La cuisine des justes

Food, Documentaire, Films & vidéo

Visuel du projet La cuisine des justes
Checked circleRéussi
147
contributeurs
Sunday, March 25, 2018
date de fin
14 530 €
sur 13 750 €
105 %
Suivre et partager
Des Hommes Modernes
Angers

Aidez-nous à finaliser la production et à distribuer ce film sur la cuisine, l'épicurisme et le vin nature !

Soutenu par
Raisin : l'appli du vin naturel soutient le projet La cuisine des justes
Ils font avancer le projet
Bruno Britch a contribué à ce projet
20 €
Lamar-Shedd a contribué à ce projet
30 €
Smnbrnrd a contribué à ce projet
20 €

La cuisine des justes

La cuisine des justes est un film réalisé au culot, sans financement, avec la seule ambition de montrer une vérité, de faire scintiller la vertu …

 

Depuis le début du tournage en janvier 2017, beaucoup de gens nous aidé sur ce projet… par leur compétence et leur soutien technique, ce film est devenu une grande aventure humaine.

 

Aujourd’hui, nous sommes au bout de nos capacités financières et pour que ce film, qui a désormais une existence, ait une vie, nous avons besoin d’un soutien financier.

 

Le but est d’inscrire La cuisine des justes dans les festivals de documentaires nationaux et internationaux, et d’en faire la promotion.

 

alt

 

A travers un portrait des restaurateurs Gérard et Catherine BOSSE, ce documentaire explore les traditions culinaires et célèbre le vin vivant, la Loire et l'épicurisme.

 

alt

 

De la rencontre avec les vignerons René MOSSE, Benoît COURAULT et Richard LEROY, le film aborde les liens entre gastronomie et vins et questionne les pratiques et la philosophie de leurs artisans.

 

alt

 

alt

 

alt

 

Genèse

 

Un dimanche soir de novembre 2001, Emmanuel Morice est invité de manière fortuite à la table de Gérard et Catherine Bossé, restaurateurs à Béhuard. Pendant ce repas il découvre une cuisine simple, la quête d’un produit, l’exactitude d’une cuisson … et, galvanisé par la présence de trois vignerons, et amis, des Bossé (Richard Leroy, Jo Pithon et Patrick Baudoin), il découvre le vin naturel... De cette expérience magnifique il retient ces discussions sur les pratiques culinaires, des échanges sur le vin, la question du soufre, l’importance du travail de la vigne… Et surtout l’amour que ces gens là portent à leur travail, la bienveillance de ces épicuriens.

 

« J’ai souvent raconté cette soirée lorsque la discussion s’orientait sur la bonne bouffe, le bon vin, le bon vivre... C’était tellement clair pour moi que j’ai couché ces souvenirs sur le papier... Les laissant sommeiller tels les vestiges d’une révélation... »

 

Puis, en 2016, il rencontre Nicolas Thomä, monteur et réalisateur de documentaires. « Discutant à nouveau sur le vin nature, nous nous étonnions de la clarté avec laquelle on se rappelle la première fois, cette fois où l’on comprend ce qu’est le vin vivant, la gastronomie... Je lui racontais avec beaucoup de passion ma première expérience à Béhuard... Il resta bouche bée et m’affirma que c’est un vrai sujet de documentaire ».

 

Dans les semaines qui suivirent, le scénario étant rapidement écrit, ils se mirent en quête d’un chef opérateur et d’un preneur de son, une équipe se constitua et le tournage fût lancé en janvier 2017.

 

Des conditions spartiates, pas de financement, l’équipe de tournage est au pourcentage, payée quand ça se vendra...

5 jours de tournage, 20 heures de rushs, 300 heures de montage... Le film prend forme.

 

Une société de production associative est créée : Des Hommes Modernes.

 

Le 21 janvier 2018 les réalisateurs sont invités à présenter le film en clôture du festival Premiers Plans d’Angers, mixage son et étalonnage d’urgence. Ce n’est pas complètement finalisé mais présentable. Franc succès que cette avant première : salle de 200 places comble, du monde dehors, un dimanche matin pluvieux...

 

alt

 

Qui sommes-nous ?

 

Emmanuel Morice : né en 1970, après des études d’histoire et quelques années d’enseignement, il découvre la vidéo en intégrant le collectif SuperVision et l’organisation des ateliers 48 (résidence de courts métrages en 48 heures). Après divers projets collaboratifs (résidences de création avec la cie Nathalie Béasse, création et performance de cinés-concerts : Métropolis (Fritz Lang) et Mad Max 2 (George Miller), il s’oriente vers la scénographie et la réalisation de projets d’exposition. En 2016 il rencontre Nicolas Thomä et commence l’écriture de La cuisine des justes.

 

Nicolas Thomä, né en 1975, après des études de cinéma, il pratique de nombreux métiers de l’audiovisuel et fonde une société de production à 21 ans puis réalise plusieurs clips musicaux et court-métrages. Il acquiert une forte expérience de terrain avant de se découvrir une véritable passion pour le montage. Il met en lien ses différents savoir-faire pour à la fois réaliser et monter des documentaires de voyages et d'aventures avec Christian Clot, Laurent Granier, Mélusine Mallender, Alexandre & Sandra Poussin...

 

alt

 

"Dans ce documentaire, on  découvre un univers de vérité où les protagonistes vivent  en harmonie avec  les saisons, avec leurs  choix de vie… La cuisine devient alors une réflexion, une philosophie quand le premier geste est de se mettre en quête du bon produit, le deuxième de ne pas le dénaturer, le troisième de le sublimer... de la précision, du détail, de l’humilité… une symbiose entre la nourriture terrestre et la nourriture intellectuelle."

 

                                                Extraits du film

 

À quoi servira la collecte

Nous avons besoin de votre soutien financier pour :

 

Rembourser certaines dépenses de tournage :

 

- location de matériel : 1 500 euros

- frais de transport : 350 euros

- achat de consommables : 500 euros

 

Affiner et finaliser le travail de post production :

 

- mixage son : 2 000 euros

- étalonnage : 2 500 euros

- création DCP : 250 euros

 

Éditer et fabriquer 2 000 DVD (promotion) : 5 000 euros

 

Faire un relevé des dialogues en vue d’un sous titrage (distribution et projections à l’étranger) : 500 euros

 

Frais bancaires (paiement CB sur Kiss Kiss Bank Bank, 3%)

et commission Kiss Kiss Bank Bank, 5% : environ 1 150 euros

 

Budget total nécessaire : 13 750 euros

L'association Des Hommes Modernes percevra l'intégralité de la collecte

échéances : travail de post production à l'issue de la collecte, sortie du film prévue pour la mi avril 2018

 

alt

Choisissez votre contrepartie

Pour 20 € et plus

Vous avez votre nom au générique (taille de police : 30) + 1 photogramme (photo élémentaire du film) à votre usage personnel en fichier JPEG (exemple ci-dessous).

Contributeurs 38
Livraison Avril 2018
Capture_d__cran_2018-02-06___13.49.42-1518865105.png

Pour 50 € et plus

Vous avez votre nom au générique (taille de police : 40) + 2 photogrammes (photos élémentaires du film) à votre usage personnel en fichier JPEG (exemple ci-dessous).+ 1 lien vidéo privé pour visionner le film

Contributeurs 41
Livraison Avril 2018
Capture_d__cran_2018-02-01___15.04.18-1518865146.png

Pour 100 € et plus

Vous avez votre nom au générique (taille de police : 50) + 3 photogrammes (photos élémentaires du film) à votre usage personnel en fichier JPEG (exemple ci-dessous).+ 1 lien vidéo privé pour visionner le film+ 1 verre à vin collector "la cuisine des justes"

Contributeurs 29
Livraison Avril 2018
Capture_d__cran_2018-02-06___13.17.29-1518865192.png

Pour 200 € et plus

Vous avez votre nom au générique (taille de police : 60) + 4 photogrammes (photos élémentaires du film) à votre usage personnel en fichier JPEG (exemple ci-dessous).+ 1 lien vidéo privé pour visionner le film + 1 affiche du film sérigraphiée manuellement sur papier archive, format 40x60 cm, avec un tirage limité à 60 exemplaires. L’affiche a été créée et gracieusement offerte par Dieudonné CARTIER, artiste plasticien. http://www.dieudonnécartier.com

Contributeurs 14
Livraison Mai 2018
Capture_d__cran_2018-02-06___13.35.04-1518865245.png

Pour 500 € et plus

Vous avez votre nom au générique (taille de police : 70) + 5 photogrammes (photos élémentaires du film) à votre usage personnel en fichier JPEG (exemple ci-dessous).+ 1 lien vidéo privé pour visionner le film + 1 affiche du film sérigraphiée manuellement sur papier archive, format 40x60 cm, avec un tirage limité à 60 exemplaires. L’affiche a été créée et gracieusement offerte par Dieudonné CARTIER, artiste plasticien. http://www.dieudonnécartier.com

Contributeurs 3
Livraison Mai 2018
Disponibilité 27/30
Capture_d__cran_2018-02-06___13.59.16-1518865394.png

Pour 1 000 € et plus

Vous figurez au générique avec la mention « réalisé avec le soutien de », juste derrière « produit par : Des Hommes Modernes », comme notre premier et important donateur : la SADEL. + 10 photogrammes* (photos élémentaires du film) à votre usage personnel en fichier JPEG + 1 lien vidéo privé pour visionner le film + 1 affiche du film sérigraphiée manuellement sur papier archive, format 40x60 cm avec un tirage limité à 60 exemplaires. L’affiche a été créée et gracieusement offerte par Dieudonné CARTIER, artiste plasticien. http://www.dieudonnécartier.com/

Contributeurs 3
Livraison Mai 2018
Disponibilité 7/10
La_Sadel-1518865562.jpg

Faire un don

Je donne ce que je veux