Garde tes larmes

Court-métrage

Visuel du projet Garde tes larmes
Checked circleRéussi
59
Contributeurs
Tuesday, January 15, 2019
Date de fin
3 700 €
Sur 3 500 €
106 %

Aidez-nous à terminer, "Garde tes larmes", un court-métrage de Rémi Bassaler !

Suivre et partager

Garde tes larmes

I. LE PROJET

Garde tes larmes est un court-métrage d’une vingtaine de minutes réalisé par Rémi Bassaler et produit par Olivier Capelli (Les Idiots). Tourné en Corrèze cet été, ce film a désormais besoin de vous pour financer sa post-production et enfin voir le jour !
 

Synopsis :

Garde tes larmes c’est l’histoire d’un trio atypique entre un homme de 55 ans, une femme de 25 ans et une moto accidentée. Cette moto appartient à un mort qu’ont bien connu les deux personnages. Il s’agit maintenant pour eux de donner une sépulture à cette moto. S’engage alors un véritable périple à travers la forêt durant lequel les personnages vont devoir accepter leurs différences, tout en franchissant les obstacles concrets sur leur route.
 

La genèse du projet :

Le film s’ancre dans une culture bien précise, celle des bikers. A cet égard, ce film est extrêmement personnel pour moi. Mes parents sont passionnés par cette culture et entretiennent un rapport à la moto très fort. Les premières séquences de mon film se situent d’ailleurs dans un rassemblement de motards qu’ils organisent pour la dernière fois cette année. A l’origine de mon désir, il y a donc cette volonté de documenter une culture dont le déclin proche rend d’autant plus urgent sa captation.  

alt

Vidéo documentaire de repérages : https://vimeo.com/248583424  (mdp : pops19)  

 

Personnages et intentions : 

Le personnage principal de mon film est un biker d’une cinquantaine d’années, usé par des années d’excès en tout genre mais surtout par un traumatisme récent : la mort de son fils dans un accident de moto. En débarquant à l’improviste au rassemblement de motards, Marie (l’ex copine du fils de Paul) met Paul face à un dilemme : continuer à vivre dans le passé ou bien prendre en charge son deuil.

Tandis que Paul collecte les souvenirs de son fils pour se donner l’illusion que celui-ci est encore vivant, Marie souhaite le plus rapidement possible passer à autre chose quitte à griller les étapes. C’est au contact l’un de l’autre que Paul et Marie vont réussir à sortir de leur impasse respective. C’est tout le sens de cette histoire que de montrer deux personnages qui, pour rendre un ultime hommage symbolique à un mort, vont se tenir chaud, se protéger et s’apporter du réconfort.

Pour ce film, j’ai beaucoup été influencé par le roman « Tandis que j’agonise » de Faulkner dans lequel une fratrie américaine transporte le cercueil de leur mère à travers les chemins du Mississippi. Dans mon film, il ne s’agira pas d’un cercueil à transporter mais de la moto accidentée avec laquelle le fils de Paul a trouvé la mort. Cette moto est véritablement le troisième personnage de mon film. Elle sera filmée comme un corps blessé, ou plutôt comme une dépouille à qui les vivants devront donner une sépulture.
 

 

II. DEUX EXTRAITS DU FILM

Le film étant actuellement en post-production, nous sommes déjà en mesure de vous en montrer quelques images afin de vous convaincre de nous aider à mener à bout le projet !

 

EXTRAIT 1 : L’arrivée de Paul

https://vimeo.com/300283112  (mot de passe : gtl1)

Marie a attendu toute la soirée que Paul fasse son apparition au rassemblement de motard. Perdant espoir, elle décide de brûler une carte postale qu’elle était censée lui remettre. Paul arrive à ce moment-là …

alt

 

EXTRAIT 2 : L’entrée dans la forêt

https://vimeo.com/300277661    (mot de passe : gtl2) 

Après avoir récupéré la moto accidentée dans une casse-auto, Paul et Marie s’enfoncent dans la forêt en direction de l’étang sauvage. Le chemin étant long et vallonné, les tensions commencent à naître entre Paul et Marie.

alt
 

III. L’EQUIPE DU FILM

Les acteurs

MARC BARBE

alt

Après dix ans passés de l'autre côté de l'Atlantique, Marc Barbé débute à l'écran en 1993 en incarnant un poète toxicomane dans En compagnie d'Antonin Artaud de Gérard Mordillat, aux côtés de Sami  Frey. En 1998, il fait une rencontre déterminante pour sa carrière en la personne de Philippe Grandrieux. Avec Sombre, le cinéaste lui offre le rôle d'un serial-killer qui ne peut s'empêcher de tuer les femmes qu'il désire. Quatre ans plus tard, les deux hommes se retrouvent pour La Vie nouvelle où cette fois-ci l'acteur incarne un vendeur d’esclaves au Kosovo.

Dès lors, Marc continue de tourner régulièrement et obtient des seconds rôles de choix dans plusieurs grosses productions françaises. En 2007, il est Raymond Asso dans La Môme, le biopic consacré à Edith Piaf d'Olivier Dahan.

Acteur exigeant, la carrière de Marc Barbé est également jalonnée par des collaborations prestigieuses avec des grands noms du cinéma d’auteur international comme Werner Schoeter (Une nuit de chien) ou Chantal Akerman (La folie Almayer).

 

MARIE MOTTET 

alt

Après des études à Sciences Po et à l'université Paris 1 en cinéma, Marie travaille d'abord au développement des projets chez Mk2 puis aux côtés de Paulo Branco. Elle se forme comme comédienne au Studio Pygmalion et à l'école du Jeu dont elle fréquente les ateliers TCIC. Elle tourne dans différents courts-métrages dont récemment "Invisible" de Rémi Bassaler (lauréat du prix Serge Daney en 2017) et « Nocturnes » d’Hélène Rastegar (produit par le GREC). Elle vient de terminer le tournage d'un long-métrage : « Paris est une fête » réalisé par Elizabeth Vogler.

 

Le réalisateur

alt

Originaire de Corrèze, Rémi s’installe à Paris pour étudier à Sciences Po. C’est à ce moment que le 7ème art entre dans sa vie. Il s’occupe du cinéclub de Sciences Po, créé un festival de court-métrage (Semaine du Cinéma de Sciences-Po) et monte un blog d’analyse de films. Il travaille ensuite pendant quelques mois aux côtés de Paulo Branco chez Alfama Films puis intègre le département réalisation de la Fémis en 2012. Dans une démarche d’expérimentation et d’essai, Rémi y réalise plusieurs courts-métrages de fiction et documentaire. En 2017, son documentaire de fin d’études est sélectionné aux Visions du Réel de Nyon en compétition internationale. Depuis la sortie de la Fémis, il travaille sur l’écriture de son premier long-métrage « Merzouga » (produit par Capricci) ainsi que sur deux nouveaux court-métrages dont « Garde tes larmes». Il a récemment co-signé l’écriture de « Paris est une fête » d’Elizabeth Vogler, diffusé sur Netflix en février 2019 prochain.

 

Œuvre précédente : Pour vous faire une idée plus précise de mon travail, je vous propose de visionner mon dernier court-métrage intitulé "Invisible", diffusé sur Arte en mars 2017 et lauréat du Prix Serge Daney 2017 : 

alt

https://vimeo.com/182710048

 

Les collaborateurs techniques

L’équipe technique du film est composée de personnes proches avec qui j’ai déjà travaillé sur de précédents court-métrages.

Kristy Baboul-Grémeaux – chef-opérateur

Antonin Guerre – ingénieur du son

Théodore Célardo – perchman

Louda Ben Salah – assistant-réalisateur

Souliman Schelfout - monteur

 

Le producteur 

En 2016, Olivier Capelli crée la structure de production Les idiots avec pour ambition de faire émerger de jeunes auteurs, de jeunes talents, issus de tous les horizons et de les accompagner vers leurs premiers longs-métrages. Les idiots entend ainsi défendre un cinéma sauvage, inventif et désire accompagner des auteurs engagés pour qui, à l’image du dogme 95, le cinéma est un acte de sauvetage !
Les idiots a produit plusieurs court-métrages dont Déter de Vincent Weber, grand Prix au festival d'Angers, Prix CIné+ au Festival de Brive et de plomb de Louda Ben Salah. Ainsi que le long-métrage Paris est une fête d'Elisabeth Vogler diffusé sur Netflix en 2019.

À quoi servira la collecte

IV. POURQUOI UN CROWDFUNDING ?

Malgré un passage à l’oral de la région Nouvelle-Aquitaine, ce projet n’est pour l’instant financé qu’avec les fonds propres de la boîte de production « Les Idiots » ainsi que mes propres économies. Si j’ai décidé de ne pas attendre une année supplémentaire pour repasser certaines commissions, c’est avant tout car le rassemblement de motards que je voulais filmer s’organise pour la dernière fois cette année. D’où un sentiment d’urgence très fort de devoir tourner cet été coûte que coûte ! Etant donné que le film s’est tourné juste à côté de ma ville natale, certains coûts de tournage ont été très largement réduits (transport, logement, régie). C'est aussi pour cette raison que nous nous sommes dit qu'il aurait été dommage d'attendre un an. J'ai également eu la chance de pouvoir compter sur une équipe technique fidèle et motivée qui me fait confiance pour mener à bien ce projet.

Le montage du film est bientôt terminé. Restent ensuite les étapes de post-production, son et image. Ce sont des étapes longues et coûteuses, les moyens techniques sont difficiles à obtenir gratuitement (salle de mixage, d’étalonnage...).

C’est pourquoi nous faisons appel à vous aujourd’hui !

Nous estimons nos besoin pour allez au bout de la post-production à 7.000 euros.

Mais nous savons qu'une somme pareille est difficile à atteindre !

(Je percevrai l'intégralité de la collecte)

 

Avec 3.500 euros.

On peut terminer la post-production, sans payer les différents techniciens, mais en pouvant travailler dans de bonnes conditions techniques.

 

Avec 5.000 euros.

On peut travailler dans des super conditions, mixer le film dans un vrai auditorium, l'étalonner dans de parfaites conditions, sous-titrer le film pour l’envoyer en festival à l’étranger, bref c'est du sérieux !

 

Avec 7.000 euros.

On peut enfin rémunérer les techniciens pour la post-production et travailler plus sereinement.

 

Avec plus, on rémunère toute l'équipe du film, le tournage, le scénario...bref c'est royal !

C'est aussi l’occasion de faire parler du film dès maintenant.

Faites circuler cette page, partagez là, parlez-en autour de vous pour créer un intérêt autour du projet et pour nous aider à boucler le financement de ce projet risqué !

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 € et plus

Un grand MERCI, votre nom au générique et surtout notre reconnaissance éternelle !
  • Contributeurs : 9
  • Livraison Septembre 2019

Pour 20 € et plus

L'inscription de votre nom au générique et un lien viméo pour visionner le film en toute tranquillité chez vous !
  • Contributeurs : 26
  • Livraison Septembre 2019

Pour 50 € et plus

L'inscription de votre nom au générique, un lien viméo pour visionner le film, ainsi qu'une invitation à une projection du film, avec l'assurance de boire des verres avec toute l'équipe !
  • Contributeurs : 13
  • Livraison Septembre 2019

Pour 100 € et plus

L'inscription de votre nom au générique, un lien viméo pour visionner le film, une invitation à une projection du film et une magnifique affiche du film dédicacée par l’équipe du film !
  • Contributeurs : 8
  • Livraison Septembre 2019

Pour 250 € et plus

L'inscription de votre nom au générique, un lien viméo pour visionner le film, une invitation à une projection du film, une affiche du film dédicacée et la chance d'assister à une étape de la post-production du film !
  • Contributeur : 1
  • Livraison Septembre 2019

Pour 500 € et plus

L'inscription de votre nom au générique, un lien viméo pour visionner le film, une invitation à une projection du film, une affiche du film dédicacée, une participation à une étape de la post-production du film et la chance de rencontrer en tête à tête, autour d'un verre toujours, le réalisateur et le producteur !
  • Contributeurs : 2
  • Livraison Septembre 2019

Pour 1 000 € et plus

La totalité des contreparties précédentes et votre nom au générique de début, « avec la participation de XXX ».
  • Livraison Septembre 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux