Prolemur simus, ce lémurien que l’on croyait perdu

Partez à la rencontre du grand hapalémur en nous aidant à financer notre expo photo lors du 18è Festival de Montier-en-Der.

Visuel du projet Prolemur simus, ce lémurien que l’on croyait perdu
Réussi
21
Contributeurs
07/10/2014
Date de fin
1 110 €
Sur 1 000 €
111 %
Wednesday, September 24, 2014

Baby-boom

<p> La saison des naissances battra bient&ocirc;t son plein chez les grands hapal&eacute;murs !<br /> Les b&eacute;b&eacute;s voient en effet le jour entre octobre et novembre, apr&egrave;s 150 jours de gestation en moyenne. La femelle ne donne naissance qu&#39;&agrave; un seul petit par an et les jumeaux sont rares :&nbsp;seulement une observation en captivit&eacute; et une autre en milieu naturel. Le poids moyen d&rsquo;un nouveau-n&eacute; est de 80 g.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <em>En octobre 2013, 22 b&eacute;b&eacute;s ont &eacute;t&eacute; recens&eacute;s sur le site du projet &laquo;&nbsp;Bamboo lemur&nbsp;&raquo; ! </em>Et nous avons eu la chance d&#39;apercevoir les adorables frimousses de certains d&#39;entre eux...<br /> &nbsp;</p> <div class="embed"> <a href="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/simus_baby.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/simus_baby.jpg" style="max-width: 540px" /></a></div> <p> &nbsp;</p>
Wednesday, September 24, 2014

Espace confirmé

<p> Le festival nous a confirm&eacute; le plan de l&#39;installation d&eacute;finitive soit un lin&eacute;aire de 22m au sein du site du COSEC. L&#39;exposition prendra donc place au c&oelig;ur m&ecirc;me du festival. C&#39;est une grande chance pour faire d&eacute;couvrir au plus grand nombre ce petit l&eacute;murien.</p> <p> &nbsp;</p> <div class="embed"> <a href="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/3d.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/3d.jpg" style="max-width: 540px" /></a></div> <p> &nbsp;</p>
Tuesday, September 09, 2014

Coulisses : Visite du campement

<p> Le campement est nich&eacute; &agrave; flanc de colline un peu &agrave; l&rsquo;&eacute;cart du village. Les habitations sont rudimentaires et toutes construites sur le m&ecirc;me principe&nbsp;: une structure en bois, un toit en feuilles et des murs en bambou dont les tiges ont &eacute;t&eacute; &eacute;clat&eacute;es, mises &agrave; plat puis tress&eacute;es.<br /> &nbsp;</p> <div class="embed"> <a href="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/_MG_9894.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/_MG_9894.jpg" style="max-width: 540px" /></a></div> <p> <br /> &nbsp;</p> <div class="embed"> <a href="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/_MG_9891.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/_MG_9891.jpg" style="max-width: 540px" /></a></div> <p> <br /> <br /> Le projet utilise un abri pour les tentes, un second plus petit servant pour les repas, ainsi qu&rsquo;une petite cuisine. Une douche (avec seau d&rsquo;eau) est disponible &agrave; l&rsquo;&eacute;cart et les commodit&eacute;s (latrines) sont plac&eacute;es un peu plus haut sur la colline. Par temps de pluie, l&rsquo;acc&egrave;s est glissant &agrave; souhait mais la vue est splendide.<br /> &nbsp;</p> <div class="embed"> <a href="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/_MG_9079.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/_MG_9079.jpg" style="max-width: 540px" /></a></div> <p> <br /> &nbsp;</p> <p> Le site appartient &agrave; un ancien du village, Mr Justin, qui y vit avec sa famille. Les guides du projet &laquo;&nbsp;Bamboo lemur&nbsp;&raquo; qui assurent le suivi scientifique des groupes de grands hapal&eacute;murs prennent leurs repas au campement.</p>
Monday, September 01, 2014

Partir à la rencontre du grand hapalémur !

<p> Le <em>Prolemur simus</em> vit majoritairement dans l&rsquo;Est de Madagascar et le programme scientifique de suivi mis en place se situe en bordure du Parc National de Ranomafana.<br /> Le camp, simple, est constitu&eacute; de quelques tentes plac&eacute;es sous un abri au toit de feuilles tress&eacute;es. Il faut donc &ecirc;tre autonome et amener tout le n&eacute;cessaire de camping (ainsi que l&rsquo;avitaillement), nos bagages, du mat&eacute;riel pour le projet et bien s&ucirc;r les &eacute;quipements photographiques, ce qui constitue un int&eacute;ressant casse-t&ecirc;te au moment de la pr&eacute;paration et de l&rsquo;enregistrement des bagages&nbsp;!</p> <p> &nbsp;</p> <div class="embed"> <br /> <div class="embed"> <a href="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/carte.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/carte.jpg" style="max-width: 540px" /></a></div> </div> <div class="embed"> &nbsp;</div> <p> L&rsquo;avion atterrit &agrave; Tananarive, la capitale de Madagascar. Avant de prendre la route, il faut compl&eacute;ter sur place l&rsquo;&eacute;quipement, faire les courses, puis tout entasser dans la voiture, s&rsquo;extraire des embouteillages chroniques o&ugrave; se c&ocirc;toient bus, camions, voitures, pi&eacute;tons et charrettes &agrave; z&eacute;bu.<br /> Direction le sud du pays par la route n&deg;4 sur environ 300 km. C&rsquo;est l&rsquo;une des routes principales de l&rsquo;&icirc;le mais son &eacute;tat est plus proche de celui d&rsquo;une tr&egrave;s mauvaise d&eacute;partementale en France, on y roule donc assez lentement et les nombreux villes et villages travers&eacute;s n&rsquo;aident pas &agrave; am&eacute;liorer la moyenne. On &eacute;vite aussi d&rsquo;y rouler de nuit, ce qui rend une &eacute;tape obligatoire. 10h de route et une nuit plus tard, il faut s&rsquo;engager sur une piste pour parcourir les 20 derniers kilom&egrave;tres qui sont les plus d&eacute;licats. Les petits ponts locaux n&rsquo;&eacute;tant praticables qu&rsquo;&agrave; moto jusqu&#39;&agrave; tr&egrave;s r&eacute;cemment, chaque franchissement fait l&rsquo;objet d&rsquo;une r&eacute;flexion pr&eacute;alable. On accompagne &eacute;galement le 4x4 &agrave; pied pour limiter la charge autant que possible. Une fois au village il reste une rivi&egrave;re &agrave; franchir et une petite heure de marche pour atteindre le campement, apr&egrave;s 24h de voyage en moyenne.</p> <p> &nbsp;</p> <div class="embed"> <a href="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/illus_route.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.meys-photographie.com/doc_divers/img_kiss/illus_route.jpg" style="max-width: 540px" /></a></div>