"LE BARBIER (farce mécréante)" / Chalon 2018!

Pour que vive une farce de rue impertinente et mécréante, soutenez "Le Barbier (farce mécréante)" au festival Chalon dans la rue 2018!

Visuel du projet "LE BARBIER (farce mécréante)" / Chalon 2018!
Réussi
45
Contributions
05/07/2018
Date de fin
2 642 €
Sur 2 500 €
105 %

"LE BARBIER (farce mécréante)" / Chalon 2018!

<p>&nbsp;</p><p><strong>Le Barbier (farce m&eacute;cr&eacute;ante</strong>) est le premier spectacle de la compagnie &quot;L&#39;Amicale des Misanthropes&quot; &eacute;crit et mis en sc&egrave;ne par <strong>Thomas Tessier</strong>, avec des costumes d&#39;<strong>Ines Plan&ccedil;on</strong> et jou&eacute; par <strong>Claire P&eacute;trouchine, Olivier Ranger, et Christophe Rosso</strong> <strong>, </strong>qui eux n&#39;en sont pas &agrave; leurs premi&egrave;res b&ecirc;tises.</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/519175/fotokiss10-1527154114.jpg" /></p><p>De gauche &agrave; droite: Olivier Ranger, Claire P&eacute;trouchine et Christophe Rosso,&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; (Thomas Tessier appuie sur le bouton).</p><p>&nbsp;</p><p>C&#39;est un joyeux pamphlet irr&eacute;ligieux et railleur, une pitrerie m&eacute;taphysique, o&ugrave; l&rsquo;on tripote, avec autant de d&eacute;lectation, des concepts th&eacute;ologiques et philosophiques&nbsp; que des tripes et des abats, en devisant sur l&rsquo;incroyable&nbsp; violence et l&rsquo;absurde folie qu&rsquo;engendrent les religions.<br /><strong>C&rsquo;est une farce de rue pour porter dans l&rsquo;espace public une parole bouffonne et ath&eacute;e.</strong><strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;</strong></p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/519149/fotokiss1-1527151765.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><em>(L&#39;&acirc;me se trouve t&#39;elle au sein des entrailles?)</em></p><p><br />Cette com&eacute;die de rue a vue le jour avec un grand succ&egrave;s lors du<strong>&nbsp;Temps Fort de Quelques p&rsquo;Arts&hellip; Centre National des Arts de la rue-Rh&ocirc;ne-Alpes en mai 2018.</strong></p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/519150/fotokiss6-1527151789.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><u>Extrait:</u></p><p><em>&quot;<strong>Le client:</strong><br />C&rsquo;est quand m&ecirc;me &eacute;trange de passer sa vie &agrave; se dire que ce sera mieux quand on sera mort.</em></p><p><em><strong>La m&egrave;re:</strong><br />Je ne vous le fais pas dire, c&#39;est tr&egrave;s con.&quot;</em></p><p>&nbsp;</p><p><u><strong>L&#39;histoire en quelques mots:</strong></u></p><p><strong>&laquo; Rendre l&rsquo;&acirc;me d&rsquo;accord, mais &agrave; qui? &raquo;</strong><br />C&rsquo;est l&rsquo;histoire d&rsquo;un pauvre bougre de barbier, obnubil&eacute; par cette question, tellement terroris&eacute; par l&rsquo;id&eacute;e d&rsquo;aller r&ocirc;tir en enfer qu&#39;il ne sait plus en qui croire, il n&rsquo;ose m&ecirc;me plus mourir.<br />Alors, avec son &eacute;choppe de barbier ambulant d&eacute;su&egrave;te et mang&eacute;e aux mites, il erre de si&egrave;cles en si&egrave;cles, de foires en foires,&nbsp; de rues en rues, &agrave; la recherche d&rsquo;une &acirc;me qui pourrait lui apporter la r&eacute;ponse.<br />Il bat le pav&eacute; avec sa m&egrave;re, qui n&rsquo;est ni tout &agrave; fait morte ni vraiment vivante elle non plus, et qui n&rsquo;arr&ecirc;te pas de l&#39;engueuler &agrave; propos de sa bigoterie cr&eacute;tine et fr&eacute;n&eacute;tique.<br />Elle le sait bien elle que dieu n&rsquo;existe pas, puisqu&rsquo;elle y a &eacute;t&eacute; voir et qu&rsquo;il n&rsquo;y avait personne.<br />Mais lui, sans rel&acirc;che il continue, il s&rsquo;ent&ecirc;te, jusqu&rsquo;au jour o&ugrave; il tombe sur un client retord et h&eacute;r&eacute;tique en diable qui s&rsquo;av&egrave;re &ecirc;tre le juif errant en personne et qui va lui faire d&#39;&eacute;tonnantes r&eacute;v&eacute;lations &hellip;<br />&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/519157/fotokiss12-1527153190.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><u>Extrait:</u></p><p>&nbsp;</p><p>&quot;<strong>Le barbier:</strong><br /><em>R&ocirc;tir le cul du seigneur?<br />Mon dieu, mais vous n&rsquo;y pensez pas?</em></p><p><em><strong>Le client:</strong><br />Ah si, j&rsquo;y pense&hellip; j&rsquo;y pense souvent&hellip;<br />et je l&rsquo;imagine m&ecirc;me tr&egrave;s bien &agrave; la broche.</em></p><p><em><strong>Le barbier:</strong><br />Mon dieu vous &ecirc;tes un&hellip;</em></p><p><em><strong>Le client:</strong><br />Oui! je suis un&hellip;<br />un &laquo;&nbsp;contre nature&nbsp;&raquo; comme il disent!&quot;</em></p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/519151/fotokiss2-1527151969.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><u>Extrait:</u><em>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </em></p><p>&nbsp;</p><p><em>(Le barbier &agrave; son client le juif errant juste apr&egrave;s l&#39;avoir zigouill&eacute; d&rsquo;un grand coup de rasoir grotesquement th&eacute;&acirc;tral et sanguinolent)</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>Va br&ucirc;ler en enfer m&eacute;cr&eacute;ant!! Je sais maintenant que tu crains dieu,<br />&nbsp;&quot;Quant &agrave; mes ennemis, ceux qui n&rsquo;ont pas voulu que je r&egrave;gne sur eux, amenez les ici et &eacute;gorgez les en ma pr&eacute;sence. &raquo; &hellip;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp; &ccedil;a c&rsquo;est J&eacute;sus qui l&rsquo;a dit. C&rsquo;est pas n&rsquo;importe qui J&eacute;sus quand m&ecirc;me.<br />Je veux dire c&rsquo;est pas de la gnognote quoi.<br />Moi, je veux bien &ecirc;tre mis&eacute;ricordieux, mais&nbsp; y a des limites. &raquo;</em></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u><strong>Pourquoi un spectacle sur dieu et sur la religion?</strong></u></p><p>Lettre &agrave; dieu:&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &laquo;&nbsp;Mais pourquoi donc, monsieur, est ce que je ressens cette envie tenace d&rsquo;aller vous d&eacute;noncer, d&rsquo;aller d&eacute;voiler la supercherie que vous &ecirc;tes&nbsp;? Vous, qui de toute &eacute;vidence n&rsquo;existez m&ecirc;me pas, vous, fable grotesque et dangereuse&nbsp; invent&eacute;e par l&rsquo;homme, il y a tellement longtemps, que&nbsp; lui-m&ecirc;me s&rsquo;est mis &agrave; y croire dur comme fer&hellip;&nbsp; faire croire l&rsquo;homme &agrave; ses propres balivernes, d&eacute;j&agrave; vous faites fort.<br />Pourquoi avoir la pr&eacute;tention d&rsquo;aller emmerder des gens en leur disant qu&rsquo;ils se trompent, que croire c&rsquo;est le contraire de r&eacute;fl&eacute;chir, et que, a priori, si on ne r&eacute;fl&eacute;chit pas, on fait que des conneries&nbsp;? Pourquoi, mon dieu, ne pas laisser ces gens tranquilles et ne pas les laisser croire &agrave; ce que bon leur semble&nbsp;? Mais parce que vous me mettez en col&egrave;re monsieur, et plus encore cette foule humaine tellement cr&eacute;dule qu&rsquo;elle cr&eacute;e son propre malheur en pensant sauver sa peau apr&egrave;s sa mort&hellip;sauver sa peau apr&egrave;s sa mort, c&#39;est ridicule quand on y pense. Pourtant, c&rsquo;est bien la trouille du n&eacute;ant, cette trouille insurmontable qui vous conf&egrave;re ce pouvoir absurde de nous g&acirc;cher la seule vie que nous avons, alors que vous-m&ecirc;me n&rsquo;en avez pas, alors que vous-m&ecirc;me n&rsquo;existez pas. Et en y pensant, je me demande en fait si vous n&rsquo;&ecirc;tes pas jaloux monsieur, oui, c&rsquo;est &ccedil;a vous &ecirc;tes jaloux,&nbsp; jaloux de nous en fait, vous aimeriez tellement exister vous aussi. Mais monsieur, le probl&egrave;me, c&rsquo;est que vous n&rsquo;&ecirc;tes pas seulement jaloux, vous &ecirc;tes aussi g&eacute;nocidaire, misogyne, morbide, mortif&egrave;re, ignare, raciste, &eacute;go&iuml;ste, meurtrier, injuste, violent, homophobe, inculte, pervers, manipulateur et r&eacute;tif &agrave; toute r&eacute;flexion, doute ou diff&eacute;rence&hellip; &nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp; Vous pr&ecirc;chez l&rsquo;ignorance et cela nous tue.<br />Vous riez, monsieur, et vous me faites les gros yeux, mais ce n&rsquo;est pas dr&ocirc;le, l&rsquo;homme s&rsquo;&eacute;gorge, se torture, se mutile, se divise, se br&ucirc;le pour vous. Pour vous plaire, pour vous m&eacute;riter. Au nom du bonheur l&rsquo;homme transforme sa vie en enfer. Depuis des si&egrave;cles l&rsquo;homme s&rsquo;entretue au nom de l&rsquo;amour&nbsp;. Depuis des si&egrave;cles l&rsquo;homme s&rsquo;entretue en votre nom, puisqu&rsquo;il parait que vous &ecirc;tes amour.<br />&laquo;&nbsp;Aimez- vous les uns les autres.&nbsp;&raquo;, quel hypocrite vous faites.<br />Vous avez du sang sur les mains monsieur.&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Je vous accuse de crime contre l&rsquo;humanit&eacute;.<br />Vous servez sans cesse les puissants qui, en votre nom toujours, se croient tout permis, qui en votre nom se permettent tout. Vous &ecirc;tes un beau salaud monsieur. Voil&agrave; juste en quelques mots pourquoi je ne vous aime pas, et surtout pourquoi j&rsquo;ai envie d&rsquo;aller le dire aux autres.<br />Je ne vous salue pas monsieur, ni vous ni votre m&egrave;re.&quot;</p><p><strong>Thomas Tessier</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/519152/fotokiss7-1527152087.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><u>Extrait:</u></p><p>&nbsp;</p><p><em>&quot;<strong>Le barbier:</strong><br />Monsieur Laquedem, puisque vous ne pouvez pas mourir,<br />Est ce que je pourrais vous jeter un coup d&rsquo;oeil dedans?</em></p><p><em><strong>Le client:</strong><br />Un coup d&rsquo;oeil dedans? Comment &ccedil;a un coup d&rsquo;oeil dedans?</em></p><p><em><strong>Le barbier:</strong><br />Ben, je n&rsquo;ai toujours farfouill&eacute; que dans de la tripe de macchab&eacute;e, que dans du mort, alors c&rsquo;est peut-&ecirc;tre pour &ccedil;a que je n&rsquo;ai pas trouv&eacute; d&rsquo;&acirc;me.<br />Peut-&ecirc;tre il faudrait que j&rsquo;aille voir dans de la chair fra&icirc;che,<br />dans l&rsquo;intimit&eacute; de vos entrailles.&quot;</em></p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/519156/fotokiss11-1527153166.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u><strong>Pourquoi la rue?</strong></u></p><p>&nbsp;</p><p><em><strong>&laquo;Qu&#39;en un lieu, en un jour, un seul fait accompli tienne jusqu&#39;&agrave; la fin le th&eacute;&acirc;tre rempli&raquo;.<br />Boileau (Art po&eacute;tique, 1674)</strong></em></p><p>Bon, donc, nous dirons ici que notre th&eacute;&acirc;tre est dehors.<br />Nous transformons le &laquo;&nbsp;jour&nbsp;&raquo; de Boileau en une heure. Nous n&rsquo;avons pas besoin de plus. Le lieu nous le gardons unique, c&rsquo;est le lieu de l&rsquo;action du drame m&ecirc;me, c&rsquo;est &agrave; dire la rue.<br />Tout se passe donc, ici, maintenant, devant des gens.Et puis, l&rsquo;espace public, c&rsquo;est un lieu politiquement foutrement pertinent pour s&rsquo;adresser aux gens de vive voix, pour profiter de la com&eacute;die et de la farce pour porter une parole critique et satirique, une parole bouffonne et ath&eacute;e, une parole pour en rire aussi. Parce que notre propos n&rsquo;est pas l&rsquo;anath&egrave;me, ni de faire une le&ccedil;on de morale. Non, notre propos c&rsquo;est la farce. La farce pour rire avec tout le monde, pour parler &agrave; tout le monde et avec tout le monde, parce que la rue est un lieu qui doit &ecirc;tre libre, o&ugrave; la parole aussi doit &ecirc;tre libre.</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/519153/fotokiss5-1527152162.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><u><strong>Calendrier et &eacute;tat d&#39;avancement du projet: </strong></u></p><p>&nbsp;</p><p>R&eacute;sidence d&#39;&eacute;criture &agrave; la ferme de la Colle(07) &nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; Du 09 au 15 octobre 2017 accueil<strong> par le Begat Theater</strong> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p>R&eacute;sidence de cr&eacute;ation au th&eacute;&acirc;tre municipal de Bagnols les bains(48) &nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Du 22 au 27 Janvier 2018 Accueil par le <strong>Rudeboy crew/Festival d&#39;OLt </strong></p><p>&nbsp;</p><p>R&eacute;sidence de cr&eacute;ation &agrave; la maison du village An&egrave;res (65) Du 5 au 10 f&eacute;vrier&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; 2018 Accueil par <strong>la maison du village et remue-m&eacute;ninges</strong></p><p>&nbsp;</p><p>R&eacute;sidence de cr&eacute;ation au SOAR &agrave; Boulieu-l&egrave;s-Annonay (07)&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp; Du 26 au 31 mars 2018 Accueil pa<strong>r&nbsp; Quelques P&#39;Arts... &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp; centre national des arts de la rue et de l&#39;espace public&nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Boulieu-l&egrave;s-Annonay</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Temps fort de cr&eacute;ation 2018 (07) Du 8 au 13 mai 2018 Quelques P&#39;Arts </strong>centre national des arts de la rue et de l&#39;espace public Boulieu-l&egrave;s-Annonay ​</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Jeudi 10 mai 15h30</strong> &agrave; Satilleux (place de la poste) ​</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Vendredi 11mai 21h00</strong> &agrave; Saint Sauveur en rue (place de la mairie) ​</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Samedi 12 mai 20h30</strong> &agrave; Saint D&eacute;sirat (place de l&#39;ancien march&eacute;)&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Du 19 au 22 juillet </strong>au <strong>festival Chalon dans la rue</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Du 22 au 25 ao&ucirc;t </strong>au <strong>festival de rue d&#39;Aurillac</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Du 21 au 23 septembre</strong> au <strong>Temps fort&nbsp; 2018 Quelques P&#39;Arts</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; centre national des arts de la rue et de l&#39;espace public Boulieu-l&egrave;s-Annonay</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Du 23 au 26 octobre </strong>au <strong>Nid de poule</strong> &agrave; Lyon</p><p>&nbsp;</p><p><em>A suivre...</em></p><p>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p><strong>L&#39;Amicale des Misanthropes</strong> recherche activement des soutiens financiers afin de permettre &agrave; notre com&eacute;die &quot;<strong>Le Barbier&quot; (farce m&eacute;cr&eacute;ante) </strong>d&#39;aller au <strong>festival Chalon dans la rue</strong><strong>. </strong>Ce festival est un incontournable des arts de la rue et <strong>c&#39;est le passage oblig&eacute; pour faire connaitre notre spectacle aupr&egrave;s des professionnels</strong> et lui permettre d&#39;&ecirc;tre diffus&eacute; le plus largement possible et de rencontrer son public.</p><p>&nbsp;</p><p>Nous sollicitons vos dons pour que&nbsp; &quot;<strong>Le Barbier&quot; (farce m&eacute;cr&eacute;ante)</strong><em> </em>puisse exister<em> </em>durablement<em> </em>et pour financer plus pr&eacute;cis&eacute;ment&nbsp;:</p><p>&nbsp;</p><p>-Une partie des salaires des com&eacute;diens et du metteur en sc&egrave;ne: 2000 euros</p><p>-Les frais de promotion (affiches, cartes postales, fly...): 200 euros</p><p>-Une partie des frais de d&eacute;placements: 300 euros</p><p>&nbsp;</p><p>L&#39;association<strong> L&#39;amicale des Misanthropes et la compagnie les Bouch&egrave;res </strong>percevra l&rsquo;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte<strong>.</strong>Si la somme r&eacute;colt&eacute;e d&eacute;passe 2500 euros, elle sera r&eacute;investie directement dans la diffusion du spectacle en 2018-2019.<br />&nbsp;</p><p>Notre passion commune pour le spectacle vivant et les arts de la rue, notre exp&eacute;rience et notre r&eacute;seau nous ont permis de mettre en place une cr&eacute;ation singuli&egrave;re. Forts des premiers r&eacute;sultats, de l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t du public et des programmateurs, nous avons la conviction que cette pitrerie m&eacute;taphysique doit vivre.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Pour que vive une farce de rue impertinente et m&eacute;cr&eacute;ante ! N&#39;h&eacute;sitez pas et aidez nous&nbsp;!</strong></p>

Choisissez votre contrepartie

10 €

Livraison estimée : août 2018

Merci ! Soyez bénis! Vous êtes maintenant inscrit(e) à notre lettre d'information et votre nom apparaît dans la liste des remerciements sur le site internet de L'Amicale des Misanthropes.
  • 4 contributions

20 €

Livraison estimée : août 2018

Merci ! Soyez bénis! Vous êtes maintenant inscrit(e) à notre lettre d'information et votre nom apparaît dans la liste des remerciements sur le site internet de L'Amicale des Misanthropes. Et nous ferons brûler une petite bougie pour vous.
  • 9 contributions

50 €

Livraison estimée : août 2018

Merci ! Soyez bénis! Vous êtes maintenant inscrit(e) à notre lettre d'information et votre nom apparaît dans la liste des remerciements sur le site internet de L'Amicale des Misanthropes. Et nous ferons brûler un gros cierge pour vous.
  • 9 contributions

80 €

Livraison estimée : août 2018

Merci ! Soyez bénis! Vous êtes maintenant inscrit(e) à notre lettre d'information et votre nom apparaît dans la liste des remerciements sur le site internet de L'Amicale des Misanthropes. Et nous ferons brûler un gros cierge pour vous et vous recevrez une splendide photo dédicacée par toute l'équipe!
  • 9 contributions

200 €

Livraison estimée : août 2018

Merci ! Soyez bénis! Vous êtes maintenant inscrit(e) à notre lettre d'information et votre nom apparaît dans la liste des remerciements sur le site internet de L'Amicale des Misanthropes. Et nous ferons brûler un gros cierge pour vous et vous recevrez une splendide photo dédicacée par toute l'équipe et le texte original du spectacle dédicacé par toute l'équipe aussi!
  • 4 contributions

400 €

Livraison estimée : août 2018

Merci ! Soyez bénis! Vous êtes maintenant inscrit(e) à notre lettre d'information et votre nom apparaît dans la liste des remerciements sur le site internet de L'Amicale des Misanthropes. Et nous ferons brûler un gros cierge pour vous et vous recevrez une splendide photo dédicacée par toute l'équipe, le texte original du spectacle dédicacé par toute l'équipe aussi, et une relique!

800 €

Livraison estimée : août 2018

Merci ! Soyez bénis! Mais nous donner autant c'est louche, vous devez avoir quelque chose à vous faire pardonner. Mais bon, qui sommes nous nous pour juger? vous recevrez donc comme précédemment et n'oubliez pas que les premiers seront les derniers, alors ne venez pas vous plaindre. Vous êtes maintenant inscrit(e) à notre lettre d'information et votre nom apparaît dans la liste des remerciements sur le site internet de L'Amicale des Misanthropes. Et nous ferons brûler un gros cierge pour vous et vous recevrez une splendide photo dédicacée par toute l'équipe, le texte original du spectacle dédicacé par toute l'équipe aussi, et une relique!

Faire un don

Je donne ce que je veux