éla, l'Ecole de Chant Leïla Aimée

Aidez au développement d'une école de chant différente, éthique, respectueuse et spirituelle, en soutenant éla!

Visuel du projet éla, l'Ecole de Chant Leïla Aimée
Réussi
68
Contributeurs
22/11/2017
Date de fin
5 635 €
Sur 5 000 €
112 %
1162 jours
gypsy999

Heureuse d'apporter ma part de colibri à cette belle oeuvre... tous mes souhaits de grande réussite pour le plus grand bien de tous

1162 jours
SOJEAN

Bravo et merci pour tout ce que vous faites. Une belle réussite pour ce merveilleux projet ! Sophie Mahé

1165 jours
Bernix

Au meilleur qui soit pour la réalisation d'une telle oeuvre si singulière, au service bienveillant de toutes et tous, par de si vivants, harmonieux, et joyeux vécus très interactifs...et d'ailleurs j'ai eu le joie de le vivre ainsi. Gratitude. Gérard B.

1165 jours
dee69

Ma chère Leila, Ce projet est un beau et grand. Se vivant au plus haut niveau, Il va réussir. Bisous doux et chaudoudous. Edith.

1166 jours
fanny-mouflette

avec tous mes encouragements pour ce beau projet. Françoise

1167 jours
Fabiesama

Avec tous mes encouragements pour ce superbe projet! Amitiés Fabienne

1179 jours
anipara

Je te souhaite ainsi qu'à tes collaborateurs une très belle réussite dans ton projet.

1182 jours
Thury

Bonne chance les amis! Vive l'euphonie vocale! Marie- Joëlle

1182 jours
Michelle Fontana

Good Luck :)

1186 jours
kalipyros

Très heureuse chère Leïla de l'essor à venir pour l'Euphonie Vocale. Heureuse pour toi, pour tous ceux qui en bénéficie déjà et ceux à venir. Avec le souhait que éLa vienne sur Bordeaux; à Bernos-Beaulac, je propose d'accueillir des groupes de formation à partir de l'été 2018 et comme le chant me tient à coeur - et particulièrement l'état d'esprit avec lequel tu le transmets - la porte est grande ouverte. Je t'embrasse chaleureusement, Pascale Lebailly 06 31 94 00 58

1186 jours
Eve AB

Tous mes voeux de succès et de réussite chère Leïla pour ce très beau projet ! Avec toute mon amitié

1191 jours
Alain133133

Avec toute mon amitié, chère Leila !