Délire à deux...à tant qu'on veut

Délire à deux...à tant qu’on veut est une tragi-comédie de Eugène Ionesco qui interroge la frontière entre le délire et la réalité, et la perception du monde qui nous entoure. C’est en pleine campagne Bourguignonne, au théâtre de la Fabrique que nous allons créer ce premier projet de la compagnie Yaota.

Visuel du projet Délire à deux...à tant qu'on veut
Réussi
22
Contributions
28/04/2012
Date de fin
2 045 €
Sur 2 000 €
102 %
Friday, April 06, 2012

<p><strong>Antoine ROSENFELD</strong></p> <p> </p> <p><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/938878IMG1993.jpg" alt="" width="320" height="213"></p> <p>En 2001, il commence par suivre les cours de Frédéric Merlot et de Dominique Bertolat aux Ateliers du théâtre des quartiers d'Ivry. En 2003 il intègre l'école du studio d'Asnières  Il aura comme intervenants  Chantal Déruaz, Hervé Van Der Meulen, Patrick Simon, Yveline Hamon, Christian Gonon.</p> <p>En 2006, il poursuit sa formation au CFA des comédiens, avec Nathalie Fillion et la compagnie Jean-Louis Martin Barbaz.</p> <p>En 2006 et 2007, il travaille avec Jean-Paul Bazziconi sur <em>La mère confidante</em> de Marivaux (théâtre 14).</p> <p>En 2008, Il joue dans <em>les Moumines </em>mis en scène par Audrey Lamark( espace Icare ).</p> <p>En 2009, Il interprète Britannicus  dans  <em>Britannicus </em>de Racine  mis en scène par Jean-Louis Martin Barbaz( théâtre 14, festival de Cormatin et au  studio-Théâtre d'Asnières ) et joue <em>Le mandat</em> de Nicolaï Herdman mis en scène par Stéphane Douret ( théâtre de l'épée de bois et au théâtre 13 ).</p> <p>En 2010 et 2011, à l'occasion du festival Ardanthé au théâtre de Vanves, il travaille avec David Lejard-Ruffet sur <em>Alpenstock </em>de Rémi De Vos (Lucernaire, Studio-Théâtre d'Asnières), sur <em>Conviction intime</em> de Rémi De Vos et <em>Dostoïevski trip </em>de Vladimir Sorokine.</p> <p>Il joue <em>L'affaire de la rue de Lourcine</em> de Labiche mis en scène par Pascale Siméon.</p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p><strong>Clémence BENSA</strong></p> <p><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/325962DSC038212.jpg" alt="" width="320" height="212"></p> <p>Elle commence sa formation de comédienne à l’école privée d’art dramatique Myriade à Lyon puis entre à l’Ecole du Théâtre National de Chaillot en 2003 dans les classes de Michel Lopez et Jean-Claude Durand. Elle y travaille notamment avec Laurent Serrano, Guy Freixe et Eva Dumbia. Elle rencontre Hassan Kouyaté, qui la forme par la suite à la mise en scène sur En attendant Godot de Beckett interprété par Sotigui Kouyaté au Théâtre de la Scène Watteau.</p> <p>Elle tourne pour la télévision les pilotes de 2 séries produits par la SFP « Audimat » et « Pelouze Interdite ». Elle interprète le rôle de Consuelita dans la série Tango actuellement en cours de production.</p> <p>Elle collabore avec Hans Peter Cloos sur plusieurs mises en scène dont récemment Interview de T. Van Gogh au Studio des Champs Elysées à Paris.</p>
Tuesday, March 27, 2012

<p><strong>BIOGRAPHIE</strong></p> <p> </p> <p><img src="http://www.alalettre.com/pics/ionesco.gif" alt="" width="200" height="178"></p> <p>Eugène Ionesco est né le 13 novembre 1909 en Roumanie d'un père Roumain et d'une mère Française .Il passe son enfance en France. A l'âge de 11 ans, il écrit ses premiers poèmes, un scénario de comédie et un drame patriotique.</p> <p>En 1925, à la suite du divorce de ses parents, Ionesco retourne en Roumanie avec son père, où il fait des études de lettres Françaises à l'université de Bucarest.</p> <p>En 1938, il revient en France pour travailler sa thèse sur la poésie française, il est interrompu par le déclenchement de la guerre, ce qui le contraint à regagner la Roumanie. C'est en 1945, que Ionesco s'installe définitivement en France.</p> <p>En 1950, Ionesco écrit sa première œuvre dramatique :<em> La</em> <em>cantatrice Chauve</em>, sous-titrée « Anti-pièce ». Le succès n'est pas immédiat mais cette parodie de pièce marque le théâtre contemporain et fait de Ionesco un des pères du « théâtre de l'absurde ».</p> <p>En 1951, Ionesco écrit <em>la leçon</em>, suivie de <em>Chaises</em> 1952, de <em>Rhinocéros</em> 1959 (début du succès), de <em>Délire à deux</em> 1962, de<em>  La soif et la faim</em> 1964, de <em>Macbeth</em> 1972...</p> <p>Il est également, l'auteur de plusieurs ouvrages de réflexion  sur le théâtre, dont le célèbre :Notes et contre-notes.</p> <p>En 1970, il est élu à l'Académie Française. Il meurt le 28 mars 1994 à Paris.</p>
Sunday, March 25, 2012

<p><img src="https://encrypted-tbn3.google.com/images?q=tbn:ANd9GcRrYAy-U7cNs3gKWXMgJVgc96CcV0DrKNvwJODYwX0hBDJ2T8tsBOaFueDdHg" alt="" width="177" height="147"></p> <p> </p> <p> </p> <p><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/954736DSC02934.jpg" alt="" width="320" height="240"></p> <p> <strong>Bienvenue au théâtre de la Fabrique situé à Savigny-sur-Grosne, en saône et Loire.</strong></p> <p> Il y a quelques années Olivier DAVID décide d' acheter une ancienne fabrique de fromage de chévre d'une surface de 1500 m² et à l'idée d'en faire un nouvel espace culturel .</p> <p> Après plusieurs années de travaux la  fabrique est inaugurée le 30 avril 2011 .</p> <p> Ce nouveau lieu  comprend 2 salles, l'une de 300m² ( lieu où se jouera Délire à deux ), l'autre de 60m² ; un espace d'exposition et de création.</p> <p> </p> <p> alafabrique.org </p> <p> </p> <p> </p> <p><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/319818DSC02922.jpg" alt="" width="320" height="240"></p> <p>  Nous avons rencontré Olivier DAVID en septembre 2011 qui a décidé de soutenir le premier projet de la compagnie Yaota: Délire à deux  de Eugène Ionesco, en nous proposant une résidence de 3 semaines et 2 représetations.( du 7 mai au 27 mai 2012 )</p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p><strong>UN PEU DE GEOGRAPHIE </strong></p> <p> </p> <p><img src="http://www.location-et-vacances.com/cartographie/eo_image.php?coords=4.67083,46.5828&amp;idcarte=198&amp;idspot=3&amp;label=Savigny+sur+Grosne" alt=""> Savigny-sur-Grosne est un petit village de 173 habitants, en Bourgogne du sud.</p> <p> Il se situe sur la route des vins, à 30 minutes de Tournus, Chalon-sur-Saône et Mâcon, à 15 minutes de Cluny, à 5 minutes de Saint-Gengoux et Cormatin.</p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p><img src="http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/14201420.jpg" alt="" width="500" height="335"></p> <p> </p> <p><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/804351DSC02968.jpg" alt="" width="320" height="240"></p> <p> </p> <p> </p> <p> </p>