Aller au contenu

Femmes polygames

Népal, Inde, Chine : ce documentaire multimédia part à la rencontre des femmes qui sont unies à plusieurs hommes. Soutenez sa réalisation !

Visuel du projet Femmes polygames
Checked circleRéussi
193
Contributeurs
28/03/2014
Date de fin
7 220 €
Sur 7 000 €
103 %
Soutenu par
Youphil soutient le projet Femmes polygames
Saturday, April 05, 2014

193 remerciements et bien plus encore

<p> Nous voil&agrave; au bout de nos 60 jours de collecte. Tout est all&eacute; tellement vite que nous n&#39;avons m&ecirc;me pas eu le temps de vous remercier comme il se doit. Ce fut un marathon et un sprint &agrave; la fois, une course effr&eacute;n&eacute;e vers un montant qui nous permettra d&#39;avancer dans notre webdocumentaire.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Capture_d__cran_2014-03-31___09.25.43" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/80137/Capture_d__cran_2014-03-31___09.25.43.png" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Vous avez &eacute;t&eacute; 193 personnes - amis, proches, mais aussi anonymes - &agrave; nous soutenir, &agrave; croire en notre projet. Et encore plus &agrave; en parler autour de vous, &agrave; nous encourager. Nous ne pouvons que vous remercier, tous, de votre mobilisation. Chacun de vos soutiens nous a &eacute;norm&eacute;ment touch&eacute;es.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Exercices de pr&eacute;sentation</strong></p> <p> &nbsp;</p> <p> A peine la collecte boucl&eacute;e, nous avons fil&eacute; au&nbsp;<a href="http://www.figra.fr/" target="_blank">FIGRA</a>, Festival international de grand reportage et de documentaire au Touquet. Notre&nbsp;projet &eacute;tait s&eacute;lectionn&eacute; avec deux autres pour pitcher devant un jury de professionnels, qui a appr&eacute;ci&eacute; la raret&eacute; de nos t&eacute;moignages et notre d&eacute;termination.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Figra" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/80139/figra.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Exercice intimidant, mais n&eacute;cessaire pour confronter nos id&eacute;es &agrave; l&#39;avis de producteurs et diffuseurs. Les deux autres projets pr&eacute;sent&eacute;s -&nbsp;<em><a href="http://www.kisskissbankbank.com/pregoneros-de-medellin?ref=search" target="_blank">Pregoneros de Medellin</a></em>&nbsp;d&#39;Angela Carabali et Thibault Durand et&nbsp;<em><a href="http://www.kisskissbankbank.com/mesdames-messieurs?ref=search" target="_blank">Mesdames, messieurs&nbsp;</a></em>de Val&eacute;rie Ganne et Virginie Berthemet - ont eux aussi montr&eacute; leur travail en cours apr&egrave;s avoir r&eacute;ussi leur collecte.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous avons encha&icirc;n&eacute; le week-end suivant avec le&nbsp;<a href="http://milleniumwebdoc.com" target="_blank">Millenium Webdoc Meetings</a>&nbsp;&agrave; Bruxelles, o&ugrave; le projet a aussi retenu l&#39;attention d&#39;un jury de professionnels (David Dufresne,&nbsp;Julien Goetz, Antonin Lh&ocirc;te, C&eacute;dric Mal, Nicolas Bole).</p> <p> &nbsp;</p> <p> Notre chemin continu, il est encore long. &nbsp;Nous r&eacute;fl&eacute;chissons maintenant &agrave; l&#39;interactivit&eacute; que nous voulons d&eacute;velopper dans le webdocumentaire et surtout nous commen&ccedil;ons &agrave; d&eacute;marcher des diffuseurs potentiels. Pour continuer de suivre nos aventures, il y a&nbsp;<a href="http://www.facebook.com/femmespolygames" target="_blank">la page Facebook</a>&nbsp;et notre&nbsp;<a href="https://twitter.com/FemmesPolygames" target="_blank">compte Twitter</a>, en attendant de vous voir pour vous remercier de vive voix.</p> <p> &nbsp;</p> <p> A bient&ocirc;t !</p> <p> Anne-Julie Martin et Andrada Noaghiu</p>
Wednesday, March 26, 2014

Plus que deux jours !

<p> Bonjour &agrave; tous,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Encore des bonnes nouvelles &agrave; vous annoncer. La radio gbtimes qui est ax&eacute;e sur l&#39;actualit&eacute; en Chine et en Asie nous avait demand&eacute; une interview &agrave; propos de notre travail (tournage, rencontres, r&eacute;alisation...), elle est maintenant en ligne <a href="http://fr.gbtimes.com/world/la-rencontre-des-dernieres-societe-polyandres-en-asie" target="_blank">ici</a> !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous venons &eacute;galement d&#39;apprendre que la RTBF a retenu notre <a href="http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-polyandrie-13-%C2%AB-au-nepal-epouser-une-fratrie-%C2%BB-2014-03-04" target="_blank">s&eacute;rie documentaire radio</a> diffus&eacute;e les 4, 5 et 6 mars dernier sur France Culture pour la diffuser &agrave; son tour !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Merci &agrave; tous ceux qui ont particip&eacute; &agrave; la collecte cette semaine. Il ne nous reste plus que deux jours, elle sera boucl&eacute;e vendredi &agrave; 19h35 ! Et samedi, on pr&eacute;sente le projet devant des professionnels du webdoc au <a href="http://www.figra.fr/" target="_blank">FIGRA </a>qui vient d&#39;ouvrir ses portes au Touquet.</p> <p> &nbsp;</p> <p> A tr&egrave;s vite pour les prochaines actualit&eacute;s !</p>
Friday, March 21, 2014

Dernière semaine, dernière ligne droite !

<p> Bonjour &agrave; tous,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Il nous reste donc <strong>7 jours</strong> pour atteindre les fameux <strong>100 %</strong>.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Des soutiens arrivent de partout, nombreux et touchants. Les articles se multiplient &eacute;galement. Voil&agrave; votre lecture du week-end :</p> <p> &nbsp;</p> <p> Le <strong>Blog documentaire</strong> a propos&eacute; &agrave; Marianne Rigaux d&#39;&eacute;crire une r&eacute;flexion sur <a href="http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2014/03/21/femmes-polygames-le-webdocumentaire-a-lepreuve-de-la-production/" target="_blank">la production interactive ind&eacute;pendante</a>, o&ugrave; elle s&#39;appuie sur l&#39;exemple de Femmes polygames.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Blog-documentaire" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/77727/blog-documentaire.png" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Le site <strong>Youphil</strong>, qui est notre mentor sur Kisskissbankbank, a publi&eacute;&nbsp;<a href="http://www.youphil.com/fr/article/07311-webdoc-femmes-polygames-chine-nepal-inde-figra" target="_blank">le t&eacute;moignage d&#39;Inkit,</a>&nbsp;qui raconte son quotidien au N&eacute;pal avec ses trois maris.</p> <div> <div> &nbsp;</div> </div> <p> L&#39;enthousiaste r&eacute;dacteur en chef de la revue <strong>Grands Reportages</strong> a class&eacute; notre projet dans sa rubrique &quot;<a href="http://www.grands-reportages.com/actu-les-dernieres-pepites-soutenir" target="_blank">p&eacute;pites &agrave; soutenir</a>&quot; avec plein d&#39;&eacute;loges sur le trailer.</p> <p> &nbsp;</p> <p> La blogueuse <strong>Brigitte Laloupe, q</strong>ui s&#39;int&eacute;resse aux in&eacute;galit&eacute;s entre hommes et femmes, a sollicit&eacute; sa communaut&eacute; sur son blog&nbsp;<a href="http://blog.plafonddeverre.fr/post/Soutenir-un-projet-de-web-documentaire-sur-la-polyandrie" target="_blank">Olympe et le plafond de verre.</a></p> <p> &nbsp;</p> <div> <p> Le magazine&nbsp;<strong>Fluctuat</strong>&nbsp;sur le site de Premi&egrave;re a relay&eacute; dans&nbsp;<a href="http://fluctuat.premiere.fr/Societe/News-Videos/Femmes-polygames-un-projet-de-webdocu-entre-Nepal-Inde-et-Chine-3967300" target="_blank">cet article tr&egrave;s partag&eacute;</a>&nbsp;sur les r&eacute;seaux sociaux.</p> </div> <p> &nbsp;</p> <p> Enfin, la soci&eacute;t&eacute; <strong>Enfin Bref production</strong>, qui soutient le projet, raconte nos aventures&nbsp;<a href="http://enfinbref.com/femmes-polygames-un-webdocumentaire-sur-la-polyandrie-en-asie-in-progress/" target="_blank">sur son site</a>.</p> <p> &nbsp;</p> <p> On esp&egrave;re que ces diff&eacute;rentes publications aideront &agrave; faire conna&icirc;tre le projet et donneront envie au maximum de personnes de nous soutenir !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Un grand merci &agrave; vous qui nous soutenez d&eacute;j&agrave;, de pr&egrave;s, de loin, en vrai ou sur les r&eacute;seaux sociaux !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Et bon week-end !!</p> <p> &nbsp;</p>
Thursday, March 13, 2014

Storycode, exposition et chronique radio !

<p> Bonjour &agrave; tous,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Ces trois derni&egrave;res semaines, nous avons eu plusieurs occasions de parler de notre projet.</p> <p> &nbsp;</p> <p> La premi&egrave;re fut le 27 f&eacute;vrier, &agrave;&nbsp;<strong><a href="http://storycodeparis.org/" target="_blank">Storycode</a></strong>, un &eacute;v&eacute;nement mensuel &agrave; Paris d&eacute;di&eacute; au transm&eacute;dia. L&#39;exercice consistait &agrave; pitcher notre webdocumentaire en 5 minutes et 5 slides dans un powerpoint devant un public de professionnels. Nous avons montr&eacute; en exclusivit&eacute; notre&nbsp;<strong><a href="https://vimeo.com/87508721" target="_blank">nouveau trailer</a></strong>&nbsp;qui a &eacute;t&eacute; a beaucoup plu et r&eacute;pondu aux questions, parfois pointues, des participants.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Pitch-storycode" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/72191/pitch-storycode.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Le 11 mars, nous avons ressorti les fiches et le power point pour&nbsp;<a href="http://www.clavim.asso.fr/jeunes/bourse-de-laventure/" target="_blank"><strong>une pr&eacute;sentation &agrave; l&#39;espace jeunes d&#39;Issy-les-Moulineaux</strong>.</a>&nbsp;La ville avait financ&eacute; en partie notre voyage il y a un an avec la &quot;Bourse de l&#39;aventure&quot;. C&#39;est&nbsp;donc devant un public m&ecirc;lant anciens et futurs porteurs de projet que nous avons racont&eacute; une nouvelle fois nos aventures dans l&#39;Himalaya. En plus de la pr&eacute;sentation, la ville a organis&eacute; <strong>une exposition de photos </strong>dans l&#39;espace jeunes, que vous pouvez voir jusqu&#39;au 29 mars.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Issy" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/75578/issy.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Enfin, nous avons eu la bonne surprise d&#39;&ecirc;tre choisies par France Info comme <strong>webdocumentaire de la semaine</strong> dans l&#39;&eacute;mission <em>L&#39;hyper revue de presse</em>. La chroniqueuse Claire Leproust a parl&eacute; - en bien ! - de notre projet ce matin &agrave; 9h20. Pour r&eacute;&eacute;couter,&nbsp;<strong><a href="http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/hyper-revue-de-presse/copier-coller-non-merci-1349283-2014-03-13" target="_blank">c&#39;est en ligne</a>&nbsp;</strong>(&agrave; partir de 2&#39;07).</p> <p> &nbsp;</p> <p> Il nous reste <strong>15 jours pour atteindre notre objectif de 7 000 euros</strong>. Nous mettons toute notre &eacute;nergie pour concr&eacute;tiser cette collecte qui ne serait pas arriv&eacute;e &agrave; sa premi&egrave;re moiti&eacute; sans vous. Nous comptons sur votre aide pour en en parler et diffuser autour de vous afin de rassembler un maximum de personnes int&eacute;ress&eacute;es par ce travail et qui souhaiteraient contribuer &agrave; son financement !</p> <p> &nbsp;</p> <p> A tr&egrave;s bient&ocirc;t sous ce soleil printanier !</p> <p> Anne-Julie et Andrada</p> <p> &nbsp;</p>
Tuesday, March 04, 2014

Trois jours pour découvrir la polyandrie sur France Culture

<p> <strong>Aujourd&#39;hui, demain et jeudi 6 mars, ouvrez grand vos oreilles !</strong></p> <p> &nbsp;</p> <p> La version radio de notre projet est diffus&eacute;e sur France Culture de 17 &agrave; 18 heures, dans l&#39;&eacute;mission Sur les Docks. Une s&eacute;rie documentaire en trois &eacute;pisodes qui vous emm&egrave;ne au N&eacute;pal, en Chine et en Inde &agrave; la d&eacute;couverte de la polyandrie.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous avons enregistr&eacute; de janvier &agrave; mars 2013 et effectu&eacute; le montage d&#39;octobre &agrave; d&eacute;cembre, accompagn&eacute;es d&#39;Anna Szmuc &agrave; la r&eacute;alisation. Vous pourrez (r&eacute;)&eacute;couter les trois &eacute;missions sur le site de Sur les Docks.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Mardi 4 mars</strong></p> <p> <a href="http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-polyandrie-13-%C2%AB-au-nepal-epouser-une-fratrie-%C2%BB-2014-03-04" target="_blank">N&eacute;pal : &eacute;pouser une fratrie</a></p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="N_pal_04_inkit_et_ses_deux_maris_anne-julie_martin" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/73061/N_pal_04_Inkit_et_ses_deux_maris_Anne-Julie_Martin.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Dans le village de Bargaun, perch&eacute; &agrave; 3 000 m&egrave;tres dans l&rsquo;Himalaya, vivent les Nyinba. Non loin du Tibet, dont il jouxte la fronti&egrave;re, ce peuple partage avec lui la religion, la culture et cette tradition du mariage entre une femme et plusieurs fr&egrave;res. C&rsquo;est la forme de polyandrie la plus typique, appel&eacute;e polyandrie adelphique. Inkit a &eacute;pous&eacute; trois membres d&rsquo;une m&ecirc;me fratrie : Dharma, l&rsquo;a&icirc;n&eacute;, est celui qui a fait le premier pas, conform&eacute;ment &agrave; la coutume. Purna, le plus jeune n&rsquo;&eacute;tait encore qu&rsquo;un enfant au moment du mariage. Le troisi&egrave;me n&rsquo;est pas l&agrave; ; il est parti travailler depuis plusieurs semaines. Dzumkit en avait, elle aussi, &eacute;pous&eacute; trois. Elle se plaignait de la difficult&eacute; &agrave; nourrir et s&rsquo;occuper de plusieurs hommes. Mais le cadet est parti. Il s&rsquo;est &quot;s&eacute;par&eacute;&quot; du foyer pour &eacute;pouser une autre femme. Un mariage monogame qui de l&rsquo;exception est devenu la r&egrave;gle&hellip;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Mercredi 5 mars</strong></p> <p> <a href="http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-polyandrie-23-%C2%AB-les-na-de-chine-le-fantasme-de-la-femme-liberee-%C2%BB-2014-03-05" target="_blank">Les Na de Chine : le fantasme de la femme lib&eacute;r&eacute;e</a></p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Chine_04_habitante_de_lijazui_chanteuse_dans_sa_jeunesse_sichuan_andrada_noaghiu" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/73062/Chine_04_Habitante_de_Lijazui_Chanteuse_dans_sa_jeunesse_Sichuan_Andrada_Noaghiu.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Les Na, aussi appel&eacute;s Moso, sont une ethnie minoritaire chinoise vivant de part et d&rsquo;autres de la fronti&egrave;re qui s&eacute;pare le Sichuan et le Yunnan. Il existe ici ce qu&rsquo;on appelle la &quot;visite furtive&quot; ou le &quot;mariage ambulant&quot; : la femme re&ccedil;oit des hommes la nuit dans sa chambre tandis que chacun reste vivre dans le foyer familial maternel. C&rsquo;est donc une polyandrie au sens large, un type d&rsquo;union et non d&rsquo;alliance, entre des amants plus ou moins r&eacute;guliers. S&rsquo;il s&rsquo;agit, en fait, de polyandrogynie, car les hommes multiplient &eacute;galement les partenaires ouvertement, c&rsquo;est n&eacute;anmoins la libert&eacute; sexuelle de la femme li&eacute;e un syst&egrave;me d&rsquo;organisation matrilin&eacute;aire qui est notable. Toutefois, une fois sur place, nous d&eacute;couvrons &agrave; quel point cette originalit&eacute; anthropologique a &eacute;t&eacute; d&eacute;voy&eacute;e.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Jeudi 6 mars</strong></p> <p> <a href="http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-polyandrie-33-%C2%AB-en-inde-les-femmes-partagees-%C2%BB-2014-03-06" target="_blank">Inde : les femmes partag&eacute;es</a></p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Inde_03_haryana_saroj_et_sa_petite_fille_andrada_noaghiu" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/73063/Inde_03_Haryana_Saroj_et_sa_petite_fille_Andrada_Noaghiu.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> En Inde, nous nous int&eacute;ressons &agrave; une pratique de la polyandrie officiellement ill&eacute;gale et li&eacute;e &agrave; des probl&eacute;matiques socio-politiques contemporaines. Nous avons sillonn&eacute; le nord du pays en compagnie d&rsquo;une activiste f&eacute;ministe, qui a tenu le r&ocirc;le de m&eacute;diatrice pour aborder ce sujet tabou, avatar moderne d&rsquo;une polyandrie qui n&rsquo;en porte parfois plus que le nom. Dans les &eacute;tats de l&rsquo;Haryana et du Penjab, elle d&eacute;coule d&rsquo;un grave probl&egrave;me de sexe-ratio. L&rsquo;&eacute;limination des f&oelig;tus f&eacute;minins a explos&eacute; avec les &eacute;chographies, la coutume de la dot a pris une ampleur telle qu&rsquo;elle ruine les familles, les parents veulent &eacute;galement &eacute;viter d&rsquo;avoir &agrave; g&eacute;rer la s&eacute;curit&eacute; d&rsquo;une fille qui court un danger permanent face &agrave; l&rsquo;agressivit&eacute; masculine. Il y a donc beaucoup moins de femmes que d&rsquo;hommes... La polyandrie est une solution au probl&egrave;me mais des journalistes et militants indiens parlent de cas de &quot;polyandrie forc&eacute;e&quot;, voire de viol familial.</p> <p> &nbsp;</p> <p> N&#39;h&eacute;sitez pas &agrave; r&eacute;agir sur&nbsp;<a href="https://www.facebook.com/events/371923219614685/" target="_blank">la page Facebook</a>&nbsp;d&eacute;di&eacute;e &agrave; la diffusion de notre s&eacute;rie.</p>