L' Arbre à Solemde

Notre objectif : publier un album de contes bilingue, réalisés lors de deux ateliers par des enfants de 8 à 18 ans, dans la ville de Koudougou au Burkina Faso. Les contes seront écrits, illustrés, mis en scène par les enfants pendant trois semaines en août 2011, grâce à l’encadrement d’un conteur professionnel.

Visuel du projet L' Arbre à Solemde
Réussi
56
Contributions
19/10/2011
Date de fin
1 650 €
Sur 1 500 €
110 %
Tuesday, September 06, 2011

<p>A tous les Kissbankers, </p> <p>Suivez nous d'encore plus près : http://www.facebook.com/larbreasolemde</p> <p>il y a pleins de photos et de mises à jour journalières !!</p> <p>A trés vite </p>
Tuesday, September 06, 2011

<p><strong>/Ecriture </strong></p> <p>Nous entamons la journée par une nouvelle séance du <em>Cercle du Conteur</em>, afin de se réveiller en douceur</p> <p>avant de ré-attaquer une matinée consacrée au travail du schéma narratif. Un travail assez technique mais très intéressant, qui a généré de grands débats autour notamment de la situation initiale.</p> <p>Toudeba nous livre un dernier conte, car à partir d’aujourd’hui, les participants vont se concentrer sur leur propre conte, et leur créativité ne doit pas être perturbée par d’autres histoires !</p> <p> </p> <p><strong>/Illustrations </strong></p> <p>Comme hier après-midi, les deux ateliers se mettent en place, les groupes changent d’activité ! Les résultats sont tout aussi impressionnants, et les tables un peu plus propres ! Nous jouons tous ensemble avant de nous quitter pour le week-end !</p> <p>Pour clôturer la semaine, Toudeba nous propose de nous lancer dans la mise en scène d’une histoire que tous les participants connaissent désormais très bien, <em>Les Poulets Guerriers</em>. Après quelques essais infructueux nous abandonnons. Nous ne voulons pas montrer le mauvais exemples aux enfants.... mais cela nous aura valu une franche rigolade !</p> <p> </p> <p>- - - - - - - - - - Bilan de la semaine 1.</p> <p>Cette semaine d’immersion complète dans l’univers du conte, à travers des exercices d’écriture, des moments de détente/réflexion à écouter les contes de Toudeba et à feuilleter les livres apportés sur place par l’équipe s'achève. Elle a été riche en apprentissage, pour tous.</p> <p>Raphaël a pu déjà filmer un certain nombre de moments de l’atelier. Au vu des changements opérés au fur et à mesure des journées, nous nous sommes tous quitté ce vendredi soir avec beaucoup d’interrogations pour les deux semaines à venir.</p> <p>Nous avons profité du weekend pour mettre de l’ordre dans nos idées et plus concrètement dans le centre de documentation qui ressemblait à un véritable champ de bataille. Dimanche soir, nous étions bien impatient de revoir les participants le lundi matin !</p> <p> </p>
Tuesday, September 06, 2011

<p><strong>/ Ecriture</strong></p> <p>A la demande des participants, nous ouvrons la séance par une série de contes, leur propre conte, imaginé pendant ces quelques jours d’atelier, ou bien avant !</p> <p>Le reste de la séance est uniquement consacré à l’étude du schéma narratif, et ce n’est pas une mince affaire !!! Nous partons de contes existants et nous essayons d’en dégager les principales parties qui se succèdent.</p> <p>Lors de la réunion de la veille nous - Mathilde, Audrey, Adama, Toudeba et Laurianne - avons constitué les groupes d’écriture, en essayant de respecter les affinités, connivences intellectuelles et caractères de chacun. Nous proposons quatre trames, comme support à l'écriture du conte. Les groupes débattent et finalement se mettent d’accord.</p> <p>Nous aurons donc : <strong>Abel et Nestor</strong> (stylo + ampoule + photographe) encadrés par Mathilde, <strong>Felix et Nadège</strong> (puits, mil et camélon) encadrés par Adama, <strong>Shérifa et Hervé</strong> («et c’est depuis ce jour là que les moustiques boivent le sang des humains) encadrés par Laurianne et enfin <strong>Abdoulaye, Koudougou et Rachid</strong> ( thème de la morale : métissage et mixité) encadrés par Audrey. Youdeba veille au bon déroulement dans chaque groupe. </p> <p>/<strong>Illustration</strong> </p> <p>Après un petit moment de calme et de lecture, nous nous mettons au boulot ! Pour continuer le travail enclenché hier, nous abordons aujourd’hui simultanément l’encre de chine et les craies grasses, en axant le travail sur le motif. </p> <p>Audrey et Toudeba encadrent les plus grand, aux craies grasses. Adama et Laurianne encadrent les petits à l’encre de chine.... heureusement que tout le monde porte un tablier, car au fur et à mesure de la séance, la table se transforme en champ de bataille. les pots d’eau se renversent, les encriers roulent sur la table et certains illustrateurs essorent leur pinceau sur le copain d’à côté......  mais c’est dans la bonne humeur que tout le monde parvient au résultat final ! </p> <p>Après la remise en état des tables et des mains de tous, un beau conte nous est raconté par Toudeba ! </p> <p>Encore une journée productive pleine de bonne humeur à l'atelier !</p> <p> </p> <p><em>Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation reservés pour tous pays</em></p> <p><em> © 2011 L'Arbre à Solemde, représenté par Audrey DELANNOY, Laurianne DUCHEMIN et Mathilde LEMPEGNAT. </em></p> <p> </p>
Saturday, August 27, 2011

<p><strong>/ Ecriture</strong> </p> <p>Aujourd’hui, non pas qu’elles n’aient pas débutées avant, les choses sérieuses commencent !</p> <p>Après ces deux jours pour se dégourdir la plume et faire connaissance, c’est au tour des méninges de se réveiller.</p> <p>La matinée commence donc par un débat : <strong>qu’est ce qu’un conte ?</strong> Aprés un débat animé, nous arrivons finalement à une définition partagée par tous. Voila qui nous donne une base solide pour le travail à venir !</p> <p>Nous nous prêtons tous au jeu de la lecture-puzzle, à partir du conte de <em>La Sorcière Amoureuse</em>. Chaque groupe a en sa possession un morceau du conte. il s’agit de relever les informations présentes dans le passage et de poser ensuite un certain nombre de questions. Tous les groupes se rassemblent et mettent leurs informations en commun. Le conte est reconstitué, et la fin étonne tout le monde !</p> <p>Toudeba nous livre encore un de ses contes, qui nous donne matière à réflexion sur les différents structures qu'un conte peut suivre. </p> <p>Pour finir cette séance, et rentrer davantage dans l’oralisation des contes, nous jouons au<strong> Cercle du conteur</strong>. A partir d’une illustration imposée, le conteur doit inventer une histoire. Au fur et à mesure du récit, les membres de l’auditoire lui soumettent des mots qu’il doit intégrer dans son récit. Tout les participants y passent et c’est la crise de fou rire quand Rachid doit placer hélicoptère et dinosaure au beau milieu de son histoire de chasseur et de baobab !</p> <p><strong>/Illustration</strong></p> <p>C’est avec plaisir que nous retrouvons nos petits illustrateurs, en avance fidèles à leurs habitudes.</p> <p>Le temps de mettre en place l’atelier, un concours de perroquet fou est lancé.</p> <p>Les résultats sont intéressants !!!</p> <p>Aujourd’hui, nous finissons les portraits avec soin et nous nous lançons dans la découverte d’une technique : les empreintes à la peinture. Après divers essais, et mise au propre individuelle, nous constituons un tableau collectif !! Voyez par vous même !! </p> <p>Les illustrateurs commencent à maitriser de mieux en mieux la peinture, à la joie de tous ! Après une bonne partie du désormais célèbre jeu <em>«Je touche.... je touche... je touche QUOI ? mon nez ....»</em>  tout le monde s’éparpille !</p>
Saturday, August 27, 2011

<p><strong>/ Ecriture</strong></p> <p>La semaine de découverte et d’imprégnation de l’univers du conte continue pour les écrivains.</p> <p>Le rallye-lecture entamé la veille se poursuit. </p> <p>Les participants par équipe de deux ou trois, doivent explorer un certain nombre d’ouvrages, stylo et questionnaire en main. Les questions portent sur le paratexte pour susciter leur curiosité. Ils auront tout le loisir de feuilleter voire de lire intégralement certains ouvrages hors atelier puisque dorénavant le centre de documentation ouvre ses portes à 7h30 !</p> <p>Afin de se détendre après cet exercice pointilleux, Toudeba raconte l’histoire de <em>la lionne et les bébés autruches</em>. Le refrain qui ponctue le conte, que l’autruche haletante et supliante  «rend moi mes petits» résonnera longtemps dans les oreilles de chacun !</p> <p>Reprise du travail avec deux exercices.</p> <p>Le premier : une lecture-devinette à partir du conte <em>Le miroir et le touareg</em>. Le deuxième, un jeu d’écriture qui consiste, à partir de la BD <em>La gourmandise de la hyène</em> dont les bulles ont été effacée, a réécrire un nouveau conte par équipe de deux ou trois. Les résultats sont très intéressants. </p> <p>La cohésion du groupe prend forme petit à petit. Nous veillons à ce que chaque participant travaille au moins une fois avec tous les autres. Certaines affinités apparaissent, des personnalités se révèlent, les timides prennent peu à peu leur place..... tout cela s’annonce bien pometteur ! </p> <p>Mais vite ! il faut laisser partir les écrivains, et nous devons tous filer au lycée, prendre notre repas avec les volontaires du CASK, partager un moment de détente et de repos avant de ré attaquer l’aprés-midi.</p> <p><strong>/ Illustration</strong></p> <p><strong> </strong>A 14h30, les petits illustrateurs sont déjà là. Hop !  hop ! nous sortons tous ensemble le matériel, les tables et les chaises, pour nous installer sous le hangar du centre de documentation ! Pas de temps à perdre la séance est chargée, très chargée !</p> <p>Afin de pouvoir passer à la réalisation de leur portrait à la peinture, quelques notions de base doivent être abordées, comme les couleurs primaires, les couleurs chaudes, les couleurs froides, le mélange des couleurs.... </p> <p>Les enfants se munissent chacun de gouache bleue, rouge et jaune, et ont comme seule consigne celle de trouver un maximum de couleurs et de nuances différentes !</p> <p>Après un petit jeu histoire de se dégourdir les mains et les pieds, ils reprennent leur portrait de la veille afin de le reproduire sur un grand format et à la peinture ! Pour certains, c'est une grande première. Les trois grands du matin, Nestor, hervé et Rachid, qui ont tenu à participer à l’atelier illustration, ont pu guider les plus petits et exprimer pleinement leur talent !</p> <p>Les portraits sont tous réussis et nous montrent bien que nous avons affaire à de fortes personnalités !</p> <p>Toudeba leur raconte l'histoire de la lionne.... l'auditoire est captivé !</p> <p>Il est l'heure pour les enfants d'emprunter le chemin du retour et pour nous, de faire le bilan de cette journée !</p> <p>Vous pourrez retrouver les contes que les écrivains ont inventé à partir de la BD, les essais de peintures ainsi que leur brouillon de portrait chinois sur le site internet, qui est en construction !!</p> <p> </p>
Friday, August 26, 2011

<p><strong>Lundi 1er Août 2011 </strong></p> <p><strong>/ Ecriture</strong></p> <p>C’est avec une certaine excitation et appréhension que le projet a débuté, ce lundi 1er Août. Tous les écrivains étaient au rendez-vous ainsi que tous les membres de l’équipe, chacun avec ses attentes et interrogations. La séance s’est ouverte par une présentation détaillée du projet aux écrivains. Après avoir élucidé bon nombre de questions, nous avons lancé le premier jeu d’écriture afin de faire connaissance les uns avec les autres.</p> <p>Par le biais du jeu du portrait chinois, nous nous sommes livrés à une présentation détaillée ! Par deux, nous avons répondu à une dizaine de questions. Après avoir collecté les réponses, chacun a eut à écrire un court texte de présentation sur l’autre et à le restituer à l’ensemble du groupe. En voici un extrait : </p> <p> «Abdoulaye est un grand lion vif et fort, qui s’abrite dans une belle forêt très calme. (...) Quand il part à la chasse, il amène sa baguette magique pour transformer ses ennemis en proies, comme le lièvre et la hyène.» - Nestor</p> <p>Nous avons terminés la séance par un conte de Toudeba, pour la joie de tous !</p> <p><strong>/ Illustration</strong></p> <p>Dans le même esprit que l’atelier du matin, les petits illustrateurs étaient tous au rendez-vous, voire carrément en avance ! Après avoir bien expliqué le projet, en français et en mooré, nous avons lancé la première activité, toujours autour du portrait chinois.</p> <p>Les enfants ont en premier lieu répondu aux questions de façon écrite, puis ont choisi trois à quatre éléments significatifs. A partir de ces éléments, ils ont eut à élaborer leur double imaginaire, sorte de héros rêvés. Ils ont cherché des formes, des assemblages, des liens entre tous ces éléments, parfois très disparates !</p> <p>La séance s’est achevée, comme celle du matin, par un conte de Toudeba, pour le plus grand plaisir de tous !</p> <p> </p>
Monday, August 01, 2011

<p>Après plusieurs jours de discussion sous le manguier du centre de documentation, le jour tant attendu pour l’équipe de l’arbre à solemde est enfin arrivé : <strong>le concours de dessin</strong>.</p> <p>Dès 7h du matin, quelques uns des enfants attendaient déjà  l’ouverture des inscriptions, plusieurs armés de leurs crayons de couleur et gomme. Ils étaient <strong>37</strong> en tout.</p> <p><strong>Toudeba </strong>leur a joué le conte des trois frères moqueurs, et rira bien qui rira le dernier en a été la conclusion, cocasse pour un concours.</p> <p>Ils se sont ensuite attelés à illustrer un passage du conte, suivant quelques conseils, qui nous ont été précieux pour parvenir à faire une sélection par la suite… Le choix des « gagnants » a été difficile pour tous. <strong>Ce seront dont 14 enfants</strong> : Ursule, Laetitia, Abdoul D. et Abdoul N., Nemata, Chrismi, Emmanuel, Alice, Kadidiatou, Romario, Yasmina, Rodrigue, Blaise, Elodie et Judicael! Les autres participeront aux ateliers de l’après midi au chantier.</p> <p>C’est le dernier jour avant le lancement officiel des trois semaines, participants comme encadrants, <strong>nous sommes tous impatients !</strong></p>
Monday, July 25, 2011

<p>Nei Beogo (Bonjour, en Mooré) !</p> <p>L'équipe est réunie depuis samedi à Ouagadougou pour préparer et peaufiner les derniers détails du projet. Ceux qui ne se connaissaient pas encore ont pu se rencontrer : Toudeba Bobelle a enfin réunionné avec Mathilde et Laurianne, ainsi qu'Audrey et Adama. Un dimanche aprés midi de labeur qui a porté ses fruits !!</p> <p>La semaine s'annonce chargée, pleine de rencontres et d'imprévus !</p> <p>Vivement vendredi pour le concours de dessins, l'arrivée de Raphaël et la rencontre avec les enfants de l'atelier écriture.</p> <p>Restez à l'affût des photos suivront prochainement !!!</p> <p>Bilfou.</p> <p>L'équipe de l'Arbre à Solemde</p> <p> </p>