Aller au contenu

Deux reporters à travers l'Espagne en crise

En octobre et novembre 1938, Joseph Kessel et Jean Moral traversaient l’Espagne en guerre. En octobre et novembre 2011, le journaliste Emmanuel Razavi et le photographe Alain Buu suivront les traces de leurs illustres prédécesseurs et traverseront « l’Espagne en crise », pour en tirer un webdocumentaire sous forme de carnet de route.

Visuel du projet Deux reporters à travers l'Espagne en crise
Réussi
46
Contributeurs
03/11/2011
Date de fin
6 000 €
Sur 6 000 €
100 %
Monday, February 06, 2012

Le webdoc est en ligne !

<p>Chers amis,</p> <p> </p> <p>Nous sommes heureux de vous annoncer que le webdoc d'Alain Buu et Emmauel Razavi A travers l’Espagne en crise est disponible sur le site :</p> <p> </p> <p><a href="http://www.espagneencrise.com/lecteur/18.php">www.espagneencrise.com</a></p> <p> </p> <p>Les DVD et tirages photos vous seront adressés dans les prochaines semaines.</p> <p> </p> <p>Nous vous remercions de votre aide et attendons bien sûr vos commentaires sur la <a href="https://www.facebook.com/pages/Periferik-TV/128040527239596">page Facebook de PERIFERIK</a>.<br><br></p> <p> </p> <p>Bien à vous,</p> <p>L'équipe de Periferik.</p> <p> </p>
Wednesday, December 07, 2011

News #3

<p>Chers amis,</p> <p><br>le montage et l’habillage du web documentaire «  A travers l’Espagne en crise », touchent à leur fin. Le reportage sera visible à compter du mois de janvier.</p> <p><br>Vous pouvez cependant déjà voir quelques extraits du sujet sur la <a href="https://www.facebook.com/pages/Periferik-TV/128040527239596">page Facebook de Periferik</a>.</p> <p><br>Par ailleurs chacun d’entre vous recevra la récompense prévue en début d’année 2012.</p> <p><br>A nouveau merci de votre précieux soutien, qui nous a permis de réaliser ce superbe projet !</p> <p><br><br>L’équipe de Periferik.</p>
Tuesday, November 22, 2011

News #2

<p>Chers Kissbankers,</p> <p> </p> <p>Emmanuel et Alain sont rentrés ce matin d'Espagne et le montage final du webdoc peut commencer. En attendant la diffusion, voici un premier extrait de leur travail.</p> <p> </p> <p> <object width="425" height="350" data="http://www.youtube.com/v/hp5YNeuC5OY" type="application/x-shockwave-flash"> <param name="src" value="http://www.youtube.com/v/hp5YNeuC5OY"></object> </p> <p> </p> <p>Vous pouvez suivre notre actualité sur la page Facebook de Periferik &gt;&gt; <a href="https://www.facebook.com/pages/Periferik-TV/128040527239596">Cliquez ici</a>. </p> <p> </p> <p>Merci encore de votre soutien. Nous vous enverrons vos récompenses au plus vite dès la fin du montage.</p> <p> </p> <p>L'équipe de Periferik</p>
Friday, November 11, 2011

News #1

<p><br><img src="http://img39.imageshack.us/img39/7407/entreespagne.jpg" alt="Entrée Espagne" width="200" height="120">Nos reporters, Alain Buu et Emmanuel Razavi, ont entamé leur carnet de route à travers l’Espagne en crise. Depuis une semaine, leur périple les a conduits de la Junquera à Barcelone, en passant par la Costa Brava et la région de Tarragona.</p> <p> </p> <p>Cette première semaine de reportage leur a permis de prendre le pouls d’un pays en proie à une crise sans précédant.</p> <p> </p> <p>Ils ont ainsi croisé la route de SDF qui logent dans les antichambres de banques, mais aussi celle des stripteaseuses du <em>Paradise</em>, le plus grand lupanar d’Europe, et d’un fabricant de maisons en containers de fret maritime.</p> <p> </p> <p><img src="http://img20.imageshack.us/img20/7274/barcelonemathiasenard13.jpg" alt="Avec Mathias Enard" width="200" height="120"></p> <p>L’écrivain Mathias Enard, l’auteur de « <em>Parle leur de batailles, de roiset d’éléphants</em> », qui réside en catalogne depuis 10 ans, les a entraînés dans une balade au cœur de <em>Barcelone</em> et leur a confié sa vision de la crise en Espagne.</p> <p> </p> <p>Dans quelques jours, Alain et Emmanuel prendront la direction du Sud du pays, puis ils remonteront sur Madrid, à la veille des élections. </p> <p> </p> <p>Pour retrouver les premières photos de leur périple, rendez-vous sur la page Facebook de Periferik : <a href="http://goo.gl/PvvXP">cliquez ici</a>.</p> <p> </p>
Thursday, November 03, 2011

Merci à tous !

<p>Merci à tous ceux qui ont soutenu notre projet de carnet de route : confrères, amis et inconnus. Nous partons demain sur les routes d'Espagne.</p> <p> </p> <p>Rendez-vous fin novembre pour la découverte de notre périple et d'ici là, vous pourrez suivre notre parcours sur la <a href="http://www.facebook.com/pages/Periferik-TV/128040527239596">page Facebook de Periferik</a>.</p> <p> </p> <p>Alain et Emmanuel.</p> <p> </p>
Tuesday, September 13, 2011

La génèse du projet (par Emmanuel Razavi)

<p>J’ai rencontré Alain Buu en Afghanistan il y a quelques années. Je travaillais alors à Kaboul depuis quelques mois, quand je le vis débarquer, par une froide journée d’hiver, dans mon bureau.<br>Il venait de quitter la mythique agence de presse Gamma – dont il était l’un des grands photographes – pour se lancer dans des projets plus personnels.</p> <p><br>Il me dit ainsi qu’il avait décidé de refaire, appareil photo à la main, le trajet des protagonistes du livre de Joseph Kessel: <em>Les cavaliers.</em></p> <p><em> </em><br>Il avait besoin d’aide et de quelques contacts sur place.</p> <p><br>Dans les jours qui suivirent, je mis à sa disposition un certain nombre de mes relations.<br>Alors que les semaines filaient et qu’Alain préparait son voyage, nous échangeâmes souvent, lors des repas, nos regards sur le monde et la façon dont évoluait notre profession.</p> <p> </p> <p>Au bout de quelques temps, Alain se lança enfin dans son périple, dont il ramena une série de photographies publiées par le Figaro Magazine. De cet incroyable voyage, il tira également un livre intitulé <em>Sur les pas des cavaliers</em>, publié chez Gallimard.</p> <p> </p> <p>Notre amitié – comme notre envie de travailler ensemble – est le fruit de cette rencontre.</p> <p> </p> <p>Dans quelques semaines, nous nous lancerons donc dans la réalisation d’un carnet de route, cette fois, encore sur les traces de Joseph Kessel.</p> <p> </p> <p>En octobre et novembre 1938, L’écrivain reporter et le photographe Jean Moral traversaient en effet l’Espagne en guerre. Ils tirèrent de leur périple une série de reportages qui n’avait d’autre ambition que celle de fixer l’histoire de ce pays à l’heure où l’Europe traversait l’une des crises les plus sombres de son histoire.<br>En Octobre et novembre 2011, nous suivrons avec Alain les traces de nos illustres prédécesseurs et traverserons « l’Espagne en crise », pour en tirer un carnet de route multimédia d’une trentaine de minutes environ.</p> <p> </p> <p>Pour réussir ce projet, nous faisons appel au « crowd funding », c’est-à-dire à des dons qui permettront de financer une partie des frais de production.</p> <p> </p> <p>La raison de notre démarche :</p> <p> </p> <p>Ce type de documentaire, interactif, nous apparaît d’un réel intérêt car il permet d’être relativement complet sur le plan journalistique, tout en associant vidéos, textes et photos. Il permet par ailleurs d’impliquer le lecteur/téléspectateur/Internaute dans notre périple et d’installer un lien direct avec lui en échangeant via un forum qui sera mis en ligne sur le site d’un media (non encore déterminé) lors de sa diffusion sur Internet.</p> <p> </p> <p>Pourtant, bien que formidable, ce système dispose de sources de financements et de canaux de production/diffusion encore restreints via le système classique, qui évolueront dans les mois et années à venir.</p> <p> </p> <p>A l’instar de plusieurs de nos confrères, nous avons donc choisi d’emprunter la voie de ce nouveau type de journalisme en faisant appel au soutien d’un public qui se sent concerné par l’information et le grand reportage.</p> <p> </p> <p>En retour, les contributions – de 1 à 1000 euros – donneront la possibilité aux contributeurs d’avoir leur nom au générique et/ou d’obtenir un tirage dédicacé et/ou numéroté d’une photographie d’Alain.</p> <p> </p> <p>Et bien sûr, nous espérons vous donner rendez-vous sur Internet dans le courant du mois de novembre lors de la diffusion de notre carnet de route !</p> <p> </p>