Pensez à votre futur, pensez permaculture !

Large_kisskiss_fond_nouveau_palier-1522666846

Présentation détaillée du projet

L'équipe de Paï-Naï, c'est nous ! 7 étudiants motivés par la thématique du développement durable, qui souhaitons apprendre des façons concrètes de l'appliquer.

 

1 projet, 2 objectifs :

- Aider au développement d'une ferme en permaculture thaïlandaise,
- Nous former aux méthodes de permaculture cet été, dans cette même ferme.

 

Nous pensons que la permaculture peut représenter une solution efficace pour remplacer le modèle d'agriculture intensive.

 

Tous les dons sont à 66% déductibles des impôts ! (pour ceux qui payent l'impôt sur le revenu) C'est grâce à l'association René Sens, reconnue d'intérêt général, que la déductibilité est possible.

 

 

PAI-NAI, QUEL EST LE PRINCIPE ?

 

Alarmés par la NON-PERENNITÉ, voire la DANGEROSITÉ des systèmes de production agricole qui sont majoritaires aujourd’hui, et révoltés  par l'absence de prise en compte de leurs conséquences, nous sommes 7 étudiants qui recherchons des alternatives durables et efficaces.

L’association RenéSens, au sein du Campus René Cassin (Lyon), a lancé il y a quelques années le projet Pai-Nai. Il s’agit de découvrir ce qu’est la permaculture en Thailande tout en aidant un agriculteur en permaculture local : Sandot Sukkaew, à développer sa ferme.

Le voici, avec son fils !

 

La ferme Sahainan se situe au village de Paï, au Nord de la Thaïlande, près de la frontière du Laos (province de Nan). C'est historiquement une région très boisée, dont l'agriculture est également forte.

Cette année, nous reprenons le flambeau ! Sandot a constaté un besoin important pour sa ferme. Actuellement, la route qui le relie à la ville voisine, Thungchang, est en terre, et devient impraticable en saison des pluies. Comme elle dure de juin à octobre, c'est une part importante de rendements potentiels qui lui est amputée. Il souhaite donc installer une route bétonnée lui permettant d’acheminer ses produits plus sûrement et facilement.

 

En échange ? Nous nous rendons sur place, et cet agriculteur nous apprendra les bases de la permaculture, qui nous semble être une solution possible face à la monoculture majoritaire en France aujourd’hui et qui détruit nos sols en les rendant de moins en moins fertiles, et toujours plus dépendants d'engrais chimiques.

 

Face à notre monoculture et nos pesticides, il est temps d'ouvrir les yeux, et d'agir. En effet, celle-ci, dangereuse pour l’environnement et la biodiversité, l’est aussi pour notre santé ! La permaculture, en plus de présenter des avantages environnementaux et sanitaires, est très efficace.

 

Un exemple concret et convaincant:

 

La ferme du Bec Hellouin située en Haute-Normandie est un lieu reconnu où est pratiqué la permaculture. La ferme ne représente qu’un hectare mais, à superficie égale par rapport à une culture conventionnelle, la production est 10 fois plus importante que dans les cultures conventionnelles !

 

En apprenant sur le terrain les méthodes de permaculture, nous souhaitons nous former au plus proche, afin d'être en mesure de servir d'ambassadeurs à cette technique agricole. Certains d'entre nous envisagent d'en faire naître un projet professionnel, après nos études.

 

Enfin, nous espérons sensibiliser autant que possible sur ce sujet à notre retour. Nous voulons par exemple présenter ce projet à de futurs étudiants, pour qu'ils puissent s'aider de notre expérience pour faire leur propre projet, dans un but similaire : faire connaître la permaculture et devenir capable de l'utiliser concrètement.  

 

 

NOTRE EQUIPE

 

 

SKOUPOV Vassilina : Gestion administrative
SIMAND Marie : Communication externe
ROCA Bastien : Gestion du budget et relations avec Sandot
HO Vi : Relations associatives
METRAL Clara : Organisation
OBOUSSIER Cassandra et PELLET Romain : Aide logistique

 

Nous faisons tous partie de l’École Supérieure de Commerce et de Développement 3A (Afrique-Asie-Amérique), située dans le 9e arrondissement de Lyon. 

À quoi servira la collecte ?

 

 

 

 

Sandot a besoin, pour construire la route bétonnée, de 175 000 bahts, soit environ 4 500€. C’est une somme considérable, qui est difficile à rassembler pour lui ! Actuellement, il est bloqué : s’il devait s’en occuper seul, il aurait un emprunt lourd sur une assez longue période. Nous souhaitons participer au financement de cette route au minimum à hauteur de 1 300€ (50 000 bahts), pour réduire et faciliter cet emprunt. Mais ce n’est que moins d’un tiers du prix total. C’est pour cela que nous avons besoin de votre aide ! Si vous nous permettez de dépasser l’objectif de cette collecte, nous pourrons augmenter le financement de la route. Nous aimerions également réduire légèrement les apports que nous faisons, car étant étudiants cela représente une charge assez lourde.

 

En parallèle de ce crowdfunding, nous menons diverses actions pour nous financer, comme des ventes de lunchbox thaïlandaises, de crêpes, de gâteaux et de bracelets, toujours réalisés par nos soins. Nous avons au total 3100€, pour l'instant !

Les fonds rassemblés sont conservés par l'association René Sens, qui a accepté de les héberger pour nous. 

La logistique comprend les billets d’avion et de bus pour nous rendre sur place, et le prix du logement et des repas que nous paierons à Sandot.

Si vous souhaitez davantage d'informations, n'hésitez pas à nous contacter par mail à l'adresse suivante : painai.thailande@gmail.com.
Vous pouvez également nous suivre sur la page Facebook de René Sens : https://www.facebook.com/renesenssais/
Et pour voir à quoi ressemble cette ferme, voici son site : http://www.sahainan.com/


Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour ce beau projet ! J'espère que vous réaliserez de belles choses....
Thumb_default
Tous mes vœux de réussite, très cher Bastien! Je t'embrasse, Aïda
Thumb_default
Vous y êtes presque ! Ne lâchez rien et profitez bien de ce magnifique projet et de votre voyage en général ;) !