Food Transition - le film

Financez le projet de film qui réunit les solutions pour l’émergence d’un nouveau modèle alimentaire !

Visuel du projet Food Transition - le film
Réussi
979
Contributions
28/03/2018
Date de fin
103 301 €
Sur 100 000 €
103 %
Soutenu par
La Ruche qui dit Oui ! soutient le projet Food Transition - le film

Food Transition - le film

<p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483146/Le_Pitch_540-1517408921.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Food Transition est un projet de film documentaire pour montrer les initiatives positives, en France et aux Etats-Unis, &agrave; tous les niveaux de la cha&icirc;ne alimentaire. </strong>Agriculteurs et &eacute;leveurs, m&eacute;decins et scientifiques, chefs cuisiniers et acteurs de la restauration collective, citoyens : chacun &agrave; leur niveau, ces personnages charismatiques agissent pour l&#39;&eacute;mergence d&rsquo;un nouveau mod&egrave;le alimentaire respectueux de la terre, du bien-&ecirc;tre animal, de la sant&eacute; et de l&rsquo;environnement.</p><p>&nbsp;</p><p>Ce qui nous anime ? Parents de deux petites filles qui nous suivent dans tous nos projets et nos voyages, nous r&ecirc;vons de faire un film positif, passionnant, humain et populaire ; qui &eacute;claire sur les solutions existantes et qui donne envie &agrave; tous ceux qui l&rsquo;auront vu de prendre part &agrave; la FOOD TRANSITION pour eux-m&ecirc;mes et les g&eacute;n&eacute;rations futures.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Seul l&#39;engagement du plus grand nombre dans cette aventure permettra de commencer le tournage du documentaire&nbsp;et de convaincre les distributeurs de nous suivre.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Des communaut&eacute;s sont d&eacute;j&agrave; partenaires.</strong> Leurs missions sont en phase avec l&#39;&eacute;thique et les messages du film.&nbsp;Nous les remercions pour leur pr&eacute;cieux soutien&nbsp;:</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482974/Banni_re_Partenaires_540px_V3-1517353704.png" /></p><p><strong>CO2 solidaire&nbsp;</strong>est la premi&egrave;re initiative historique fran&ccedil;aise de compensation carbone.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>La ruche qui dit oui !&nbsp;</strong>est un r&eacute;seau de communaut&eacute;s d&#39;achat direct aux producteurs locaux.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Compassion in world farming (CIWF)</strong> est l&rsquo;organisation internationale de r&eacute;f&eacute;rence d&eacute;di&eacute;e au bien-&ecirc;tre des animaux de ferme.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483151/Qui_sommes_nous-1517409195.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482827/Flash_Back_540-1517333304.png" /></p><p>Nous nous sommes rencontr&eacute;s en cinqui&egrave;me sur les bancs de l&rsquo;&eacute;cole, poursuivant les m&ecirc;mes envies de rencontres et de voyages. Depuis Saint-Malo, o&ugrave; nous habitons, nous avons r&ecirc;v&eacute; de r&eacute;aliser des films pour raconter la vie de celles et ceux qui se battent, transmettent, ouvrent leurs esprits et leurs c&oelig;urs pour un monde meilleur : ce sont eux les h&eacute;ros de nos documentaires !</p><p>&nbsp;</p><p>Nous avons achet&eacute; une petite cam&eacute;ra et des micros. Nous avons organis&eacute; nos rep&eacute;rages et sommes partis &agrave; Madagascar suivre un syndicaliste breton qui d&eacute;fendait les marins africains exploit&eacute;s &agrave; bord des thoniers battant pavillon de l&rsquo;Union Europ&eacute;enne. Le film, &quot;<a target="_blank" href="https://vimeo.com/200654032">Robin des mers</a>&quot;, a &eacute;t&eacute; diffus&eacute; sur France 3.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482811/Aujourd_hui_540-1517333067.png" /><strong>&nbsp;</strong></p><p>St&eacute;phanie, &agrave; l&rsquo;&eacute;criture et &agrave; la r&eacute;alisation ; Cyrille, &agrave; l&rsquo;image et &agrave; la production : ensemble, nous avons r&eacute;alis&eacute; et produit une dizaine de films documentaires toujours sur des th&egrave;mes engag&eacute;s comme l&rsquo;importance des origines (&quot;Le Passeur de m&eacute;moire&quot;), l&rsquo;aventure humaine au bout du monde (&laquo; Le c&oelig;ur de l&rsquo;homme, patrimoine de l&rsquo;humanit&eacute; &raquo;), la vie de Philippe Labro dans un portrait &laquo; entre ombre et lumi&egrave;re &raquo; pour la collection Empreintes - France 5&hellip;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483240/Cannes_2014_540_ETALO-1517422000.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Notre long-m&eacute;trage documentaire <strong>&quot;</strong><a target="_blank" href="https://vimeo.com/92959938">Caricaturistes - Fantassins de la d&eacute;mocratie</a><strong>&quot;, </strong>co-&eacute;crit et co-produit avec Radu Mihaileanu raconte l&rsquo;histoire de 12 caricaturistes qui se battent chaque jour pour la d&eacute;mocratie et la libert&eacute; avec leur crayon pour seule arme. <strong>S&eacute;lectionn&eacute; au Festival de Cannes 2014, nomm&eacute; aux Cesar 2015 et Prix Henri Langlois 2015 du Meilleur film documentaire</strong>, diffus&eacute; dans 80 festivals internationaux.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482770/La_g_n_se_du_projet_540-1517329763.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483237/Comment_est_n_e_l_id_e___540-1517421841.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Comme des milliers de gens en France et aux Etats-Unis, nous avons dans notre entourage de plus en plus de malades : cancer du sein, du pancr&eacute;as, du foie, de la thyro&iuml;de. Ce sont parfois des proches qui connaissent des probl&egrave;mes cardiaques, d&rsquo;autres encore qui entrent dans la spirale de la d&eacute;pression&hellip;&nbsp;Et on ne peut pas passer &agrave; c&ocirc;t&eacute; de l&rsquo;explosion de l&rsquo;ob&eacute;sit&eacute; ! A chaque fois la m&ecirc;me question : pourquoi ?</p><p>&nbsp;</p><p>Inquiets pour notre sant&eacute; et celle de nos proches, nous nous sommes int&eacute;ress&eacute;s de pr&egrave;s &agrave; l&rsquo;alimentation. Nous nous sommes pos&eacute;s des tas de questions : Que mangeons- nous ? Comment sont nourris les animaux ? Quels impacts sur notre sant&eacute; ? Sur l&rsquo;environnement ?&nbsp;&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>En tant que parents, nous avons la responsabilit&eacute; de l&eacute;guer &agrave; nos enfants une terre propre, de leur offrir des aliments sains, des produits issus d&#39;animaux bien trait&eacute;s, et de les &eacute;duquer &agrave; la culture, au soin, au go&ucirc;t et &agrave; la valeur nutritionnelle des aliments.&nbsp;&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Nous avons red&eacute;couvert le principe &quot;Nous sommes ce que nous mangeons&quot; en lisant le livre de Jane Goodall. C&rsquo;est ainsi qu&rsquo;est n&eacute;e l&rsquo;id&eacute;e de faire un film positif qui nous donne les cl&eacute;s pour s&rsquo;inspirer, comprendre, agir.</p><p>Depuis un an, nous avons enqu&ecirc;t&eacute; en France et aux Etats-Unis aupr&egrave;s de tous les acteurs de la cha&icirc;ne alimentaire :&nbsp;documentation, rep&eacute;rages, interviews.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482814/Pourquoi_aller_aux_USA_540-1517333106.png" /></p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482774/USA-1517330150.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>Tout notre syst&egrave;me de production alimentaire s&rsquo;inspire du mod&egrave;le am&eacute;ricain ! En 50 ans dans les champs, nous sommes pass&eacute;s des polycultures &agrave; la monoculture intensive, avec l&rsquo;introduction massive du ma&iuml;s, du soja, des pesticides et des OGM. Dans les fermes, l&rsquo;industrialisation est devenue la norme : animaux confin&eacute;s, nourris au ma&iuml;s et soja, antibiotiques, hormones, abattage &agrave; la cha&icirc;ne. Et encore, &ccedil;a, c&#39;&eacute;tait avant l&#39;arriv&eacute;e des Fast-food ! Nos habitudes alimentaires ont depuis compl&egrave;tement chang&eacute; : pas cher, rapide, avec exhausteur&nbsp;de go&ucirc;t et&nbsp;sans valeur nutritionnelle !</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p>La France et les Etats-Unis font face aux m&ecirc;mes enjeux environnementaux, de bien-&ecirc;tre animal et de sant&eacute; publique. Sur ces deux territoires, des&nbsp;agriculteurs &eacute;voluent, respectent la terre, les animaux et la sant&eacute; des humains en produisant des aliments de haute qualit&eacute; nutritionnelle.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482817/L_histoire_du_film_540-1517333131.png" /></p><p>De nombreux signes montrent que c&rsquo;est le moment. Dans chaque r&eacute;gion, des petits producteurs se r&eacute;unissent pour vendre leurs produits en direct ou&nbsp;via des communaut&eacute;s comme La ruche qui dit oui. Le CIWF nous &eacute;claire sur les conditions d&rsquo;&eacute;levage et les abattoirs et fait avancer les &eacute;leveurs et les industriels vers le bien-&ecirc;tre animal.&nbsp;Les Etats G&eacute;n&eacute;raux de l&rsquo;Alimentation ont r&eacute;uni&nbsp;tous les acteurs pour une transformation de notre mod&egrave;le alimentaire. La marque&nbsp;<em>C&rsquo;est qui le patron&nbsp;</em>propose un nouveau mod&egrave;le en faisant du consommateur le patron&nbsp;!</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Nous sommes &agrave; un moment charni&egrave;re. </strong>Une TRANSITION&nbsp;pour passer d&rsquo;un mod&egrave;le qui ne nous convient plus &agrave; un mod&egrave;le que nous aurons choisi ensemble et dans la TRANSITION il n&rsquo;y a pas une solution mais des solutions pour y arriver.</p><p>&nbsp;</p><p>Pour nous, il s&rsquo;agit de nous inscrire dans la lign&eacute;e des documentaires importants comme &laquo;&nbsp;<em>Solutions locales pour un d&eacute;sordre global&nbsp;</em>&raquo; de Coline Serreau ou &laquo;&nbsp;<em>Demain&nbsp;</em>&raquo; de Cyril Dion et de M&eacute;lanie Laurent&nbsp;en r&eacute;alisant un film qui redonne l&rsquo;espoir&nbsp;!</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482777/Un_film_de_cinema_en_cinq_540-1517330185.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483211/Chapitre_1_La_qualit__des_sols_540-1517416458.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482779/Transition_sol-1517330206.JPG" /></p><p>&nbsp;</p><p>Aujourd&rsquo;hui, 80% des champs occup&eacute;s par du ma&iuml;s, du soja, du bl&eacute;... Engrais chimiques (plomb, arsenic, mercure) et pesticides. 67,5 millions d&rsquo;hectares dans le monde sont cultiv&eacute;s avec des semences g&eacute;n&eacute;tiquement modifi&eacute;es principalement des c&eacute;r&eacute;ales qui g&eacute;n&egrave;rent leurs propres pesticides. Les Etats-Unis &eacute;tant les premiers producteurs d&rsquo;OGM !</p><p>Des cons&eacute;quences d&eacute;sastreuses pour la terre&nbsp;:<strong> </strong>sols morts, nappes phr&eacute;atiques pollu&eacute;es, d&eacute;forestation et vari&eacute;t&eacute;s produites sans densit&eacute; nutritionnelle&hellip;</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>Les alternatives au tout chimique&hellip;</strong></p><p>Nous irons &agrave; la rencontre de nombreux agriculteurs et maraichers qui pratiquent la permaculture, l&rsquo;agro-&eacute;cologie ou encore la lutte biologique&hellip; Autant de pratiques qui permettent de redonner vie aux sols&nbsp;: rotation des cultures, polycultures, semences sans pesticides, sans OGM. Et une avanc&eacute;e technologique : des instruments pour mesurer la densit&eacute; nutritionnelle de la terre, des l&eacute;gumes et des fruits&nbsp;!</p><p>&nbsp;</p><p>Toutes ces initiatives des deux c&ocirc;t&eacute;s de l&rsquo;Atlantique vont dans le sens&nbsp;du respect de notre terre-m&egrave;re ! &laquo;&nbsp;<strong>Riches-Terres&nbsp;</strong>&raquo; (Arnaud Daguin), &laquo;&nbsp;<strong>Soil Renaissance</strong>&nbsp;&raquo;, &laquo;&nbsp;<strong>Bionutrient&nbsp;</strong>&raquo;&hellip; Elles nous montrent que cela peut se faire &agrave; tr&egrave;s grande &eacute;chelle. Des experts internationaux confirment que nous pouvons nourrir la France, l&rsquo;Occident et les pays en d&eacute;veloppement en cr&eacute;ant de nombreux emplois gr&acirc;ce &agrave; la nouvelle agriculture. Et d&rsquo;ici 5 ans, gr&acirc;ce au &laquo;&nbsp;papy boom&nbsp;&raquo;, 50% des agriculteurs qui partiront &agrave; la retraite seront remplac&eacute;s par de jeunes agriculteurs form&eacute;s &agrave; l&rsquo;agro-&eacute;cologie&nbsp;!</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483212/Chapitre_2_Le_bien-_tre_animal_540-1517416473.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483239/Bien-_tre_animal_540_ETALO-1517421977.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Avec l&rsquo;apparition de l&rsquo;&eacute;levage intensif : des millions d&rsquo;animaux sont confin&eacute;s dans des endroits clos. Les images montrent une r&eacute;alit&eacute; inhumaine, insoutenable&nbsp;! Nourris majoritairement au ma&iuml;s et soja OGM pour les engraisser plus vite, les animaux d&eacute;veloppent des maladies qui n&eacute;cessitent des traitements antibiotiques et d&eacute;veloppent ce qu&rsquo;on appelle &laquo;&nbsp;l&rsquo;antibio-r&eacute;sistance&nbsp;&raquo;.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Les alternatives &agrave; l&rsquo;&eacute;levage intensif&hellip;</strong></p><p>Nous irons aux quatre coins de la France &agrave; la rencontre d&rsquo;&eacute;leveurs qui aiment leurs animaux et les traitent avec humanit&eacute; : en Bretagne des cochons en plein air ; dans le sud-ouest des brebis aux p&acirc;turages&nbsp;; dans l&rsquo;Aubrac des b&oelig;ufs nourris &agrave; l&rsquo;herbe fra&icirc;che. Puis nous traverserons l&rsquo;Atlantique &agrave; la rencontre de ces &laquo;&nbsp;Farmers&nbsp;&raquo; qui seuls ou en groupes (<strong>Organic Valley</strong> aux Etats-Unis regroupe 2300 familles de fermiers) font du bien-&ecirc;tre animal une priorit&eacute; en laissant leurs animaux en libert&eacute;, en les nourrissant &agrave; l&rsquo;herbe grasse (<strong>grassfed</strong>) l&rsquo;&eacute;t&eacute; et l&rsquo;hiver, avec du foin, du lin, des tr&egrave;fles, de la luzerne du lupin&hellip; Des fili&egrave;res en France et aux Etats-Unis mettent en avant le bon ratio en acides gras pour la sant&eacute; des animaux&nbsp;(pas de traitements antibiotiques ni d&rsquo;hormones de croissance).</p><p>&nbsp;</p><p>Pour des questions d&rsquo;&eacute;thique, de sant&eacute; et d&rsquo;environnement, les &eacute;levages intensifs sont amen&eacute;s &agrave; dispara&icirc;tre au profit de fermes &agrave; taille humaine&nbsp;! Nombreux sont les &eacute;leveurs qui aujourd&rsquo;hui peuvent ouvrir leurs portes en toute transparence&nbsp;! Mais le bien-&ecirc;tre animal passera aussi par les industriels et distributeurs qui d&eacute;cident de prendre des engagements &agrave; court terme pour le bien-&ecirc;tre animal et la qualit&eacute; tout en r&eacute;mun&eacute;rant les &eacute;leveurs dignement. C&rsquo;est tout le combat du <strong>CIWF (Compassion in World Farming)</strong>&nbsp;!&nbsp;</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483213/Chapitre_3_la_sant__des_humains_540-1517416488.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483242/Sante_des_humains_540_ETALO_-1517422050.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Chaque ann&eacute;e, dans le monde, 422 millions de gens souffrent de diab&egrave;te, les maladies cardiovasculaires et le cancer tuent 25 millions d&rsquo;individus. Selon le World Cancer Research Fund, 4 millions de cas de cancers pourrait &ecirc;tre &eacute;vit&eacute;s par un changement des habitudes alimentaires&nbsp;!</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Les solutions pour pr&eacute;venir les maladies et se soigner&nbsp;</strong></p><p>Le point commun de toutes ces maladies&nbsp;? L&rsquo;inflammation qui est &agrave; la base de toutes les maladies chroniques. Or aujourd&rsquo;hui de nombreux aliments sont pro-inflammatoires. Nous devons donc manger et produire des aliments sans pesticides, sans OGM, avec une densit&eacute; nutritionnelle et un &eacute;quilibre en acides gras.</p><p>&nbsp;</p><p>En France, nous irons &agrave; la rencontre de cardiologues et de canc&eacute;rologues qui travaillent sur le lien entre sant&eacute; et alimentation. A la <strong>Clinique Pasteur de Toulouse</strong>, on a chang&eacute; toute l&rsquo;alimentation des patients et des salari&eacute;s en favorisant les produits locaux, de saison et &eacute;quilibr&eacute;s en acides gras. Les r&eacute;sultats sont spectaculaires!</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p>Aux Etats-Unis, <strong>Artemis Simopoulos</strong>, sp&eacute;cialiste des acides gras nous expliquera l&rsquo;importance du bon &eacute;quilibre entre om&eacute;ga 3 et 6 pour pr&eacute;venir bon nombre de maladies. A l&rsquo;Institut National de Sant&eacute; publique &agrave; Washington, l&rsquo;&eacute;minent neuro-scientifique, <strong>Joseph Hibbeln </strong>nous<strong> </strong>prouvera le lien entre la &laquo;&nbsp;fast food&nbsp;&raquo; et les maladies mentales. Le gouvernement am&eacute;ricain est en train de revoir l&rsquo;alimentation dans les cantines des &eacute;coles, h&ocirc;pitaux&hellip;</p><p>&nbsp;</p><p>Dans ce chapitre, nous utiliserons des images d&rsquo;animation pour montrer concr&egrave;tement ce qui se passe &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur de notre corps lorsqu&rsquo;on ing&egrave;re un aliment&nbsp;: quel impact sur notre&nbsp;c&oelig;ur&nbsp;? notre cerveau&nbsp;? notre poids&nbsp;?</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483214/Chapitre_4_La_transition_de_l_environement_540-1517416504.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482773/Transition_environement-1517330142.JPG" /></p><p>&nbsp;</p><p>L&rsquo;alimentation est l&rsquo;un des domaines avec les impacts environnementaux les plus forts. Pour produire &agrave; &eacute;chelle industrielle, il faut des terres, sur lesquelles on utilise des engrais, des pesticides, des herbicides et des fongicides. Il faut des machines pour faire les r&eacute;coltes, des v&eacute;hicules pour transporter la nourriture. On estime que toute la cha&icirc;ne alimentaire repr&eacute;sente un quart des &eacute;missions &agrave; effet de serre&nbsp;!</p><p>Que l&rsquo;on soit omnivore, v&eacute;g&eacute;tarien, bio, flexitarien, notre mani&egrave;re de produire et de manger a un impact direct sur notre environnement. <strong>Nous aborderons les grandes questions : Quel est l&rsquo;impact environnemental de notre alimentation ? </strong>Le carbone &eacute;tant le c&oelig;ur de la solution, <strong>comment r&eacute;duire l&rsquo;empreinte carbone de notre alimentation ?</strong><strong> </strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>Les solutions au-del&agrave; des id&eacute;es re&ccedil;ues&hellip;</strong></p><p>Le monde v&eacute;g&eacute;tal&nbsp;est la cl&eacute;&nbsp;: plantes, arbres, l&eacute;gumes, fruits permettent de capturer le carbone dans l&rsquo;atmosph&egrave;re pour le r&eacute;injecter dans la terre. Et la mani&egrave;re dont on nourrit les animaux a un grand impact sur l&rsquo;environnement. L&rsquo;&eacute;levage au soja et aux c&eacute;r&eacute;ales augmente consid&eacute;rablement les &eacute;missions de m&eacute;thane des bovins alors qu&rsquo;un b&oelig;uf &eacute;lev&eacute; &agrave; l&rsquo;herbe naturelle (&laquo;&nbsp;grassfed&nbsp;&raquo; aux USA), riche en omega 3, &eacute;met jusqu&rsquo;&agrave; 20% de m&eacute;thane en moins qu&rsquo;un b&oelig;uf &eacute;lev&eacute; de fa&ccedil;on conventionnelle. Des fili&egrave;res d&rsquo;&eacute;levage en France et aux USA se sont sp&eacute;cialis&eacute;es dans cette d&eacute;marche &laquo;&nbsp;&eacute;co-m&eacute;thane&nbsp;&raquo; qui est reconnue par l&rsquo;ONU.</p><p>De experts environnementaux fran&ccedil;ais et am&eacute;ricains nous expliqueront que selon la technique de culture ou d&rsquo;&eacute;levage utilis&eacute;e et la quantit&eacute; de viande consomm&eacute;e, on peut obtenir des r&eacute;sultats tr&egrave;s diff&eacute;rents. Un r&eacute;gime omnivore contenant beaucoup de boeuf &eacute;lev&eacute; industriellement aura des cons&eacute;quences plus profondes sur l&rsquo;environnement qu&rsquo;un r&eacute;gime v&eacute;g&eacute;tarien, bio et local.&nbsp; Inversement, un r&eacute;gime contenant un peu de viande, &eacute;lev&eacute;e dans de bonnes conditions (p&acirc;turages, grassfed, alimentation biologique) aura un moindre impact sur l&rsquo;environnement.</p><p>Aujourd&rsquo;hui des solutions existent pour limiter nos impacts en carbone et compenser ceux qu&rsquo;on a engendr&eacute;s <strong>(CO2 Solidaire</strong>). A l&rsquo;aide d&rsquo;images d&rsquo;animation (3D), nous vous montrerons comment agir au quotidien en faisant les bons choix.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483215/Chapitre_5_Les_cl_s_pour_agir_540-1517416516.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482330/Transition_Citoyenne-1517218172.jpg" /></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p>Apr&egrave;s avoir d&eacute;clin&eacute; ces quatre chapitres montrant que des solutions existent de la terre &agrave; notre assiette gr&acirc;ce &agrave; des personnages engag&eacute;s, l&rsquo;id&eacute;e de ce dernier chapitre sera de vous donner les cl&eacute;s pour agir au quotidien&nbsp;:</p><p>- <strong>L&rsquo;&eacute;ducation au go&ucirc;t</strong> :&nbsp;&agrave; travers le travail des grands chefs dans les &eacute;coles qui &eacute;duquent<strong> </strong>les enfants&nbsp;&agrave; la terre et au go&ucirc;t des aliments.</p><p>- <strong>La vente directe&nbsp;</strong>: des producteurs qui vendent en direct dans leur ferme, qui se r&eacute;unissent pour vendre leurs produits dans des petites sup&eacute;rettes (<strong>Fermiers de la Baie</strong>) ou encore dans des casiers accessibles 24h/24 (<strong>Micka&euml;l Robin) </strong>&agrave; Saint-Malo<strong> </strong>comme &agrave; New York (<strong>The Farmacy</strong>).</p><p>- <strong>Les applications&nbsp;</strong>: gratuites sur les smartphones comme <strong>Yuka</strong> qui permet de scanner des produits alimentaires et d&rsquo;obtenir une information claire de l&rsquo;impact sur la sant&eacute;.</p><p>- <strong>Les labels&nbsp;:</strong> faire les bons choix quand vous achetez vos &oelig;ufs, votre viande vers des produits issus de fili&egrave;res qui respectent le bien-&ecirc;tre animal (&oelig;ufs en plein air, AB,...) et la sant&eacute;.</p><p>- <strong>L&rsquo;&eacute;toile sant&eacute;&nbsp;</strong>: qui va &ecirc;tre mise au point pour r&eacute;compenser les restaurateurs qui font une cuisine bonne pour notre sant&eacute; et notre plan&egrave;te.</p><p>- <strong>La restauration collective&nbsp;:</strong> nous irons filmer dans les cuisines d&rsquo;une &eacute;cole qui a choisi une cantine responsable&nbsp;: produits bio, locaux, menus vari&eacute;s.</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>Comme le disait Gandhi&nbsp;: &laquo;<em>&nbsp;Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde&nbsp;!&nbsp;&raquo;</em>. </strong>Des solutions existent pour mieux manger, et nous tous, en tant que<strong> consomm&rsquo;acteurs</strong>, nous avons le pouvoir de participer &agrave; cette TRANSITION en achetant tel ou tel produit, en exigeant une qualit&eacute; environnementale et nutritionnelle&nbsp;pour que nos enfants soient en bonne sant&eacute;&nbsp;!</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482782/Quelques_Intervenants_540-1517330302.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Le casting sera &eacute;toff&eacute;&nbsp;apr&egrave;s la campagne de crowdfunding</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>PHILIPPE DESBROSSES&nbsp;: Pionnier de l&rsquo;agriculture biologique (Sologne)</strong></p><p>Philippe Desbrosses oeuvre depuis plus de 40 ans pour que vive la biodiversit&eacute;. Son combat ? Rendre la libert&eacute; aux graines paysannes. Dans les ann&eacute;es 80-90, il contribue ardemment &agrave; l&rsquo;&eacute;laboration des cahiers des charges Nature et Progr&egrave;s et AB et pr&eacute;side la Commission nationale du label AB. Aujourd&rsquo;hui, il parle de la &laquo; r&eacute;volution verte &raquo; de l&rsquo;agro-&eacute;cologie qui am&eacute;liore la productivit&eacute; des sols et prot&egrave;ge les cultures en s&rsquo;appuyant sur l&rsquo;environnement naturel comme certains arbres, plantes, animaux et insectes.</p><p><a target="_blank" href="https://www.youtube.com/watch?v=41v_dLU5Ng0">En vid&eacute;o</a></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>DORN COX&nbsp;: Agriculteur et sp&eacute;cialiste de la sant&eacute; des sols (New Hampshire)</strong></p><p>Il travaille depuis 30 ans dans la ferme familiale avec sa femme et ses deux fils. Il cultive 100 hectares de plantes, de fruits, de l&eacute;gumes, de c&eacute;r&eacute;ales et de graines. Rotation des cultures, pas de pesticides, pas de phytosanitaires donc en respectant l&rsquo;environnement. Dorn explique la vie qu&rsquo;il y a sous la terre : racines, prot&eacute;ines&hellip; Membre actif du mouvement &laquo; Renaissance Soil &raquo;, il est le co-fondateur de Green Start. Il essaie d&#39;imaginer le monde d&#39;apr&egrave;s-demain plut&ocirc;t que celui du court-terme.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482334/Dorn_Cox-1517218415.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>DAN KITTREDGE : Agriculteur et scientifique (Maryland)</strong></p><p>Fondateur de l&rsquo;Association BIONUTRIENT, il a lanc&eacute; en 2008 &laquo; The Real Food Campaign &raquo;, pour informer et &eacute;duquer les agriculteurs &agrave; la production d&rsquo;une alimentation de qualit&eacute; qui am&eacute;liore la sant&eacute; humaine. Dan d&eacute;veloppe un outil de mesure qui permettra via une application sur son mobile de conna&icirc;tre instantan&eacute;ment toutes les qualit&eacute;s nutritionnelles des produits bruts (l&eacute;gumes, fruits, produits animaux).</p><p><a target="_blank" href="https://www.youtube.com/watch?v=jcry7WU0rFM">En vid&eacute;o</a></p><p>&nbsp;</p><p><strong>DESIRE LOYATHO : Eleveurs d&rsquo;ovins (Pays basque)</strong></p><p>Depuis 1975, la ferme familiale produit des fromages de brebis (Ossau-Iraty AOC). Il pratique la transhumance de mi-mai &agrave; fin octobre.&nbsp;Mais durant l&rsquo;hiver, les brebis sont nourries au ma&iuml;s et au soja et elles tombent toujours malade. En 2000, il change l&rsquo;alimentation de ses b&ecirc;tes durant l&rsquo;hiver en misant sur des sources v&eacute;g&eacute;tales sans OGM et riches en om&eacute;ga 3, et il constate que le taux de bonnes graisses est le m&ecirc;me l&rsquo;hiver que lorsque les brebis mangent de l&rsquo;herbe tout l&#39;&eacute;t&eacute; !&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483238/Berger_540_V2-1517421954.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>CHRISTIAN VALETTE<em>&nbsp;:&nbsp;</em>Eleveur de bovins (Aubrac)<em>&nbsp;</em></strong></p><p>Christian est fils d&rsquo;&eacute;leveur. Son p&egrave;re, qui a suivi&nbsp;la voie conventionnelle (animaux malades, v&eacute;t&eacute;rinaire, antibiotiques) tombe malade. En vivant au milieu des animaux trait&eacute;s aux antibiotiques, il est devenu antibio-r&eacute;sistant, et aucun traitement ne peut le soigner. Apr&egrave;s le d&eacute;c&egrave;s de son p&egrave;re, Christian prend conscience qu&rsquo;il ne peut pas continuer &agrave; &eacute;lever ses animaux comme avant. Le ma&icirc;tre-mot qui d&eacute;finit sa d&eacute;marche : le respect (du bien &ecirc;tre animal, de l&rsquo;environnement et du consommateur).</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>GUY CHOINIERE : Eleveur d&rsquo;Happy Cows (Vermont)</strong></p><p>Depuis quatre g&eacute;n&eacute;rations, la famille Choini&egrave;re produit du lait pr&egrave;s de la fronti&egrave;re avec le Canada. Le p&egrave;re de Guy et son grand-p&egrave;re prennent la voie du conventionnel pour augmenter leur production quotidienne (ma&iuml;s, pesticides, antibiotiques). En 2002, Guy tombe malade et d&eacute;cide de passer au bio et il r&eacute;ussit le challenge de produire du lait 100% &laquo; grass-fed &raquo; (herbe) ! Guy fait partie de la coop &laquo; Organic Valley &raquo;&nbsp; (2300 fermes) qui a &eacute;t&eacute; cr&eacute;&eacute;e &agrave; la fin des ann&eacute;es 80 au moment de la vague de suicides des fermiers.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483241/Famille_Chouaniere_540_ETALO-1517422029.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>ARTEMIS SIMOPOULOS : Pr&eacute;sidente du Centre pour la G&eacute;n&eacute;tique et membre de l&rsquo;Association Am&eacute;ricaine de Nutrition (Washington, DC)</strong></p><p>Auteure&nbsp;du best-seller &laquo; The Omega Diet &raquo;,&nbsp;Artemis est une c&eacute;l&eacute;brit&eacute; dans la communaut&eacute; m&eacute;dicale mondiale. A la lueur de multiples &eacute;tudes, elle explique que si le bon ratio entre les acides gras omega 6 et omega 3 n&rsquo;est pas respect&eacute;, on devient malade !&nbsp;Sa th&egrave;se trouve un large &eacute;cho aux Etats-Unis, en pleine prise de conscience. Elle a m&ecirc;me &eacute;t&eacute; entendue au Congr&egrave;s pour l&#39;orientation vers une &quot;agriculture sant&eacute;&quot;.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>JOSEPH HIBBELN&nbsp;: Sp&eacute;cialiste des neuro-sciences au NIH&nbsp;(Washington, DC)</strong></p><p>Joe Hibbeln est impressionnant lorsqu&rsquo;il parle dans son costume de Capitaine. Mais ce qui impressionne encore plus,&nbsp;c&rsquo;est le travail qu&rsquo;il fait depuis trente ans sur le lien entre notre alimentation, notre corps, notre cerveau. Auteur de 130 articles et d&rsquo;autant d&rsquo;&eacute;tudes,&nbsp;notamment pour l&#39;Institut sanitaire am&eacute;ricain (NIH),&nbsp;il prouve que les maladies mentales, la d&eacute;pression, le suicide, le manque d&rsquo;empathie sont les cons&eacute;quences d&rsquo;une alimentation d&eacute;ficiente en acides gras, mais pas n&rsquo;importe lesquels !</p><p>&nbsp;</p><p><strong>ARNAUD DAGUIN - Chef et Activiste (Pays basque)&nbsp;</strong></p><p>Apr&egrave;s avoir longtemps cuisin&eacute; dans sa ferme d&rsquo;Hegia, au Pays Basque, Arnaud Daguin d&eacute;fend aujourd&rsquo;hui une agriculture du vivant, durable et responsable. Eco-passeur, il a con&ccedil;u l&rsquo;&eacute;chelle de Riches-Terres comme un outil de mesure de la qualit&eacute; des produits. Un projet qui touche au coeur ceux qui r&ecirc;vent notamment d&rsquo;une autre agriculture pour une autre alimentation et ceux qui se consid&egrave;rent avant tout comme des consomm&rsquo;acteurs.&nbsp;</p><p><a target="_blank" href="http://bruitdetable.com/arnaud-daguin-lechelle-de-riches-terres/">Bruit de table</a></p><p>&nbsp;</p><p><strong>PRODUCTEURS DES FERMIERS DE LA BAIE (Bretagne)&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</strong></p><p>Au d&eacute;part,&nbsp;ce sont 10 producteurs locaux de fruits, l&eacute;gumes et viande venant de Saint-Malo, Saint-M&eacute;loir, Cancale&hellip; qui se sont associ&eacute;s pour cr&eacute;er leur propre magasin o&ugrave; ils vendent des produits de saison &agrave; un prix raisonnable. Chacun &agrave; son tour&nbsp;vient servir ses produits, peut discuter avec les consommateurs, leur expliquer comment il travaille et invite m&ecirc;me les clients &agrave; venir sur son exploitation.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482788/Fermiers_de_la_baie.jpeg-1517330566.jpg" /></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>THE FARMACY (New York)</strong></p><p>En plein c&oelig;ur de New York, dans le quartier d&rsquo;Hells Kitchen, &agrave; deux blocks de Times Square, on est surpris de trouver entre deux immeubles, &agrave; ciel ouvert, un magasin&nbsp;attrayant, bigarr&eacute; des couleurs de ses fruits et l&eacute;gumes.&nbsp;Pour offrir les meilleurs produits aux New Yorkais,&nbsp;Harold a eu l&rsquo;id&eacute;e d&rsquo;ouvrir son magasin en se fournissant chez des producteurs du New Jersey,&nbsp;bas&eacute;s &agrave; 45 minutes&nbsp;de transport. FARMACY,&nbsp;c&rsquo;est un jeu de mots qui signifie que si les produits sont bons on n&rsquo;a plus besoin d&rsquo;aller &agrave; la pharmacie. Harold conna&icirc;t chaque producteur et offre aux consommateurs des produits&nbsp;go&ucirc;teux, respectueux de l&#39;environnement et bons pour la sant&eacute; !</p><p><a target="_blank" href="https://www.facebook.com/FarmacyNYC/">Page Facebook</a></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Vous participez au financement du film&nbsp;</strong><strong>qui va changer le monde de l&rsquo;alimentation&nbsp;!</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482789/Le_calendrier_540-1517330728.png" /></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>6 F&Eacute;VRIER&nbsp;au 28 MARS 2018</strong></p><p>Campagne de financement participatif sur KissKissBankBank</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>AVRIL A MAI 2018</strong></p><p>Accord avec le distributeur et les cha&icirc;nes TV</p><p>&nbsp;</p><p><strong>JUIN A AOUT 2018</strong></p><p>Tournage du film en France et USA</p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>SEPTEMBRE A DECEMBRE 2018</strong></p><p>Montage et postproduction du film</p><p>&nbsp;</p><p><strong>COURANT 2019</strong></p><p>Sortie du film en France et aux USA</p>

À quoi servira la collecte

<p>C&rsquo;est pendant la premi&egrave;re phase des rep&eacute;rages, organis&eacute;e l&rsquo;&eacute;t&eacute; dernier, en France et aux Etats-Unis que nous avons tourn&eacute; les images mont&eacute;es dans notre teaser. C&lsquo;est une &eacute;tape indispensable pour l&rsquo;&eacute;criture et la pr&eacute;paration d&rsquo;un film.</p><p>&nbsp;</p><p>C&rsquo;est gr&acirc;ce &agrave; notre petite soci&eacute;t&eacute;, Cinextra productions, (Soci&eacute;t&eacute; d&rsquo;auteurs et de r&eacute;alisateurs souhaitant initier leur projet en toute ind&eacute;pendance) que nous avons eu les moyens techniques (cam&eacute;ra, micro, petit dr&ocirc;ne, lumi&egrave;res) pour filmer ces rep&eacute;rages.</p><p>&nbsp;</p><p>Nous avons &eacute;t&eacute; aid&eacute;s par des&nbsp;m&eacute;c&egrave;nes et avons re&ccedil;u une participation du&nbsp;Centre national de la cin&eacute;matographie&nbsp;(Aide &agrave; la pr&eacute;paration), pour le co&ucirc;t des voyages et frais de d&eacute;placements.</p><p>&nbsp;</p><p>Aujourd&rsquo;hui, nous sommes en transition&nbsp;!&nbsp; Il nous manque un coup&nbsp;de &laquo;&nbsp;boost&nbsp;&raquo;, une &eacute;tincelle pour financer ce film qui nous concerne tous. Et cette &eacute;tincelle on r&ecirc;ve qu&rsquo;elle soit populaire, qu&rsquo;elle soit port&eacute;e par une communaut&eacute; de citoyens.</p><p>&nbsp;</p><p>Si des partenaires de la soci&eacute;t&eacute; civile&nbsp; comme &laquo;&nbsp;La Ruche qui dit oui&nbsp;!&nbsp;&raquo; (1000 ruches et 1.4 million d&rsquo;adh&eacute;rents) et le CIWF (220 K adh&eacute;rents) nous ont d&eacute;j&agrave; fait confiance. Il nous reste &agrave; convaincre les partenaires du cin&eacute;ma&nbsp;: distributeurs, chaines de t&eacute;l&eacute;vision. S&#39;ils voient que des milliers d&rsquo;entre vous souhaitent que ce film existe, ils s&rsquo;engageront&nbsp;!</p><p>&nbsp;</p><p>Alors Oui&nbsp;! On a besoin de vous plus que jamais pour r&eacute;aliser un film dont le pari est d&rsquo;avoir un impact sur le r&eacute;el&nbsp;!</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482797/Le_budget_du_film_540-1517332606.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Fabriquer un long-m&eacute;trage documentaire pour le cin&eacute;ma (100minutes) demande une exigence &eacute;ditoriale, technique, artistique qui a un impact &eacute;conomique direct sur le budget de production du film. A titre d&rsquo;exemple, notre dernier film &laquo;&nbsp;Caricaturistes &ndash; Fantassins de la d&eacute;mocratie&nbsp;&raquo; tourn&eacute; dans 12 pays a cout&eacute; 1.196.000 &euro;. Pour Food Transition, le budget id&eacute;al est de 900.000 &euro; en tenant compte d&rsquo;une dur&eacute;e de tournage de 10 semaines&nbsp;: (6 semaines en France et 4 semaines aux USA).</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482798/Les_d_penses_par_poste_540-1517332621.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Mat&eacute;riel</strong>&nbsp; (Location cam&eacute;ra, son, lumi&egrave;re, drone) : 160.000 &euro;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Voyages et d&eacute;placements&nbsp;</strong> (France et USA) : 142.000 &euro;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Laboratoire &ndash; Finition &ndash; animation 3D</strong>&nbsp;: 175.000 &euro;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Droits Artistiques&nbsp; (auteurs, musiques, Images archives)&nbsp;</strong>: 120.000 &euro;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Salaires (Equipe de tournage et production)</strong>&nbsp;: 200.000 &euro;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Cotisations&nbsp;Sociales</strong>&nbsp;: 103.000 &euro;</p><p><br />&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483254/Les_m_c_nes_engag_s_dans_la_d_marche_540-1517424456.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Ils ont contribu&eacute; au&nbsp;&quot;fond&nbsp;de d&eacute;veloppement&quot; qui nous a permis, bien avant d&#39;arriver &agrave; cette campagne, de partir en rep&eacute;rage pour&nbsp;tourner les images du teaser et&nbsp;identifier&nbsp;nos d&eacute;cors et personnages. Ils ont aussi mis &agrave; disposition leur r&eacute;seaux car ils sont engag&eacute;s dans la d&eacute;marche du film, chacun avec leurs sp&eacute;cificit&eacute;s, leurs progr&egrave;s, leurs manques, leur&nbsp;envie d&#39;agir.</p><p><strong>Merci &agrave; l&#39;association Bleu-Blanc-Coeur, la Clinique Pasteur &agrave; Toulouse, La Maison de l&#39;Aubrac, le Groupe Up qui nous soutiennent et nous garantissent aussi notre totale ind&eacute;pendance.&nbsp;</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/482795/Les_paliers_540-1517332398.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>Toutes les images que vous avez vues dans le teaser sont le fruit de notre conviction et de notre travail &agrave; deux depuis 1 an. C&rsquo;est ce qu&rsquo;on appelle la phase de d&eacute;veloppement.</p><p>C&rsquo;est prometteur mais pour commencer le tournage on a besoin de vous&nbsp;! Plus vous nous soutiendrez, plus vous nous aiderez &agrave; convaincre nos distributeurs &agrave; boucler notre budget.</p><p>Vous &ecirc;tes l&rsquo;&eacute;tincelle qui va permettre au projet de se r&eacute;aliser.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/483689/Paliers_V5_540-1517561596.png" /></p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux