Oui Ensemble

« Travailler autrement, pour vivre dignement et vieillir sereinement »

Visuel du projet Oui Ensemble
Réussi
128
Contributeurs
31/05/2019
Date de fin
10 388 €
Sur 5 000 €
208 %
Sunday, May 26, 2019

Une bonne fête des mamans

<a><strong>« Quel est le plus beau cadeau à faire le jour de la fête des mamans ? … aux côtés des papas ? » </strong></a> <p> </p> <p><strong>De façon à les tranquilliser, nous unir afin d'assurer un environnement scolaire sécurisant et épanouissant à leurs enfants !</strong></p> <p>"Oui Ensemble" est conçu pour se mobiliser sur les conséquences du réchauffement climatique, dans le but de soutenir le devenir de nos enfants et des générations à venir…</p> <p>Quand une des membres de l’équipe pionnière a découvert le projet « Parole de bulle » qui veut lutter contre le harcèlement scolaire, il lui a alors été difficile de laisser passer cette action, et celle-ci a décidé de rejoindre l’équipe de donateurs.</p> <p>Cette belle initiative, initiée par deux jeunes volontaires en service civique sur le territoire bordelais, est un exemple qui a un sens pour nous, et elle entre dans le cadre de nos collaborations en réseau car, duplicable.</p> <p>Ayant promis la transparence dans l’utilisation des fonds que nous récoltons dans le cadre de notre financement participatif, il est bien entendu que, comme prévu, vos dons en ligne vont intégralement à l’action "Oui Ensemble".</p> <p>L’objectif de ce message est juste de vous faire connaître « Parole de bulle » qui est dans l’esprit de notre projet et qui pourra intégrer notre réseau en tant que partenaire.</p> <p>Antoine et Cloé ont réussi à atteindre leur cagnotte. Nous leur souhaitons tous nos vœux de réussite. En contact avec eux, nous suivons leur aventure…</p> <p><img alt="43-1558853626" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/597700/43-1558853626.jpeg"></p>
Friday, May 24, 2019

Réponse 12 suite commentaire reçu

<strong><em>« Vous dites avancer avec des partenaires aux valeurs et intérêts communs. Comment abordez-vous le travail au noir ? »</em></strong> <p> </p> <p>Votre question doit être abordée dans son contexte spécifique, avec les contraintes de la situation qui incitent le travail au noir. C’est un vaste sujet qui invite à la discussion. De plus, nous pourrions aussi évoquer l’éthique des politiques, des affaires, du management, etc. …, également soulever des questions, non exhaustives, du style :</p> <p>     §   Est-ce qu’une personne peut s’épanouir en se cachant derrière son activité non déclarée, alors que nos sociologues affirment que l’être humain joue l’essentiel de sa vie dans ses relations aux autres, en incluant, entre autres, la reconnaissance de la dignité qui fonde le respect de soi ?</p> <p>     §   Pourquoi est-ce que les personnes, abritées sous la protection d’un statut juridique, payeraient-elles plus de charges sociales afin de compenser le manque de cotisations des personnes qui agissent en dehors d’un cadre juridique ? </p> <p>     §   Pourquoi est-ce que des personnes sont obligées d’accepter de se retrouver en marge de la société, sans protection sociale, devant un travail proposé non déclaré ?</p> <p>     §   Pourquoi la communauté active cotiserait-elle pour subvenir aux besoins des personnes qui ne veulent pas travailler ? <em>(en dehors des personnes qui présentent des handicaps justifiant la solidarité de fait, ou de celles qui n’arrivent pas à trouver un travail)</em></p> <p>Nous ne sommes pas dans le déni de cette question. Nous considérons que la réponse appartient aux personnes concernées. Qui sommes-nous pour faire la morale qui ignore la nuance ? De plus, nous ne faisons pas la « chasse aux sorcières ».</p> <p>"Oui Ensemble" donne la priorité au maintien en activité, pris au sens large du terme, afin de motiver le plus grand nombre à se mobiliser sur les conséquences du réchauffement climatique.</p> <p><img alt="20-1558707931" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/597444/20-1558707931.jpeg"></p> <p> </p>
Thursday, May 23, 2019

Réponse au commentaire reçu le mercredi 22 mai sous le 1953Pseudonyme

<p><strong><em>« J’ai bien trouvé la philosophie et l’organisation du projet dans la présentation, mais il me semblait essentiel de connaître les moyens d’y parvenir, d’où viennent les ressources et quelles sont les gens qui doivent le réaliser. Je me trompe peut-être, mais ce que j’ai compris ou cru comprendre c’est que ce sont des professionnels ou des bénévoles à temps complet ou partiel travaillant dans le secteur de l’aide à la personne. Le cadre juridique serait la ↑ « LOI n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire | Legifrance » </em></strong><a href="https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/oui-ensemble--5/tabs/comments"><strong><em>archive</em></strong></a><strong><em>, qui définit les Coopératives d’Activités et d’Emploi, CAE. Plus précisément il manque pour moi des précisions sur les métiers visés, une critique (constructive) de ce qui existe, et les propositions pour les améliorer ou les dépasser. »</em></strong></p> <p> </p> <p>Devant la difficulté de compréhension de notre action, nous avions longuement réfléchi avant de faire ce financement participatif. Puis, il a été décidé que c’était le chemin à prendre, car son possible échec signerait la fin de l’aventure…</p> <p>Ce que vous avez compris fait bien partie de notre modèle économique. Mais l’ESS, à elle seule, n’étant pas « la solution » face au combat à mener, cela a motivé la création de notre concept, orchestré autour d’un métissage de statuts juridiques, afin de répondre aux attentes et aux besoins du plus grand nombre. Le tout dans l’objectif d’aborder le « Maintien de l’équilibre et de la bonne santé », le « Lieu de vie » et la « Vie sociale ».</p> <p>Vous avez complètement raison. Aucun projet ne peut voir le jour sans connaître ses moyens pour atteindre son but, avec l’origine des ressources et les "chevilles ouvrières conceptuelles et opérationnelles".</p> <p>Vous comprendrez que tout le fruit de notre travail ne peut pas être mis en ligne. Ce qui vous manque de façon plus détaillée <em>(le constat sur ce qui existe déjà avec ses forces et ses faiblesses // des précisions sur les métiers visés </em><em>soutenus par nos propositions d’amélioration) </em>est dans notre business plan, avec ses annexes accompagnées de toutes les pièces RH gestion-organisation reliées entre elles pour former une boucle.</p> <p><img alt="31-1558629408" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/597188/31-1558629408.jpeg"></p> <p> </p> <p><strong><em>« Sinon, en reprenant les phrases de la présentation, par exemple les premières : « Oui ensemble », _ « travailler autrement », on peut en déduire qu’actuellement les gens ne sont pas ensemble, que travailler comme aujourd’hui n’est pas bien, et que le projet a trouvé /cherche un moyen de dépasser cette situation . . . ainsi de suite pour toutes les phrases de la présentation. Dans celle-ci on ne peut se faire une idée de ce qui est à changer qu’en imaginant que la situation actuelle est l’inverse des propositions exprimées. Sinon le projet concerne de vrais problèmes et effectivement se mettre ensemble serait une bonne chose. Bonne chance. »</em></strong></p> <p> </p> <p>Nous respectons votre ressenti. Sachez qu’avancer en divisant, critiquant ou jugeant ce que font les autres, n’a aucun sens pour nous. En nous comparant aux pays du sud, nous pensons même qu’il fait bon vivre en France. Mais est-ce une raison pour faire les autruches face aux ruptures sociales, économiques et climatiques en chemin ? Est-ce une raison pour rester passifs ?</p> <p>L’équilibre de notre écosystème est le fil conducteur de notre projet qui n’aboutira pas en détruisant ceux dans les mêmes valeurs et intérêts que nous. Le défi sociétal étant mondial, de façon à démontrer l’intérêt à rester ouverts sur le monde, l’expérimentation de notre action France est conçue en lien avec un premier pays en Asie du Sud Est.</p> <p>L’équilibre de notre écosystème est tributaire des volontés et des motivations de chacun, de façon à décider des activités à mettre en place. Tous les experts sont alarmistes et parlent d’urgence. Cependant, nous tenons à garder notre optimisme en regardant le verre à moitié plein.</p> <p>      §   Pensez-vous que nous sommes « ensemble », dans notre société devenue individualisme avec ses violences en tous genres ? </p> <p>      §   Pensez-vous que nous sommes « ensemble », pour motiver le plus grand nombre à s’investir dans ce qui va leur arriver d’ici à 30 ans, quand certaines sont dans des besoins non satisfaits au présent ? … sans travail… ou avec un travail ou une pension de retraite ne permettant pas de payer leurs factures... ou en souffrance dans un travail qui ne leur convient pas... ou en marge d’une société qui ne les comprend pas ?</p> <p>Pragmatiques, nous avons ancré notre action sur une sincère prise en considération des besoins humains, et une harmonisation entre le pragmatisme économique, et l’être humain invité à rester auteur de sa vie, dans le respect de son individualité et celui de l’ouverture aux autres.</p> <p>Notre innovation ne réside pas dans la solution elle-même, mais dans le montage de la solution, avec sa capacité à coordonner les besoins et les solutions, entre les acteurs et les utilisateurs-consommateurs de produits-services : dans un décloisonnement des secteurs d’activités // dans une interaction et interdépendance entre le travail au domicile des particuliers et celui en entreprise avec leurs projets de développement durable. De plus, nous accompagnons l’insertion sociale, dont celle légitime des personnes vieillissantes, avec un contrôle de l’éthique et des résultats. Cela afin de sécuriser le maintien en activité pris au sens large du terme, avec la bientraitance, la prévention de l’usure professionnelle, et les Risques Psycho Sociaux (RPS).</p> <p>Dès que notre plateforme SIRH sera conçue, nous ne manquerons pas de revenir vers vous. En effet, notre montage économique permet d'avancer en partenariat avec les structures professionnelles/ ou sous un statut juridique individuel/ ou en accueillant des entrepreneurs sociaux.</p> <p><img alt="15-1558630077" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/597193/15-1558630077.jpeg"></p>
Thursday, May 16, 2019

Quelle est votre offre de services ?

<strong>« J’ai compris le "pourquoi" et le "comment" de votre projet, mais je n’ai pas compris le "quoi". Pouvez-vous pitcher en une phrase votre offre de services ? »</strong> <p> </p> <p> </p> <p>Avant de répondre collégialement à votre question, en tant que conceptrice du projet, je me décide à prendre la parole.</p> <p>Nous faisons cette campagne de communication alors qu’il nous est difficile d’expliquer, en quelques mots, notre offre de services…</p> <p>Grâce à un entretien récent avec un député, nous avons eu un déclic. Son recul nous a permis de comprendre pourquoi aucun Pitch ne pouvait répondre à la question. Notre offre de services ? C’est le positionnement théorique de notre action !</p> <p>Rappel du positionnement théorique de l’action : « <em>Face au défi de la transition sociétale, </em><em>avec ses bouleversements sociaux, économiques et climatiques</em><em>, qui nous invite à sortir de nos vieux schémas, "Oui Ensemble" soutient les personnes motivées pour cheminer en faveur de l’économie circulaire. Cela afin de </em><em>faire évoluer nos modes de vie, et nos représentations sur le monde du travail dans une cohérence sociale sur les territoires locaux, en restant acteur de sa vie dans une ouverture mondiale</em> ».</p> <p>Un vaste programme !</p> <p>Certains d’entre vous sont pris dans la spirale de l’urgence et du manque de temps, et il ne vous est pas possible de lire tout ce qui a été écrit en ligne pour tenter de comprendre le projet proposé. Tant pis pour nous !</p> <p>Des personnes ne m’ont pas épargnée. Cela ne me touche pas car leur venin ne m’appartient pas. D’autres m’ont gentiment demandé qu’elle mouche m’avait piquée pour me lancer dans une telle démarche à mon âge, en me suggérant d’explorer les arcanes de mon inconscient.</p> <p>Quand on me demande ce qui me motive à faire ce projet, je réponds : « <em>Une question sans réponse quand je revois le regard de ma mère prise de panique à la découverte de ses 5 enfants abandonnés sur le bord de la route. Je devais avoir entre 6 et 7 ans car ma sœur marchait à peine. Les coups d’Etat et les instabilités du pays faisaient partie de notre vie. Lors d’une des évacuations, nous étions montés dans un bus venu chercher les ressortissants français à leur domicile. Ma mère avait dû oublier quelque chose de suffisamment important pour demander au chauffeur d’attendre le temps de retourner dans notre maison qui était juste à côté… Comment, des femmes et des hommes, ont-ils pu continuer à vivre la conscience tranquille, après avoir pris la décision d’abandonner 5 enfants de peur de rater un avion ? Un avion que nous avons fini par prendre grâce à la solidarité locale !</em> »</p> <p>Comme un grand nombre de personnes, face aux violences en tous genres et notre individualisme croissant, je me questionne sur ce que va devenir nos sociétés à l’horizon 2050, avec son vieillissement mondial et son réchauffement climatique.</p> <p>Il est vrai que je ne serai peut-être plus de ce monde. Mis à part que je refuse de prendre le chemin du pessimisme, si je reste passive aujourd’hui, à mes yeux, je vais reproduire ce que nous ont fait ces personnes : "Abandonner nos enfants, petits-enfants, et les générations à venir".  </p> <p>Chansy</p> <p><img alt="23-1558010148" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/595217/23-1558010148.jpeg"></p> <p> </p>   <strong>Que fait "Oui Ensemble" ?</strong>   <p> </p> <p>Notre projet est un concept construit dans la pensée globale décriée comme complexe et difficile à comprendre. En effet, il est à multi-facettes, articulé sur un maillage d’acteurs et de consommateurs pour sécuriser la communauté "Oui Ensemble" inscrite dans l’économie circulaire.</p> <p>Face à notre positionnement théorique, et sous la condition de convictions, de motivations et d’intérêts communs, nous accompagnons des personnes lambdas <em>(intergénérationnelles, multiculturelles et multisectorielles)</em> afin qu’elles puissent subvenir à leurs besoins financiers et/ou affectifs et relationnels, au sein d’une activité à temps plein ou partiel. Nous les guidons pour :</p> <p>        <strong>§</strong>   Devenir des Entrepreneurs Sociaux "Oui Ensemble" opérationnels ou conceptuels (rétribués ou bénévoles).</p> <p>        <strong>§</strong>   Créer leur projet en bénéficiant des outils et du réseau de ressources.</p> <p>        <strong>§</strong>   Proposer leurs Produits-Services, en tant que communauté "travail", à notre communauté "employeur".</p> <p>En effet, à l’écoute des "vouloir-agir" <em>(avoir du sens, image de soi, reconnaissance, confiance, contexte incitatif)</em>, grâce à un SIRH, dans lequel nous allons orchestrer l’ensemble des outils conçus sur des procédés transversaux qui permettent d’optimiser la coopération en réseau autour d’un but commun, nous avons la capacité de mettre en relation :</p> <p>       <strong> §</strong>   les "savoir-agir" <em>(savoirs, savoir-faire, savoir-être, aptitudes physiques)</em></p> <p>        <strong>§</strong>   et les "pouvoir agir" <em>(organisation du travail, moyens, attributions/missions, conditions de travail, réseau de ressources)</em>.</p> <p><img alt="19-1558010515" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/595219/19-1558010515.jpeg"></p> <p>Les accompagnants des personnes lambdas sont les Entrepreneurs Sociaux "Oui Ensemble", rétribués ou bénévoles. Ils produisent avec des compétences transversales, dans l’objectif de soutenir l’inclusion sociale, en coopération avec le réseau et les partenaires venant en appui.</p> <p>Ces personnes lambdas sont des citoyens dans le même courant de pensée, prêt à aborder le virage sociétal face aux ruptures en chemin. Ces citoyens sont des Personnes Dépendantes, des Retraités, des H/F au foyer, des demandeurs d’Emploi, des actifs de tous âges confondus. Œuvrant dans l’économie circulaire, pour le "Maintien de l’équilibre et de la bonne santé", le "Lieu de vie", et la "Vie sociale", au sein de 7 pôles d’activités :</p> <p>        <strong>§</strong>   Ils consomment des « Services aux Particuliers » et des « Produits de consommation alternative responsable ».</p> <p>        <strong>§</strong>   Ils dispensent des « Services » en tant que communauté "travail", pour la communauté "employeur".   </p> <p>Notre fil conducteur part du terrain, ancré sur le respect de l’individualité et celui de l’ouverture aux autres. Appréhender un projet par l’humain impose de respecter un grand nombre de tempéraments, avec les divers types de caractéristiques qui fondent les personnalités, sans oublier le capital génétique qui se nourrit au sein d’un collectif.</p> <p>En conséquence, ce sont les personnes lambdas accompagnées qui décident « <em>leurs offres de services, ce qu’elles veulent apporter, à qui, pour quoi faire, et comment ?</em> ». Nos activités sont élaborées, conduites et mises en œuvre, en équipe. Les conditions sont collectives, mais l’option elle-même, c’est-à-dire le choix, n’est pas d’ordre collectif. </p> <p><img alt="36-1558010709" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/595222/36-1558010709.jpeg"></p> <p> </p> <p><strong>C’est la communauté "Oui Ensemble" qui soutient le succès du projet, en intervenant directement ou indirectement.   </strong></p> <p>Afin d’avoir des précisions plus détaillées sur les propositions de prestations de service de nos entrepreneurs sociaux, nous vous invitons à lire les 2 « Post » ci-dessous dans l’onglet ACTIVITES de notre KissKissBankBank :</p> <p><strong>Vendredi 26 avril 2019</strong> <em>« Quels sont les activités ou les prestations de service que vous allez proposer ? »</em></p> <p><strong>Lundi 15 avril 2019</strong> <em>« Serait-ce possible d’avoir des exemples concrets, d’avoir la mise en pratique de votre action sur un territoire local, une description détaillée sur qui fait quoi et comment, avec son organisation financière et juridique ? »</em></p> <p> </p> <p><strong>Notre communauté compte à ce jour 135 personnes. Comme le député va nous suivre et nous orienter au fil des jours, et que les petits ruisseaux font les grandes rivières, nous poursuivons l’aventure !</strong></p> <p> </p> <p><strong>Notre volonté étant de nous améliorer dans notre communication grâce à tous vos retours, nous avons refait, ci-dessous, une synthèse projet "Oui Ensemble" sur 2 pages, avec :</strong></p> <p>       <strong> §</strong>   Quelle problématique soulevons-nous ?</p> <p>       <strong> §</strong>   Qu’est-ce que "Oui Ensemble" ? Que faisons-nous ?   </p> <p>       <strong> §</strong>   Dans quel but ?</p> <p>        <strong>§</strong>   Pour qui ?</p> <p>        <strong>§</strong>   Comment avons-nous organisé cette communauté ?</p> <p>        <strong>§</strong>   Avec quoi ?</p> <p><img alt="41-1558011080" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/595228/41-1558011080.jpeg"></p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p><img alt="Quoi_kkbb1-1558011060" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/595226/QUOI_KKBB1-1558011060.jpg"></p> <p><img alt="Quoi_kkbb2-1558011020" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/595224/QUOI_KKBB2-1558011020.jpg"></p>
Tuesday, May 14, 2019

Réponse 11 suite commentaire reçu

<p><strong>« Votre projet aborde la problématique du vieillissement des populations. Quelle vision avez-vous sur la personne âgée, comment voyez-vous l’évolution du secteur de la dépendance avec sa maltraitance omniprésente ? »</strong></p> <p>Votre question est très vaste et elle demande à être approfondie afin d’y répondre au mieux.</p> <p>Qu’est-ce qu’une personne âgée ? En ce qui concerne les statistiques, nous avons pris pour référence la définition de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui considère qu’une personne est âgée à partir de 60 ans.</p> <p><img alt="P8-1__1_-1557847712" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594455/p8-1__1_-1557847712.jpeg"></p> <p>Des personnes en fin de vie ont exprimé des regrets pour n’avoir pas su comprendre leurs proches afin de développer des relations harmonieuses. Ce sont ces êtres humains qui ont dessiné les prémices de notre projet.</p> <p>Chacun étant unique, nous avons ancré notre action sur les besoins humains qui soutiennent les causes et les conditions de la recherche du bonheur, qui ne peut s’épanouir que dans une alchimie entre le respect de son individualité et celui de l’ouverture aux autres.</p> <p>Nous accordons une attention particulière à l’intelligence de situation ou "émotionnelle" que nos aïeux résumaient au bon sens, à la jugeote, au discernement.</p> <p><img alt="14-1557848194" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594470/14-1557848194.jpeg"></p> <p>La personne âgée est un être humain avec des besoins qu’elle veut satisfaire dans le respect de son individualité au sein d’un collectif. Ses rapports sociaux sont construits sur des conditions qui lui permettent d’agir dans un équilibre entre son savoir agir <em>(savoirs, savoir-faire, savoir-être, aptitudes physiques),</em> son vouloir agir <em>(avoir du sens, image de soi, reconnaissance, confiance, contexte incitatif),</em> et son pouvoir agir <em>(organisation de l’action, moyens, conditions/ attributions-missions, réseau de ressources).</em></p> <p>Au même titre que la personne à la recherche d’une activité à temps plein ou en complément de revenus, la personne âgée retraitée peut vivre un sentiment de rupture parce qu’elle n’est pas forcément reconnue dans son rôle au sein de sa collectivité, alors qu’elle est : </p> <p>          §   Responsable de ses pensées et de ses actes.</p> <p>          §   Libérée des contraintes du monde du travail, avec du temps, des compétences et des expériences.</p> <p><img alt="22-1557848489" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594474/22-1557848489.jpeg"></p> <p>Nous privilégions « Le besoin du maintien de l’équilibre et de la bonne santé » par la bientraitance, et l’autonomie financière, affective et relationnelle. C’est sur cette colonne vertébrale que nous avons conçu notre modèle économique de façon à lutter contre l’isolement et la perte d’autonomie dans tous les sens du terme.</p> <p>Nous partons du principe que l’interaction constante entre des personnes issues d’horizons et de cultures variées, souvent dotées de référentiels très différents, permet un enrichissement mutuel avec le fonctionnement occidental binaire basé sur le principe de la cause à effet. Nous facilitons le "pouvoir-faire" de tous les individus voulant rester auteur de leur vie sur leur territoire, aux côtés de toutes les générations animées par le fil conducteur du respect de l’être vivant.</p> <p> </p> <p><strong>Depuis les années 2000, nous suivons les évolutions dans le secteur de la dépendance qui s’est beaucoup professionnalisé.</strong></p> <p>Nous avons connaissance des attentes des professionnels qui ont dénoncé des rémunérations médiocres, un déficit de reconnaissance sociale, une mauvaise qualité de l’emploi par manque de formation, des pénibilités physiques et psychologiques.  </p> <p>Le vieillissement mondial des populations est devenu un sujet de préoccupation à part entière. En France, d’ici à 2050, les 60 ans et plus représenteront 22 millions d’habitants, dont 11 millions de 75 ans et plus. Une nouvelle étape de vie possible après 60 ans, durant 30 à 40 ans et plus, pour 30% de la population. <em>(Source Commission Européenne - INSEE)</em>.</p> <p>L’entrée en EHPAD se fait à un âge de plus en plus avancé et dans les cas de pathologies lourdes. Une réorganisation de la vie à domicile dans son environnement de proximité s’impose, avec le développement des solidarités intergénérationnelles, familiales et amicales, en équipe avec les professionnels médicaux et paramédicaux.    </p> <p><img alt="30-1557848633" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594477/30-1557848633.jpeg"></p> <p> </p> <p> </p> <p><strong>La bientraitance, la prévention de l’usure professionnelle et les Risques Psycho Sociaux (RPS), sont mis en fil conducteur de notre projet. </strong></p> <p>Nous appréhendons toutes les formes de déviances, de maltraitances et de conflits d’intérêts, en partant de l’individu, quel que soit sa position sociale dans la société.</p> <p>Nous abordons cette thématique par anticipation, car elles sont une source de mise sous pression psychologique, avec des débordements et des effets collatéraux qui complexifient les relations entre usagers-clients et intervenants.</p> <p>La relation de dialogue, le respect humain avec sa confidentialité, l’intimité des personnes et le secret professionnel, font partie du socle de valeurs et des critères d’intégration dans le réseau "Oui Ensemble".</p> <p>Cette pénétration-marché, transposée et adaptée dans le monde du travail, porte la genèse du modèle économique avec son entrepreneuriat autonome.</p> <p><img alt="24-1557848787" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594479/24-1557848787.jpeg"></p> <p>Les entrepreneurs sociaux ont le devoir et l’obligation de veiller à la sécurité et au bien-être des personnes qu’ils accompagnent. Nous avons intégré la thématique de la bientraitante dans leur parcours de formation, et des outils de « veille et de contrôle » sont insérés au sein du SIRH gestion-organisation. Cela afin qu’une alerte soit déclenchée pour que la cellule management-RH "Oui Ensemble" puisse les soutenir dans les contextes à risques, car elle est mobilisée autour du bien-être au travail et de la qualité des prestations dispensées.</p> <p>Lorsqu’ils sont face à un sujet maltraitant, ils l’abordent dans son contexte global et en équipe avec les professionnels compétents <em>(psychologue du travail/ psychologue gérontologue/ médecin traitant/ assistance sociale/ Centre d’appels spécialisés, etc.), </em>de façon à évaluer et confirmer la situation, et déclencher le dispositif de protection adapté.</p> <p> </p> <p> </p> <p><strong>Dans "Oui Ensemble", chaque membre est responsable de ses actes autour des modes de vie durables, avec, pour finalité, une réponse à ses besoins interdépendants dans le collectif du « Bien Vieillir Longtemps Ensemble ». </strong></p> <p><img alt="26-1557849606" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594486/26-1557849606.jpeg"></p> <p> </p> <p> </p>
Tuesday, May 07, 2019

Réponse 10 suite commentaire reçu

<p><strong>« <em>Je suis un chef d’entreprise dans le secteur du Bâtiment et j’ai besoin de précisions</em> »</strong></p> <p> </p> <p><strong>1. « Comment s’articule l’action de vos Entrepreneurs Sociaux dans le secteur du Bâtiment ? »</strong></p> <p>L’évolution des modes de vie, grâce aux progressions technologiques, déplace le travail au domicile des particuliers, et un grand nombre de services apparaissent.</p> <p>Notre concept du "Bien Vieillir Longtemps Ensemble" soutient la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Nous nous investissons sur l’amélioration des conditions de travail des actifs Séniors classés actuellement par Pôle Emploi "risque d’exclusion" à partir de 45 ans, entre autres, sur ceux du secteur du Bâtiment.</p> <p>Les Entrepreneurs Sociaux répondent aux divers besoins de personnes "physiques" et de personnes "morales", avec leurs compétences clés rattachées à leurs fonctions principales (Développeur/ Recruteur/ Formateur/ Tuteur/ Coordinateur), au restant au plus proche des réalités de terrain : identification des compétences transversales des métiers pour les mettre en lien avec ceux à domicile, et mobilisation des partenaires afin de contribuer au retour ou au maintien en activité.</p> <p>L’Entrepreneur Social collabore avec des partenaires entreprises qui sont motivés par une nouvelle organisation du travail. Nous agissons en amont pour proposer le maintien en activité adapté à chaque étape de la vie. Notre action s’inscrit dans l’anticipation de l’usure professionnelle totalement handicapante et irréversible, lorsque le professionnel est en souffrance, et ce, avant la rupture avec son entreprise.</p> <p>Nous accompagnons la professionnalisation des métiers au domicile des particuliers pour lutter contre les dérives, en proposant aux Usagers-Clients des ressources aux compétences éprouvées et sérieuses.</p> <p>Après une évaluation des besoins de prestations avec les personnes "physiques" à leur domicile, les Entrepreneurs Sociaux proposent de les accompagner et de les aider à déterminer sous quelle forme et avec quels professionnels, prestataires ou indépendants, elles peuvent être effectuées, dans une notion de choix de services personnalisés, sur mesure et à la carte.</p> <p>Notre proposition de missions à domicile répond au cas de figure du dirigeant qui a des ouvriers qui ne peuvent plus soutenir leur charge de travail imposée sur un temps plein, dans le rythme des gros chantiers "entreprises". Sur une mise à disposition des personnels touchés par l’usure professionnelle, sans perte de pouvoir d’achat, nous proposons de diminuer les heures de travail dans la cadence imposée, et de compenser les heures restantes sur des missions moins pénibles, et ce, de façon à fédérer de nouvelles motivations.</p> <p>Synthèse des prestations proposées par nos Entrepreneurs Sociaux aux personnes ‟morales” partenaires du secteur du Bâtiment :</p> <p>  <strong>§  </strong>Missionnés pour répondre aux besoins des particuliers, ils apportent les marchés de travaux à nos partenaires aux intérêts communs, dans le respect des motivations des techniciens en usure professionnelle. Ils appréhendent les effectifs actifs restants dans l’entreprise.</p> <p>  <strong>§</strong>  Professionnels expérimentés en management, RH et formation, ils compensent l’absence d’un service RH dans les TPE-PME. Ils apportent des conseils personnalisés face à la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprise) et la GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences). Ils participent à la formation des salariés devant l’évolution des représentations sur le monde du travail.</p> <p>      </p> <p><strong>2. « Face aux salariés techniciens d’une entreprise, comment se positionnent vos Entrepreneurs Sociaux techniciens hébergés au sein de vos CAE </strong><strong>(Coopérative d‘Activités et d’Emplois) ? » </strong></p> <p>Un Entrepreneur Social technicien, qui œuvre sous le statut d’une CAE spécialisée dans le secteur du Bâtiment, est salarié. Il possède des compétences qui lui permettent d’œuvrer en toute autonomie. C’est un concurrent de l’entreprise sur son champ technique de compétences. Cela au même titre que tous les salariés en entreprise qui interviennent sur la même branche d’activités. Cependant, il peut ne pas pouvoir répondre à toutes les demandes des usagers à leur domicile où seule une entreprise peut intervenir.  </p> <p>Dans le secteur rénovation du Bâtiment, "Oui Ensemble" n’a ni technicien, ni coordinateur de travaux intervenant sur le terrain sous son statut. Ce sont nos PIC (Partenaires aux Intérêts Communs) qui interviennent et qui assurent les matériels et la protection des techniciens opérationnels.</p> <p>  <strong>§</strong>  Pour les travaux de rénovation, ils sont : des techniciens entreprises, ou des maîtres d’œuvre, ou des entrepreneurs salariés de CAE (Coopérative d‘Activités et d’Emplois), etc. ...</p> <p>  <strong>§</strong>  Pour les travaux de ‟Petits bricolages” classés dans les SAP (Services à la personne), auxquels se greffent d’autres services avec des compétences transférables, ils sont : des techniciens entreprises recrutés sous procédure CESU par l’employeur personne ‟physique” pour toute la période de la mission à effectuer, ou des entrepreneurs salariés de CAE (Coopérative d‘Activités et d’Emplois), etc. …</p> <p>L’Entrepreneur Social peut assumer des missions techniques dans son domaine d’expertise. Dans ce cas de figure, il les effectue ponctuellement, sous le statut salarié dans une entreprise en PİC (Partenariat d’Intérêts Communs), ou sous CESU (Chèque Emploi Service Universel) chez un particulier.             </p> <p> </p> <p><strong>3. « Vos Entrepreneurs Sociaux salariés dans vos CAE ne risquent-ils pas d’influencer les salariés de vos entreprises partenaires ? » </strong></p> <p>Une personne ne devient pas Entrepreneur salarié sous influence, mais parce qu’elle en a le profil, les compétences et la motivation :</p> <p>  <strong>§</strong>  Si un salarié répond au profil de personnes qui s’épanouissent dans le cadre sécurisant du salariat classique, il ne se tournera pas vers l’entrepreneuriat salarié.</p> <p>  <strong>§</strong>  Si un salarié s’interroge sur ce statut, il est possible que dans la GPEC de son entreprise, en fonction des contraintes de l’environnement et des choix stratégiques adoptés, ce qui lui est offert ne réponde plus à ses attentes ? Il est alors préférable de lui laisser le choix de sa carrière pour préserver la motivation du reste de l’équipe.    <strong>                                                                    </strong></p> <p><strong>                                                                                  </strong></p> <p><strong>4. « Comment sélectionnez-vous vos techniciens Seniors de plus de 45 ans ? »</strong></p> <p>Fédérés sur une cause commune, les Usagers-Clients, personnes "physiques" et personnes "morales" en PİC (Partenariat d’Intérêts Communs), collaborent avec nos Entrepreneurs Sociaux pour soutenir un réseau de compétences sur des valeurs communes de confiance réciproque.</p> <p>Nous constituons un vivier de professionnels avec des compétences transversales entre tous les métiers au domicile des particuliers et ceux en entreprise, afin de répondre de manière personnalisée, sur mesure et à la carte, aux besoins de nos Usagers-Clients.</p> <p>Nous collaborons dans une démarche qualité avec des ressources Seniors aux compétences validées et aptes à travailler, en prenant en compte le paramètre de l’usure professionnelle évaluée avant le stade du handicap. Nos techniciens Seniors sont issus :</p> <p>  <strong>§</strong>  Soit d’une entreprise en PIC, dans une relation de confiance inscrite dans la durée, et qui n’a aucun intérêt à proposer des ressources incompétentes.</p> <p>  <strong>§</strong>  Soit du Pôle Emploi si, au moment du besoin, aucune autre ressource n’est disponible dans le réseau. Dans ce cas-là, l’entreprise fait un CDD pour le motif d’un surcroît temporaire de travail en relation avec la mission que nous apportons. En amont, ledit candidat aura été évalué par une des entreprises en partenariat, dans la procédure de la PMSMP (Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel).</p> <p> </p> <p><strong>5. « Comment répondez-vous aux exigences qualitatives des marchés ? » </strong></p> <p>Au même titre que pour toutes les entreprises, l’Usager-Client nous évalue sur des critères qualitatifs et dans le respect des dates butoirs de livraison des marchés négociés.</p> <p>Cependant, un client qui conclut un contrat avec "Oui Ensemble" le fait en connaissant la cause portée face au vieillissement des actifs. Une tolérance lui est demandée en cas de problèmes de santé imprévisibles d’une ressource professionnelle, remplacée ou non suivant le nombre de jours en absence, et qui entraînera un léger retard dans la date butoir du marché validé en amont. </p> <p><img alt="11-1557254322" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/592515/11-1557254322.jpeg"></p>
Thursday, May 02, 2019

Bravo à tous !

<strong>Nous avons réussi notre première récolte de 5 000€.</strong> <p> </p> Le 1er mai, jour de la fête du Travail qui célèbre les réalisations des travailleurs. Un beau clin d’œil pour un projet qui propose de « Travailler autrement, pour vivre dignement et vieillir sereinement » ! <p> </p> <strong>Un grand remerciement à tous nos donateurs ainsi qu’à tous nos soutiens directs et indirects pour cette première étape ! </strong> <img alt="3-1556780854" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/590994/3-1556780854.jpeg"> <strong>Nous avons dorénavant les moyens de concevoir la <em>phase 1</em> de notre </strong><strong>plateforme informatique RH organisationnelle : </strong>la mise en place d’un site Web « vitrine » pour communiquer le projet auprès de toutes les parties prenantes et les fédérer. La création de ce simple site internet, avec quelques dizaines de pages informatives, va permettre de comprendre le projet et de s’y projeter. Il sera un support des annonces d’actualité, et le point de départ d’une interaction avec l’écosystème. <p> </p> <strong>Nous décidons de continuer à nous mobiliser afin de récolter suffisamment de fonds pour concevoir la <em>phase 2</em> de notre plateforme informatique RH organisationnelle !  </strong> <p> </p> <p><img alt="2-1556781029" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/590995/2-1556781029.jpeg"> <strong>Cela nous permettrait de mettre en place un site web "Portail communautaire" </strong>afin d’organiser la communauté des acteurs qui portent la démarche "Oui Ensemble" <em>(les partenaires, les membres entrepreneurs bénévoles et rémunérés, les financeurs, les influenceurs, etc….).</em> Ce sera un site plus complexe avec la gestion de comptes personnels par profil. Il donnera des droits d’accès à des documents et des informations spécifiques, des forums de discussions et d’échanges, des mécanismes de notifications, etc. …</p> <p><img alt="38-1556781117" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/590996/38-1556781117.jpeg"></p>
Wednesday, May 01, 2019

Réponse 9 suite commentaire reçu

<p><strong><em>« Comment pouvez-vous fédérer afin de lutter contre le réchauffement climatique en encourageant à satisfaire les besoins humains ? » </em></strong></p> <p>L'équilibre de notre écosystème est tributaire des volontés et des motivations de chacun qui décide des actions à mettre en place. Nous nous positionnons sur le versant optimiste, en acceptant d’évoluer dans nos mentalités et nos certitudes, car l’interdépendance de notre évolution, devenue mondiale, ne peut s’aborder qu’autour d’une unité humaine.</p> <p>Réveiller le "pouvoir-faire", en encourageant à satisfaire les besoins humains à partir des réalités de chacun, est le cheminement que nous avons choisi pour inciter le plus grand nombre à devenir écoresponsable.</p> <p>En effet, chacun a une raison d’être dans notre écosystème. La démarche collective part du principe que nous sommes tous des êtres humains influençant notre planète. Il n’est pas possible d’aborder les catastrophes environnementales, avec leurs multiples effets sur les êtres vivants, sans prendre conscience qu’elles sont la résultante de notre recherche égoïste de confort et de profit allant jusqu’à des comportements consuméristes irresponsables et non respectueux sur les territoires.</p> <p><img alt="6-1556719279" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/590827/6-1556719279.jpeg"></p> <p>Le sens donné à la vie est un moteur qui favorise la créativité, qualité importante de façon à repenser nos sociétés. L’humain, à l’écoute de ses émotions, de ses envies et de ses besoins, joue l’essentiel de sa vie dans ses relations aux autres. Nous incluons une dimension de reconnaissance pour se construire avec l’expérience de l’amour partagé basé sur la confiance en soi, la reconnaissance de la dignité qui fonde le respect de soi, et la capacité à s’estimer soi-même. De plus, il est apparu un besoin d’éternité ou de temps qui questionne, car il peut être considéré en contradiction avec le devenir de la planète et son réchauffement climatique.</p> <p>En conséquence, nous abordons la problématique environnementale par le volet de l’éducation pédagogique afin de sensibiliser et préparer nos concitoyens à revisiter leurs modes de vie vers le durable. Nous encourageons à satisfaire les besoins humains avec des conditions qui favorisent les "savoir-faire", les "vouloir-faire", et les "pouvoir faire" responsables.</p> <p> </p> <p><img alt="Tableau_1_besions_humains_diminu_-1556718432" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/590820/Tableau_1_BESIONS_HUMAINS_diminu_-1556718432.png"></p> <p> </p> <p><img alt="Tableau_2_besoins_humains_diminu_-1556718501" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/590821/Tableau_2_BESOINS_HUMAINS_diminu_-1556718501.png"></p>
Friday, April 26, 2019

Réponse 8 suite commentaire reçu

<p><a><strong><em>« Je trouve votre politique des RH intéressante. Par contre, qui va exactement en bénéficier ? Quels sont les activités ou les prestations de service que vous allez proposer ? »</em></strong></a></p> <p><strong>Le premier tableau synthétise nos activités RH et leurs publics-cibles. </strong>A l’image de notre esprit solidaire communautaire, celles-ci sont orchestrées sur des relations humaines avec des valeurs et des intérêts communs, afin de lutter contre la précarisation surnommée "ubérisation" en « Travaillant autrement, pour vivre dignement et vieillir sereinement ».  </p> <p><strong>Les 2 tableaux suivants synthétisent les prestations de services proposées par nos Entrepreneurs Sociaux. </strong>De façon à respecter les textes de loi, nous avons budgété le lancement de nos 3 premiers Pôles d’Activités en les abritant dans 2 CAE (Coopératives d’Activités et d’Emplois) distinctes.</p> Tableau CAE SAMAD (Coopératives d’Activités et d’Emplois pour le pôle d’activités "Services d’Accompagnement pour le Maintien de l’Autonomie à Domicile"). Tableau CAE MSG (Coopératives d’Activités et d’Emplois "Multi Services Généralistes" pour les pôles d’activités "Un choix de prestations à domicile" et "Services de rénovation du Bâti"). <p> </p> <p><img alt="4-_synth_se_actvit_s_oe-1549538250" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/569561/4-_Synth_se_actvit_s_OE-1549538250.jpg"></p> <p> </p> <p> </p> <p><img alt="Kkbb_24-1551532417" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/574945/KKBB_24-1551532417.png"></p> <p> </p> <p><img alt="Kkbb_25-1551532446" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/574946/KKBB_25-1551532446.png"></p>
Wednesday, April 24, 2019

Réponse 7 suite commentaire reçu

<p> </p> <p><strong><em>" Un projet à priori utile et dans l'air du temps, avec de bonnes valeurs. Cependant, j'aimerais comprendre ce que vous entendez par modèle économique responsabilisant, et en quoi votre RH est novatrice ? "</em></strong></p> <p>Il nous est difficile de répondre en quelques mots à votre question. En effet, notre RH cimente notre projet global avec ses actions locales et territoriales. Elle est le cœur de notre action qui a pour ambition de « Travailler autrement, pour vivre dignement et vieillir sereinement », en redonnant du sens et de la valeur au maintien en activité.</p> <p>Ci-dessous, en lecture à la carte, des tableaux synthétisant le projet "Oui Ensemble" et les moyens utilisés pour atteindre notre but, avec notre vision RH au sein d’un modèle économique responsabilisant.     </p> <p>La plateforme SİRH organisationnelle va nous permettre de faire vivre notre action de développement solidaire, en appuyant tous les intervenants Entrepreneurs Sociaux dans leurs démarches au quotidien, et ce, afin de répondre à une économie de la demande personnalisée, sur mesure et à la carte.  C’est pour ce besoin que nous venons vers vous avec notre requête citoyenne de financement participatif.</p> <p><img alt="Tableau_1_rh_24-04-19jpeg-1556135572" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/589286/Tableau_1_RH_24-04-19jpeg-1556135572.jpg"></p> <p><img alt="Tableau_2_rh_24-04-19jpeg-1556135620" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/589287/Tableau_2_RH_24-04-19jpeg-1556135620.jpg"> <img alt="Tableau_3_rh_24-04-19jpeg-1556135658" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/589288/Tableau_3_RH_24-04-19jpeg-1556135658.jpg"> <img alt="Tableau_4_rh_24-04-19jpeg-1556135690" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/589289/Tableau_4_RH_24-04-19jpeg-1556135690.jpg"></p>
Saturday, April 20, 2019

Un bon Week-End de Pâques !

<p><strong><em>« La qualité des informations données sur le site Kiss Kiss Bang Bang m'a permis de bien comprendre votre projet. C'est une belle idée que d'agir pour que notre société puisse vieillir plus sereinement face aux défis qui sont les siens. Vous pouvez compter sur moi pour faire circuler votre projet parmi mon entourage. »</em></strong> Nous vous remercions pour vos encouragements qui nous réconfortent et pour votre soutien en diffusant autour de vous notre projet.</p> <p><strong>D’autant plus que le Week-End s’annonce avec une deuxième bonne nouvelle.  Nous avons atteint 55% de notre cagnotte et il ne nous reste plus que 2241€ à récolter pour monter sur la première marche du "podium" !</strong></p> <p><strong>Un grand merci à tous nos donateurs et à tous nos soutiens qui agissent dans l'ombre directement ou indirectement. Ce que vous faites pour OUI ENSEMBLE nous motive à persévérer et à rester positifs !</strong></p> <p><strong>Nous vous souhaitons un bon Week-End de Pâques.</strong></p> <p><strong><em>L’équipe pionnière "Oui Ensemble"</em></strong></p>
Friday, April 19, 2019

Réponse 6 suite commentaire reçu

<p><strong><em>« Vous voulez faire travailler les vieux ? Vous ne pensez pas qu’on a déjà assez travaillé et qu’on mérite notre retraite ? J’aimerais bien savoir ce que vous pensez des millions que les riches donnent pour réparer une cathédrale alors que nous, les retraités, nous ne pouvons pas payer nos factures pour vivre ! »</em></strong></p> <p>Certains d’entre nous connaissons, ou avons connu, les situations de précarité. Sans savoir toujours faire face aux peurs qui nous envahissent…, à celles de se retrouver un jour dans la rue…, à celles de ne plus pouvoir subvenir aux besoins de ses enfants…, avec, suivant l’environnement familial, des incompréhensions suivies de jugements de valeur très difficile à vivre, et qui nous entraînent encore plus vers le bas. Votre réaction nous apparaît donc compréhensible.</p> <p>Cependant, nous tenons à vous préciser que notre projet n’impose rien à personne.</p> <p>Nous avons architecturé une organisation qui part du respect de l’individualité et celui de l’ouverture aux autres. Nous proposons, entre autres, une réponse aux personnes seniors <em>(classées par Pôle Emploi "risque d’exclusion" à partir de 45 ans), </em>et aux retraités qui le souhaitent librement de nous rejoindre car, l’isolement et le manque d’activités favorisent la perte d’autonomie.</p> <p>D’autant plus que le vieillissement des populations, avec l’allongement de l’espérance de vie, est un phénomène mondial. Il entraîne une augmentation des populations avec des bouleversements sociaux, économiques et climatiques, qui vont inévitablement métamorphoser le visage de nos sociétés. Nous pensons que lutter contre, est un combat perdu d’avance.</p> <p>Les dérèglements que nous subissons dans tous les domaines sous-tendent des problématiques à venir. Or, nous n’avons pas de modèle en référence devant des changements aussi rapides d’évolution et de mutation, et aucun scénario ne remet en cause le vieillissement mondial des populations en dehors de catastrophes humanitaires imprévisibles.</p> <p>Rien qu’en France, d’ici à 2050, les 60 ans et plus représenteront 22 millions d’habitants, dont 11 millions de 75 ans et plus. Une nouvelle étape de vie est possible après 60 ans, durant 30 à 40 ans et plus, pour 30% de la population. En parallèle, la population active ne représente que 43% de la population française, avec plus de 4% de chômage. <em>(Source INSEE au 1er janvier 2016-Commission Européenne)</em></p> <p>Comment 43% de la population active va-t-elle faire pour financer la retraite de 30% de la population ? La réponse ne nous appartient pas.</p> <p><strong>Vous nous demandez ce que l’on pense des millions donnés pour reconstruire la Cathédrale de Notre Dame de Paris ?</strong></p> <p>L’élan international de compassion face à cet accident est un signe de respect face à notre pays, avec son identité, son histoire, sa culture. Le secteur touristique, avec ses retombées économiques directes et indirectes, crée un grand nombre d’emplois. De plus, les fonds vont également servir à développer les formations d’artisans dans les métiers du patrimoine et qui seront suivies d’un retour ou maintien en emploi. Tous ces millions vont donc participer au développement du pays.</p> <p>Il est évident que nous entendons aussi qu’il est difficile de comprendre et d’accepter la diminution des dons pour les personnes dans une situation de précarité qui ne peuvent plus payer leurs factures. Là encore, la réponse ne nous appartient pas.</p> <p>Par contre, le virage sociétal que nous vivons ne nous permet plus de fonctionner comme nous l’avons fait jusqu’à aujourd’hui, et nous avons décidé d’affronter les difficultés en agissant plutôt qu’en subissant. C’est tout l’objet de notre projet sociétal OUI ENSEMBLE.</p>
Monday, April 15, 2019

Réponse 4 suite commentaire reçu

<p><strong><em> « J’ai pris le temps de lire votre projet. Serait-ce possible d’avoir des exemples concrets, d’avoir la mise en pratique de votre action sur un territoire local, une description détaillée sur qui fait quoi et comment, avec son organisation financière et juridique ? Je vous remercie par avance. »</em></strong></p> <p> </p> <p>Ce tableau synthétise les interventions de nos équipes d’entrepreneurs sociaux opérationnels sur un territoire local, au sein des 3 premiers pôles d’activités.</p> <p><img alt="Ouiensemble_questions-r_ponses_15-04-19_tableau1-1555316127" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/586667/OuiEnsemble_Questions-R_ponses_15-04-19_tableau1-1555316127.png"></p> <p><strong>Au-delà des modalités d’intervention, c’est notre cheminement, face à la précarité et à la destruction continue de nos écosystèmes, qui nous a amenés à concevoir notre action </strong><strong>pour l’avenir de nos enfants, petits-enfants et des générations à venir :</strong> Une réflexion sur l’équilibre de notre écosystème, qui est tributaire des volontés de chacun, afin de mettre en place des actions dans une évolution devenue mondiale. // Un questionnement sur les moyens qui permettraient d’appréhender ce qui va arriver d’ici à 30 ans, face au manque de visibilité sur l’avenir, ou sous l’emprise de peurs et de colères sociales, ou dans des besoins non satisfaits au présent. <strong>// U</strong>ne prise de recul devant une société devenue individualiste avec des violences en tous genres. </p> <p> </p> <p><strong>En conséquence, sur la condition de valeurs et d’intérêts communs, nous avons choisi d’agir en vision préventive, en mettant "l’humain" en lien entre tous les sujets de société qui posent problème.</strong></p> <p><img alt="Ouiensemble-questions-r_ponses-15-04-19-tableau2-1555316396" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/586668/OuiEnsemble-Questions-R_ponses-15-04-19-tableau2-1555316396.png"></p> <p> </p> <p><strong>Trois cas d’exemples pour illustrer des "talents" que nos entrepreneurs sociaux peuvent accompagner dans le respect des besoins personnalisés, et ce, afin de soutenir les pouvoirs d’achat grâce à un réseau motivé autour d’un but commun.</strong></p> <p> </p> <p><strong>CAS 1- </strong>Nous avons rencontré Hervé domicilié en zone rurale. Il aime réparer les machines à laver. Son talent technique est tel que ses clients satisfaits n’ont plus besoin de lui. Seul, il n’a pas su gérer le développement de son service pour en vivre et il a dû abandonner sa passion pour reprendre le chemin de l’usine. Aujourd’hui, nous devons lutter contre les excès de notre société consumériste en nous obligeant à changer nos comportements et à développer des solutions durables. Ce monsieur avait développé une activité qui, hormis de le passionner, était utile à notre vie en collectivité. Or, il a été contraint de l’abandonner.</p> <p> </p> <p><strong>CAS 2-</strong> Nous sommes heureux d’avoir des talents artistiques qui nous permettent de nous ressourcer et de nous distraire sur nos territoires. Cependant, nous aimons négocier leur valeur marchande à tel point que beaucoup de ces talents sont pris en otage. Ils n’ont pas d’autre choix que de se produire dans des circuits illégaux pour survivre, une spirale infernale qui les condamnent à rester dans l’ombre. Or, tout le monde s’accorde à dire qu’il faut lutter contre la précarité et l’isolement.</p> <p> </p> <p><strong>CAS 3-</strong> Catherine, avec des compétences de secrétariat, a eu hâte de prendre sa retraite car elle se sentait épuisée et démotivée dans le cadre de son entreprise. Après un temps pour profiter de sa liberté, elle a voulu reprendre une activité bénévole pour lutter contre son isolement. Puis, rapidement, elle a éprouvé le besoin de trouver une activité rémunérée à temps partiel pour compléter sa retraite. Ses tentatives pour rejoindre des associations afin de décrocher des missions adaptées à ses compétences administratives ont échouées.</p> <p> </p> <p><strong>Dans un statut de travailleur indépendant en PİC (Partenariat d’İntérêts Communs), ces trois personnes ont un profil pour intégrer notre réseau, entre autres, pour bénéficier de ce qu’on appelle un « apport d’affaires ». </strong></p>
Thursday, April 11, 2019

Tous nos remerciements

<p><strong>Nous tenons à remercier nos donateurs pour la confiance que vous nous témoignez…  </strong></p> <p><strong><em>L’équipe pionnière "Oui Ensemble"</em></strong></p>
Thursday, April 11, 2019

Réponse 3 suite commentaire reçu

<p><strong><em>« Je suis allée sur votre site et j’ai lu votre projet. Il couvre tellement de domaines que j'avoue ne pas avoir tout compris. Je suis retraitée avec une activité de bénévole autour de l'emploi. J’aimerais échanger avec quelqu’un de votre équipe sur votre action. »</em></strong></p> <p>De façon à lutter contre la précarité et la perte d’autonomie, entendue au sens large du terme, nous avons pensé le maintien en activité adapté à chaque étape de la vie.</p> <p>Face aux évolutions sociétales et leurs conséquences, il nous est apparu logique d’inclure dans notre démarche les 3 transitions sociétales (économique, démographique et numérique), qui imposent une évolution des modes de vie et des représentations sur le monde du travail.</p> <p>De plus, nous avons fait le choix d’intégrer la maîtrise de notre outil de travail proposé avec la logique financière responsable, de façon à ce qu’en toute autonomie, chacun puisse gérer ses revenus en fonction de ses besoins.</p> <p>Pour sécuriser les revenus, en partant d’une vision "terrain" et dans le respect des textes de loi, afin de soutenir le maintien en activité nous avons décloisonné des compétences clés entre plusieurs secteurs d’activités. Puis ces compétences ont été articulées entre plusieurs groupements d’activités. Le tout est proposé au sein d’un maillage d’acteurs économiques publics et privés sous tous statuts juridiques.</p> <p>Cela a abouti à la proposition d’un modèle économique que nous reconnaissons difficile à comprendre au premier abord, mais c’est à ce prix que nous pouvons atteindre notre but dans un monde qui est devenu complexe.</p> <p>Etant à l’écoute de tous, nous finalisons une version présentation projet simplifiée, et nous vous informerons de sa mise en ligne.</p> <p>Dès que cela nous sera possible, nous serons heureux d’échanger avec vous et de vous accueillir parmi nous. Si besoin n’hésitez pas à revenir vers nous.</p>
Thursday, April 11, 2019

Réponse 2 suite commentaire reçu

<p><strong><em>« J’ai visionné votre vidéo sur YouTube. Une très belle intention mais pas très réaliste. Qui peut prétendre résoudre, au sein d’un même projet, tous les sujets de société que vous avez listés et qui n’ont aucun lien entre eux ?  </em></strong><strong><em>(Changement climatique/ Chômage des seniors/ Chômage des jeunes/ Rupture intergénérationnelle/ Burnout/ Maltraitance/ Précarité/ Isolement/ Vieillissement/ Maintien à domicile) ».</em></strong></p> <p>Nous vous remercions de votre remarque très pertinente. En effet, il serait présomptueux de notre part d’affirmer que nous avons trouvé des solutions sur tous les sujets de société listés !</p> <p>Le vieillissement des populations, avec l’allongement de l’espérance de vie, est un phénomène mondial. Il entraîne une augmentation des populations avec des bouleversements sociaux, économiques et climatiques, qui vont inévitablement métamorphoser le visage de nos sociétés.</p> <p>Face à cette conjoncture sociétale, nous pensons qu’il est nécessaire de faire évoluer nos modes de vie et nos représentations sur le monde du travail, de façon à lutter contre la précarité et la destruction continue des écosystèmes.</p> <p>"Oui Ensemble" ne « répare » pas les sujets de société listés avec une solution miracle pour chaque problématique.</p> <p>Nous agissons en vision préventive, en mettant "l’humain" en lien entre tous ces sujets, car en chacun d’eux, il y a des êtres humains en souffrance, de tous âges et de toutes origines, ethniques et sociales.</p> <p>Appréhender un projet par l’humain impose de respecter un grand nombre de tempéraments, avec les divers types de caractéristiques qui fondent les personnalités, sans oublier le capital génétique qui se nourrit au sein d’un collectif. Notre fil conducteur part du terrain, ancré sur le respect de l’individualité et celui de l’ouverture aux autres.</p> <p>L’action est conçue avec, en cœur de cible, le maintien en activité adapté à chaque étape de la vie, afin de lutter contre la précarité et l’isolement.</p> <p>À partir des besoins humains individualisés au sein d’un collectif, nous donnons la possibilité de piloter sa vie en toute autonomie et en toute responsabilité. Chacun choisit son style de vie pour concourir au maintien de son équilibre et de sa bonne santé, avec, comme but commun, vivre dignement et vieillir sereinement.</p> <p>Nous sécurisons, soutenons, accompagnons, formons, … en évoluant en équipe avec les acteurs économiques porteurs de projets de développement durable, sur la condition de valeurs et d’intérêts communs.</p> <p>La mécanique de l’action et sa mise en œuvre sont résumées sur le site. Face à la complexité de notre concept, nous restons à l’écoute afin de répondre à tous les questionnements.</p> <p> </p>
Thursday, April 11, 2019

Réponse 1 suite commentaire reçu

<p><strong><em> « J’ai pris le temps de lire le contenu de votre projet. Je trouve l’ensemble très humain, généreux et réaliste, au vu de l’évolution de nos sociétés. Cependant, je dois le relire afin de tout intégrer car il y a beaucoup de choses, et certaines, les plus techniques, ne sont pas évidentes pour moi, je vous l’avoue ! En attendant, je vous soutiens car il serait bien qu’une telle démarche aboutisse. Bon courage à vous. » </em></strong></p> <p>Un grand merci car cela nous encourage à persévérer ! Nous avons conscience qu’il n’est pas simple de comprendre notre projet qui traite plusieurs sujets de société de façon globale. Il est vrai qu’il impose une prise de recul après sa lecture, et une relecture pour se l’approprier. Cela demande à avoir du temps devant soi alors que nous sommes dans un monde qui fonctionne en accéléré, dans l’urgence et le manque de temps ! Sachez que grâce aux retours de nos visiteurs, enrichis de remarques constructives, nous restons réactifs pour améliorer notre communication…</p>