Phoebus, le four solaire 4 saisons

Cuisiner avec le soleil toute l'année !

Visuel du projet Phoebus, le four solaire 4 saisons
Réussi
49
Contributeurs
05/07/2021
Date de fin
16 349 €
Sur 12 000 €
136 %
Fabrication
française

Make it a Better Place

#MakeitaBetterPlace est un appel à projets engagé qui met à l’honneur les initiatives tournées vers le futur dans les domaines de l'éducation, l'innovation solidaire et la consommation responsable.

Make It a Better Place
Sunday, June 20, 2021

Merci et bravo  … Depuis le 18 juin, et alors que la campagne de financement se termine le 2 juillet,  nous avons atteint notre objectif : la campagne est une grande réussite ! Nous allons pouvoir avancer et réaliser notre première petite série de fours solaires hybrides. Autant vous dire que nous sommes ravis :-) Et maintenant ? Jusqu’à la fin de la campagne, nous continuons de proposer les contreparties, et notamment encore 1 four Phoebus. La somme récoltée en plus de l’objectif initial nous permettra de travailler notamment sur la réalisation d’un prototype de desserte spécifiquement conçue pour le Four Phoebus. Pour ne rien vous cacher, nous avions déjà commencé à travailler sur les premiers plans,mais ce ne sont pour le moment que des idées. Il y a encore du travail de conception, mais voilà tout de même l’un des premiers dessins, en exclusivité : A bientôt pour la suite …
Monday, June 07, 2021

Pour cette nouvelle démonstration de cuisson, nous avons choisi de cuisiner non pas un, mais deux plats dans la même matinée, pour un repas végétarien servi à 12h30. Le premier plat est une salade de carottes confites à la marocaine……. Une cuisson à 150°C pendant environ 1h. Comme nous voulions montrer qu’il est possible d’utiliser notre four pour cuire deux plats pour le repas de midi, nous avons commencé la mise en chauffe du four à 9h15. A cette heure-ci, l’emplacement du four n’est pas au soleil, il faut attendre 10h, nous avons donc commencé par utiliser le mode électrique. Il faut environ 15mn pour monter le four à 150°C, en sélectionnant le mode 1000W de puissance. Pour encore plus d’efficacité, avant l’apparition du soleil, on ferme le réflecteur, ce qui permet d’augmenter l’isolation du four. A 9h30, on enfourne le premier plat et c’est parti pour une heure de cuisson. A 10h, le Four Phoebus est au soleil, on ouvre le réflecteur et le soleil participe maintenant en direct à la cuisson du plat. Un des – nombreux ;-) - avantages du four Phoebus, c’est que lorsque le réflecteur est ouvert, on peut suivre visuellement la cuisson, comme vous pouvez le voir sur les photos. A 10h30 le premier plat est parfaitement cuit, il peut passer à l’assaisonnement (huile d’olive/citron/cumin), puis au refroidissement, et enfin au réfrigérateur pour être servi bien frais, en entrée. On aura dépensé 800Wh d’électricité pour ce premier plat avec une bonne partie de la cuisson en mode électrique. Soit une dépense d’environ 0.10 € ! A 11h on enfourne le deuxième plat, une tarte aux feuilles de blette, chèvre frais et pignons….. A cette heure-là, le soleil donne un maximum de puissance, on réoriente un peu le four pour une récupération maximum de l’énergie solaire. Là aussi, c’est vraiment un plaisir de pouvoir suivre visuellement la cuisson de ce plat. On cuit toujours à une température à 150°C, cela permet de cuire correctement sans utiliser de haute température, et donc d’optimiser la chaleur solaire. Avec cette température, on augmente un peu le temps de cuisson par rapport à une cuisson « classique » à 180 ou 200°C, mais on a le temps puisqu’on a commencé de bonne heure ;-) A 12h30 la tarte est parfaitement cuite, et nous voilà avec notre repas complet cuit grâce au Four Solaire Phoebus. Pour la cuisson de la tarte, nous aurons utilisé 200Wh d’électricité, soit 0.03€ ! L’électricité a permis de maintenir la température à 150°C de façon constante, alors que le solaire direct aurait eu de mal à cuire la tarte, avec un « appareil » très liquide. La très bonne isolation du four a permis de conserver la température qui avait été emmagasinée avec la première cuisson. Comme vous le voyez, avec notre Four Phoebus et contrairement à des fours solaires classiques, vous pouvez cuisiner assez rapidement n’importe quel plat, sans consommer beaucoup d’électricité, et votre cuisine est parfaitement prête pour midi. La prochaine fois, nous vous expliquerons comment l’électricité utilisée pour alimenter le four a été en partie produite par notre petite installation photovoltaïque en autoconsommation, mise en place en auto installation. La campagne de financement participative avance bien, il nous manque à l’heure de cette publication encore quelques euros et il ne reste plus que 4 fours Phoebus à acquérir ! Avis aux futur.e.s cuisinier.e.s. solaires ;-)
Wednesday, June 02, 2021

Lors de l'émission Carnets de Campagne, diffusée aujourd'hui à 12h30 sur France Inter, Philippe Bertrand nous a comblés de joie en parlant longuement du Four Phoebus et de notre association Les Ateliers Verts du Solaire . Un grand merci à Philippe Bertrand, et longue vie à son émission que nous écoutons religieusement tous les jours à 12h30 ! Ré-écouter ou lire : https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-31-mai-2021 📷
Friday, May 28, 2021

Tout d’abord, un grand merci pour ce beau début de campagne participative ! Cela nous fait vraiment plaisir et nous laisse espérer que nous allons réussir  à réaliser les 10 premiers Four Phoebus. Merci de continuer à nous aider en participant à la campagne, en faisant circuler l’information et aussi en « aimant » la page FaceBook du Four Phoebus. Et si vous doutez encore de la pertinence de notre four solaire révolutionnaire, voici la dernière cuisson que nous avons réalisée ;-) Le soleil manque toujours en ce mois de mai, pourtant, mardi dernier, avec une température extérieure de 9°C et un ciel bien gris à 10h du matin, nous avons lancé la cuisson d’un rôti de veau dans le Four Phoebus. Evidemment, ce n’est pas le soleil qui a chauffé le four, mais la petite résistance électrique, j’avais même fermé le réflecteur. Programmation du thermostat sur 150°C, 15 mn après avoir mis en fonction le four était à température. A 11h, comme le soleil nous faisait enfin l’honneur d’apparaître de temps en temps, j’ai ré-orienté le four et le réflecteur, et les rayons du soleil ont participé à la fin de la cuisson. A 11h 30, j’ai laissé le rôti mijoter tranquillement pour l’avoir encore chaud pour midi, la cuisson était parfaite. Total de la consommation : 880Wh pour toute la cuisson ! (soit environ 0,10€) Le fonctionnement d’une cafetière pendant une heure par exemple. Quand on vous dit que le Four Phoebus est 4 saisons, et que l’on peut cuisiner même sans soleil, tout en faisant des économies d’énergie ! Petit clin d’œil et remerciements aux producteurs locaux qui nous permettent de manger des produits de proximité et de grande qualité : GAEC Gwenn Ha Du d’Armix pour le rôti de veau, GAEC des Flam'en Vert de Peyrieu pour l’oignon et l’ail nouveaux glissés sous le rôti… ;-) Léquipe Four Phoebus