CARABANCHEL ~ Les ombres du franquisme

Livres, Art & photo

Visuel du projet CARABANCHEL ~ Les ombres du franquisme
Checked circleRéussi
81
Contributeurs
Sunday, November 17, 2013
Date de fin
7 117 €
Sur 6 500 €
109 %

Carabanchel, une prison, un cri, un symbole aujourd'hui disparu du franquisme. Six années nécessaires pour finaliser cette œuvre, ce livre.

Suivre et partager
Friday, March 06, 2015

Radio : France Bleu Armorique, Livre CARABANCHEL

Wednesday, November 12, 2014

Exposition Carabanchel à Perpignan

Actualit_s_carabanchel_expo_kisskiss-1415790267

 

L’exposition se tiendra à Perpignan du 13 novembre au 15 février 2015 au Lieu de la Poudrière.

 

Le film documentaire ¡TE SACARÉ DE AQUÍ, ABUELO! de Montse Armengou et Ricard Belis sur la vallée de los Caidos a été traduit spécialement pour l’exposition.

 

Vernissage : le jeudi 13 novembre 2014 à 18h00.

Sunday, August 17, 2014

Rencontres d'Arles 2014

Pour information, si vous passez aux Rencontres Arles 2014 !

Dans le cadre de l’exposition et de la consultation « Prix du livre d’auteur et prix du livre historique » le livre CARABANCHEL est visible en Arles durant le festival jusqu'au 21 septembre 2014.

Parc des Ateliers / Atelier de Chaudronnerie / Plan exposition N°12 / Entrée libre.

 

Actualit_s_gargadennec_carabanchel_livre_arles2014-1408293985

Friday, April 04, 2014

Yaëlle dernière remise en mains propres

Remise_en_mains_propres_carabanchel_infokisskiss

 

A Rennes, j’ai eu le plaisir de transmettre le livre à Yaëlle lors de ma dernière journée de remise en mains propres, métaphore de la transmission d’une histoire, d’une mémoire. Jean-Yves Gargadennec

Monday, March 31, 2014

Les envois du livre

Pour des raisons d’efficacité et de temps, j’ai pris à ma charge tous les envois postaux durant le mois de mars. Comme convenu les souscripteurs ont reçu le livre avant le 31. Sincèrement à vous, Jean-Yves Gargadennec .

 

Envois_des_livres_carabanchel_infokisskiss

Monday, March 03, 2014

Photographies limitées

 

Tirages_photographies_carabanchel_infokisskiss

 

Journée de laboratoire pour les deux séries de photographies limitées à huit exemplaires chacune, spécialement tirées pour l’édition du livre. Pour chaque mécène, un tirage couleur de collection format 30x40 cm à l’agrandisseur sur papier Fuji argentique.

 

Le tireur : Pascal De Sousa / Laboratoire : Atelier Publimod / Lieu : Paris

Thursday, February 13, 2014

Le livre

Aujourd’hui, j’ai la confirmation de la bonne réception du livre à Paris par « Pollen » le diffuseur de l’édition

 

Durant le mois de mars, je remettrai en main propre « Carabanchel » suivant mes disponibilités.

Pour les envois postaux, ils se feront en collaboration avec l’éditeur « Trans Photographic Press ».

 

Soyez patients, vous aurez CARABANCHEL avant le 31 mars…

 

Sincèrement à vous,

Jean-Yves Gargadennec  

 

Actualit_s_gargadennec_carabanchel_livre_kisskiss

Thursday, February 06, 2014

La couverture

Evolution de la couverture :

 

1 -     Novembre 2012

 

2 -     Février 2013

 

3 -     Juin 2013

 

4 -     Décembre 2013

 

5 -     Janvier 2014 / Couverture du livre.

 

Actualit_s_couverture_carabanchel_gargadennec

Thursday, January 30, 2014

Bon pour l’impression !

Nous sommes partis à Bologne, la deuxième semaine de janvier pour effectuer le suivi et la validation  de l’impression des dix cahiers du livre. Quatre jours de tension pour obtenir une très bonne restitution de mes photographies et de la mise en page. La reliure du livre se finalisera dans les jours prochains …

 

Impression_des_pages_carabanchel_infokisskiss

Sunday, November 24, 2013

MERCI / GRACIAS / THANK YOU

Remerciements_pour_fin_kkbb

Saturday, November 09, 2013

Travail vidéo de Jean-Yves Gargadennec dans le projet Carabanchel entre 2006 & 2012

Thursday, November 07, 2013

Images magazine expose trois grands tirages « Carabanchel » au Salon de la Photo 2013 / Paris / Porte de Versailles

Actualit_s_kiss_parisphoto1

Horaires d’ouverture du SALON DE LA PHOTO 2013 / PARIS / Porte de Versailles
- Jeudi 7 novembre 10h - 19h
- Vendredi 8 novembre 10h - 19h
- Samedi 9 novembre 9h - 19h
- Dimanche 10 novembre 10h - 19h
- Lundi 11 novembre 10h - 18h

Actualit_s_kiss_parisphoto2

Thursday, October 31, 2013

Article du Travailleur Catalan "Présent et passé d’une prison abandonnée"

Logo_travailleur_catalan

 

 

Article_travailleur_catalan

Monday, October 28, 2013

César Covo / Les Brigades internationales

Saturday, October 26, 2013

Parution GAZETTE DE MONTPELLIER

Dans la parution de l’hebdomadaire « La Gazette de Montpellier », je vous joins une phrase de l’interview du vendredi 18 octobre, qui faute de place ne pouvait être éditée dans cet encart « Gens d’ici » page 19. N°1323 Du jeudi 24 au mercredi 30 octobre 2013.

 

“ Le bâtiment a été détruit en 2008, c’est pour moi le symbole de l’effacement d’une mémoire, celle du franquisme qui a asphyxié la mémoire espagnole ”.

 

Jean-Yves Gargadennec

 

Article_de_la_gazette_de_montpellier_copie

Wednesday, October 23, 2013

Article du Journal L’indépendant du 23 octobre 2013

Tuesday, October 22, 2013

L’éditeur Dominique Gaessler présente le livre « Carabanchel ».

Monday, October 14, 2013

Deux précisions sur l’article « La Marseillaise / L’Hérault du Jour »

 

Article_la_marseillaise_kiss_2_web

 

Précision sur le paragraphe : Quelle est la genèse de ce projet « Carabanchel » ?

 

* Il faut comprendre que le vote adopté le 31 octobre 2007 sur la « Loi de  Mémoire Historique » a plongé le gouvernement de José Luis Zapatero dans un débat et une polémique plus que tendue en Espagne, l’accusant d’être entre autres « un obsédé du passé » et portant une Loi « pour les revanchards ». Ci-joint un extrait de la dépêche « Europa Press » du lundi 8 octobre 2007 :

 

MADRID / El secretario general del PP, Ángel Acebes, ha acusado hoy al presidente del Gobierno, José Luis Rodríguez Zapatero, de estar "obsesionado con el pasado" al promover una Ley de Memoria Histórica que "olvida la Transición y rememora la Guerra Civil".

 

Ce qui me laisse penser, qu’il valait mieux avoir une autorisation auprès du Ministère de l’Intérieur Espagnol en 2006, avant que la loi « La Ley de la Memoria Histórica » soit votée en 2007. Texte législatif qui est bien sûr nécessaire et légitime pour la mémoire du pays.

 

 

Article_la_marseillaise_1_kiss_web

Précision sur le paragraphe : Quels objectifs artistiques vous êtes-vous donné ?

 

* Marcos Ana a été emprisonné 23 ans, il a passé quelques jours à Carabanchel, mais à connu surtout les prisons de Porlier, Ocaña, Alcalà de Henares et El Centro Penitenciario de Burgos. 

 

 

Article_la_marseillaise_kiss_4_web

Monday, October 14, 2013

« Les victimes espagnoles ont envie de transmettre » Parution LA MARSEILLAISE / L'Hérault Du Jour

Dimanche 13 Octobre 2013 N°20905

 

Actualit_s_kiss_carabanchel_14-10-2013

Wednesday, October 09, 2013

Explication en plus ...

Bonjour,

 

Pour en savoir plus sur Angel Fernandez, l’auteur du texte « De una historia con dudoso amanecer » paru le 03 octobre, je vous joins son parcours via le lien ci-dessous:

 

FERNANDEZ VICENTE, Angel - Los de la sierra

 

 

Angel_fernandez_kisskiss

 

 

Et pour le texte « este libro/ce livre » du 30 septembre, Ventureta est fille de républicain espagnol.

 

 

 

 

Wednesday, October 09, 2013

Joerg Bader Directeur du Centre de la Photographie Genève

Tuesday, October 08, 2013

IMAGES magazine parle de la souscription de Carabanchel

Parution_images_mag_kisskiss

Thursday, October 03, 2013

De una historia con dudoso amanecer // Angel Fernandez

 

Casi 40 años han transcurrido desde la muerte física del dictador Franco, Caudillo por la gracia de dios.

Casi 40 años de Democracia monárquica (entienda quien pueda) con gobiernos socialista y del Partido Popular (antes, Alianza Popular) intentando borrar las páginas mas negras  con la Inquisición, de la Historia de España.

En el año 1997, se pusieron de acuerdo para votar una Ley de Amnistía. En realidad, se amnistiaron ellos: los verdugos, los ladrones de los vencidos y asesinos de la República.

Nosotros, los que nos opusimos con armas o sin ellas al horror de los actos de la dictadura, no necesitábamos ser amnistiados, pues no habíamos cometido falta alguna. La lucha por la Libertad no es una falta ni delito.

Fuimos muchos los que después del año 1939, con 20 años de edad, después de ser condenados a muerte dejamos nuestra juventud entre esos cuatro muros putrefactos, impregnados, de sufrimiento, lágrimas y sangre.

No, las heridas no cierran. Ser preso a los 20 años y recobrar media Libertad a los 36 o 40 años, es horrible

Hoy, los que seguimos en vida, ancianos y maltrechos, nos consuela ver jóvenes que sin pasión de lucro pero si de verdad, cogen la pluma, investigan buscando el manantial donde hallar la Verdad.

Creyó la Monarquía y sus gobiernos, que con la Memoria Histórica y la Ley de Amnistía, se justificaba “el borrón y cuenta nueva”. Hay que reconocer que así es como hubiere sido si jóvenes curiosos por saber del pasado no hubieran existido.

¿Por qué falta gente en las fotos de familia? ¿Qué ha sido del abuelo, del padre, de la madre, del tío, etc...? Se preguntan.

La curiosidad, la necesidad de saber, les lleva a descubrir los horrores de la dictadura de Franco y sus amigos.

Las cárceles, los penales, los campos de concentración, los campos de trabajo forzado, los asesinatos colectivos e individuales, el exilio de más de 500.000 españoles y toda la miseria en España y si fuera poco, la fosas repletas de cadáveres,” los desaparecidos” que son niños, mujeres,  hombres de todas las edades, esta           es la España que quieren callar, borrar para siempre.

Gracias a jóvenes insatisfechos, ávidos de saber, de libertad y justicia como son Jean Yves, Amadeo, Pep, Pera y muchos más, una brecha se ha abierto en la que se ha colado la ONU, un Tribunal en Argentina, la Unión Europea y otros mas, exigiendo, preguntando y demandando explicaciones sobre tanto y prolongado silencio en los crímenes de la dictadura española contra la humanidad.

Se está pendiente de un plan de búsqueda, de identificación y desclasificación de todos los archivos por parte del Estado monárquico español.

Sé que no curaré jamás de la tragedia vivida,  pero me queda el consuelo en la esperanza que los jóvenes encontrarán el manantial de la Verdad, sin odio ni venganza, pero con justicia.

Para terminar, gracias Jean Yves Gargadennec por tu trabajo sobre la prisión de Carabanchel. Esta prisión, durante los primeros años del franquismo, fue una de las peores de España. Las mujeres, fueron las victimas privilegiadas. Madres presas a quienes les robaron los niños. Otras, vieron sus niños morir en sus brazos. Pienso que para más detalle e información, es necesario ver el documental en “Películas de la Clape”: Tiempo de rosas rojas, por Francis Lapeyre.

 

Angel Fernandez

Wednesday, October 02, 2013

Sophie Bernard rédactrice en chef IMAGES MAGAZINE

Monday, September 30, 2013

Este libro / Ce livre par Ventureta

 L’importance du livre "CARABANCHEL" de Jean Yves Gargadennec, qui n’a aucune racine espagnole, seul le souvenir, de l’admiration que son grand père Corse, avait pour la lutte antifasciste des Républicains Espagnols et de leurs bravoures  au combat, que ce soit contre Franco, comme ensuite contre le nazisme d’Hitler.

 

 Ce livre est un outil de travail, pour tous les descendants des Républicains Espagnols, qu’ils soient de l’intérieur comme de la diaspora Républicaine Espagnole, car en vérité ce livre aidera beaucoup de nos compatriotes, à comprendre la trajectoire de  terre brûlée et liquidation totale des êtres humains menée par ces hordes fascistes lancées contre les instituteurs, les recteurs, professeurs d’université, etc…,contre « l’intelligentsia » en général, et tous les travailleurs en particulier, de manière a liquider pour une centaine d’années notre II République, votée par majorité absolue, par le peuple espagnol, en 1931.

 

Ventureta

 

 La importancia de este libro <Carabanchel> de Jean Yves Gargadennec, que no tiene raíces españolas, solo el recuerdo, de la admiración que su abuelo materno,de Córcega, tenia por la lucha antifascista de los Republicanos Españoles, eran héroes en el combate, tanto contra el fascismo de Franco, como contra el nazismo

de Hitler.

 

 Este libro es una herramienta de trabajo, para todos los descendientes de los Republicanos Españoles, que sean del interior, como de la diáspora de los exiliados Republicanos, ya que en realidad, este libro, ayudara muchos de nuestros compatriotas, a comprender la trayectoria de tierra quemada, liquidación total de seres humanos, jóvenes, niños, llevadas a cabo por las hordas fascistas, mandadas contra los maestros, los rectores, los profesores, etc..., contra la inteligencia, en general, y contra todos los trabajadores en particular, de manera a liquidar para unos cien años nuestra II Republica, votada por mayoría absoluta, por el pueblo español el 12 abril 1931.

 

Ventureta

Thursday, September 26, 2013

Patrick Pépin Journaliste