Résilience le Court-métrage

Un dernier projet étudiant, une chance de faire connaitre notre travail, voila ce qui a rassemblé l'équipe de Résilience. Rejoignez-nous !

Visuel du projet Résilience le Court-métrage
Réussi
63
Contributeurs
21/04/2020
Date de fin
4 101 €
Sur 4 000 €
103 %
Autoproduction
culturelle

Résilience le Court-métrage

SYNOPSIS

Léo, un jeune homme égaré et brisé émotionnellement suite à la perte récente de son père, décide de retrouver le mystérieux grand-père qu’il n’a jamais connu, Jacques Mérone, un ancien grand champion de boxe aujourd’hui reconverti en coach, pour lui annoncer la mort de son fils et comprendre les raisons de son absence. Au moment où le vieil homme apprend la véritable identité de Léo, ainsi que la terrible nouvelle, il rejette immédiatement le jeune homme. Ce dernier éveillant le souvenir du plus grand échec de sa vie : son fils.

 

INTENTION RÉALISATION :

Notre source d’inspiration principale, pour mon frère jumeau et moi-même, est basée sur des faits réels : notre histoire.

Jacques REMOND, notre grand-père, est un ancien boxeur professionnel, champion de Paris et de France ci-dessous une affiche d'époque). Tout comme les personnages dans Résilience, notre grand-père et notre père se sont perdu de vue suite à des différents familiaux antérieurs à notre naissance. C’est la raison pour laquelle, à part de réputation, nous n’avons jamais eu l’occasion de connaître personnellement ce grand-père.

C’est pourquoi nous avons eus l’envie de raconter cette histoire : l’histoire de Léo, un jeune homme fragilisé par la mort de son père qui, sans perspective d’avenir et par désir de délivrance, part à la rencontre de son grand-père, Jacques, qu’il n’a jamais connu pour lui annoncer cette terrible nouvelle et tenter de comprendre les raisons qui l’ont poussé à renoncer à son fils et, par voie de conséquence, à son petit-fils.

Ce qui nous intéresses particulièrement dans ce drame, ce n’est pas le deuil à proprement parler, mais le concept de la résilience, auquel nous sommes très attachés et que nous avons tous déjà vécu à différentes échelles. Ce fameux phénomène psychologique consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de celui-ci de manière à ne plus vivre dans le malheur et à se reconstruire d’une façon socialement acceptable. Tout cela à travers le personnage de Léo et l’évolution de son parcours psychologique.

Une question s’est alors posée : Ce qui ne nous tue pas nous rend-t-il vraiment plus fort ou est-ce que cela, au contraire, nous brise complètement ?

Notre intention première à travers ce drame social, est de travailler sur la réflexion, l’empathie et l’émotion du spectateur. Plus précisément, nous ciblons la peine, la vraie, comme peu de personnes la connaissent vraiment. Nous nous sommes alors demandés quels procédés mettre en évidences pour arriver à nos fins.

Ainsi, nous souhaitons mettre en scène ce récit, en s’appuyant sur un naturalisme pesant. Au travers de quelques scènes en longueur, nous accompagnerons au fur et à mesure de l’intrigue Léo et Jacques dans leurs sentiments et réflexions intérieurs.

A l’instar de l’image et de la décoration, le traitement du son sera tout aussi important dans ce film. Si divers effets visuels serviront à plonger le spectateur dans l’univers thématique, la mise en scène sonore le permettra également.

En effet, il est important que la mise en scène sonore évolue en fonction du parcours résilient de Léo. C’est pourquoi, afin de souligner la psychologie du personnage et son avancé, l’ambiance dans chaque scène sera singularisé. Cela afin de nous permettre d’être en empathie avec lui et de nous focaliser sur son émotion présente à l’image.

En ce qui concerne la composition musicale, nous souhaitons grandement nous inspirer des thèmes musicaux composés par Hans Zimmer sur les films Gladiator de Ridley Scott ainsi qu’Interstellar et Inception de Christopher Nolan.

Tout comme dans Gladiator, où les personnages principaux sont essentiellement masculins et où la féminité n’est pas mis en avant, une voix grave féminine viendra épouser à la perfection une musique douce composée d’instruments à cordes tel que le violon et le violoncelle. Cela viendra créer une magnifique dissonance entre la fragilité de l’homme et la force de la femme qui, ensemble, accompagnerons le personnage de Léo vers sa résilience.

Concernant l’univers et les décors, nous souhaitons travailler sur une esthétique particulière. Grandement inspirés par les films, La Rage au Ventre, Raging Bull, Taxi Driver et plus récemment Joker, l’image et les décors ne feront pas exception au thème. C’est pourquoi un important travail de décoration sera fait. Que ce soit en intérieur ou extérieur, nous mettrons l’accent sur le désordre et l’insalubrité, tel le New York de Scorsese ou le Gotham de Phillips.

Pour conclure, ce projet me tient véritablement à cœur puisqu’il s’agit pour moi et pour l’équipe qui me suit depuis ces deux dernières années, de l’occasion pour concrétiser notre cursus ESRA. Surtout, ce film est une manière pour mon frère et moi de nous exprimer et rencontrer notre grand-père que nous n’avons jamais connu.

Will et Jim Remond 

 

AUTEURS DU FILM :

Will et Jim Remond sont deux frères jumeaux originaires de Normandie. Très jeunes ils se passionnent pour l’art visuel notamment le dessin, la peinture et le cinéma mais aussi l’écriture et la musique. 

Will est un jeune auteur-réalisateur qui à plusieurs années d’expérience dans le domaine théâtrale et la mise en scène. Actuellement en dernière année à l’Ecole Supérieur de Réalisation Audiovisuel de Paris. Il compte à son actif deux précédents courts métrages, l’un réalisé en 1ère année ESRA, Austère, qui fini primé lors du jury de fin d’année et un second, L’Ombre du Silence, réalisé hors cursus qui est actuellement en post production et sera envoyé en festivals dès Mars 2020. 

Jim est un jeune apprentie scénariste. Même s’il n’a pas fait de cursus cinématographique, il se passionne rapidement pour cet art et participe indirectement à l’écriture de divers projets, notamment L’Ombre du Silence

C’est avec le film Résilience que les deux frères entament leurs première co-réalisation. Ce film est pour eux très personnel et leurs tiens littéralement à coeurs car  il est inspiré de leurs propre histoire. 

EQUIPE

À quoi servira la collecte

La collecte KisskissBankbank est indispensable à la bonne réussite du film. Le court-métrage est auto-financé, ce qui signifie concrètement que le chaque membre de l’équipe participe.

L’apport de l’équipe permet que de financer environ 50% du budget global.

La location de décors est le budget le plus élevé. D’une part parce que la salle de boxe dans laquelle se passe une grande partie de l’intrigue doit être à notre disposition sur 3 journées de 10 heures. Ensuite parce que nous devons organiser un tournage sous marin dans une fosse de plongée parisienne. 

 Le tournage sous-marin requiert des dispositions techniques particulières, au même titre que le tournage dans la salle de boxe. La séquence sous-marine du film est coûteuse mais sa place artistique dans le film est indispensable, amenant une grande beauté dans un moment hors du temps. 

Les costumes, le maquillage et la décoration, sont des éléments indispensables à l’image pour faire entrer le spectateur dans notre récit. La création d'un univers et la crédibilité de ce dernier doivent être maitrisés d'un bout à l'autre du court-métrage, mettant le spectateur dans une immersion totale. 

Enfin, la logistique et les frais de bouches sont inévitables pour que nous puissions tourner dans des conditions convenables. Ces derniers frais sont souvent sous-estimés ; pourtant, plus d'une trentaine de personnes vont se déplacer et vont devoir être nourris, ce qui demande de l'organisation et donc évidemment les moyens financiers correspondants. 

Vous l'aurez compris, à travers ce court-métrage nous plaçons nos envies et nos désirs d'étudiants/ jeunes professionnels. Cette cagnotte est pour nous une manière d'impliquer dans ce projet les personnes qui souhaitent nous soutenir et prendre part dans l'aventure de RÉSILIENCE ! 

Merci de votre lecture, et je l'espère à bientôt,

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

Pour 50 €

Pour cette somme, vous pourrez : Être cité au générique Recevoir un lien vous permettant de visionné le film Recevoir une photo de tournage dédicacée Être invité à une projection privée parisienne
  • Contributeurs : 10
  • Livraison Juin 2020

Pour 10 €

Bienvenue dans l'équipe

Pour cette somme, vous gagnez le droit d'apparaitre au générique du film
  • Contributeurs : 5

Pour 20 €

Pour cette somme, vous pourrez : Apparaitre au générique du film. Recevoir un lien vous permettant de visionner le film.
  • Contributeurs : 11

Pour 30 €

Pour cette somme, vous pourrez : Être cité au générique Recevoir un lien vous permettant de visionner le film Recevoir une photo de tournage dédicacée
  • Contributeurs : 6
  • Livraison Juin 2020

Pour 100 €

Pour cette somme, vous pourrez : Être cité au générique Recevoir un lien vous permettant de visionner le film Recevoir une photo de tournage dédicacée Être invité à une projection privée parisienne Recevoir l'affiche du film
  • Contributeurs : 15
  • Livraison Juin 2020

Pour 250 €

Pour cette somme, vous pourrez : Être cité au générique Recevoir un lien vous permettant de visionner le film Recevoir une photo de tournage dédicacée Être invité à une projection privée parisienne Recevoir l'affiche du film Avoir une rencontre privée avec les réalisateurs
  • Contributeur : 1
  • Livraison Juin 2020

Pour 500 €

Devenir ange-gardien

Pour cette somme, vous pourrez : Être cité au générique par un remerciement spécial Recevoir un lien vous permettant de visionner le film Recevoir une photo de tournage dédicacée Être invité à une projection privée parisienne Recevoir l'affiche du film Avoir une rencontre privée avec les réalisateurs Recevoir un élément de décor inédit Être inviter sur le tournage du film
  • Contributeur : 1
  • Livraison Juin 2020

Faire un don

Je donne ce que je veux