Le Dries et le Willemeneke !

Ensemble, mettons fin au farwest immobilier ! Créons une nouvelle jurisprudence : non au flou juridique qui avantage les promoteurs !

Visuel du projet Le Dries et le Willemeneke !
Réussi
73
Contributeurs
24/05/2019
Date de fin
5 435 €
Sur 5 000 €
109 %
Friday, May 24, 2019

<p>Bonjour!</p> <p>Dernier jour du crowdfunding... Les news? D'abord, chantier arrêté, machine cassée! Nous y avons gagné 2 semaines de silence et c'est précieux. Elle sera réparée pour le lundi 27 mai semble t'il. Par contre, le ciment dont elle a éclaboussé la voirie, les voitures, les arbres, les égouts est toujours là...comme une petite lèpre qui nous rappelle aux réalités d'une société un peu malade: nous ne sommes pas égaux devant la loi, peut-être.</p> <p>Nous allons perdre le contact avec vous : n'hésitez pas à nous laisser une adresse mail si vous voulez savoir où nous en sommes. Chacune de vos aides a été reçue avec émotion et gratitude. Nous reverrons-nous au moment de la remise des contreparties? Viendrez-vous dans notre quartier et aurez-vous la surprise de voir un chantier à l'arrêt en attendant décision de la justice? Pourrons-nous aller jusqu'à la discussion sur le fond du dossier -la mise en route de chantiers environnementalement dangereux auxquels il manque une fois un permis, une fois l'autre, sans que nul ne s'en émeuve? Ou bien notre adversaire jouera t'il la carte procédurière de façon à nous épuiser avant même que le fond de la question ne soit abordé?</p> <p>En tous cas, merci de vous avoir vus debout avec nous. Nous, nous aurons gagné en tous cas des amis... Et rendez-vous au café le Kiosque, le seul bistrot branché de Forest à l'ombre des oliviers!   :)</p>
Wednesday, May 22, 2019

<p>C'est magique...</p> <p><strong><em>Première audience</em>:</strong> demande de report des plaidoiries pour une question linguistique (conséquence: report de la décision éventuelle d'arrêt du chantier, et augmentation de la facture pour les habitants puisque des avocats, ça ne travaille pas pour des cacahuètes!)</p> <p><strong><em>Deuxième audience:</em></strong> plaidoiries et attente de la décision de Madame la Juge</p> <p>Et... magique!!! Un lapin sort du chapeau après cette deuxième audience... Notre adversaire sort de sa manche un <strong>document de l'IBGE</strong> daté du 15 mai 2019 qui parle d'une erreur dans les dates des permis. Cinq mois après les faits. Cinq jours après les plaidoiries. Et de demander une nouvelle plaidoirie...</p> <p><strong>La Juge acceptera-t'elle cette nouvelle péripétie?</strong> Qui imposerait une troisième audience pour la seule première étape, et les frais qui iraient de concert?</p> <p> </p> <p> </p>
Sunday, May 19, 2019

<p>La raison du plus fou pourrait être la meilleure</p> <p>Nous l'allons montrer tout à l'heure.</p> <p>Un Willemeneke se développait</p> <p>sur <em>la verdure</em> d'une petite rue.</p> <p>Les voisins se regroup', fâchés de cette venue</p> <p>alors que <em>le PU en c... s'en allait</em>.</p> <p>-"Où c' qu'y sont vos permis pour gâcher l'paysage?</p> <p>qu'ils dirent ces brav' gens de tous âges</p> <p>Vous serez châtiés de votre témérité!"</p> <p>-"Ho!!! dit le Willemeneke, la commune  à côté</p> <p>nous a donné <em>les permis hier</em></p> <p>avec des <em>cachets tout d' travers</em></p> <p>qui nous garantiss' pour longtemps,</p> <p>pour <em>pas un franc</em>,</p> <p>un chantier peinard qui f'ra pas dans la dentelle;</p> <p>et que par conséquent et de toutes façons,</p> <p>c'est nous qu'on a toujours raison!"</p> <p>-"Vous auriez raison? dirent-ils de plus belle</p> <p>C'est <em>bien plus tôt</em> que vous deviez commencer,</p> <p>et nous savons qu'<em>à Neerstalle vous avez tout cassé</em>!"</p> <p>-"Tout ça, ma bonn' dame, c'est <em>des billevesées</em>,</p> <p>dit Willemen, la commune est vanachter derrière,</p> <p>et <em>taisez-vous</em>, fermez ton blaire!".</p> <p>-"Pas dans not'coin! Ni au <em>chateau Dossin</em>!</p> <p>Car <em>vous ne nous épargnez guère</em>,</p> <p>vous, vos grues zé vot' dédain!</p> <p>On vous le dit: à Forest, il faut qu'ça change!"</p> <p>Là dessus, en toute bonne foi</p> <p>le Dries s'emporte et ça l'démange</p> <p>d'être les kings de ce procès.</p> <p><em>NB tous les termes en italique font bien entendu allusion à des faits précis. Pour le reste, la licence poétique autorise quelques images...</em></p> <p> </p>
Thursday, May 16, 2019

<p>Jeudi passé, nous étions au palais de justice.</p> <p>Pendant ce temps, le béton clachait à tout-va sur le chantier à front de rue, giclant sur les véhicules stationnés là, coulant sur le trottoir, encombrant la rigole, agressant nos pieds d'arbres, dégoulinant enfin dans l'égout qui n'en demandait pas tant... Pauvre égout, insuffisant de partout (il date de 1880!), effondré de-ci de-là, peu pentu, inefficace en quelque sorte, il lui fallait encore un pattakeïs de béton pour figurer au palmarès du Bruxelles-Obsolète et Fragile... (BOF quoi...)</p> <p>Et le vendredi, le silence se fit. Le lundi aussi. Le mardi aussi. Le mercredi aussi. Le jeudi aussi. Nous ne comprenons pas pourquoi, mais cette trêve de l'agression est la bienvenue comme un verre d'eau au lendemain d'une cuite malencontreuse au pastis... Que nous réserve vendredi? On verra... Un jour à la fois... Bonne nuit les amis!</p>
Tuesday, May 14, 2019

<p>Il ne sera pas injurieux de vous dire que nous continuons à nous demander pourquoi les appartements que vous comptez vendre la main sur le coeur à la SLRB (logement social...) sont aussi en vente sur Lecobel Vaneau, "logements de luxe"... Ces appartements ont même trouvé parfois acquéreurs. Bien sûr, ce ne sont pas nos oignons, mais dès le moment où vous semblez justifier des infractions par votre sens social, nous sommes de notre côté en droit de douter de ce sens social et du bien fondé de votre argumentation... Isnt'it?</p>
Thursday, May 09, 2019

<p>Bonsoir!</p> <p>Hier, le 8 mai, nous recevions plus de 40 pages serrées, en Néerlandais, de notre adversaire préféré. Accusation de calomnie, de destruction de l'image et tout et tout, le grand jeu -sachant que je n'ai pas appris le néerlandais juridique à l'école... Astreintes, et tout ce genre de choses, fermer le crowd funding, supprimer nos pages face book et blogs et tout et tout... Oufti...</p> <p>Aujourd'hui l'audience. Je peux, à ce stade, vous dire juste un truc capital: <strong>nous ne nous sommes pas fait virer sur place</strong> genre "Mais avec quoi vous venez?".</p> <p>Même... il semblerait... euh... si je peux me permettre... avec humilité... que nous n'ayons pas tort en termes de droit, je veux dire sur la péremption des permis. La partie adverse a donc attaqué sur nos intentions, douteuses et individualistes parait-il.</p> <p>Les news précises? Dans 2 à 4 semaines... Le temps que la Juge statue...arrivera-t'elle à dépasser les jurisprudences en faveur des promoteurs? Big question...</p> <p>Et pourquoi "Métamorphoses"? Devinez... c'est le jeu du jour... ;)</p> <p> </p>
Tuesday, May 07, 2019

<p>Salut!</p> <p>Dans un fragment de nuit blanche, je me suis posé l'équation de la façon suivante.</p> <p>A CE JOUR, et jusqu'au 15 août, l'abattage des arbres à haute tige est <em><strong>totalement interdit</strong></em> en région bruxelloise pour protéger la nidification.</p> <p>A CE JOUR DONC, jusqu'au 15 août, les arbres du Dries empêchent que le "deep soil mixing" complet ne soit effectué -une sorte de barrage qui clôt le périmètre du chantier de sorte que la nappe phréatique ne se déverse pas malencontreusement dans l'excavation pour le parking souterrain, ce qui s'est déjà vu ici, à 100m. Notons que si cela se produit, les terres sous les maisons voisines sont emportées par la nappe vers le chantier...et les maisons? Ben euh... on verra...</p> <p>PAR AILLEURS, "on dit que" la <strong>SLRB</strong> (région bruxelloise) se porterait acquéreur des logements construits. "On dit aussi" que ce n'est pas vrai, que c'est du vent, qu'il s'agit de logement moyen vendu cher et vilain par Lecobel-Vanneau par exemple - voyez sur internet.</p> <p><em><strong>SI</strong></em>  la SLRB est acquéreur... et si la région bruxelloise est <strong><em>aussi</em></strong> seule habilitée à donner une dérogation pour l'abattage des arbres à cause de leur dangerosité (:D :D :D)... nos arbres résisteront-ils jusqu'au 15 août? Chère Région bruxelloise, vous seriez dès lors juge et partie, que décideriez-vous???</p> <p>"Dis-moi, Céline, nos arbres ont trépassé, pourquoi n'as-tu jamais songé à les sauver??"    :s</p> <p> </p> <p> </p>
Friday, May 03, 2019

<p>On finit par se trouver face à face dans une sorte de stupide duel, Willemeneke et les habitants. Le promoteur fait tout ce qu'il peut pour retarder la décision de justice d'interrompre le chantier et pour progresser le plus rapidement possible sur le chantier. Et nous faisons tout ce que nous pouvons pour préserver ce qui est protégé par la loi. En l'occurrence, pour l'instant, les fameux arbres. Ceux que Willemeneke a commencé à abattre le 30 janvier 2019. Et qui, jusqu'au 15 août, ne peuvent être abattus à cause de la période de nidification.</p> <p>Voyant les bonshommes de Willemen rôder autour des arbres et faire de grands gestes horizontaux, comme j'ai appris qu'avec eux il faut tout do-cu-men-ter et prouver, je prends une photo. La photo suivante. (J'ai flouté les visages par acquis de conscience mais ils étaient tellement petits qu'on voyait de toutes façons rien.) Puis une vidéo, pour essayer d'avoir les grands gestes horizontaux.</p> <p><img alt="2019-04-30__prenez_pas_en_photo_-1556623141" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/590508/2019-04-30__prenez_pas_en_photo_-1556623141.jpg"></p> <p>Et vlà t'y pas qu'un des trois prend sacrément la mouche ! Mais une belle mouche, qu'il prend ! Il commence à me parler depuis le terrain – je n'entends rien à cause des machines mais je pige qu'il veut pas que je prenne de photo de lui. Mon keum, attiré par le bruit, s'approche de la fenêtre et le gars vient plus près du bord du terrain. Ça a donné à peu près "Tu m'entends ? – Ouais, ouais. – Prends pas de photo de moi sinon je te mets des claques ! – Quoi, tu menaces de me frapper ? – Oui, parce que Madame je peux pas !"</p> <p>...</p> <p>Puis après "Enlève ton training et retourne travailler !!"</p> <p>...</p> <p>Tout ça alors que trois secondes plus tôt, un autre des trois, me voyant avec mon appareil, avait sorti le sien pour photographier ma pomme.</p>
Friday, May 03, 2019

<p>Bon. On est là pour parler de l'actualité, pas de l'aplatissement éventuel des neurones dans ce genre d'aventure quelque peu stressante...</p> <p>Vous avez pu lire que Willemen avait obtenu un report de la première audience en demandant le changement de langues -vous comprenez, basés à Mechelen, ils n'avaient pas une connaissance suffisante du Néerlandais...- ce qui donnait du rab à l'avancement du chantier, à notre grande inquiétude.</p> <p>Hé bien, pas du tout! Un délicieux courrier officiel dit le contraire...</p> <p>Nous passerons ce jeudi 9 mai au tribunal de Première Instance, nos avocats demandant l'arrêt du chantier "avant de dire droit"... Avant de dire, si vous préférez, si oui ou zut nous avons raison d'affirmer que le 8 février 2019 à minuit, les permis d'urbanisme et d'environnement étaient périmés et le chantier illégal...ce qui sera l'étape suivante... Hauts les coeurs! Ca va aller!</p>
Sunday, April 28, 2019

<p>Les horaires du chantier vont de 7h à 19h... Reconnaissons que 12h de vacarme et de bulldozer par jour, à une douzaine de mètres de vos fenêtres, c'est éreintant, a fortiori pour les bébés et autres travailleurs de nuit qui ont besoin d'un sommeil diurne...</p> <p><strong>Le jeudi 25</strong>, à 19h15, le chantier courait toujours... Et à 19h30 aussi... Ce qui devait se produire est arrivé à 19h35:  crispation tranquille des habitants assez décidés à arrêter le bulldozer -de Tian'anmen à Willemen... Le silence est enfin descendu en même temps que la police, alertée par les appels multiples au 101. Procès-verbal , puis constat de la présence des 2 madriers en travers de la rue, puis discussion de la police avec les habitants histoire de calmer le jeu... Tout était bien qui finissait bien?<img alt="Camion_6h15-1556481306" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/590002/camion_6h15-1556481306.png"></p> <p>Que nenni... Le lendemain, à 6h15 du matin, devinez qui claxonnait avec une belle allégresse dans le petit matin gris?</p> <p> </p> <p><strong>"Respect existence, or </strong><strong>expect resistance"</strong></p> <p>  </p><p> </p>
Friday, April 26, 2019

<p> </p> <p><img alt="Le_juge_a_dit-1556304705" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/589767/le_juge_a_dit-1556304705.png">Hier, jeudi, c'était la première audience. Une bonne quinzaine d'avocats, 5 citoyens lambdas qui tentaient de comprendre, et parmi eux: Willemen himself d'une part, le Dries en chair et en os d'autre part, un monsieur un peu perdu, et un jeune couple. La Willemen Real Estate -qui, je vous le signale, n'existe pas même si c'est écrit partout- étant basée à Mechelen, nos avocats <em><strong>devaient,</strong></em> <em><strong> pour respecter la loi</strong></em> les citer à comparaître en Néerlandais.</p> <p>Bingo autant pour la traduction, vous en mettrez bien un peu plus dans la cagnotte... Et sur place, voilà que, en Néerlandais, les avocats de Willemen demandent à comparaître devant une chambre francophone parce que, vous comprenez, tous les documents sont en Français... et de demander un report...</p> <p>Quand on me dit "vous comprenez...", perso je flaire toujours l'embrouille... Si je dis que je ne comprends pas, j'ai l'air flanc, alors je dis toujours oui je comprends et je me sens pigeon. Choisir... Notre avocat (néerlandophone)  rappelle que c'est la loi, et que du temps pour un report il n'y en a pas vu la vitesse à laquelle le shot au ciment sévit rue du Dries.</p> <p><strong>Et bing la décision tombe en moins de trois respirations: report</strong>... A dans un mois, pour une nouvelle comparution... :s</p> <p> </p>
Friday, April 26, 2019

<p>Le Dries étant ce qu'il est, nous nous sommes pris 3 nuits d'encre suite à une panne de l'éclairage public. La première nuit a été marquée par la surprise. Quoi? What? Encore? La deuxième nuit a été celle des bris de vitres des voitures. Mierda! Encore pour nous! La troisième nuit a démarré dans des rassemblements, des frôlements, des reptations, puis des feulements, des glapissements, des hurlements enfin dans la pénombre totale du quartier.</p> <p>Suivis de rien, heureusement! Intimidation, jeu plus vrai que vrai, Chicago nous voici...</p> <p>MAIS! Nous avons été protégés par un <em><strong>dispositif anti-voyou innovant</strong></em>: un obstacle en bois de 7cm de haut sur 30cm de profondeur en travers de la rue du Dries, un véritable piège pour les motos, mobylettes, trottinettes et vélos...voire d'ailleurs pour les amortisseurs des voitures...</p> <p>Sans rire...<strong><em> C'était un nouveau coup du Willemeneke.</em></strong>.. Sans autorisation, sans précaution, sans signalisation, sans plan incliné, "mon droit c'est la loi".</p> <p>La Commune de Forest, prévenue par les habitants comme d'habitude, a fait le gros doigt comme d'habitude. Combien de temps faudra t'il pour que la situation soit "régularisée"? Les paris sont ouverts... Voici 3 jours que chacun risque sa vie sur l'obstacle, surtout ceux qui ne sont pas prévenus...<img alt="Img_0540-1556209487" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/589496/IMG_0540-1556209487.JPG"></p>