Deux reporters à travers l'Espagne en crise

En octobre et novembre 1938, Joseph Kessel et Jean Moral traversaient l’Espagne en guerre. En octobre et novembre 2011, le journaliste Emmanuel Razavi et le photographe Alain Buu suivront les traces de leurs illustres prédécesseurs et traverseront « l’Espagne en crise », pour en tirer un webdocumentaire sous forme de carnet de route.

Visuel du projet Deux reporters à travers l'Espagne en crise
Réussi
41
Contributions
03/11/2011
Date de fin
6 000 €
Sur 6 000 €
100 %

Deux reporters à travers l'Espagne en crise

<p><img src="http://img171.imageshack.us/img171/4674/murindignsbandeau.jpg" alt="" width="240" height="460"><strong>INTENTION</strong><br><br>En octobre et novembre 1938, Joseph Kessel et Jean Moral traversaient l’Espagne en guerre. Ils tirèrent de leur périple une série de reportages qui n’avait d’autre ambition que de fixer l’histoire de ce pays à l’heure où l’Europe traversait l’une de ses crises les plus sombres.<br><br>En Octobre et novembre 2011, le journaliste Emmanuel Razavi et le photographe Alain Buu suivront les traces de leurs illustres prédécesseurs et traverseront « l’Espagne en crise », pour en tirer un carnet de route sous forme d’un webdocumentaire d’une trentaine de minutes environ.<br><br>Explosion de la bulle immobilière, chômage endémique, minorités pointées du doigt et percée de la droite populaire dans un climat de contestation, l’Espagne est un symbole des temps qui changent, dans une Europe en crise.<br><br>A l’approche des élections législatives espagnoles du 20 novembre - qui devraient consacrer la victoire du PP, le Parti Populaire -, nous comptons traverser le pays durant quinze jours pour aller à la rencontre de ses habitants et fixer leurs témoignages et regards sur ce pays qui bascule - à l’instar de l’Europe entière - dans une nouvelle ère.<br><br>Nous réaliserons ce travail de reportage multimédia sous la forme d’un carnet de route ayant vocation à fixer très simplement quelques moments de vie et d’histoire.</p> <p> </p> <p><br></p> <p><strong>FORME ET DUREE</strong></p> <p><br></p> <p>Ce travail de reportage sera composé d’un webdocumentaire vidéo et photo de cinq chapitres et d’une série de cinq articles complétés de photographies qui permettront au spectateur de pouvoir s’arrêter, ça ou là, sur une image, un mot, un témoignage.</p> <p><br></p> <p>Chacune des parties de notre webdocumentaire durera environ cinq minutes et sera entrecoupée de scènes relatant notre périple, sur fond de musique espagnole.</p> <p><br></p> <p>Entre chaque étape, le spectateur découvrira ainsi les routes, villes et campagnes espagnoles, mais aussi la façon dont nous rencontrons nos interlocuteurs, comment ils vivent et comment nous échangeons avec eux.</p> <p><br></p> <p>Nous nous déplacerons parfois en voiture, mais principalement en train, en stop ou en bus, afin de favoriser les rencontres et de nous imprégner au mieux des paysages et visages de ce pays.</p> <p> </p> <p> </p> <p><strong>SYNOPSIS</strong></p> <p><br></p> <p>Le webdoc aura cinq parties qui correspondront à cinq villes. Autant de symboles d’une Espagne plongée dans la crise...</p> <p><br></p> <p>1/ La Junquera : mon lupanar ne connaît pas la crise.</p> <p>2/ Barcelone : le Qatar se paie l’un des symboles phare de l’autonomie catalane</p> <p>3/ Madrid : le vrai visage du Parti Populaire</p> <p>4/ Avec la communauté juive de Marbella</p> <p>5/ Sur le marché de Valence, entre incompréhension et contestation</p><h2>Qui suis-je ?</h2><p class="MsoNormal"><strong><span><img style="float: left; margin-left: 15px; margin-right: 15px; margin-top: 5px; margin-bottom: 5px;" src="http://img15.imageshack.us/img15/4454/alainbuu.jpg" alt="Alain Buu - Photographe" width="200" height="200" />Alain Buu,</span></strong><span> 51 ans, est grand reporter-photographe.</span></p> <p class="MsoNormal"><span><br /></span></p> <p class="MsoNormal"><span>Ses photoreportages sont publi&eacute;s par de grands titres de la presse internationale tels Paris-Match, Le Figaro-Magazine, Time, Newsweek, The Independent, Espresso, Days Japan, Stern ou encore El Pais.</span></p> <p class="MsoNormal"><span><br /></span></p> <p class="MsoNormal"><span>N&eacute; &agrave; Paris en 1960,<span>&nbsp; </span>Alain Buu passe son enfance entre le Vietnam et la France. En 1975, il fait partie des boat-people qui fuient les bouleversements secouant alors l&rsquo;Asie du sud-est. Il trouve asile en France aux c&ocirc;t&eacute;s de sa famille.</span></p> <p class="MsoNormal"><span><br /></span></p> <p class="MsoNormal"><span>Int&eacute;grant la prestigieuse agence Gamma en 1989, il acquiert ses galons de grand reporter sur le terrain de l&rsquo;actualit&eacute;.</span></p> <p class="MsoNormal"><span><br /></span></p> <p class="MsoNormal"><span>Depuis 2004, c&rsquo;est en photographe ind&eacute;pendant qu&rsquo;il choisit de s&rsquo;exprimer afin de mener &agrave; bien un travail plus personnel et plus approfondi sur des sujets qui lui tiennent &agrave; c&oelig;ur et qui sont largement diffus&eacute;s &agrave; travers le monde.</span></p> <p class="MsoNormal"><span><br /></span></p> <p class="MsoNormal"><span>Parmi ses reportages les plus marquants figurent <em>La bataille de Tora Bora</em> en Afghanistan, <em>La deuxi&egrave;me intifada</em> en Palestine et <em>Les cons&eacute;quences de la politique de l&rsquo;enfant unique en Chine</em>, ainsi qu&rsquo;un livre de photographies intitul&eacute; &laquo;&nbsp;<em>Sur les pas des Cavaliers&nbsp;</em>&raquo; publi&eacute; chez Gallimard.</span></p> <p class="MsoNormal"><span><br /></span></p> <p class="MsoNormal"><span>Pour mieux conna&icirc;tre Alain Buu, visitez son site. &nbsp; &gt;&gt;&gt; <a href="http://www.alainbuu.com/" target="_blank">Cliquez ici !</a></span></p> <p class="MsoNormal"><span>&nbsp;</span></p> <p class="MsoNormal"><span><br /></span></p> <p class="MsoNoSpacing"><strong><span><img style="float: left; margin-left: 15px; margin-right: 15px;" src="http://img5.imageshack.us/img5/3193/photoerazavicarr.jpg" alt="Emmanuel Razavi - Reporter" width="200" height="200" />Emmanuel Razavi,</span></strong><span> 42 ans, est grand-reporter.</span></p> <p class="MsoNoSpacing"><span><br /></span></p> <p class="MsoNoSpacing"><span>D&rsquo;origine iranienne, il a sillonn&eacute; le Moyen-Orient en tant qu&rsquo;envoy&eacute; sp&eacute;cial pour le compte d&rsquo;agences de presse internationales et de r&eacute;dactions telles Arte Reportage, M6, Radio Canada, France 24, Le Figaro Magazine, Paris Match, VSD, le Spectacle du Monde et Valeurs Actuelles.</span></p> <p class="MsoNoSpacing"><span><br /></span></p> <p class="MsoNoSpacing"><span>Il a notamment couvert la seconde Intifada, la r&eacute;volution du C&egrave;dre au Liban, la guerre de 2006 entre le Hezbollah et Isra&euml;l, l&rsquo;intervention de la coalition en Afghanistan, la &laquo;&nbsp;r&eacute;volution&nbsp;&raquo; du Nil en Egypte et les mouvements de la r&eacute;sistance iranienne.</span></p> <p class="MsoNoSpacing"><span><br /></span></p> <p class="MsoNoSpacing"><span>Il a &eacute;t&eacute; nomin&eacute; au prix Bayeux des correspondants de guerre en 2004 pour le reportage <em>Afghanistan&nbsp;:</em> <em>Des fran&ccedil;ais sur la piste de Ben Laden</em>, publi&eacute; par le magazine Paris Match. Il est &eacute;galement auteur de plusieurs documentaires d&rsquo;actualit&eacute; ayant pour th&egrave;me le Moyen-Orient, parmi lesquels le tr&egrave;s remarqu&eacute; &laquo;&nbsp;<em>Ben Laden : les rat&eacute;s d&rsquo;une traque&nbsp;&raquo;, </em>diffus&eacute; dans de nombreux pays. Il a &eacute;galement publi&eacute; plusieurs livres. Il est aujourd&rsquo;hui install&eacute; en Espagne o&ugrave; il couvre l&rsquo;actualit&eacute; pour le compte de diff&eacute;rentes r&eacute;dactions.</span></p> <p class="MsoNoSpacing"><span><br /></span></p> <p class="MsoNoSpacing"><span>Dernier ouvrage paru&nbsp;: &laquo;&nbsp;<em>Les exil&eacute;s, une chronique iranienne&nbsp;</em>&raquo; (&eacute;ditions Mon Petit Editeur - 2010).</span></p> <!--EndFragment--> <p>&nbsp;</p> <p class="MsoNormal"><span>Pour mieux conna&icirc;tre Emmanuel Razavi, visitez son blog. &nbsp; &gt;&gt;&gt; <a href="http://manhattankabulbarcelona.wordpress.com/75-2/" target="_blank">Cliquez ici !</a></span></p> <!--EndFragment--> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p><img src="http://img833.imageshack.us/img833/5033/budgetwebdocespagne.png" alt="" width="150" height="225"></p> <p>Les dépenses pour ce webdoc sont liées à nos déplacements ainsi qu’à la post-production (montage, mixage son).</p> <p><br></p> <p>Notre périple nous conduira de la Junquera à Marbella et Madrid, via Barcelone et Valence.</p> <p><br></p> <p>Nous avons délibérément choisi de ne pas toujours choisir l’itinéraire le plus court, de façon à parcourir le plus possible l’intérieur du territoire espagnol.</p> <p><br></p> <p>Fidèle à l’esprit et la façon de travailler du reporter, nous pourrons également à tout moment changer d’itinéraire si l’actualité ou l’opportunité d’une rencontre le commande.</p> <p><br></p> <p>Le tournage durera environ 15 jours</p> <p> </p> <p>Nous espérons que les récompenses pour vos dons vous plairons. Pour ceux qui le souhaitent, donnez 500€ ou 1000€ et vous repartirez, chose rare, avec une photo numérotée et signée d'Alain Buu !</p>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Votre nom au générique de fin
  • 2 contributions

20 €

Votre nom au générique de fin + un DVD du documentaire
  • 12 contributions
  • 188/200 disponibles

50 €

Votre nom au générique de fin + un DVD du documentaire dédicacé par les auteurs
  • 12 contributions
  • 88/100 disponibles

100 €

Votre nom au générique de fin + un DVD du documentaire dédicacé + un tirage photo 10x15 signé d'Alain Buu
  • 3 contributions
  • 47/50 disponibles

250 €

Votre nom au générique de fin + un DVD du documentaire dédicacé + un tirage photo 20x30 signé d'Alain Buu
  • 4 contributions
  • 16/20 disponibles

500 €

Votre nom au générique de début + un DVD du documentaire dédicacé + un tirage photo 30x40 NUMEROTE et signé d'Alain Buu
  • 1 contribution
  • 9/10 disponibles

1 000 €

Votre nom au générique de début + un DVD du documentaire dédicacé + un tirage photo 40x50 NUMEROTE et signé d'Alain Buu
  • 2 contributions
  • 3/5 disponibles

Faire un don

Je donne ce que je veux