Aller au contenu

Festival des Nouveaux Cinémas Documentaires

Un festival jeune, nomade et créatif autour des nouvelles écritures cinématographiques /15-24 novembre 2013

Visuel du projet Festival des Nouveaux Cinémas Documentaires
Réussi
70
Contributeurs
04/11/2013
Date de fin
4 530 €
Sur 4 500 €
101 %

Vos projets citoyens

La Banque Postale
Soutenu par
Hans Lucas soutient le projet Festival des Nouveaux Cinémas Documentaires
Tuesday, November 05, 2013

Objectif atteint : en avant pour le Festival des Nouveaux Cinémas Documentaires !

<p> Chers KissBankers,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Toute l&#39;&eacute;quipe de Belleville en Vue(s) vous remercie pour votre g&eacute;n&eacute;rosit&eacute;. Gr&acirc;ce &agrave; vous le <strong>Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas<span style="font-family:arial,sans-serif;font-size:13px"> </span>Documentaires <b style="font-family:arial,sans-serif;font-size:13px">#3</b></strong> va pouvoir s&#39;ouvrir en toute s&eacute;r&eacute;nit&eacute;!</p> <p> Nous sommes pr&ecirc;ts &agrave; d&eacute;fricher de nouvelles &eacute;critures cin&eacute;matographiques, ainsi qu&#39;&agrave; ouvrir des champs de r&eacute;flexions aupr&egrave;s de tous les publics, du vendredi 15 novembre au dimanche 24 novembre.</p> <p> N&#39;h&eacute;sitez pas &agrave; d&eacute;couvrir les d&eacute;tails de notre programmation ici : http://www.belleville-en-vues.org/IMG/pdf/brochure291013.pdf</p> <p> &nbsp;</p> <p> <span style="font-family:arial,sans-serif;font-size:13px">En attendant l&#39;ouverture des festivit&eacute;s, nous vous invitons <strong>(sur r&eacute;servation obligatoire)</strong> &agrave; la soir&eacute;e de lancement du&nbsp;</span><b style="font-family:arial,sans-serif;font-size:13px">Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas Documentaires #3</b><span style="font-family:arial,sans-serif;font-size:13px">, le&nbsp;</span><b style="font-family:arial,sans-serif;font-size:13px">mercredi 6 novembre 2013</b><span style="font-family:arial,sans-serif;font-size:13px">, &agrave; partir de 19h30 &agrave; l&#39;Atelier Sainte Marthe, nouvel espace culturel situ&eacute; dans le 10&egrave;me arrondissement (26 rue du Chalet, 75010). </span></p> <p> <span style="font-family:arial,sans-serif;font-size:13px">Pour participer &agrave; cette soir&eacute;e veuillez confirmer votre pr&eacute;sence &agrave; cette adresse : contact@belleville-en-vues.org</span>.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Encore merci &agrave; tous !&nbsp; <span class="userContent">Thanks, Obrigada, Oshe, Grazie Mille, Asante, Dankie, 감사합니다, ขอขอบคุณคุณ</span> !</p> <p> <span class="userContent">et au plaisir de vous voir pendant notre Festival ! </span></p> <p> &nbsp;</p> <p> L&#39;&eacute;quipe de Belleville en vue(s)</p> <p> <strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </strong></p>
Wednesday, October 30, 2013

France Inter parle du Festival des Nouveaux Cinémas Documentaires

<p> Bonjour &agrave; tous,</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Ca y est, le Mois du Film Documentaire a officiellement commenc&eacute;. Nous avons eu l&#39;occasion de d&eacute;couvrir le magnifique film L&#39;Escale qui sortira en salle prochainement, lors de la soir&eacute;e d&#39;ouverture de la manifestation nationale hier.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Le festival approche &agrave; grands pas : nous sommes &agrave; J-5 de la fin de la collecte et 62% des fonds ont d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; r&eacute;colt&eacute;s. Nous sommes confiants car de plus en plus de partenaires nous rejoignent dans l&#39;aventure !</p> <p> &nbsp;</p> <p> M&ecirc;me France Inter parle du Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas Documentaires :<a href="http://www.franceinter.fr/evenement-festival-des-nouveaux-cinemas-documentaires" target="_blank">http://www.franceinter.fr/evenement-festival-des-nouveaux-cinemas-documentaires</a></p> <p> &nbsp;</p> <p> Belle journ&eacute;e ensoleill&eacute;e,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Bien &agrave; vous,</p> <p> &nbsp;</p> <p> L&#39;&eacute;quipe de BEV,</p> <p> &nbsp;</p> <div class="embed"> <img class="thumb" src="http://www.franceinter.fr/sites/all/themes/franceinter/grandlogo.png" /><a href="http://www.franceinter.fr/">France Inter</a><a class="provider" href="http://www.franceinter.fr">Franceinter</a> - France Inter un site du groupe Radio France. Retrouvez le direct, les &eacute;missions, les podcasts, l&#39;info, les vid&eacute;os...</div>
Saturday, October 26, 2013

Enfin, le programme du festival !

<p> Bonsoir &agrave; tous,</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous sommes heureux de vous annoncer que le programme du festival est enfin en ligne.</p> <p> Vous y trouverez toutes les informations sur les projections, rencontres et tables rondes ainsi que les actions culturelles qui seront men&eacute;es dans le cadre du festival.</p> <p> Vous n&#39;avez qu&#39;&agrave; cliquer ici pour d&eacute;couvrir ce que notre &eacute;quipe a mijot&eacute; pour r&eacute;chauffer vos soir&eacute;es de novembre :&nbsp;<a href="http://www.belleville-en-vues.org/IMG/pdf/brochure251013.pdf" target="_blank">http://www.belleville-en-vues.org/IMG/pdf/brochure251013.pdf</a></p> <p> &nbsp;</p> <p> J-9 et quasiment 50% des fonds r&eacute;unis avant la fin de la collecte : restons les doigts crois&eacute;s et continuons de communiquer autour du projet. Merci encore pour votre soutien !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Bonne lecture de la brochure et excellente fin de week end,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Cl&eacute;mentine pour l&#39;&eacute;quipe de Belleville en Vue(s)</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Large_untitled-1" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/46454/large_Untitled-1.jpg" /></p>
Friday, October 25, 2013

A PROPOS DU BLOG DOCUMENTAIRE

<p> &nbsp;</p> <div class="embed"> <a href="http://cinemadocumentaire.files.wordpress.com/2011/01/logo-blog-documentaire.png" target="_blank"><img alt="" height="137" src="http://cinemadocumentaire.files.wordpress.com/2011/01/logo-blog-documentaire.png" style="max-width: 540px;" width="261" /></a></div> <p> &nbsp;</p> <p> &quot;L&rsquo;essence de ce blog r&eacute;side quelque part entre les lignes du <span style="color:#800080;"><strong><a href="http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2011/01/20/suspens-et-desirs-par-jean-louis-comolli/"><span style="color:#800080;">texte inaugural de Jean-Louis Comolli</span></a></strong></span>.</p> <p> C&rsquo;est un essai pour d&eacute;fendre une certaine conception du documentaire, trop souvent galvaud&eacute; par les m&eacute;dias traditionnels. Une tentative pour se pr&eacute;munir contre les agressions que sont pour le regard ces repr&eacute;sentations audiovisuelles de consommation courante.</p> <p> Partant du constat de l&rsquo;absence de ce genre de m&eacute;diation en kiosques ou sur Internet, <strong><span style="color:#800080;">Le</span> <span style="color:#000000;">Blog <span style="color:#800080;">documentaire</span></span></strong> s&rsquo;inscrit dans l&rsquo;actualit&eacute; de ce cin&eacute;ma pour notamment r&eacute;affirmer la place de l&rsquo;auteur, sa subjectivit&eacute;, son rapport au temps ou sa perception de l&rsquo;espace&hellip; pour explorer, &eacute;galement, ses nouvelles ramifications &ndash; nous pensons ici aux webdocumentaires.</p> <p> Photos, vid&eacute;os, analyses de films, entretiens avec leurs r&eacute;alisateurs, passeurs et autres facilitateurs permettront un acc&egrave;s privil&eacute;gi&eacute; &agrave; ce monde multiple, contrast&eacute; et foisonnant que forment les webdocumentaires et le cin&eacute;ma documentaire, consid&eacute;r&eacute; ici comme un art &agrave; part et entier&hellip;&quot;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <div class="embed"> <strong>&quot;Le documentaire : la part vivante du cin&eacute;ma&quot;</strong></div> <div class="embed"> &quot;Longtemps n&eacute;glig&eacute; par les cin&eacute;philes, le documentaire est aujourd&rsquo;hui<span style="color:#800080;"><strong> la part la plus vivante du cin&eacute;ma</strong></span>. Dans ce monde satur&eacute; de spectacles et de publicit&eacute;s, de programmations marchandes et de fictions standardis&eacute;es, livr&eacute; aux langues de bois et aux voix des ma&icirc;tres, l&rsquo;aventure documentaire appara&icirc;t comme <strong>une forme de r&eacute;sistance</strong>. Nous filmons le plus souvent des hommes et des femmes de tous les jours, bien r&eacute;els, et &ndash; pour le meilleur ou pour le pire &ndash; inscrits dans des situations elles aussi r&eacute;ellement v&eacute;cues, dans des rapports de force, des souffrances et quelquefois des violences qui ne sont pas imaginaires. Ceux que nous filmons ne font pas partie des ma&icirc;tres du monde. D&rsquo;ailleurs, les seigneurs d&rsquo;aujourd&rsquo;hui ne se laissent plus filmer que par leurs domestiques. <strong>Les gens du peuple, eux, ont encore l&rsquo;espoir que le cin&eacute;ma puisse dire quelque chose de leur r&eacute;alit&eacute;</strong>. Ils y croient encore. Ils ne sont pas &ndash; pas encore &ndash; devenus ces &laquo;&nbsp;petits malins&nbsp;&raquo; fa&ccedil;onn&eacute;s par la publicit&eacute;, qui croient qu&rsquo;ils ne croient plus...&quot;</div> <div class="embed"> &nbsp;</div> <div class="embed"> Retrouvez l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de l&#39;article &quot;Suspens et d&eacute;sirs&quot; par Jean-Louis Comolli ici :<a href="http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2011/01/20/suspens-et-desirs-par-jean-louis-comolli/" target="_blank"> http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2011/01/20/suspens-et-desirs-par-jean-louis-comolli/</a></div>
Tuesday, October 22, 2013

Section jeune public : sélection de films d'animation africains

<p> Retrouvez pendant notre Festival, et pour la premi&egrave;re fois en France, une s&eacute;lection de films d&#39;animation Africain propos&eacute;e par Mohamed Ghazala, Pr&eacute;sident de l&rsquo;ASIFA (Africa and Arabia&rsquo;s chapter or The International Association of Animation Filmmakers)</p> <p> &nbsp;</p> <p> Deux s&eacute;ances qui se d&eacute;rouleront le 17 novembre 2013 &agrave; 14h &agrave; l&#39;Espace Khiasma (Les Lilas) et le 24 novembre 2013 au Mus&eacute;e Commun (20&egrave;me arrondissement de Paris) &agrave; 15h !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Voici le programme !</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Animation_2" height="241" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/45794/animation_2.png" width="251" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &bull; Bon Voyage Sim, de Moustapha Alassane (1963 / Niger / 4&#39;47)<br /> &bull; Bear Jungle, de Brent Dawes (2006 / Afrique du Sud / 5&#39;)<br /> &bull; Oni Ise Owo, de Kenneth Shofela Coker (2009 / Niger / 3&#39;)<br /> &bull; Dadi Doudi, de Boubaker Boukhari (2007 / Tunisie / 5&#39;)<br /> &bull; Ilm Le Savoir, de Ridha And riantomanga (2009 / Madagascar / 3&#39;)<br /> &bull; The Essence, de Ebele Okoye (2009 / Niger / 5&#39;53)<br /> &bull; Toto&#39;s Journey, de A. Muchilwa et D.Semwaiko ( 2005 / Kenya / 1&#39;42)<br /> &bull; Sayari Yetu, de M.Ghazala et B.Tigabu (2006 / Kenya / 2&#39;46)<br /> &bull; Trip, de Nisren Abasher et Anna-lisa Lippolbt (2008 / Soudan / 3&#39;)<br /> &bull; Honayn&#39;s Shoe, de Mohamed Ghazala (2009 / &Eacute;gypte / 3&#39;30)<br /> &bull; La Femme Mari&eacute;e A Trois Hommes, de Cilia Sawadogo (1991 / Burkina Faso / 6&#39;)<br /> &bull; Kono, de Justin Zarbo ( 2009 / Burkina Faso / 5&#39;)</p> <p> &nbsp;</p> <p> <br /> <img alt="Image_animation" height="244" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/45792/image_animation.png" width="244" />&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p>
Friday, October 18, 2013

Action culturelle : séances spéciales au Centre Emmaüs Louvel-Tessier et à la Maison des métallos

<p> Belleville en Vue(s) s&#39;attache tout au long de l&#39;ann&eacute;e &agrave; proposer des projections de films et des ateliers &agrave; des publics &eacute;loign&eacute;s de l&#39;offre cin&eacute;matographique. Il en sera de m&ecirc;me au cours de notre Festival avec une s&eacute;ance pour les structures socio-&eacute;ducatives &agrave; la Maison des m&eacute;tallos, puis une s&eacute;ance ouverte &agrave; tous au Centre Emma&uuml;s Louvel-Tessier !</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Mardi 19 novembre | 14h | La Maison des M&eacute;tallos</strong><br /> S&eacute;ance en direction des publics migrants en apprentissage du fran&ccedil;ais (s&eacute;ance adress&eacute;e aux<br /> structures socio-culturelles)</p> <p> &nbsp;</p> <p> Les projections mensuelles de films et les ateliers &ldquo;parole &amp; cin&eacute;ma&rdquo; propos&eacute;s par Belleville en<br /> Vue(s) d&eacute;coulent d&#39;une volont&eacute; d&#39;&eacute;ducation &agrave; l&#39;image et de sensibilisation &agrave; des oeuvres<br /> cin&eacute;matographiques aupr&egrave;s de publics en apprentissage de fran&ccedil;ais. Cette initiative vise &agrave;<br /> mettre en confiance les apprenants vis &agrave; vis de leur capacit&eacute; &agrave; s&#39;exprimer oralement sur des<br /> enjeux soulev&eacute;s par le cin&eacute;ma, que cela soit visuellement (la puissance &eacute;vocatrice de l&#39;image)<br /> et th&eacute;matiquement. Parce que la langue est un vecteur essentiel d&rsquo;expression et d&rsquo;&eacute;change,<br /> Belleville en Vue(s) d&eacute;fend l&rsquo;id&eacute;e du cin&eacute;ma comme support au langage, dans sa pratique et<br /> son enrichissement lexical.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Mercredi 20 novembre | 20h30 | Espace Culturel Emma&uuml;s Louvel-Tessier</strong><br /> SABABOU, de Samir Benchikh (2013 / France / 100&#39; / Prod : Docker Films)</p> <p> &nbsp;</p> <p> Le Centre Louvel-Tessier est un centre d&#39;h&eacute;bergement d&#39;urgence et de stabilisation g&eacute;r&eacute; par<br /> Emma&uuml;s Solidarit&eacute;. Sa particularit&eacute; r&eacute;side dans la place accord&eacute;e &agrave; la culture, aux pratiques<br /> artistiques et &agrave; la citoyennet&eacute;, mises au c&oelig;ur de son action sociale. Cette s&eacute;ance est organis&eacute;e<br /> dans le cadre des &Eacute;crans d&#39;Emma&uuml;s, cin&eacute;-club mensuel propos&eacute; par Belleville en Vue(s).</p>
Thursday, October 17, 2013

REC, la radio des foyers partenaire de notre festival

<p dir="ltr"> <strong>Radio En Chantier (REC) &nbsp;est la webradio des foyers</strong> dont le fonctionnement est g&eacute;r&eacute; par les r&eacute;sidents du foyer Bisson (Paris 20eme) et les membres de l&rsquo;association<em> Attention Chantier.</em></p> <p> La radio des Foyers est n&eacute;e de la rencontre entre r&eacute;sidents des foyers de travailleurs migrants africains et b&eacute;n&eacute;voles de l&rsquo;association <a href="http://www.attentionchantier.org">Attention Chantier</a> (qui porte le festival de cin&eacute;ma des foyers depuis 5 ans), avec l&rsquo;envie commune de se r&eacute;approprier un espace de vie quotidienne, en se formant et en cr&eacute;ant ensemble un espace de paroles, de d&eacute;bats, de culture qui puisse &ecirc;tre entendu jusqu&rsquo;au continent Africain : La Radio des Foyers.<br /> Cette radio est transg&eacute;n&eacute;rationnelle, c&rsquo;est une aventure collective qui rassemble autour de la citoyennet&eacute;, de l&rsquo;expression et de la d&eacute;mocratie. Elle est co-r&eacute;alis&eacute;e par les r&eacute;sidents des foyers de travailleurs migrants, les b&eacute;n&eacute;voles de l&rsquo;association Attention Chantier et les riverains du quartier Bisson dans le 20&egrave; arrondissement.</p> <p> <strong>&ldquo;La radio des foyers, c&rsquo;est votre parole, c&rsquo;est notre voix !&rdquo;</strong>, c&#39;est un moyen de lib&eacute;rer la parole, parce qu&rsquo;avant d&rsquo;&ecirc;tre un r&eacute;sident de foyer ou un migrant on est d&rsquo;abord un citoyen qui a forc&eacute;ment des choses &agrave; dire !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Le samedi 5 octobre, la radio des foyers sortait de ses murs pour installer son studio &eacute;ph&eacute;m&egrave;re dans le jardin du Pavillon Carr&eacute; de Baudouin &agrave; Paris 20&egrave;, invit&eacute;e par la Nuit Blanche. L&rsquo;&eacute;quipe propose trois heures d&rsquo;&eacute;mission exp&eacute;rimentale anim&eacute;e par S&eacute;kou Diallo et Elise Aubry. AU MENU : &gt; LES COULISSES DE LA NUIT BLANCHE...</p> <p> &Eacute;coutez l&#39;&eacute;mission ici : http://www.radiodesfoyers.org/ep/la-radio-des-foyers-squatte-la-nuit-blan</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>A l&#39;occasion du festival, la radio des foyers installe son studio samedi 16 novembre aux Ateliers Varan </strong>pour enregistrer la table ronde mod&eacute;r&eacute;e par Thierno Ibrahima DIA : <em>&quot;D&eacute;coloniser les imaginaires : la fabrique du r&eacute;el dans les nouveaux cin&eacute;mas d&#39;Afrique&quot;</em>&nbsp; et r&eacute;aliser des entretiens avec les cin&eacute;astes, les intervenants et le public.</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p>
Tuesday, October 15, 2013

POM, webdoc, videographie, haïku...Kesako ?

<p> &nbsp;</p> <p> Belleville en Vue(s) attache une importance particuli&egrave;re depuis 10 ans, &agrave; la d&eacute;couverte des nouveaux talents et des cin&eacute;mas contemporains.</p> <p> Raison pour laquelle elle a choisi cette ann&eacute;e de faire un focus, dans le cadre du <em>Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas Documentaires</em>, sur les nouvelles formes de cr&eacute;ation interactives, commun&eacute;ment appel&eacute;es webdoc, POM, Ha&iuml;ku...</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>➢ POM, webdocumentaire, vid&eacute;ographie : lexique des nouveaux formats</strong></p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Les diff&eacute;rents outils num&eacute;riques permettent l&#39;&eacute;mergence aujourd&#39;hui de nouvelles formes narratives destin&eacute;es aux nouveaux m&eacute;dias.</strong></p> <p> La crise dans les m&eacute;dias aura eu le m&eacute;rite d&rsquo;acc&eacute;l&eacute;rer les initiatives des photojournalistes&nbsp;dans le &ldquo;digital story telling&rdquo;. Depuis 2005, une nouvelle orchestration &eacute;ditoriale s&rsquo;est mise en place pour l&rsquo;ensemble des &ldquo;journalistes de l&rsquo;image&rdquo; et des &eacute;critures narratives ont&nbsp;rencontr&eacute; leurs publics. M&ecirc;me si nous sommes toujours dans l&rsquo;essai, les enjeux sont r&eacute;els : des m&eacute;tiers ont &eacute;volu&eacute; (<em>journaliste multim&eacute;dia, iconographe bim&eacute;dia</em>), d&rsquo;autres se sont cr&eacute;&eacute;s (<em>vid&eacute;ographe, community manager</em>) et des formats (ou capsules) ont vu le jour (<em>POM, vid&eacute;ographie, Webs&eacute;rie et Webdocumentaire</em>) permettant &agrave; l&rsquo;image fixe, d&eacute;sormais en mouvement, d&rsquo;interagir.</p> <p> <span style="font-family: arial, helvetica, sans-serif">S</span>&lsquo;informer en tous lieux et &agrave; tout moment&hellip; Aujourd&rsquo;hui on parle de fragmentation de l&rsquo;information visuelle, de transversalit&eacute; du r&eacute;cit, de multiplication des supports et des &eacute;crans, de d&eacute;veloppement des communaut&eacute;s, l&rsquo;image (fixe ou anim&eacute;e) est d&rsquo;ailleurs devenue &ldquo;conversationnelle&rdquo; dans les r&eacute;seaux sociaux.</p> <p> &nbsp;</p> <h2> POM</h2> <p> Une <strong><em>Petite &OElig;uvre multim&eacute;dia</em></strong> (acronyme <em>POM</em> ou <em>POEM</em>), appel&eacute;e parfois <em>Petit Objet Multim&eacute;dia</em>, est une r&eacute;alisation vid&eacute;o ou flash qui associe photographe, r&eacute;alisateur, webdesigner, cr&eacute;ateur sonore et illustrateur.</p> <p> Ce m&eacute;dia lin&eacute;aire est bas&eacute; sur un <strong>montage d&rsquo;apr&egrave;s des photographies uniquement</strong>, sa <strong>r&eacute;alisation sonore est tr&egrave;s pouss&eacute;e</strong>. Souvent articul&eacute; selon le choix d&rsquo;un angle et d&rsquo;une &eacute;criture sp&eacute;cifique, l<strong>e point de vue de ses auteurs sert de fil conducteur</strong>. Une <em>POM</em> peut aussi d&eacute;velopper une probl&eacute;matique ou apporter un &eacute;clairage compl&eacute;mentaire &agrave; une information d&rsquo;actualit&eacute;.</p> <p> Ce <strong>format court </strong>(entre une et quatre minutes) peut appartenir au genre de la fiction, du documentaire ou du reportage, il fait partie avec le <em>web-reportage</em>, le <em>webdocumentaire</em> et la <em>vid&eacute;ographie</em>, des <em>nouveaux m&eacute;dias</em> ou <em>nouveaux supports de l&rsquo;information</em>.</p> <p> La <em>Petite &OElig;uvre Multim&eacute;dia</em> a &eacute;t&eacute; <strong>cr&eacute;&eacute;e et d&eacute;velopp&eacute;e en 2005 par <em><a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Territoires_de_fictions">Territoires de Fictions</a></em></strong> dans le projet &laquo; France &agrave; quoi tu penses ? &raquo;. Selon <a href="http://www.virginieterrasse.com/"><strong><em>Virginie Terrasse</em></strong></a>, photographe et directrice artistique de TdF (avec <a href="http://benjaminboccas.com/"><strong><em>Benjamin Boccas</em></strong></a>), la <em>POM</em> &laquo; anime l&rsquo;image fixe, lui apporte une 3e dimension et permet une approche directe, sensitive et ludique du sujet &raquo; et constitue une &laquo; passerelle entre information et cr&eacute;ation &raquo;. Mode de narration innovant, la <em>POM</em> est un service <em>RichMedia</em> et est par nature un <strong>format &eacute;ditorialis&eacute; sp&eacute;cifique au Web</strong>.</p> <h2> Vid&eacute;ographie</h2> <p> Proche de la <em>POM</em>, la <em>vid&eacute;ographie</em> est &eacute;galement un <strong>m&eacute;dia lin&eacute;aire d&rsquo;information &eacute;ditorialis&eacute;e</strong>, associant un montage <strong>de photos et de vid&eacute;o</strong> r&eacute;alis&eacute;e &agrave; partir d&rsquo;un r&eacute;flex num&eacute;rique. En d&eacute;veloppant l&rsquo;enregistrement vid&eacute;o Full HD sur son reflex <em>EOS 5D Mark II</em>, la marque <em>Canon</em> a cr&eacute;&eacute; accidentellement de nouvelles pratiques et un nouveau m&eacute;tier : <em>Vid&eacute;ographe</em>. La s&eacute;rie <a href="http://paris-ile-de-france-centre.france3.fr/brevesdetrottoirs/"><em>Br&egrave;ves de trottoirs</em></a>, r&eacute;alis&eacute;e par <strong><em>Olivier Lambert</em> </strong>et&nbsp;<a href="http://www.salvathomas.com/"><strong><em>Thomas Salva</em></strong></a> (co-produite par <a href="http://www.darjeelingprod.com/"><em>Darjeeling</em></a>)&nbsp;est un bel exemple de r&eacute;ussite, elle a &eacute;t&eacute; diffus&eacute;e sur <em>France3</em> et dans <em>le Parisien</em>.</p> <h2> Webdocumentaire</h2> <p> Le <em>webdocumentaire</em> (souvent raccourci en <em>webdoc</em> ou <em>webdocu</em>) est un <strong>m&eacute;dia d&rsquo;information con&ccedil;u pour le web. Il se caract&eacute;rise par une navigation, de l&rsquo;int&eacute;ractivit&eacute; et une interface regroupant du <em><a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/RichMedia">Richmedia</a></em></strong>. &nbsp;Son r&eacute;cit non-lin&eacute;aire, s&rsquo;appuie sur un &eacute;criture sp&eacute;cifique, enrichit de&nbsp;vid&eacute;os, textes, photographies, cr&eacute;ations sonores. Souvent connect&eacute; aux <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seaux_sociaux">r&eacute;seaux sociaux</a>, aux&nbsp;<a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Plateforme_communautaire">plateformes communautaires</a> ou &agrave; un <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Blog">blog</a>, le webdocumentaire reste toutefois un travail d&rsquo;auteur, &agrave; ne pas confondre avec le webreportage, qui est un outil journalistique.</p> <p> Historiquement, deux soci&eacute;t&eacute;s sont sp&eacute;cialis&eacute;es dans la production de Webdocumentaire : <a href="http://www.upian.com/"><em>Upian</em></a> dirig&eacute;e par <strong><em><a href="http://www.youtube.com/watch?v=RudlHlDTI2Y&amp;feature=channel">Alexandre Brachet</a> </em></strong>et <a href="http://www.honkytonk.fr/"><em>Honkytonk</em></a> par <a href="http://webdocu.fr/web-documentaire/2010/03/12/entretien-avec-arnaud-dressen-honkytonk/"><strong><em>Arnaud Dressen</em></strong></a> et <strong><em>Guillaume Urjewicz</em></strong>. Rejoints depuis par <em><strong><a href="http://www.youtube.com/watch?v=7GJdEazxbds">Judith Rueff</a> </strong></em>de l&rsquo;<em>agence de reportageS</em> <a href="http://www.ligne4.fr/"><em>Ligne 4</em></a>, <a href="http://www.youtube.com/watch?v=u3vff0cwQbI"><strong><em>C&eacute;cile Cros et Laurence Bagot</em></strong></a> de la soci&eacute;t&eacute; <a href="http://www.narrative.info/"><em>Narrative</em></a>, <a href="http://www.freelens.fr/lucas-menget-france-24-suite-a-la-table-ronde-sur-les-nouveaux-formats-de-reportage-multimedia/"><strong><em>Lucas Menget</em></strong></a> du&nbsp;<a href="http://www.france24.com/static/infographies/lune/index.html"><em>studio multim&eacute;dia de France 24</em></a> ainsi que le photographe ind&eacute;pendant&nbsp;<strong><em><a href="http://samuel-bollendorff.com">Samuel Bollendorff</a> </em></strong>qui multiplie les webdocs depuis deux ans. Les productions <a href="http://www.thanatorama.com/"><em>Thanatorama</em></a> (2007, sous la direction artistique d&rsquo;<a href="http://webdocu.com/?p=511"><strong><em>Ana Maria de J&eacute;sus</em></strong></a>), <em><a href="http://gaza-sderot.arte.tv/">Gaza/Sderot</a> </em>(2008), <a href="http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/visuel/2008/11/17/voyage-au-bout-du-charbon_1118477_3216.html"><em>Voyage au bout du charbon</em></a> (2008)&nbsp;et <a href="http://prisonvalley.arte.tv/?lang=fr"><em>Prison Valley</em></a> (2010) ont marqu&eacute; la jeune histoire de ce genre nouveau.</p> <p> 2010 reste sans conteste l&rsquo;ann&eacute;e de maturit&eacute; pour le webdocumentaire. Le genre a trouv&eacute; sa place sur la toile, une place prometteuse et un peu moins marginale. Une place qui est aujourd&rsquo;hui aussi peu &agrave; peu occup&eacute;e par les <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Documentaire">documentaristes</a> et les <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Journaliste">journalistes</a> multim&eacute;dia.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Retrouvez l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de l&#39;article r&eacute;dig&eacute; par Wilfrid Est&egrave;ve pour OWNI :<a href="http://" target="_blank">http://owni.fr/2010/12/06/pom-videographie-webdocumentaire%E2%80%A6-petit-lexique-des-nouveaux-formats/</a></p> <p> <strong>➢ Des projections et des rencontres professionnelles : la section Docs 2.0 du festival</strong></p> <p> <br /> <em>&laquo; Non seulement le multim&eacute;dia est un langage enti&egrave;rement nouveau, mais c&rsquo;est LE langage que<br /> j&rsquo;attendais depuis que je suis n&eacute; </em>&raquo;, disait Chris Marker3. Son CD-Rom Immemory, con&ccedil;u en 1997, est<br /> peut-&ecirc;tre la premi&egrave;re tentative d&rsquo;&oelig;uvre multim&eacute;dia cr&eacute;&eacute;e par un auteur-r&eacute;alisateur.<br /> D&#39;autres depuis s&#39;y sont int&eacute;ress&eacute;s, en effet de plus en plus d&rsquo;auteurs-r&eacute;alisateurs, de collectifs et de<br /> producteurs s&#39;engagent dans la r&eacute;alisation et la production de nouveaux formats webdocumentaires.</p> <p> Les structures de formation au cin&eacute;ma documentaire et les associations d&#39;&eacute;ducation à l&#39;image emboitent le<br /> pas en mettant en place des sessions consacr&eacute;es aux nouveaux formats (webdocumentaire, POM,<br /> Haiku). Ce focus Docs 2.0 nous permettra d&#39;explorer ces nouvelles &eacute;critures.<br /> Retrouvez dans le cadre du<strong> Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas Documentaires</strong>, 3 s&eacute;ances de projections/rencontres autour d&rsquo;oeuvres multim&eacute;dia et 1 rencontre professionnelle :</p> <p> &nbsp;</p> <p> - <strong>DANS LES MURS DE LA CASBAH</strong>, de C&eacute;line Dr&eacute;an (2012 / Prod : Vivement lundi ! - Universit&eacute; Rennes 2)<br /> Le webdocumentaire Dans les murs de la Casbah offre une exploration in&eacute;dite et interactive du mythique quartier d&rsquo;Alger. La Casbah d&rsquo;Alger porte dans ses murs autant l&rsquo;Histoire du pays que les probl&eacute;matiques urbaines de l&rsquo;Alg&eacute;rie moderne. La<br /> Casbah ne se livre pas d&rsquo;embl&eacute;e. Mais au coeur de ses ruelles se racontent des histoires. Derri&egrave;re ses<br /> murs &eacute;pais, elle cherche son avenir, entre une m&eacute;moire vivante et des r&ecirc;ves esquiss&eacute;s. L&#39;id&eacute;e de ce webdocumentaire est partie de recherches d&#39;universitaires alg&eacute;rois et rennais en sociolinguistique urbaine. Ensuite C&eacute;line Dr&eacute;an a imagin&eacute; cette immersion dans cet espace, symbole de l&#39;identit&eacute; alg&eacute;rienne.</p> <p> &nbsp;</p> <p> - <strong>LA DUCE VITA</strong>, de Cyril B&eacute;rard et Samuel Picas (2013 / Prod : Darjeeling)<br /> Le 28 octobre 1922, les chemises noires de Mussolini marchaient sur Rome et prenaient le pouvoir en Italie. 90 ans plus tard, le film interactif La Duce Vita plonge les internautes dans le quotidien du village natal du dictateur. Une ville cr&eacute;&eacute;e ex novo<br /> pour servir le culte du dictateur, pour faire la propagande du mythe des origines de l&rsquo;homme<br /> nouveau. La Duce Vita est un documentaire en trois actes. Dans chaque acte, des films principaux constituent la trame principale. Des points d&rsquo;interactivit&eacute; viennent ponctuer le r&eacute;cit pour l&rsquo;augmenter avec des interventions de sp&eacute;cialistes (historiens, philosophes, architectes, etc.).</p> <p> &nbsp;</p> <p> - <strong>SCARS OF CAMBODIA</strong>, d&#39;Emilie Arfeuil et Alexandre Liebert (en partenariat avec le Studio<br /> Hans Lucas et H&eacute;lium Films)<br /> Tut est un p&ecirc;cheur de 52 ans vivant &agrave; Kampot. Malgr&eacute; la barri&egrave;re de la langue, il a racont&eacute;, pour la premi&egrave;re fois et sans mots, son pass&eacute; sous les Khmers Rouges, &agrave; une photographe et un r&eacute;alisateur, mimant les tortures subies en prison l&#39;ann&eacute;e de ses 15 ans. Ce projet partage cette rencontre et t&eacute;moigne de la m&eacute;moire enfouie, de la mani&egrave;re dont elle transpara&icirc;t dans les gestes, les attitudes et les regards, la mani&egrave;re dont elle marque quelqu&#39;un &agrave; vie et constitue une personne. Les traumas physiques<br /> et psychologiques de Tut permettent de mettre en lumi&egrave;re les cicatrices historiques du Cambodge.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <em>Toutes les s&eacute;ances sont suivies d&#39;&eacute;changes avec les r&eacute;alisateurs et les membres des &eacute;quipes des films.</em></p> <p> &nbsp;</p> <p> Une table ronde <strong>&quot;Esth&eacute;tiques et nouvelles formes de narration&quot;</strong> anim&eacute;e par Nicolas bole et C&eacute;dric Mal du<strong> Blog Documentaire</strong></p> <p> s&#39;interrogera sur les fronti&egrave;res et filiations entre documentaire et webdocumentaire, les apports de ces<br /> formats dans la cr&eacute;ation documentaire contemporaine en termes d&#39;esth&eacute;tique et de narration et les nouvelles pratiques de diffusion qui incombent &agrave; des objets initialement pr&eacute;vus pour un usage individuel inventent-ils</p> <p> &nbsp;</p> <p> Intervenants (sous r&eacute;serve) :<br /> <strong>&ndash; Wilfrid Est&egrave;ve et Virginie Terrasse (Studio Hans Lucas)<br /> &ndash; Les Ateliers Varan<br /> &ndash; Le Collectif Tribudom et L&#39;&Eacute;cole du webdocumentaire &laquo; Pointvue &raquo;<br /> &ndash; France TV, direction des nouvelles &eacute;critures<br /> &ndash; Marianne Levy-Leblond (responsable des productions web et des projets transm&eacute;dias,<br /> Arte France)<br /> &ndash; Claire Simon (r&eacute;alisatrice)<br /> &ndash; Faissol Fahad Gnonlonfin (r&eacute;alisateur et producteur)<br /> &ndash; C&eacute;line Dr&eacute;an (r&eacute;alisatrice et productrice)<br /> &ndash; Cyril B&eacute;rard et Marc Lustigman (Darjeeling Production)<br /> &ndash; Laurent Duret (producteur, Les Films d&#39;Ici)</strong></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p>
Monday, October 14, 2013

Sélection de courts métrages de l'école Big Fish dans le cadre de la saison de l'Afrique du Sud en France

<p> Bonjour &agrave; tou-te-s,</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Dans le cadre de la <strong>saison de l&#39;Afrique du Sud en France</strong> et de notre partenariat avec <em>Encouters - South African International Documentary Festiva</em>l, Belleville en Vue(s) proposera une s&eacute;lection de films documentaires d&#39;&eacute;tudiants de l&#39;&eacute;cole Big Fish dans le cadre du <em>Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas Documentaires</em>.</p> <p> Le festival <em>Encounters - South African International Documentary Festival</em> est <strong>le premier festival de cin&eacute;ma documentaire sur le continent africain</strong>. Il propose des projections, rencontres avec des professionnels et masterclass &agrave; Cape Town et Johannesburg et vient de f&ecirc;ter son 15&egrave;me anniversaire cette ann&eacute;e !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Voici la liste des films des jeunes r&eacute;alisateurs sud africains que vous pourrez d&eacute;couvrir <strong>pour la 1&egrave;re fois en France</strong> :</p> <p> &nbsp;</p> <p> &bull; My Last swim, de Lesego Lediga (2012 / Afrique du Sud / 7&rsquo;46&rsquo;&rsquo; / Prod : Big Fish) // <strong>Best Short Documentary Film au Festival&nbsp;&nbsp; du Film Black de Montr&eacute;al cette ann&eacute;e</strong><br /> &bull; Bush Trails, de Davison Mudzingwa (2012 / Afrique du Sud /8&rsquo;53&rsquo;&rsquo; /Prod : Big Fish)<br /> &bull; Garden of my ancestors, de Tsholofelo Monare (2012 / Afrique du Sud / 16&rsquo; /Prod : Big Fish)<br /> &bull; Strong Bones, de Dowelani Nenzhelele (2012 / Afrique du Sud /8&rsquo;32&rsquo;&rsquo; /Prod : Big Fish)<br /> &bull; Malume No Mshana, de Zolani Ndevu (2012 / Afrique du Sud /9&rsquo;10&rsquo;&rsquo; /Prod : Big Fish)<br /> &bull; Sea Skeleton, de Tamsin Reynolds, (2012 / Afrique du Sud /11&rsquo;04&rsquo;&rsquo; /Prod : Big Fish)<br /> &bull; The Colour of freedom, de Xander Foster (2012 / Afrique du Sud /7&rsquo;04&rsquo;&rsquo; / Prod : Big Fish)</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Bonne semaine &agrave; tous et &agrave; tr&egrave;s bient&ocirc;t,</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> L&#39;&eacute;quipe de Belleville en Vue(s)</p>
Monday, October 14, 2013

Le mot de notre parrain Rabah Ameur-Zaïmeche

<p> <u><strong>LE MOT DU PARRAIN</strong></u></p> <p> &nbsp;</p> <p> C&#39;est avec un vif plaisir que j&#39;ai accept&eacute; de parrainer l&#39;association Belleville en Vue(s)<br /> I&#39;an dernier en raison de la<strong> <em>qualit&eacute; de sa programmation et de son engagement social et culturel</em></strong><br /> aupr&egrave;s de publics trop souvent &eacute;loign&eacute;s d&#39;une offre artistique exigeante et libre.<br /> En effet, j&#39;attache une importance particuli&egrave;re aux structures qui, comme Belleville en<br /> Vue(s), s&#39;engagent dans l&#39;<strong><em>acc&egrave;s &agrave; la culture cin&eacute;matographique pour tous</em></strong>.<br /> Cette association qui &oelig;uvre depuis dix ans dans les 4 arrondissements du grand<br /> Belleville est un acteur cl&eacute; du paysage culturel et cin&eacute;matographique du Nord Est Parisien.<br /> <strong><em>Belleville en Vue(s) est une p&eacute;pini&egrave;re d&#39;id&eacute;es et de talents</em></strong> &agrave; l&#39;&eacute;chelle d&#39;un quartier<br /> populaire vivant et diversifi&eacute;. Pour preuve elle d&eacute;veloppe sans cesse de nouvelles activit&eacute;s,<br /> comme elle le fait depuis 3 ans avec le Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas Documentaires.<br /> Toujours dans un souci de mixit&eacute; sociale et de d&eacute;cloisonnement des publics, le Festival s&#39;en va<br /> &agrave; leur rencontre dans diff&eacute;rents lieux (les Ateliers Varan, le centre culturel Emma&uuml;s, l&#39;Espace<br /> Khiasma, la Maison des M&eacute;tallos, Carr&eacute; de Baudouin) et se d&eacute;localise m&ecirc;me le temps d&#39;une<br /> projection &agrave; Porto Novo au B&eacute;nin.<br /> J&#39;esp&egrave;re que vous aussi vous appr&eacute;cierez la qualit&eacute; artistique du festival et sa volont&eacute; de<br /> nourrir le d&eacute;bat critique. En d&eacute;veloppant au-del&agrave; du cercle des professionnels une culture du<br /> cin&eacute;ma documentaire, <em><strong>le Festival est plus que jamais le lieu privil&eacute;gi&eacute; pour appr&eacute;hender un<br /> monde en &eacute;bullition, chaotique, terrifiant mais &agrave; quel point merveilleux</strong></em>.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Bon festival &agrave; tous,</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Rabah Ameur-Za&iuml;meche</strong></p>
Thursday, October 10, 2013

Parcours "Cinéma en festivals"

<p> Un <i>PARCOURS DE CINEMA en festivals</i>, &eacute;labor&eacute; par le Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas Documentaires sera propos&eacute; &agrave; des participants accompagn&eacute;s par diff&eacute;rentes structures sociales et des jeunes suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse, en collaboration avec KYRNEA International, Coordination nationale Passeurs d&rsquo;images.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Plus d&#39;info :<a href="http://www.passeursdimages.fr/Festival-des-Nouveaux-Cinemas" target="_blank">http://www.passeursdimages.fr/Festival-des-Nouveaux-Cinemas</a></p>
Wednesday, October 09, 2013

La tendresse explosive de Mati Diop

<p> &quot;D&eacute;couverte ensorcelante du FID de Marseille&quot;, Mati Diop, fille du musicien Wasis Diop, a remport&eacute; le Grand Prix du Festival International du Documentaire de Marseille.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Son film &quot;Mille Soleils&quot; est un voyage &agrave; entre Dakar et l&#39;Alaska sur les traces du film culte &quot;Touki Bouki&quot;, r&eacute;alis&eacute; dans les ann&eacute;es 70 par son oncle Djibril Diop Mambety, un des plus grands cin&eacute;astes s&eacute;n&eacute;galais de sa g&eacute;n&eacute;ration, aujourd&#39;hui d&eacute;c&eacute;d&eacute;.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Retrouvez &quot;Mille Soleils&quot; et &quot;Atlantiques&quot; samedi 23 novembre 2013 dans le cadre du Festival des Nouveaux Cin&eacute;mas Documentaires#3.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez cet article du Monde : <a href="http:///www.lemonde.fr/culture/article/2013/07/12/la-tendresse-explosive-de-mati-diop_3446680_3246.html" target="_blank">http:///www.lemonde.fr/culture/article/2013/07/12/la-tendresse-explosive-de-mati-diop_3446680_3246.html</a></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> A tr&egrave;s bient&ocirc;t,</p> <p> &nbsp;</p> <p> L&#39;&eacute;quipe de Belleville en Vue(s)</p>
Tuesday, October 08, 2013

Retrouvez ici l'interview de Céline Dréan donnée au Blog Documentaire pour son webdoc "Dans les Murs de la Casbah"

<p> Nouveau jalon dans l&rsquo;exploration des liens possibles entre le monde du documentaire dit &quot;traditionnel&quot; et l&rsquo;univers du webdocumentaire : <em><strong><span style="color:#800080;">Le</span> <span style="color:#000000;">Blog</span> <span style="color:#800080;">documentaire</span></strong></em> a tenu &agrave; vous livrer ici cet entretien avec C&eacute;line Dr&eacute;an, auteur du webdocumentaire &quot;<a href="http://casbah.france24.com/" target="_blank"><strong><em>Dans les murs de la casbah</em></strong></a>&quot;.</p> <p> &nbsp;</p> <p> http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2012/04/04/dans-les-murs-de-la-casbah-un-webdoc-de-celine-drean/</p>
Monday, October 07, 2013

25 % de la collecte déjà obtenu !

<p> Bonsoir &agrave; tou-te-s,</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Par ce 1er mel nous souhaitons vous remercier pour votre soutien. D&eacute;j&agrave; 25% de la collecte est r&eacute;uni et c&#39;est en partie gr&acirc;ce &agrave; vous !</p> <p> &nbsp;</p> <p> Continuons nos efforts, de plus en plus de partenaires nous soutiennent. Apr&egrave;s le festival <span class="st"><em>Encounters South African International Documentary Festival, </em></span>le studio de cr&eacute;ation Hans Lucas, le Blog Documentaire, Africadoc B&eacute;nin ou encore le collectif Tribudom, ARTE France et France TV nous ont rejoint et participeront &agrave; une des tables rondes organis&eacute;es pendant le festival.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Le catalogue&nbsp; est en phase de finalisation, vous pourrez y retrouver l&#39;ensemble du programme. Il pourra si vous le d&eacute;sirez, vous &ecirc;tre transmis par mel sur simple demande &agrave; contact@belleville-en-vues.org.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous reviendrons vers vous pour plus de nouvelles tr&egrave;s prochainement...</p> <p> &nbsp;</p> <p> En attendant, nous comptons sur votre mobilisation &agrave; nos c&ocirc;t&eacute;s.</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> A bient&ocirc;t,</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> L&#39;&eacute;quipe de Belleville en Vue(s)</p> <p> &nbsp;</p>