Aller au contenu

Jusqu'à l'ultime seconde, j'écrirai

Documentaire

Visuel du projet Jusqu'à l'ultime seconde, j'écrirai
Checked circleRéussi
548
Contributeurs
Monday, July 29, 2013
Date de fin
26 320 €
Sur 20 000 €
132 %

Un film de Nina et Denis Robert sur François Cavanna, écrivain et créateur de Charlie Hebdo et Hara Kiri. Participez à cette aventure!

Suivre et partager
Soutenu par
Le Blog documentaire soutient le projet Jusqu'à l'ultime seconde, j'écrirai
1397 jours
Babajolie

Merci, merci, merci!!! j'ai reçu mon dvd. Grosses bises à Denis et à toute l'équipe Marie-Nancy JOLY

1397 jours

Le message a été supprimé.

1455 jours
cybosc

Est-ce que l'on va recevoir les dvd ?

1462 jours
EricG73

Bonjour Nina, bonjour Denis,

Les DVD ont-ils été envoyés ? Peut-on les espérer d'ici Noël ?

Merci

1994 jours
Sayf

Des nouvelles de ce Film/DVD, nous attendons avec impatience :)

1995 jours
Denis Lecat

Et ça en est où le film ? Des news ?

2129 jours
Autist Reading

Merci à Denis Robert pour le courrier qu'il nous a envoyé suite au décès de Cavanna.

Mais c'est pour quoi faire le ticket de cinéma pour le palace à Metz ?

2145 jours
lerital

Mais qu'est-ce qu'il foutent à l'hôpital de Créteil! Même pas capables de soigner un jeune homme de 90 ans pour une simple pneumonie. Va me falloir beaucoup de bières et sauciflards pour me remonter le moral!

2145 jours
Géelule

J'arrive pas à réaliser !! Quand j'ai lu ça, je me suis dit " pffff ...même pas vrai! Elle est nulle sa blague"...puis je me suis rappeler de son état de santé, son âge, cette chute qui tombait mal. J'ai les boules. Un grand vide. Il a fait le mur. Il le savait puisqu'il a mangé du saucisson et bu une bière. Son dernier pied de nez à la mort. Ce film doit plus que jamais exister. Promesse ultime.

2145 jours
ThalieB

Je suis triste moi aussi , très triste ..

2146 jours
Loiseau

Et merde ! J'entends sur France Inter que Cavanna est mort. Merde. Je suis triste.

2146 jours
vallistrella

Je viens d’apprendre la nouvelle que je redoutais tant, tu viens de nous quitter. Mon bon François, tu me manques déjà.