Les Canards Sauvages

Participez au financement du projet pour voir aboutir Les Canards Sauvages : LA pièce qui casse trois pattes à un canard !

Visuel du projet Les Canards Sauvages
Réussi
16
Contributions
14/12/2018
Date de fin
701 €
Sur 650 €
108 %

Les Canards Sauvages

<p style="text-align:center"><strong>Les com&eacute;diens :</strong></p> <p style="text-align:center">&nbsp; <img alt="" height="508" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/551381/PA131335__2_-1540802243.JPG" width="339" /></p> <p><strong>Ondine PLESANU, </strong>actuellement en master 2 th&eacute;&acirc;tre &agrave; la Sorbonne Nouvelle, apr&egrave;s une licence de th&eacute;&acirc;tre dans la m&ecirc;me universit&eacute;, a fait ses premiers pas sur sc&egrave;ne &agrave; 8 ans, dans la salle Adyar. Cette exp&eacute;rience devant pr&egrave;s de 300 spectateurs a &eacute;t&eacute; le d&eacute;but d&rsquo;une grande aventure. Elle est ensuite entr&eacute;e dans la compagnie Bonacorsi avec laquelle elle a particip&eacute; &agrave; divers festivals dont la R&eacute;nath&eacute;a. Elle a &eacute;galement fait des repr&eacute;sentations aux th&eacute;&acirc;tres de Nesles et St&eacute;phane Gildas. Fondatrice de la troupe DIS-SI-METRIQUE, elle a &eacute;crit la pi&egrave;ce Les Canards Sauvages qu&rsquo;elle met en sc&egrave;ne et joue le r&ocirc;le de la psy.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/551376/44848412_2239425573005586_8460383015254622208_n-1540801770.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Balthazar GRIMALDI </strong>s&rsquo;est d&eacute;couvert une passion pour le th&eacute;&acirc;tre au lyc&eacute;e Racine aupr&egrave;s d&rsquo;Agn&egrave;s Arnaud. En parall&egrave;le, il a suivi une formation th&eacute;&acirc;trale avec Julie Carcuac pendant cinq ans. Agr&eacute;&eacute; &agrave; la comp&eacute;tition en boxe anglaise, sport qu&rsquo;il a pratiqu&eacute; de mani&egrave;re intensive pendant de nombreuses ann&eacute;es, sa condition physique et sa d&eacute;termination sont ses points forts. Cette exp&eacute;rience lui a aussi apport&eacute; des valeurs essentielles au th&eacute;&acirc;tre comme le sens de la discipline et l&rsquo;amour du d&eacute;fi. Il joue aujourd&rsquo;hui le r&ocirc;le du Collectionneur au sein de la COMPAGNIE DIS-SI-METRIQUE.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; <img alt="" height="669" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/551373/3-1540801305.jpg" width="385" /></p> <p><strong>Virginie HAZARD</strong> a commenc&eacute; &agrave; jouer il y a de &ccedil;a 13 ans mais sa formation a vraiment d&eacute;but&eacute; aupr&egrave;s de Bruno Boulzaguet et Philippe Cotten dans la jeune troupe de l&#39;Atalante. Elle est par la suite entr&eacute;e en deuxi&egrave;me ann&eacute;e au Cours Florent et a termin&eacute; cette formation en jouant le r&ocirc;le de Peggy Roche, dans une cr&eacute;ation de St&eacute;phanie Ponsin, A Vif &agrave; la recherche de Sagan. Une fois son brevet de fin d&#39;&eacute;tudes en poche ainsi que sa licence de Th&eacute;&acirc;tre &agrave; la Sorbonne Nouvelle elle devient l&#39;apprentie de Daniel Mesguich avec lequel elle participe &agrave; son spectacle R&eacute;pertoire au th&eacute;&acirc;tre de l&#39;Ep&eacute;e de Bois. Depuis elle para&icirc;t dans divers courts-m&eacute;trages, longs-m&eacute;trages et clips et incarne le r&ocirc;le de la femme en couple dans la pi&egrave;ce Les Canards Sauvages de Ondine Plesanu.</p> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/551384/A-1540802514.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Arnaud DEBESSE</strong> commence le th&eacute;&acirc;tre en Vend&eacute;e pendant sa scolarit&eacute;. Il monte &agrave; Paris pour ses &eacute;tudes, et suit les cours de th&eacute;&acirc;tre de Jean-Laurent Cochet.<br /> Apr&egrave;s un s&eacute;jour en Autriche o&ugrave; il joue r&eacute;guli&egrave;rement, il se tourne vers la Troupe &Eacute;ph&eacute;m&egrave;re pour compl&eacute;ter sa formation en improvisation. Dans le m&ecirc;me temps, il varie son enseignement avec des cours de chant et de danse, et suit des s&eacute;minaires de prise de parole avec Olivier Leymarie. Aujourd&rsquo;hui, apr&egrave;s plusieurs exp&eacute;riences dans le th&eacute;&acirc;tre et le cin&eacute;ma, il fait partie de la troupe o&ugrave; il joue le r&ocirc;le de l&rsquo;homme seul et multiplie les auditions et projets.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp; <img alt="" height="550" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/551383/044A9021-min_copie_2_2_-1540802494.JPG" width="366" /></p> <p><strong>Alexis DE CHASTEIGNER, </strong>passionn&eacute; par les lettres, a d&rsquo;abord &eacute;tudi&eacute; les langues dans le cadre d&rsquo;&eacute;tudes d&rsquo;interpr&eacute;tariat avant de se lancer dans le journalisme. Apr&egrave;s avoir notamment travaill&eacute; dans le domaine de la traduction, il a souhait&eacute; s&rsquo;ouvrir &agrave; l&rsquo;univers du th&eacute;&acirc;tre l&rsquo;an pass&eacute;, qui l&rsquo;avait toujours attir&eacute; sans qu&rsquo;il se d&eacute;cide &agrave; franchir le pas pour autant. Fascin&eacute; par cet art qui m&ecirc;le &agrave; la perfection la rigueur et la discipline au jeu et &agrave; la libert&eacute; d&rsquo;expression sous toutes ses formes, il y trouve une v&eacute;ritable &eacute;nergie nouvelle et surtout l&rsquo;envie d&rsquo;oser pousser toujours un peu plus loin la recherche cr&eacute;ative. Monter sur les planches offre la chance d&rsquo;apprendre &agrave; mieux se conna&icirc;tre soi-m&ecirc;me et de comprendre le monde qui nous entoure gr&acirc;ce &agrave; l&rsquo;observation constante qui en d&eacute;coule. Une vraie aubaine dans un monde o&ugrave; les &eacute;crans ont quasiment d&eacute;cal&eacute; les rapports humains au second rang ! Il joue le r&ocirc;le de l&#39;homme en couple.</p> <p>A l&#39;origine de cette cr&eacute;ation : la volont&eacute; de proposer une pi&egrave;ce &eacute;th&eacute;r&eacute;e o&ugrave; les probl&egrave;mes du quotidien sont abord&eacute;s avec optimisme. Ici le champ des possibles est infini. Les choses les plus anodines dans nos vies prendront une ampleur d&eacute;mesur&eacute;e dans celles des personnages. De transformations psychiques en transformations physiques, vous ne saurez plus o&ugrave; donner de la t&ecirc;te, au risque de la perdre.&nbsp;</p> <p><strong>Pourquoi avoir choisi le th&egrave;me du canard&nbsp;?</strong> Parce que c&rsquo;est un sujet propice &agrave; l&rsquo;imaginaire &eacute;tant fort de symbolique. Il est pr&eacute;sent partout dans nos vies&nbsp;: il y a le canard sauvage d&rsquo;Ibsen, l&rsquo;homme canard que l&rsquo;on croise dans la rue et enfin le fameux canard en plastique que l&rsquo;on trouve aussi bien dans les f&ecirc;tes foraines qu&rsquo;&agrave; Pigalle. Le canard r&eacute;unira tous les personnages, dans leur d&eacute;sir de libert&eacute;.</p> <p>&nbsp;<a href="http://evene.lefigaro.fr/citation/grave-obliger-ressembler-tout-monde-provoque-nevroses-psychoses-33898.php">&ldquo;C&#39;est grave de s&#39;obliger &agrave; ressembler &agrave; tout le monde: cela provoque des n&eacute;vroses, des psychoses, des parano&iuml;as.&rdquo;</a> &nbsp;&eacute;crivait <a href="http://evene.lefigaro.fr/celebre/biographie/paulo-coelho-2411.php">Paulo Coelho</a>. Ici, le manque d&rsquo;amour m&egrave;ne &agrave; la n&eacute;vrose, le manque de rationalit&eacute; &agrave; la psychose et le manque de confiance &agrave; la parano&iuml;a. Un seul mot donc: le manque. A chacun des personnages il &laquo;&nbsp;manque une case&nbsp;&raquo;. L&rsquo;histoire est la suivante: 4 personnages toquent &agrave; la porte d&rsquo;une toqu&eacute;e pour troquer leur n&eacute;vrose contre un peu de normalit&eacute;. Seulement, peut-on &eacute;touffer sa nature&nbsp;? A qui se raccrocher, lorsque le monde entier est d&eacute;sax&eacute;&nbsp;? La pi&egrave;ce doit fuser, les com&eacute;diens doivent se r&eacute;pondre du tac au tac. Les personnages sont des miroirs les uns des autres, tant&ocirc;t d&eacute;formants, tant&ocirc;t r&eacute;v&eacute;lateurs. Autant d&rsquo;&eacute;toiles qui forment une constellation bien &agrave; elles. Le langage dans tous ses &eacute;tats&nbsp;: d&eacute;cupl&eacute;, traduit, fantasm&eacute;, r&eacute;duit, est au c&oelig;ur de cette cr&eacute;ation. La pi&egrave;ce, ponctu&eacute;e de musique et de danse, sera une effusion de libert&eacute;, une v&eacute;ritable parade mettant en sc&egrave;ne la marginalit&eacute;.</p> <p>Actuellement, la Compagnie peaufine ses r&eacute;p&eacute;titions en vue de ses premiers festivals.</p>

À quoi servira la collecte

<p><strong>D&eacute;penses pr&eacute;visionnelles :</strong></p> <p>La m&eacute;tamorphose &eacute;tant au c&oelig;ur de la pi&egrave;ce,</p> <p><strong>Les costumes et accessoires</strong> constitueront le plus gros poste de d&eacute;penses: 300 euros</p> <p><strong>D&eacute;cor</strong> : 100 euros</p> <p><strong>Location salles:</strong> 198 euros</p> <p><strong>Commission Kisskissbankbank : </strong>52 euros</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/551507/camembertassoc-1540836301.PNG" width="100%" /></p> <p>Si l&#39;objectif est d&eacute;pass&eacute;, nous utiliseront l&#39;argent pour nous produire dans d&#39;autres villes fran&ccedil;aises voire &agrave; l&#39;&eacute;tranger.</p> <p>L&#39;association DIS-SI-METRIQUE percevra l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux