LA MÉMOIRE DES SANS VOIX

Le lancement des premières actions de la Fondation ANAKO. Son objet : La sauvegarde et la réalisation d'une mémoire audiovisuelle des cultures autochtones immatérielles de tradition orale des peuples les plus menacés de la famille humaine à travers la formation aux techniques audiovisuelles, la fourniture de matériel de tournage et d'enregistrement et la production de documentaires ethnographiques destinés à constituer une mémoire audiovisuelle inaltérable pour les peuples et les cultures les plus menacées par la globalisation des cultures et des modes de vie sur le modèle occidental. A cela s'ajoutera la mise en place d'une médiathèque et des expositions permanentes ouvertes à tous de la Fondation ANAKO.

Visuel du projet LA MÉMOIRE DES SANS VOIX
Échoué
2
Contributions
27/12/2012
Date de fin
70 €
Sur 9 500 €
1 %
ANNEBECEL3402 jours

Magnifique projet ! Bravo !

FONDATION ANAKO3453 jours

Après avoir permis aux Indiens Yawalapiti du Haut Xingu au Brésil de réaliser un premier film sur leur rite fondateur du Kuarup grâce à une formation à la prise de vue et au montage et à la fourniture de deux caméras HD, la Fondation ANAKO vient de confier en juillet dernier une nouvelle Caméra HD à Doljit Panging, originaire du peuple Mishing, qui va travailler pendant plusieurs mois à la collecte des témoignages des derniers chamanes Mishing, Wangho et Konyak de l'Assam et du Nagaland dans le nord est de l'Inde.