Aller au contenu

Projet Compagnon Équateur 2019

Solidarité, Animation

Visuel du projet Projet Compagnon Équateur 2019
Checked circleRéussi
43
Contributeurs
Tuesday, December 11, 2018
Date de fin
1 900 €
Sur 1 500 €
127 %

Essayez de laisser ce monde un peu meilleur qu'il ne l'était quand vous y êtes venus

Suivre et partager
Soutenu par
Scouts et Guides de France soutient le projet Projet Compagnon Équateur 2019

Projet Compagnon Équateur 2019

Nous sommes 7 compagnons âgés de 19 ans: Coralie, Basile, Balthazar, Antoine, Lucas, Yolan et Samuel. 

Nous partons pour l'Équateur en août 2019 pour participer aux actions de Patou Solidarité. Épaulés par l’association et ses bénévoles, nous allons prendre part son action au sein de la Maison d’Accueil pour les femmes victimes de violence et leurs enfants, qui a ouvert ses portes en avril 2018 dans la province de Napo. Ces projets consistent notamment dans l’accompagnement au quotidien de ces femmes victimes de violence et à l’animation de leurs enfants.

Cela fait maintenant deux ans que nous préparons le projet avec la réalisation d'extra-jobs, et avec l'échéance qui se rapproche, nous avons besoin plus que jamais d'une aide financière qui nous permettrait de mener à bout notre projet. 

Ce projet de solidarité internationale est un des piliers de l’engagement Compagnon. 
Nous sommes motivés pour nous investir pleinement avec l'association Patou Solidarité et pour porter haut les valeurs du Scoutisme à travers le monde. 

N'hésitez pas à consulter notre Dossier en cliquant sur le lien ci-dessous pour en apprendre davantage sur Patou Solidarité et sur notre équipe Compagnon:
https://docs.google.com/document/d/1QnNlATR6p0jriGRMjPCU5Ho4qaSdexTP90BUn-G-xtM/edit?usp=sharing

Merci pour votre aide ! 
 

Présentation des membres de l'équipe

Coralie Foucher 

alt

 

Je suis étudiante en IUT de Mesures Physiques à Marseille. Je suis dynamique et volontaire, et pratique beaucoup de sports notamment l'escalade et le volley-ball. J'ai obtenu mon BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur) et voilà trois ans que j’approfondis mon expérience en animation en tant que chef scout, des enfants de 11-14 ans. J’ai insisté pour que nous nous tournions vers l’animation, pour le dire simplement, je m’épanouis aux sourires des enfants.

 

Basile Olivry

alt

 

J’étudie en deuxième année de prépa Math Physique à Paris. Je fais de l'escalade et de la musique. J'ai commencé les scouts à l'âge de douze ans. Je déteste rester les bras croisés ce qui me vaut le doux nom « d’hyperactif ». Je suis également diplômé du BAFA. L’an dernier je faisais partie de la maîtrise scoute avec Coralie et Lucas, et j’ai beaucoup appris. Si au départ je n’étais pas des plus démonstratifs avec les

enfants, aujourd’hui, je le suis davantage et je ne regrette pas mon engagement.

 

Lucas Arrighi

alt

Etudiant en prépa économique à Paris, je suis entré dans le scoutisme à l’âge de 8 ans. Optimiste, j’aime participer à l’élaboration et à l’organisation de projets. Sportif, je fais du football et de la course à pied. J’ai également obtenu mon BAFA et j’ai passé un an à encadrer les scouts et guides de notre groupe avec Coralie et Basile. L’année dernière, nous nous sommes rendus en Espagne pour participer au premier rassemblement international du scoutisme espagnol; les enfants en gardent des souvenirs forts. 

Antoine Kulesza

alt

Je suis en prépa intégrée d'une école d’ingénieur de Lyon. Je suis curieux et je m'intéresse au monde. Je suis scout depuis 7 ans et je fais du piano. Aimant rire et m’amuser, je fais souvent rire mes petits camarades. Avec mon frère, nous sommes les Tic et Tac du groupe, toutefois, je sais être sérieux quand la situation le demande.

Samuel Kulesza 

alt

J’intègre la prépa Polytech cette année. Je sais faire sourire dans n'importe quelle situation. J'ai commencé les scouts il y a 5 ans. Depuis maintenant deux ans, je m’investis auprès des jeunes de ma paroisse à travers des séances de soutien scolaire. J’ai un très bon contact humain et il est rare que je me fasse des ennemis.

 

Balthazar Gisbert

alt

Je suis en deuxième année à Sciences Po Strasbourg. J’aime le sport aussi bien individuel (je fais du tennis depuis l’âge de 6 ans) que collectif (j’ai découvert cette année le handball). J'ai commencé les scouts à 12 ans. J’essaie de toujours être de bonne humeur et de remotiver les troupes comme je le peux. J’ai peu d’expérience dans l’animation mais cela m’a toujours attiré. 

 

Yolan Sanchez

alt

Je suis étudiant de l’Académie Aix-Marseille, en licence d'histoire. Je suis toujours là pour mes amis et pour rendre service. J'ai commencé les scouts à l'âge de 8 ans. Je compose et interprète quelques chansons, et j'ai passé mon BAFA afin de devenir chef louveteaux (8-11 ans), fonction que j’occupe depuis maintenant deux ans. Je crois être généreux, en tout cas je trouve mon bonheur en participant à l’accomplissement des enfants que j’ai eu le plaisir d’encadrer. 

Ce projet est pour nous une chance inestimable d’ouvrir grand nos esprits et de découvrir une culture différente de la nôtre au travers de toutes les rencontres que nous serons amenés à faire. Si en partant nous espérons aider dans la plus large mesure de nos moyens, nous sommes conscients que ce projet nous apportera une forme de richesse rare.

Ce projet de solidarité internationale est un des piliers de l’engagement compagnon. Il nous tient particulièrement à coeur de le réaliser, et de nous investir pleinement pour nous montrer digne de la confiance et de l’action de notre association partenaire

NOTRE PROJET  Un partenariat avec une association : Patou solidarité Leur histoire et leurs actions

Patou Solidarité est une association à but non lucratif de la loi 1901 fondée en 2012. Le but de cette association est de venir en aide aux communautés démunies tout en respectant leurs cultures et leurs traditions. 

L’association agit principalement en Amazonie équatorienne auprès des communautés et des familles indigènes Kichwas par l’intermédiaire de micros projet, imaginés et réalisés sur place par la présidente Myriam Vieillard en collaboration avec les familles. Depuis 2016, l’association est franco-équatorienne.

alt          

«L​es communautés de Kichwas sont des descendants des Incas qui essaient contre vents et marées de préserver leur culture. Malheureusement ils restent les victimes d’une colonisation qui ne les reconnaît pas vraiment et souvent en marge de la société elle-même.

L’association intervient en envoyant des vêtements, des chaussures, du matériel scolaire, des cartables… après des collectes en France mais aussi en apportant une aide alimentaire dans les cas plus urgents. D’autres actions ont été menées sur place comme par exemple la rénovation de sanitaire dans une école ou encore une collecte pour offrir aux enfants des cadeaux pour noël.

Née il y a seulement 6 ans, l’association ne cesse de renforcer son réseau, d’approfondir son action et de mener de nouveaux projets. Elle travaille aussi avec les autorités locales, les institutions publiques et compte parmi ses soutiens des autorités françaises comme l’Ambassade de France. Elle développe également des partenariats avec par exemple la C​ ASA BONUCHELLI,​ association italienne bien implantée sur place, ainsi que des collaborations avec des agences de tourismes telles que K​AYAK ECUADOR ​ qui proposent des « tours » de rafting dédiés à soutenir nos projets.»​ - P​ropos recueillis du site internet et des responsables de l’association

Une action poussée auprès des femmes

«L​ ’association part d’un constat : en Amazonie Équatorienne, plus de deux femmes sur trois sont victimes de violence. Dans 78% des cas, l’agresseur est le mari (concubin) ou l’ex-mari (ex-concubin).

Patou Solidarité, qui travaille depuis 2012 dans cette région auprès des femmes et des enfants, est régulièrement témoin de ces violences. Pour cette raison, l’association s’est donnée pour mission de fonder u​ n refuge dans la province de Napo ​ où les femmes et leurs enfants, victimes de violence, pourront se réfugier et bénéficier d’un soutien psychologique et juridique.

L’objectif principal est d’offrir un espace de résidence temporaire et sûr aux femmes et à leurs enfants victimes de violences intra-familiales et courant un risque grave ou vital, générer des stratégies de protection avec et pour les victimes, et également travailler en collaboration avec les autorités locales sur une stratégie de conscientisation et une prévention de la violence dans la province de Napo.

L’idée est d’offrir non seulement un lieu protégé où se réfugier mais aussi un appui psychologique, social et juridique. L’association offre également à ces femmes des groupes de paroles et des formations professionnelles qui leur permettra d’imaginer ou de se créer un autre avenir que celui de victimes.

Enfin, ils souhaitent créer des campagnes de sensibilisations aussi bien dans les écoles auprès des plus jeunes (art, pièces de théâtre, clowns) mais aussi auprès des collectivités locales à travers des débats organisés.»​ - ​Propos recueillis du site internet et des responsables de l’association

alt

Présentation de notre projet

Nous allons partir en Equateur durant le mois d’août 2019 pour participer aux actions de l'association Patou Solidarité. Épaulés par l’association et ses bénévoles, nous serons amenés à réaliser plusieurs projets au sein de la Maison d’Accueil pour les femmes victimes de violence et leurs enfants, qui a ouvert ses portes en avril 2018 dans la province de Napo. Ces projets consistent notamment dans l’accompagnement au quotidien de ces femmes victimes de violence et à l’animation d’enfants, témoins ou non de violence.

Anciens chefs et cheftaines pour la plupart, ce projet d’animation est l’occasion de mettre à profit nos aptitudes d’animateur et de nous rendre utile. Au-delà de ça, il nous permettra surtout d’en apprendre beaucoup sur les autres, sur nous-mêmes, et sur le monde dans lequel nous vivons.

À quoi servira la collecte

Notre objectif : faire des rencontres et nous mettre au service des autres

L'association Scouts et Guides de France percevra l’intégralité de la collecte

Dans un premier temps ces 1500€ permettront de financer une partie des billets d'avions

Choisissez votre contrepartie

Pour 30 € et plus

Carte Postale Équateur

Envoie d'une carte postale de l'Equateur
  • Contributeurs : 7

Pour 50 € et plus

Diaporama de notre Action en Équateur
  • Contributeurs : 12

Faire un don

Je donne ce que je veux