Proget Gramsci

« Allez, sans nostalgie et sans honte, l’espace d’un instant : SOYEZ RÉALISTES, DEMANDEZ L’IMPOSSIBLE »

Visuel du projet Proget Gramsci
Échoué
0
Contributeur
11/05/2019
Date de fin
0 €
Sur 2 650 €
0 %

Proget Gramsci

PARTICIPEZ à PROGETTO GRAMSCI 

 

 pourquoi et comment?

Nous sommes la compagnie ULTIMA CHAMADA et sommes en train de réaliser 5 épisodes de notre web serie intitulée PROGETTO GRAMSCI

Après avoir crée puis joué en tournée le texte de Frédéric Lordon: D’un retournement, l’autre, pendant cinq ans, les soubresauts d’une Europe en doute sur fond de crises structurelles (Grèce, Irlande, Espagne, Brexit...) nous ont donné envie de lire les écrits d’Antonio Gramsci, si souvent cité (Le pessimisme de l’intelligence, L’hégémonie culturelle, Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres...) mais dont le parcours et la pensée restent très peu connus.

Son parcours ? Une leçon de courage et de détermination inflexible alliée à une production intellectuelle hors-normes, malgré son emprisonnement pendant onze ans dont il ne sortira que pour mourir quelques jours plus tard en avril 1937. 

Ses écrits ? De sa Correspondance à ses Cahiers de prison, un foisonnement de propositions, réflexions de tous ordres sur à peu près tous les sujets (religion, économie, théâtre, famille, agriculture ...)  pour le cofondateur du parti communiste italien en 1921,

 L’idée, la mise en forme ? Ike Delyon, un jeune metteur en scène branché et passionné a réuni, grâce aux soutiens financiers d’un théâtre et d’une collectivité, une actrice  et deux acteurs - Federica, Claude et Michel - pour faire entendre les fondamentaux gramsciens.  Mais le premier jour  des répétitions Ike ne se présente pas et  ne donne aucun signe de vie  à ses comédiens. Les événements vont se précipiter car, échaudée par de précédentes déconvenues avec des équipes de création, la directrice du théâtre menace de se retirer du projet si une solution n’est pas rapidement trouvée pour pallier l’absence du metteur en scène. L’annulation de ce spectacle est, pour diverses raisons une catastrophe pour nos trois protagonistes. Dans l’urgence, une succession de metteurs en scène vont défiler pour tenter le pari fou de permettre à cette œuvre ambitieuse - la vie et la pensée d’Antonio Gramsci  - d’être créée, en 23 jours... Miné par des relations rapidement conflictuelles, cet attelage bancal pourra-t-il arriver au soir de la première ou finira-t-il par une de ces réjouissantes implosions dont le monde du spectacle a le secret ?

Tel est le pitch de cette entreprise que nous allons construire avec gourmandise, séquence après séquence, à l’aide de ce formidable outil qu’est l’improvisation. Jeux de l’imaginaire individuel et collectif qui se nourriront de la lecture de l’ensemble de l'œuvre d’Antonio Gramsci ,  des auteurs qu’il cite dans ses écrits (de Marx à Pirandello en passant par Machiavel) ainsi que  de la matière inépuisable de l’actualité économique, politique et sociale qui nous entoure. 

Résumé des épisodes: 

Episode 1

Quand Ike Delyon, un jeune metteur en scène prometteur, est aux abonnés absents le premier jour des répétitions et que les trois comédiens engagés – Federica,actrice sur le retour que plus personne n'engage , Claude ,ancien pensionnaire de la Comédie Française, dépressif car il en a été viré   et Michel ,médecin à la retraite qui adore le  théâtre mais n'en a jamais fait- ont placé beaucoup d’espoir dans ce proget ambitieux, la désillusion est amère… Et quand la directrice du théâtre menace de se retirer de la production si une solution n’est pas trouvée pour préparer cette création dont la première est annoncée dans 23 jours, la désillusion se mue en tragédie… Comme si les dieux s’étaient ligués pour déchaîner les éléments sur ce projet déjà moribond, Federica et Alain voient leur passé commun resurgir et alourdir la fragile embarcation… Leto Stavros, dont l’activité est difficilement identifiable mais qui « a lu tout Gramsci » parviendra-t-il, sous le regard angoissé de son ami Michel qui l’a recommandé, à s’imposer comme LE metteur en scène dont ce Progetto Gramsci a besoin ?

Episode 2 

Où l’on commencera à comprendra pourquoi la pensée du théoricien de l’hégémonie culturelle est à ce point contemporaine et de fait revendiquée par un certain nombre de partis européens (Syrisa, Podemos…). Où l’on aura la confirmation que le délicat travail (artistique et humain) d’un metteur en scène peut difficilement cohabiter avec une méconnaissance des fondamentaux qui régissent l’art vivant… La fragilité des êtres sera mise à l’épreuve de cette rencontre placée sous le signe de l’urgence et de la survie, ce qui fait beaucoup quand il ne reste que 22 jours avant la première et que pas une ligne de cette création n’est encore écrite…

Episode 3

Après le fiasco de cette rencontre avec l’apprenti metteur en scène Leto Stavros, nos trois survivants de cette séquence houleuse semblent se diriger vers une solution inédite : auditionner des metteurs en scènes en leur proposant l’habituel cocktail «exercice imposé + proposition libre ». Où l’on s’apercevra que l’exercice imposé – « vous développerez la structure et les lignes de force de la mise en scène que vous proposerez pour mettre en forme de la manière la plus accessible possible, la pensée protéiforme du fondateur du parti communiste italien, Antonio Gramsci » n’est pas des plus aisée malgré le talent des trois metteurs en scène auditionnés. Quand au « parcours libre », il réservera quelques surprises à nos comédiens-patrons passés de l’autre côté de la barrière… Lors de ces trois tentatives, nous verrons deux jeunes metteurs en scènes prometteurs faire d’audacieuses propositions et un metteur en scène chevronné tenter de renverser le rapport de force avec ce jury de saltimbanques insolents…

Quand aux  épisodes 4 et 5  il faudra être patient, nous sommes en train d'y travailler dur  et  nous vous  les dévoilerons ultérieurement!

À quoi servira la collecte

La collecte a pour but de réaliser notre épisode 3 dans les meilleures conditions possibles .La somme d'argent que nous demandons a été étudiée pour être au plus juste .

La somme demandée de 2650 euros répartie comme suit sur 5 journées de tournage (deuxième quinzaine de Mai)
-200 euros pour les décors
-200 euros pour les costumes-maquillage
-250 euros pour les défraiements (essence, transports etc...)
-300 euros pour la location de matériel technique
-200 euros pour la location du camion
-300 euros pour la régie ( repas, boissons, table de régie...)
-900 euros pour la post-production 
-100 euros pour le HMC
-200 euros pour accessoires divers, contreparties et pourcentage KKbank.

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 €

Une carte postale souvenir PROGETTO GRAMSCI !

Pour 20 €

Votre nom sera au générique dans la rubrique REMERCIEMENTS!

Pour 75 €

Vous pourrez assister à une journée de tournage et pourquoi pas faire de la figuration ?!

Pour 150 €

Un bon repas à partager avec l'EQUIPE ARTISTIQUE!

Un bon repas à partager avec l'EQUIPE ARTISTIQUE!

Pour 250 €

Vous serez les PREMIERS à pouvoir visionner la série par un lien privé avant la sortie officielle de PROGETTO GRAMSCI sur le net!

Faire un don

Je donne ce que je veux