Sejour Culturel pour les enfants séro+ du centre de Thallapalem (Inde)

Offrez des Vacances Inoubliables aux Enfants porteurs du SIDA du centre de soin de Thallapalem.

Visuel du projet Sejour Culturel pour les enfants séro+ du centre de Thallapalem (Inde)
Réussi
17
Contributeurs
04/06/2015
Date de fin
817 €
Sur 600 €
136 %

Sejour Culturel pour les enfants séro+ du centre de Thallapalem (Inde)

 

En Inde les grandes vacances approchent!

 

Pour les 11 enfants vivants au centre de soin du petit village de Thallapalem ça n'est pourtant pas une nouvelle tellement excitante.

 

Enfants_thallapalem-1429440658

 

En effet, pour ces enfants accueillis par les sœurs de la mission étrangère, il n'y a souvent aucune famille qui accepte de les recevoir, ne serait- ce qu'une semaine, pour la période estivale. Leurs parents sont souvent décédés de l'infection au VIH, et le reste de la famille bien souvent les rejette à cause de leur maladie, qui est extrêmement stigmatisée ici.

 

Rurale_health_center-1429552886

 

Les copains à l'école vont surement aller se balader, mais ici il fait très chaud, le centre a peu de moyens pour les sorties et on est assez isolé, alors que faire? Regarder la télé toute la journée?

 

Certainement pas!

Pour les vacances, de cette année, nous avons le projet de partir à Bangalore !

 

Oui, oui, vous avez bien entendu! A nous la grande ville, les parcs fleuris, les temples immenses et les ballades au ZOO !  4 jours de folie!

 

Mais ne nous y trompons pas il ne s’agit pas d’un petit séjour chez Papi Mamie. Les objectifs pédagogiques qui se trouvent derrière cette sortie sont nombreux et pour les enfants il s’agit là d’une réelle aventure riche en découvertes et en nouveautés.

Ne serait ce tout d’abord que parce que l’on change d’état. De l’état d’Andhra Pradesh nous passons au Karnataka. Or en Inde, lorsque l’on change d’état, on change également de culture, de nourriture, et même de langue !  Et il ne s’agit pas de différences mineures, par exemple pour les langues les mots sont différents même l’alphabet n’a rien à voir d’un état à l’autre.

Parmi tous les enfants, seulement 3 ont déjà voyagé en dehors de l’Andhra Pradesh.

Nous pensons que le voyage est un outil pédagogique irremplaçable, que de découvrir qu’une autre façon de vivre est possible permet de lutter contre la xénophobie, qu’aller à la rencontre de cultures différentes nous rend plus ouvert d’esprit, que de pouvoir se lier d’amitié avec quelqu’un qui ne vit pas comme nous réduit le racisme. Et de façon très concrète la peur d’aller dans un autre état est réellement présente chez ces enfants, la peur d’être perdu en ne connaissant pas la langue et la culture et cette peur peut s’avérer un réel handicap pour leurs études et leur vie professionnel car les études supérieures en Inde amènent souvent les jeunes à se déplacer. Par ce voyage, nous espérons diminuer cette appréhension et leur faire prendre conscience de leur débrouillardise et de leur grande capacité d’adaptation.

 

Le fait d’être dans une grande ville est également source d’émerveillement pour ces enfants : la circulation, les bus, les avions dans le ciel, les grands magasins, les bazars bondés, les codes vestimentaires qui sont beaucoup moins strictes que dans notre campagne… Et puis ainsi nous profitons de tous les supports pédagogiques dont disposent seulement les grandes villes. Nous irons donc pique-niquer et faire un grand jeu dans le jardin botanique de Lalbagh où nous pourrons découvrir des variétés d’arbres et de fleurs insoupçonnées ("Ce drôle d’arbre avec des boudins qui pendent de ses branches c’est donc lui qui nous permet de faire du savon ? Et c’est ce tronc tortueux qui donne l’essence ? Je ne pensais pas qu’il puisse exister autant de variété de cactus !"). Puis nous irons au ZOO voir les guépards mais aussi découvrir que les coqs européens ont les pattes moins allongées que les coqs indiens. "Quels sont les serpents vénéneux que je peux rencontrer?" "Tiens, ce type de singe a crinière je l’avais déjà vu mais je ne savais rien de lui …"

 

Dsc03102-1431199220Dsc03104-1431199479

 

Et puis, comment parler d’Inde sans parler de spiritualité et de religion. Les pèlerinages sont la première source de long voyage par les indiens et Dieu sait qu’ils voyagent ! Alors comment passer à coté des plus grands lieux de cultes de la ville Hindous et Catholique (Radha Shiva Temple, St Anthony’s Church…). De quoi faire de belles découvertes, égayer leur curiosité et enrichir leur ouverture d’esprit.

 

Agnès, une bénévole qui vit avec nous pour trois mois a travaillé là bas, ainsi nous serons logés par une association (Dream India Network). Mais il faut encore trouver de quoi financer le trajet (Bangalore est loin et difficile d'accès depuis notre campagne reculée), la nourriture sur place (c'est toujours beaucoup plus cher lorsque l'on ne peut pas cuisiner chez soi) et les sorties (Les parcs! Le Zoo ! Peut-être même une soirée au cinéma qui sait ... Yahoooo!!!!)

 

Bon allez ! On y va ?!?!

 

Enfants_thallapalem2__2_-1429552927

 

À quoi servira la collecte

La plus grande partie de l'argent récoltée va servir au transport.

En effet la correspondance entre Kavali et Bangalore est difficile et c'est un long trajet. De plus nous serons 20 à voyager:

Outre les enfants vivants dans le centre, nous invitons avec nous 4 enfants séropositifs, également accompagnés par le centre mais vivants avec un parent à eux (une grand-mère, un oncle…). Ce sont des familles très pauvres ne pouvant pas offrir de vacances aux enfants. Et puis il y aura, pour accompagner la joyeuse troupe: Jacyntha une des sœurs, Agnès la bénévole et  3 femmes séropositives accueillies également par le centre car rejetées de leur famille à cause de leur infection.

Les billets aller-retour pour 20 personnes s'élèvent à 200euros.

Détail: L'aller retour pour une personne en train s’élève à 650 roupies (Rs) ainsi pour 20 personnes le montant est de 13000 Rs. Le taux de change actuelle entre euros et roupies est le suivant: 1€ = 65 Rs donc 13000 Rs = 200 €.

 

Puis vient l'achat de nourriture, pour rassasier tout ce beau monde.

Nous estimons cette part des dépenses à 200 euros.

Détail: Nous comptons en moyenne 3,50 euros (228 Rs.) par jours et par personne pour les repas (ce qui est assez peu mais suffisant pour manger à ça faim dans la mesure où ce sont des plats basiques) donc 3,5 euros fois 20 personnes fois 4 jours = 280 euros. Nous espèrons nous faire offrir un jour le repas par des connaissances à Bangalore ce qui nous permet de réduire un peu cette part du budget.

 

Nous comprenons aussi le prix des sorties:

Nous programmons une journée au grand et réputé Zoo de Bangalore. (Entrée adulte = 130 Rs Entrée Enfant = 100 Rs soit pour le groupe : 8150 Rs = 125 €)

Une après midi au jardin botanique de Lalbagh, où nous y trouverons des parcs à jeu pour les enfants, une superbe balade ombragée et une exposition sur les fleurs. (Entrée = 10 Rs par personnes soit pour le groupe: 200 Rs = 3 euros)

Nous souhaiterions passer un peu de temps dans un des bazars réputés de la ville pour que les enfants puissent ramener un petit souvenir. (Petit argent de poche pour les enfants ~ 50 Rs Soit pour 15 enfants= 750 Rs = 12 €)

Et puis, si les enfants ne sont pas trop fatigués, peut être irons nous un soir au cinéma! (60 Rs par personnes soit 1200 Rs pour le groupe (18 €))

Nous souhaiterions disposer d'un budget de 150 euros afin de pouvoir réaliser tous ces beaux projets.

 

Enfin, il ne faut pas oublier le prix de tous les déplacements dans la ville qui ont aussi un coût.

Ceux-ci sont estimés à 50 euros.

 

SOIT: 200€(billets) + 200€(nourriture) + 150€(sorties) +50€(déplacements-ville)= 600€

 

Si par chance (et par votre générosité) il y a davantage d'argent récolté que prévu, celui-ci sera utilisé pour les enfants afin d'organiser des sorties ultérieurs et améliorer leur quotidien.

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Une reconnaissance immense et la certitude d'avoir contribué à un grand bonheur pour ces enfants.
  • Livraison Juillet 2015

Pour 15 €

Une photo du groupe durant les vacances avec un petit mot d'un des enfants.
  • Contributeurs : 6
  • Livraison Juillet 2015

Pour 50 €

La photo de groupe avec le petit mot accompagné de bracelets indiens et de "troisième œil"
  • Contributeurs : 3
  • Livraison Juillet 2015

Pour 75 €

-La lettre et la Photo -Les bracelets et troisième œil -Un porte monnaie en Kalamkari. Le Kalamkari est un art traditionnel Indien de peinture sur tissu, dans la ville la plus proche les sœurs des missions étrangères ont un atelier où elles forment les femmes à la rue à cet art, leur fournisse en logement et un salaire, leur permettant ainsi de vivre décemment et de retrouver leur dignité.
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 2/3
  • Livraison Juillet 2015

Pour 100 €

-La lettre et la Photo -Les bracelets et troisième œil indiens -Un sac en Kalamkari.
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 1/2
  • Livraison Juillet 2015

Pour 100 €

-La lettre et la Photo -Les bracelets et troisième œil -Un porte monnaie en Kalamkari. Le Kalamkari est un art traditionnel Indien de peinture sur tissu, dans la ville la plus proche les sœurs des missions étrangères ont un atelier où elles forment les femmes à la rue à cet art, leur fournisse en logement et un salaire, leur permettant ainsi de vivre décemment et de retrouver leur dignité
  • Contributeur : 1
  • Livraison Juillet 2015

Pour 200 €

-La lettre et la Photo -Les bracelets et troisième œil indiens -Un sac en Kalamkari.
  • Livraison Juillet 2015

Faire un don

Je donne ce que je veux