Aller au contenu

La jeune fille et la morve

Théâtre et danse

Visuel du projet La jeune fille et la morve
Checked circleRéussi
49
Contributeurs
Friday, July 05, 2013
Date de fin
1 215 €
Sur 1 000 €
122 %

Participez à l'aventure de "La jeune fille et la morve" en Avignon 2013. Agitez vos mouchoirs ! Et merci pour votre soutien !

Suivre et partager
Wednesday, July 03, 2013

Article La Terrasse

 

LA JEUNE FILLE ET LA MORVE

Publié le 26 juin 2013 - N° 211

 

Toute ressemblance avec la Jeune Fille et la Mort de Schubert n’est pas fortuite dans ce solo d’autofiction aussi sérieux qu’impertinent.La Brigitte Nielsen Society créée à l’initiative de Mathieu Jedrazak n’est pas une compagnie comme les autres. Mélangeant culture savante et populaire, théâtre, danse, récital et performance, elle propose avec La Jeune fille et la Morve non pas une vaine parodie, comme pourrait le laisser penser le titre, mais bien une réflexion sur le rapport à la construction identitaire et à la mort à travers le spectre de la danse classique et de la psychiatrie. Interprété par Amélie Poirier, ce solo imaginé en hiver, où les courants d’air qui enrhument posent « la question plus profonde des courants d’air de l[m]a vie », cherche en même temps à se jouer de tout pseudo-intellectualisme.

Eric Demeyhttp://www.journal-laterrasse.fr/la-jeune-fille-et-la-morve-presence-pasteur-par-mathieu-jedrazak/

Saturday, May 25, 2013

On avance, grâce à vous...on y est presque !

 

Un GRAND MERCI à tous les KissKissBankers qui ont déjà soutenu « La jeune fille et la morve ».

Ca fait chaud au cœur de Brigitte !

Et une pensée émue pour tous les futurs KissKissBankers…Atchoum !

Tuesday, May 21, 2013

L'équipe de "La Jeune fille et la morve" en travail avec un groupe de lycéens à Bapaume.

 

La Voix du Nord

PUBLIÉ LE 15/05/2013

 

Afin de réduire les inégalités entre élèves et favoriser l’accès à la culture pour tous, Odile Dambricourt, proviseure du lycée Philippe-Auguste, et l’équipe éducative ont proposé de développer au sein de l’établissement un volet d’actions culturelles plus conséquent.

 

 

860410645_b97463340z.1_20130515105905_000_gfapj4f7.1-0

 

 

« On a constaté que les élèves fréquentant le lycée professionnel proviennent de nombreuses communes rurales situées sur un vaste territoire, lesquelles n’offrent pas un accès à la culture du fait de leur éloignement des structures adéquates ». Aussi un dossier a-t-il été déposé dans le cadre de « Lycéens en Avignon » initié par le conseil régional. Et la candidature retenue : douze jeunes de seconde et première bac pro logistique se rendront au festival d’Avignon du 9 au 13 juillet en compagnie de Corinne Persant et Alain Lusso, enseignants. La Région finance le déplacement et l’hébergement sur place où une équipe des CEMEA les prendra en charge. « Depuis janvier, nous travaillons sur ce projet, confie Corinne Persant, riche d’une première expérience vécue l’an dernier. Cela nous a permis de faire des adaptations et des ajustements. En Avignon, les jeunes assisteront à cinq spectacles dont La jeune fille et la morve, une pièce écrite et mise en scène par Mathieu Jedrazak ». Et lundi après-midi, l’auteur est venu rencontrer le groupe, en compagnie d’Amélie Poirier, interprète en solo de la pièce. Il a évoqué les conditions dans lesquelles cette œuvre a été écrite, « un spectacle autobiographique d’une période de vie marquée par des changements, évolutions dont personne n’est à l’abri et qui peuvent amener un questionnement de la part de tout un chacun ». Une présentation de la pièce et quelques exercices ont trempé le groupe dans un contexte qu’ils auront l’occasion d’approfondir en juillet, selon les motivations. « C’est l’occasion de découvrir ce qu’est l’art théâtral, de rompre avec les habitudes, de côtoyer et de se rapprocher d’autres lycéens, de découvrir un festival ».