4 novembre. Et nous rêvons déjà du palier suivant...
 
Pendant ce temps, nous peaufinons le premier numéro de Boudu, dont le bouclage est pour vendredi 23 octobre. Aidé par Noé, notre fidèle correcteur, Sébastien relit les articles, muscle les chapeaux, gomme les coquilles. De son côté, Jean met un point final à la Conversation du mois de novembre. C’est l'interview d’une personnalité, sur la longueur, fruit de trois passionantes rencontres. Boudu donne du temps à ses interlocuteurs, le salut du métier passe peut-être par là. Matthieu lui, sélectionne ses photos et retouche leur luminosité ou leur cadrage. La moitié de son temps, il est en webconf avec Raquel, notre directrice artistique qui habite Paris. Vu la quantité et la qualité de son travail, elle doit dormir aussi peu que nous. Alors que Nausicaa fait sa tournée des marchands de journaux pour faire en sorte que Boudu y soit bien en vu, Marc et Ledmia enchaînent les rendez-vous afin de commercialiser des pages de publicité. Encore une semaine sous un rythme effréné, exaltant.
 
Pour partagez cette belle aventure, suivez boudumensuel sur Facebook, Twitter ou Instagram
 
Boudu est avec vous !
 
 
L'équipe de Boudu
 
Thursday, October 15, 2015

Boudu !

Depuis Mardi soir 19:00, Boudu est sur un nuage. On ne s'attendait pas à une telle ruée dès les premières heures !

Merci à vous tous, chers premiers 79 contributeurs/abonnés/fondateurs ! Comme vous le dîtes si bien : "DO IT ! DO IT, CON", "Longue vie à Boudu !", "Boudu est en charge. Ca va faire boum !".

 

Maintenant, faîtes passer le message : parlez de Boudu, partager nos liens, soyez aussi convaincants que convaincus. Car cette campagne est essentielle : "Il est temps d'avoir un magazine qui se distingue en région :)", "Y'a pas tellement d'initiatives de ce genre à Toulouse", "une belle aventure nécessaire!"

 

Grâce à vous, des ailes nous poussent. Si la campagne continue sur ce rythme nous pourrons réaliser ce que nous n'osions espérer. Fructifiez et multipliez.