Aller au contenu

SO'Arctique

Sport, Santé & éducation, Écologie

Visuel du projet SO'Arctique
Checked circleRéussi
139
Contributeurs
Tuesday, December 15, 2015
Date de fin
11 690 €
Sur 10 000 €
116 %

Participez au financement d'une expédition scientifique de 4 jeunes de la banlieue parisienne en Arctique !!!

Suivre et partager
Thursday, April 20, 2017

Un 2ème film autour de l'expédition

Bonjour,

 

un deuxième petit film a été réalisé par Jacques, autour cette fois de l'histoire de la région qu'on visité nos 5 explorateurs.

 

Intitulé "Une brève histoire du Nord Ouest" et d'une durée de 9 minutes 25 secondes, vous pouvez le visionner sur notre chaîne Youtube ou ci-dessous :

 

 
Bon visionnage,  
 
Arctiquement votre !
Thursday, April 13, 2017

SO Arctique, le film !!

Chères contributeuses et contributeurs,

 

après une longue absence due à la reprise en fanfare de l'année et ses activités, nous avons le plaisir de revenir vers vous !!

 

Tout d'abord, sachez que Jacques et les jeunes sont allés plusieurs fois dans les établissements scolaires pour raconter leur fabuleuse aventure, et voici le programme : http://scienceouverte.fr/On-revient-sur-SO-Arctique

 

Mais la grande nouvelle est la sortie officielle du film de l'expédition, réalisé par Jacques (un grand merci à lui !), que voici en avant-première : 

Thursday, August 25, 2016

Emission "Le temps d'un bivouac" sur France Inter et SO Arctique !

Bonjour,

 

 

Une émission d'une heure sur France Inter dans "Le temps d'un bivouac" a été consacrée à l'expédition, vous pouvez l'écouter ici : https://scienceouverte.fr/Quatre-jeunes-au-Groenland

 

Bonne fin de vacances à toutes et à tous,

arctiquement vôtre !

 

Monday, August 22, 2016

Ils sont là !

Bonjour,

 

ça y est, nos 5 aventuriers de l'arctique sont de retour ! Ils sont arrivés hier à Roissy, ils vont bien, on a hâte qu'ils nous racontent toutes leurs aventures !

 

RDV déjà cet après-midi à 15h sur France Inter dans l'émission "Le temps d'un bivouac".

 

Voici quelques photos de leur retour :

 

Retour_1-1471852458

 

Retour_2-1471852504

 

Et voici quelques photos, en avant-première, de leur périple !

 

4_jeunes_devant_les_icebergs-1471852801

 

Etah-1471852815

ETAH

 

Icefjord-1471853231

ICEFJORD

 

Premier_icebergs-1471853250

1ERS ICEBERGS

 

Qaanaaq-1471853279

QAANAAQ

 

Une_travers_e_difficile-1471853300

UNE TRAVERSEE DIFFICILE !

 

A très vite !!

L'équipe de SO Arctique

Thursday, August 18, 2016

Dernières communications avant le retour !

Bonjour,

 

les dernières nouvelles et communications avec nos 5 expéditeurs sont à retrouver sur la page dédiée : http://scienceouverte.fr/Communications-et-animations-pendant-l-expedition-SO-Arctique

 

Tout se passe très bien malgré quelques petites péripéties inattendues !

 

Retour prévu ce samedi à 11h55 à l'aéroport de Roissy au Terminal 2F, où vous êtes les bienvenu(e)s pour les accueillir !!

 

Arctiquement vôtre !

Saturday, August 13, 2016

5ème et 6ème communications !

Bonjour, voici des nouvelles de l'Arctique !

Marche, prélèvements scientifiques, superbes paysages et petites péripéties inattendues au programme ! Mais tout se passe très bien et le moral est très bon.

 

lL 5ème communication a eu lie mercredi 10 août en direct sur France Inter dans l'émission "Le temps d'un bivouac". Nous vous invitons à écouter cette superbe émission consacrée à Théodore Monod et Jean-Louis Etienne.

L'extrait de la communication, en fin d'émisssion, est à retrouver sur notre page https://scienceouverte.fr/Communications-et-animations-pendant-l-expedition-SO-Arctique Et pour écouter l'émission en entier, c'est ici : https://www.franceinter.fr/emissions/le-temps-d-un-bivouac/le-temps-d-un-bivouac-10-aout-2016

 

La 6ème communication a eu lieu aujourd'hui en direct du château de Ladoucette à Drancy, la voici :

 
Prochaine communication ce lundi 15 août à 15h !
Arctiquement vôtre
Sunday, August 07, 2016

3ème et 4ème communications !

Bonjour,

vous pouvez écouter notre 3ème communciation, qui a eu lieu avec les explorateurs vendredi dernier ici : https://scienceouverte.fr/Communications-et-animations-pendant-l-expedition-SO-Arctique ou ici !

Prochaine comm demain à 15h à l'Espace Avenir à Drancy, à suivre en live sur notre page facebook !

Monday, August 01, 2016

2ème communication !

Bonjour,

vous pouvez écouter notre 2nde communciation, qui a eu lieu avec les explorateurs vendredi dernier ici : https://scienceouverte.fr/Communications-et-animations-pendant-l-expedition-SO-Arctique

Prochaine comm cet après-midi à 15h à l'Espace Avenir à Drancy,à suivre en live sur notre page facebook !

 

Arctiquement vôtre !

Monday, July 25, 2016

1ère communication avec et photos de nos 5 explorateurs !

Bonjour,

 

vous pouvez écouter notre 1ère communciation, qui a eu lieu avec les explorateurs jeudi dernier ici : https://scienceouverte.fr/Communications-et-animations-pendant-l-expedition-SO-Arctique

 

L'ensemble des communications y seront ajoutées, RDV ce vendredi à 15h pour la prochaine : en effet, des petits changements nous ont empêché d'avoir les deux communications prévues samedi et demain en direct sur France Inter.

 

Voici aussi quelques photos reçues de leur petit passage à Illulisat au Groënland !

L'ensemble est à retrouver ici : https://scienceouverte.fr/Illulisat ou sur notre page facebook SO ARCTIQUE (que vous pouvez aller voir même sans avoir de compte facebook).

Arctique vôtre

 

Received_740874172720426-1469465588

 

 

Received_740874179387092-1469465598

 

Received_740874199387090-1469465621

 

Received_740874849387025-1469465633

 

Received_740875386053638-1469465645

 

Received_740875459386964-1469465657

 

 

 

Received_740875499386960-1469465667

Monday, July 18, 2016

J-1 : Fête de départ !!

Ce samedi 16 juillet était organisée une petite fête de départ au château de Ladoucette à Drancy !

Retour en photos sur ce bel événement !

 

Img_20160716_171726-1468829286

La team projet au complet 1 an et demi après la toute 1ère réunion et photo au même endroit ! (14.12.2014)

 

Img_20160716_162044-1468829301

 

Img_20160716_163208-1468829309

Discours de François Gaudel, président de Science Ouverte

 

Img_20160716_164416-1468829331

 

Img_20160716_163834-1468829400

 

Discours de Jacques Moreau et des 4 jeunes partants !

 

20160716_130729-1468829439

 

Le superbe gâteau de Minaine !

 

Toutes les photos et quelques vidéos (à venir) sont à retrouver dans la partie "Photos et Vidéos" de notre site internet !

Monday, July 18, 2016

J-3 : Youssef, sportif aguérri

Youssef-17f95-1468422228

Tout d’abord, peux-tu nous faire une petite présentation de toi ?

Je m’appelle Youssef Souidi, j’habite à Aubervilliers. Je suis lycéen au Lycée le Corbusier en 1ère ES.

Tu as quelques petites passions dans la vie ?

Oui il y a le sport : j’en fais 2, du karaté depuis maintenant 8 ans et je fais un peu de musculation à côté aussi. Après j’aime bien un peu dessiner, la musique aussi. J’en écris un petit peu mais juste pour moi, après j’écoute tous les genres de musiques.

Quel type de métier voudras-tu faire plus tard ?

Je ne suis pas très fixé. Je pense que je vais aller vers des études de droit et après on verra les débouchés.

Comment as-tu connu l’association et depuis quand participes-tu à ses activités ?

Je l’ai connue grâce à ma grande sœur, parce qu’elle venait participer aux activités. En seconde, je me suis inscrit, et maintenant ça fait 2 ans que j’y suis. J’ai participé à pas mal d’activités, pas mal de stages…

Pourquoi t’es-tu investi dans le projet Arctique ? Qui t’en a parlé ?

C’est Jacques qui m’en a parlé. Ce n’était pas vraiment concret, l’année dernière on était parti à Poitiers et au retour dans le car Jacques nous avait parlé de ce projet. Il nous avait dit que ça serait bien, que c’est envisageable. Après il nous a dit que tous les intéressés pourraient venir le voir comme ça il fait une petit liste pour voir s’il y a beaucoup de gens, au début on était une trentaine et on a commencé vers décembre (2014).

Pourquoi as-tu décidé de candidater pour partir ?

Je pense que cette aventure, c’est une chance dans sa vie. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut faire ça, ce n’est pas un truc ordinaire ! Donc je me suis dit que ça serait bien que je le fasse, quelque chose que je ne vais jamais oublier, où je vais apprendre plein de choses. Grâce à ça j’ai côtoyé beaucoup de gens et je vais encore côtoyer de nouvelles personnes. J’apprends plein de choses aussi sur l’Arctique, à gérer un voyage, comment l’organiser...

A quoi sert cette expédition ? Quels sont ses buts ?

Ses buts, c’est premièrement d’emmener des jeunes en Arctique, pour voir comment ça se passe, comment est l’environnement là-bas. Après, on va faire quelques découvertes, on aura quelques petites missions là-bas, comme des missions de prélèvement, on va faire un herbier, prélever des petits coquillages, des pierres, etc.

Qu’est-ce que tu as déjà fait pour la préparation de l’expédition ?

J’ai un peu travaillé sur la com, sur la plaquette aussi, mais pas trop. J’ai participé aussi à la semaine de stage sur l’Arctique, on avait appris plein de choses, il y avait des conférenciers, ils sont venus nous en parler. On a appris à faire un piège pour les insectes, on avait aussi recueilli quelques araignées.

Qu’est-ce que tu comptes faire d’ici le début de l’expédition ?

Là je me suis mis dans le pôle « com », on va essayer d’organiser toute la partie « com », par exemple les réseaux sociaux, comment faire parler du projet, comment le traiter...

Tu n’as pas un peu peur du grand froid ?

Non le froid pas trop. En fait la semaine dernière je suis parti au ski et j’ai vu que je ne suis pas très frileux, le froid je ne le crains pas trop !

Et du jour permanent ?

Non, je me dis que ça va faire un peu bizarre de ne pas avoir de nuit, mais on va s’adapter !

Ou bien te retrouver nez à nez avec un ours polaire ?

ça serait spectaculaire ! Après c’est vrai qu’il y aura un peu de peur, parce qu’un ours polaire c’est un animal sauvage donc il faut rester calme, mais de toute façon on aura un fusil. Je ne pense pas que l’on pourra se retrouver nez à nez avec un ours et si on le voit de loin on va essayer de partir.

Comment imagines-tu ta rencontre avec les Inuit ?

Je pense que ça va être un peu compliqué vu qu’on ne parle pas la même langue, mais je pense que ça va bien se passer. J’ai déjà été en relation avec des personnes qui n’avaient pas le même langage, parce que mon oncle a fait pas mal de voyages et des Malaisiens étaient venus chez nous il y a deux ans (eux aussi faisaient des voyages). C’était une famille, on les a accueillis chez nous et ça s’est bien passé quand même, on s’est un peu débrouillé vu qu’ils parlaient à peu près l’anglais, comme nous.

T’es-tu un peu préparé à manger du phoque et d’autres spécialités locales ?

Oui, le manger c’est pas le premier truc que je redoute, je peux manger un peu de tout !

Tu es prêt à porter 20 kilos sur le dos pendant 5 semaines ?

Je pense que cela va être un peu difficile au début, mais c’est comme le froid on va s’adapter !

Comment vois-tu l’après-projet ?

On va raconter ce qu’on a vu, ce qu’on a vécu là-bas, les choses qu’on a découvertes, après on va essayer de traiter tout ça et préparer de bonnes choses à présenter aux écoles et aux gens qui sont intéressés.

Si tu devais définir le projet Arctique en 3 mots ça serait lesquels ?

Extraordinaire, Aventure, Inoubliable

Un petit mot à tous ceux qui souhaiteraient soutenir le projet ?

On a vraiment besoin de personnes pour nous aider, parce qu’on n’est pas beaucoup ; même si les personnes ne partent pas, elles peuvent nous aider à préparer l’expédition ou la vivre chaque jour avec nous par correspondance téléphonique.

Interview réalisé par Pierre-Mehdi Sambron, en service civique sur ce projet à l’association, en mars 2016.

Interview à retrouver sur notre site : http://scienceouverte.fr/Youssef-le-sportif-aguerri

Friday, July 15, 2016

J-4 : Elisa, la force tranquille

Interview-portrait d'Elisa Chardon--Legrand !

Elisa-9a8cf-1468422141

Peux-tu nous faire une petite présentation de toi ?

Je m’appelle Elisa Chardon-Legrand, je vis à Saint-Denis et je suis scolarisée au Lycée Saint Jean-Baptiste de la Salle. Je vis avec ma mère, mon frère jumeau et ma sœur. J’ai comme loisir la lecture et je participe aussi à des stages organisés par Science Ouverte. J’aime bien me renseigner sur les sciences et lire des magazines de vulgarisation scientifique comme « Science & Vie ».

Quel métier voudrais-tu faire plus tard ?

J’aimerais travailler dans la recherche, même s’il y a très peu de débouchés. Ça serait soit en neurologie, en agronomie, ou dans les énergies renouvelables. La géologie m’intéresse aussi beaucoup. Le milieu de la recherche m’intéresse beaucoup mais peut-être que je vais me réorienter, vu qu’il n’y a pas beaucoup de débouchés...

Comment as-tu connu l’association ?

J’ai connu l’association Science Ouverte avec le stage « Science Ouverte à Paris 13, l’Université d’été des lycéens », que Science Ouverte propose aux lycéens de seconde qui envisagent de faire 1ère S. C’est mon professeur de physique-chimie qui m’en a parlé. Ça a été un peu juste parce qu’il m’en a parlé la veille de la fermeture des inscriptions !

Depuis quand participes-tu à ces activités ?

Depuis la seconde, j’ai dû participer à au moins 5 stages, peut-être plus, et je suis allée quelques fois au tutorat aussi.

Pourquoi t’es-tu investie dans le projet Arctique ?

Jacques nous en a parlé quand on est allé aux Rencontres CNRS à Poitiers (octobre 2014). Il a fait une réunion de présentation générale, donc je suis allée voir ce que cela donnait, j’ai voulu en savoir plus !

Depuis quand participes-tu au projet ?

Depuis le début, c’est-à-dire décembre 2014.

Pourquoi as-tu décidé de candidater pour partir ?

J’ai décidé de candidater pour partir vivre une expérience extraordinaire. Je pense que ce n’est pas quelque chose que tu fais deux fois dans ta vie, même jamais, donc c’était une chance à ne pas rater ! Et je voulais aussi tenter de porter 20 kilos, me dépasser, partir à l’aventure… C’est aussi un projet scientifique et ça m’intéressait beaucoup !

A quoi sert cette expédition pour toi ?

A faire connaître l’association Science Ouverte et ouvrir, faire aimer les sciences aux jeunes, et montrer que ce n’est pas parce que l’on vient de Seine-Saint-Denis qu’on ne peut pas réussir dans les sciences. Le projet a donc des visées scientifiques et de sensibilisation au réchauffement climatique. Il va aussi permettre de mieux faire connaître l’Arctique, plus connu par sa banquise, ses pingouins (qui n’existent plus)...

Qu’est-ce que tu as déjà fait pour préparer l’expédition ?

J’ai fait des fiches sur la faune : Jacques nous avait chargés de répertorier les oiseaux qu’il y a en Arctique, pour qu’on puisse les repérer là-bas. J’ai aussi lu certains livres que Jacques nous avait passés, sortis d’une bibliographie de livres qui parlent de l’Arctique. J’ai fait aussi la page de présentation de KissKissBankBank.

Qu’est-ce que tu vas faire encore d’ici le début de l’expédition ?

Participer au groupe qui va intervenir dans les collèges, lycées et peut-être en primaire, essayer aussi que mes profs s’investissent dans le projet ! Je sais que mon prof d’histoire-géo est très intéressé par la géopolitique du Groenland, donc peut-être le faire venir à une des conférences organisées et aussi essayer de faire en sorte que les élèves de mon lycée veuillent y participer !

Tu n’as pas un petit peu peur du grand froid ?

Du froid non ça va, parce je trouve que l’on dort bien dans le froid !

Du jour permanent ?

Non pas du tout ça ne me dérange pas, pour dormir non plus je ne pense pas que ce sera difficile et en plus comme on sera très fatigué à mon avis par les jours de marche, je ne pense pas que ce soit un problème...

Et te retrouver nez à nez avec un ours polaire par exemple ?

Si bien sûr j’appréhende, on ne sait jamais comment ça va se passer ! Mais ce n’est pas trop les ours polaires qui me font peur dans l’expédition, plutôt la journée de barque et les avions…

Pourquoi as-tu peur de la journée de barque ?

C’est fermé, il n’y a que de l’eau autour de toi. J’ai peut-être peur de tomber dans l’eau !

Comment imagines-tu ta rencontre avec les Inuit ?

Je ne sais pas, je n’arrive pas trop à l’imaginer. J’ai lu un livre sur les Inuit, mais Jacques m’a dit que ça a changé depuis et donc je n’arrive pas trop à voir comment ils sont eux-mêmes. Ils ont une manière de penser différente de nous donc comment va se faire le dialogue, la présentation, la confrontation de culture et de langue aussi ? Il faudra dépasser ça pour pouvoir se présenter et échanger.

Es-tu prête à manger du phoque et d’autres spécialités locales ?

Oui, tant que l’on ne me donne pas de foie à manger, dans certaines vidéos j’ai vu qu’ils adoraient manger du foie, ce n’est pas trop mon truc... Mais sinon ça ne me dérange pas du tout.

Es-tu prête à porter 20 kilos sur le dos pendant 5 semaines ?

Je suis prête, oui, mais j’appréhende un peu, ça m’a rassurée quand j’ai fait le test de marche avec 16 kilos sur le dos, car j’ai vu que j’en étais largement capable, je n’étais pas du tout fatiguée après. J’espère que ça va aller !

Comment vois-tu l’après-projet ?

Avec des expositions, des interventions dans les lycées et les collèges. Et j’espère aussi que le projet va prendre de l’ampleur, que les médias viennent d’eux-mêmes à nous et que l’on n’ait pas à les chercher.

Si tu devais définir le projet Arctique en trois mots ça serait lesquels ?

Découverte, Science, Jeunes.

Pourrais-tu dire un petit mot à tous ceux qui voudraient soutenir le projet ?

Si vous êtes timides, si vous avez peur par rapport aux sciences, on a plein de passionnés dans l’association Science Ouverte. Vous allez entendre parler de sciences comme vous n’en avez jamais entendu parler nulle part ailleurs,..., et vous allez voir que les sciences c’est pas si compliqué que ça !

Interview réalisé par Pierre-Mehdi Sambron, en service civique sur ce projet à l’association, en mars 2016.

A retrouver sur notre site internet : http://scienceouverte.fr/Elisa-la-force-tranquille

Thursday, July 14, 2016

J-5 : Interview-portrait d'Arthur Chen

Aujourd'hui, portrait d'Arthur Chen, étudiant sûr !

Arthur_3-c0f07-1468422028

Tout d’abord, peux-tu nous faire une petite présentation de toi ?

Je m’appelle Arthur Chen, j’ai 19 ans, j’habite à Suresnes, dans les Hauts-de-Seine. J’ai fait un bac scientifique, 2 ans de prépa à Hoche (lycée à Versailles) et là je suis en 2ème année à Polytechnique, où j’étudie un peu de tout : physique, bio, maths, maths appliquées, informatique. C’est l’année où j’ai des cours un peu de tout, c’est une formation pluridisciplinaire. Je suis fils unique, je fais du tennis, du parachutisme.

Quel métier voudrais-tu faire plus tard ?

Je ne sais pas trop, je suis un peu perdu en ce moment, j’ai une formation très scientifique mais pas que, je suis dans la phase où j’ai envie de tenter des trucs un peu bizarres dans tout les sens, et justement c’est peu-être aussi pour ça que cela m’a parlé cette histoire !

Comment as-tu connu l’association ?

Alors j’ai connu l’association par l’une de ses petites sœurs qui s’appelleScience Académie, qui est l’un des programmes de l’association Paris Montagne. Je l’ai aussi connue par un animateur d’une colo que j’avais faite, chez Téligo, qui s’appelait encore « aventure scientifique », et qui m’a dit « tiens tu devrais venir voir ça c’est sympa ! ». J’avais fait des trucs avec eux et de fil en aiguille j’ai rencontré aussi des gens de Science Ouverte. Et me voici !

Et depuis quand participes-tu aux activités de l’association ?

Du coup, Science Académie, je les ai connus il y a bien 4-5 ans. J’avais fait le festival Paris Montagne à l’ENS ULM il y a environ 4 ans. Après il y a eu 2 ans de prépa où je ne faisais plus grand-chose avec l’association, même si j’étais toujours en contact. Je suis revenu quand j’ai vu le projet Arctique « poper » dans ma boîte mail et ça coïncidait aussi avec ma sortie de prépa.

Pourquoi t’es-tu investi dans le projet Arctique ?

Quand j’ai vu l’idée du truc j’ai trouvé ça complètement incroyable, je me disais « mais ce n’est pas vrai, ça doit être une blague ! ». Et puis en fait pas du tout !

Depuis quand participes-tu au projet ?

Depuis le début de l’année scolaire, fin 2014.

Pourquoi as-tu décidé de candidater pour partir ?

Forcément quand j’ai vu ce projet, la première chose que je me suis dit c’est « j’ai envie d’y aller » ! Quoi qu’on en dise, c’est l’aspect du truc qui attire tout de suite même si on se rend compte après en le préparant que l’aspect préparation, gestion du projet est très enrichissant aussi. Mais j’ai quand même toujours eu ce petit rêve dans le coin de ma tête d’y aller, c’est sûr !

Selon toi, à quoi sert cette expédition ?

A plein de choses, elle apporte beaucoup déjà sur un plan humain, parce que se retrouver isolé avec 4 personnes pendant 5 semaines dans un endroit comme ça, on en apprend sur soi-même : tu peux pas faire n’importe quoi, tu as des responsabilités, si tu as oublié un truc, tu es mort donc il faut quand même faire attention ! 
Sur le plan culturel, aller découvrir des Inuit c’est absolument incroyable ! C’est sympa aussi, c’est un petit défi physique quand même, par certains aspects ça fait jamais de mal de vivre un peu à la dure, loin de tout, c’est toujours apaisant…

Et à quoi sert ce projet ?

Justement, le projet c’est ça que je soupçonnais le moins au début, c’est ce qu’on a fait depuis des mois, même plus d’un an avec tous ces jeunes, c’est un travail que l’on sera amené à faire en entreprise ou autre : on veut faire un truc, il faut que les gens soient au courant, il faut de la logistique, de l’argent… On a vraiment tout fait, l’asso a été bien car elle nous a beaucoup impliqués tout en nous guidant, donc cela a été une super formation de petit entrepreneur pour plus tard je pense !

Qu’est-ce que tu as déjà fait pour la préparation de l’expédition ?

Il y a eu toute une phase où il a fallu définir précisément les objectifs de cette expédition : les objectifs scientifiques, ce qui allait se faire, comment on partait… Je me rappelle que j’avais fait le compte-rendu de la toute première réunion de lancement avec Nina, on était trente au moins ce jour-là, et déjà impliqués tous les deux. Après, j’ai pas mal réfléchi quand même, j’étais surtout impliqué dans les pôles communication, sponsoring avec la page KKBB, même si ce n’est pas la partie que j’ai le plus suivie… ça a été aussi les discussions avec mon école pour savoir s’ils ne pouvaient pas nous soutenir, ç’a été une réflexion globale sur les différents acteurs que l’on pouvait impliquer dans le projet, on a pas mal « brainstormé ». On a aussi pas mal travaillé avec Nina et les autres sur la compréhension de l’Arctique donc lire des bouquins, expliquer aux autres ce qu’on a lu, faire des fiches sur les oiseaux qui existent en Arctique, essayer de se familiariser un peu avec ce qu’il va y avoir, et réfléchir à l’exploitation du projet quand on ira dans les classes, ce qu’on pourrait monter comme atelier pour aller raconter ce qu’on a fait.

Qu’est-ce que tu comptes faire d’ici le début de l’expédition ?

Jacques s’occupe beaucoup de tout l’aspect logistique, donc c’est cool, mais nous (groupe com) il faut vraiment qu’on bourrine niveau communication parce que ce n’est pas encore ça, là c’est la priorité numéro 1 du groupe dans lequel je suis.

N’as-tu pas peur du froid ?

Non alors ça au contraire ça m’amuse plutôt, j’ai hâte d’y être ! J’aime bien ce genre de délire « conditions extrêmes », on verra quand j’y serai mais ça m’attire totalement.

Et du jour permanent ?

Ah non, ça j’ai envie de le voir, de voir ce que ça fait, c’est clairement marrant !

De te retrouver nez à nez avec un ours polaire ?

J’ai une confiance assez aveugle en Jacques, je pense qu’il sait ce qu’il fait, d’un côté voir un ours de suffisamment loin j’aimerais beaucoup quand même. Après, c’est vrai que ça fait partie des exemples qu’on donne pour dire que ce projet a ses dangers mais il y en d’autres aussi je pense, on verra bien !

Comment imagines-tu ta rencontre avec les Inuit ?

C’est peut-être un truc que j’ai plus de mal à m’imaginer, c’est vrai qu’on a tous des images sur l’Arctique qui sont assez fausses : on imagine des Inuit dans leur igloo et leurs gros manteaux, mais quand on parle avec Jacques on voit que c’est des gens qui parlent anglais, qui ont un ordinateur… Ce n’est quand même pas l’image qu’on avait au début ! Il va y avoir une barrière de langue, c’est toujours intéressant de te retrouver une semaine avec des gens qui ne parlent pas ta langue, ou peu pour certains, donc ça va être quelque chose de très humain je pense mais c’est justement parce que je n’ai aucune idée de comment ça va être que ça m’intéresse.

T’es-tu un peu préparé à manger du narval, du phoque et d’autres spécialités locales ?

Je ne m’amuse pas à faire des repas phoque toutes les semaines pour être mieux préparé mais j’ai conscience que ça va être cela. Je suis prêt dans ma tête en tout cas (rires).

Et porter 20 kilos sur le dos pendant 5 semaines ?

ça ça va aussi, on a fait des marches avec Jacques, j’ai fait 1 mois de stage militaire, je pense que je me rends compte de ce que c’est, donc ça va, je suis prêt.

Comment vois-tu l’après-projet ?

Le grand enjeu ça va être de réussir à transmettre l’intérêt de ce que l’on a fait sans que ce soit juste « bonjour, je vous raconte mes vacances ». Déjà il va y avoir l’exploitation scientifique de ce qu’on aura fait évidemment, et ensuite il faudra tout simplement aller à la rencontre des gens que ça intéresse, des gens qui nous ont soutenus mais aussi tout simplement des étudiants de divers âges pour leur montrer des images, tout ce qu’on aura et puis aussi casser un peu cette image fausse de l’Arctique qu’on a et dont je parlais tout à l’heure.

Si tu devais définir le projet Arctique en 3 mots, ça serait lesquels ?

Inédit, inoubliable, formateur.

Un petit mot à toutes les personnes qui voudraient soutenir le projet ?

Déjà un grand merci car ils nous soutiennent bien, et ensuite j’aimerais qu’ils aient vraiment conscience, et je pense qu’ils en ont conscience, que nous les jeunes, là ce que l’on est en train de vivre, c’est quelque chose qui est absolument impensable, et je crois que tous, participants, comme parents, amis, gens qui soutiennent le projet, la première fois qu’ils ont entendu l’idée de base, ils se sont tous dit « mais c’est quoi ce délire ? ». Ce qu’on est en train de faire c’est quelque chose d’original qui va, pour la plupart d’entre nous, être le souvenir d’une vie, et c’est grâce à eux qu’on va pouvoir le faire.

Interview réalisé par Pierre-Mehdi Sambron, en service civique sur ce projet à l’association, en mars 2016.

A retrouver sur notre site : http://scienceouverte.fr/Arthur-etudiant-sur

Wednesday, July 13, 2016

J-6 !!! Interview-Portrait des participants !

A quelques jours du départ, découvrez les jeunes qui vont partir !!

 

On commence aujourd'hui avec une interview-portrait de Nina Lopez !

 

Nina-2-d76d9-1468421912

Peux-tu nous faire une petite présentation de toi ?

Je m’appelle Nina Lopez, j’habite à Villeneuve-la-Garenne, dans le 92. J’ai 18 ans et je suis scolarisée au Lycée Saint Jean-Baptiste de la Salle à Saint-Denis en Terminale S spécialité SVT. J’ai comme passion la musique : saxophone, piano, flûte traversière.

Que voudrais-tu faire plus tard ?

J’aimerais bien être ingénieure en agronomie, et plus particulièrement travailler dans les milieux tropicaux, en Afrique, Amérique latine ou Asie.

Comment as-tu connu l’association ?

J’ai connu l’association en seconde, donc il y a 2 ans, c’est un prof de physique qui m’en a parlé, et qui m’a proposé de faire un stage, l’Université d’été des lycéens.

Pourquoi t’es-tu investie dans ce projet ?

Parce que j’aime bien voyager et là c’est une destination un peu incongrue, j’ai envie de jouer l’exploratrice ! 
Je suis investie depuis que ça a commencé, j’en ai entendu parler quand on a fait un voyage aux Rencontres CNRS Jeunes « Sciences et Citoyens » à Poitiers (octobre 2014). C’est là où l’association a commencé à en parler même si ce n’était vraiment pas du tout sûr que ça allait se faire !

Pourquoi as-tu décidé de candidater pour partir ?

Déjà quand je me suis investie dans le projet, j’avais l’idée de partir, j’en avais vraiment envie. Donc quand j’ai pu candidater, j’ai sauté sur l’occasion !

Pour toi, à quoi sert cette expédition ?

Déjà, elle va familiariser ceux qui vont partir avec le domaine scientifique, la recherche, les prélèvements, tout ce qui est protocole scientifique à respecter. C’est aussi une aventure humaine, on va vivre tous ensemble, en communauté, à 5 pendant 1 mois ! Je connais Arthur, Youssef et Elisa, mais on n’est pas super proche donc aucune idée de comment ça va se passer...

Qu’est-ce que tu as déjà fait pour la préparation de l’expédition ?

J’ai participé aux réunions, j’ai fait quelques comptes-rendus. Avec Elisa, on a préparé des fiches sur tous les oiseaux que l’on peut potentiellement rencontrer là-bas. On a fait un stage d’une semaine (vacances de la Toussaint 2015).

Qu’est-ce que tu comptes faire d’ici le début de l’expédition ?

Ce que l’on me demandera de faire ! Je suis dans le groupe de la communication, je vais essayer de m’y mettre car la communication ce n’est pas mon truc. Je sais que c’est important même dans la vie professionnelle, donc il faut que je m’y mette un jour ou l’autre !

N’as-tu pas peur du grand froid ?

C’est l’été donc ça va, il va faire de 0 à 5°C. Je préfère le soleil, c’est sûr, mais ce n’est pas ce qui me fait le plus peur.

Et du jour permanent ?

Si, ça va être une expérience assez conséquente ! Je pense que cela va être dur.

Ou le fait de te retrouver nez à nez avec un ours polaire ?

Ah oui ça, ça fait très très peur !!

Comment imagines-tu ta rencontre avec les Inuit ?

J’aimerais que l’on soit bien accueilli, qu’ils nous fassent un peu découvrir leur mode de vie. Mais bon on ne passera malheureusement pas beaucoup de temps avec eux…

En parlant de leur mode de vie, serais-tu capable de manger du phoque et d’autres spécialités locales ?

Oui, ça, je m’y suis engagée franchement, quand j’ai écrit ma lettre de candidature, à manger tout ce qu’ils me demanderont, sauf quelque chose « d’hardcore » dont Jacques nous avait parlé : c’était une espèce d’oiseau qu’ils mettaient dans le ventre d’un phoque, laissaient fermenter pendant environ un an et après ils ouvraient le phoque et le mangeait. ça par contre, ce sera non, surtout qu’il y a quelqu’un qui est mort de ça, en occident...

Es-tu prête à porter 20 kilos sur le dos pendant 5 semaines ?

Si ça ne monte pas plus haut que 20 kilos, oui ! Avec Elisa on a fait une randonnée d’entraînement, même si on n’avait pas 20 kilos mais plutôt 16-17 kilos sur le dos pendant 2 heures… Mais ouais, là je me prépare sérieusement, je fais de la musculation (rires).

Comment vois-tu l’après-projet, après l’expédition ?

Faire des conférences, sensibiliser les enfants sur le réchauffement climatique, parler du mode de vie des Inuit…

Si tu devais définir le projet Arctique en trois mots ça serait lesquels ?

Extraordinaire, c’est une chance !

Un petit mot à toutes les personnes qui voudraient soutenir le projet, ainsi que les jeunes impliqués dans le projet ?

Qu’ils continuent s’ils ont le temps, la foi et de toute façon c’est vachement important que l’on soit soutenu, parce que bon si on part et qu’il n’y a personne derrière nous, le projet ne va pas aller loin, il n’y aura pas d’après-projet justement. Il faut qu’il y ait des gens et pas que 4 jeunes qui partent !

Interview réalisé par Pierre-Mehdi Sambron, en service civique sur ce projet à l’association, en mars 2016.

A retrouver sur notre site internet : http://scienceouverte.fr/Nina-la-voyageuse

Tuesday, July 12, 2016

J-7 avant le départ !!! Invitation à la fête de départ ce samedi 16 juillet !

Bonjour,
 

Mardi 19 juillet à 9h 50, c’est le grand départ pour l’expédition Arctique : Arthur, Elisa, Nina, Youssef, sous la direction de Jacques Moreau, soutenus « au sol » par une vaillante équipe.

 

Alors, venez les soutenir l’équipe avant leur départ !

 

RDV ce samedi 16 juillet à 16h au Château de Ladoucette.

 

A cette occasion vous pourrez admirer le QG de Ladoucette, l’expo et les jeux réalisés par les participants du mini-stage de juillet.

Vous pouvez retrouver les 1ères photos des réalisations ici : http://scienceouverte.fr/Preparation-d-une-exposition-sur-l-expedition-en-Arctique-836 et ci-dessous.

 

Un goûter sera organisé, n’hésitez pas à amener vos meilleures pâtisseries. Et peut-être pourrez-vous goûter à la nourriture du voyage ;-)

A Samedi

François

 

20160708_163902-1468312338

 

20160707_113530-1468312349

 

20160708_163917_1_-1468312356

 

 

 

Friday, July 01, 2016

J-20 avant le départ ! QG communication et échos du projet dans la presse !

Bonjour  à toutes et à tous,

 

le projet se porte bien, nous en sommes à l'heure des dernières réunions et préparatifs.

Voici déjà quelques petites nouvelles :

 

- Nous organisons pendant l'expédition un QG au château de Ladoucette à Drancy, où nous aurons des communications avec les expéditeurs tous les 2 jours environ. Ces communications seront normalement retransmises sur place et enregistrées puis diffusées sur notre site et les réseaux sociaux. 

Voici un programme prévu (attention, il peut encore changer...). 

 

Programme_comms_arctique-1467384822

 

 

De petites activités seront aussi prévues (exposition, jeux, légendes autour de l'arctique,...) dont nous avons discuté hier avec les jeunes.

 

R_union_qg_ladoucette_30.06.16_1-1467384998

 

- Un petit stage est prévu la semaine prochaine pour les lycéens et étudiants qui aimeraient construire une petite exposition autour de ce projet. Des panneaux seront fait et exposés au château pendant le QG.

 

- Le projet commence à être bien relayé dans les médias !

Ainsi, après RTL et Chérie FM hier et avant-hier, c'était au tour de LCI de faire la part belle aujourd'hui !

 

Retrouvez des photos et la vidéo de LCI sur les pages dédiées de la rubrique Revue de Presse de notre site ou directement sur les pages :

RTL  : émission RTL matin du 1er juillet 2016

- LCI : Interview de Jacques et Nina en direct dans le 12/14 le vendredi 1er juillet 2016

- Chérie FM : Photos et vidéos de l'interview, diffusion radio à venir...

 

A très vite pour de nouvelles news !

Arctiquement vôtre,

l'équipe de SO Arctique

Friday, June 10, 2016

J-40 avant le départ !

Bonjour à tous,

 

Grâce à votre soutien, le projet arctique ce concrétise avec  le bouclage des réservations des hôtels et des billets des d’avions. Le 19 Juillet, les 4 jeunes expéditeurs de banlieue prennent la route de l’Arctique et de la Terre d’Inglefield, où ils vont passer 5 semaines en immersion complète !

 

Un QG s’organise au château de Ladoucette : en effet, un fil sera entretenu entre Drancy et la Terre d’Inglefield pour suivre l’expédition au plus près. Nous prévoyons de communiquer avec eux par téléphone tous les 2 jours, communications qui seront enregistrées et retransmises en live au château ! Vous êtes bien entendu toutes et tous conviés pour venir dialoguer et suivre cette expédition. Un programme complet vous sera envoyé prochainement.

 

La presse et les médias font également écho de ce beau projet : une conférence de presse a eu lieu le dimanche 5 juin en présence de l’AFP, du Parisien et de « Drancy Immédiat » (journal de la ville de Drancy). Un article est paru le lendemain dans l’édition 93 du Parisien, que vous pouvez trouver ici : http://scienceouverte.fr/Ils-partent-un-mois-aux-confins-du-pole-Nord

Sachez aussi que  France Inter lui consacrera une place spéciale dans l’émission « Bivouac » qui sera diffusée le lundi 22 Août de 15h à 16h.

 

Enfin, pour rester encore plus près du projet, vos goodies vous seront délivrés très prochainement !

 

Arctiquement vôtre, Association Science Ouverte !

 

20160427_104500-eb138-1465549498

 

 

Tuesday, December 15, 2015

11 690 euros, on y est ! Merci à tous !

Fin_collecte-1450199108

 

MERCI !!

Friday, December 11, 2015

Invitation à la fête de fin de crowdfunding ce mardi !

Bonjour à toutes et à tous,

 

cette aventure Kisskissbankbank touche à sa fin, nous avons dépassé les 100 %, et pour fêter ça, on vous propose de se retrouver ce mardi 15 décembre autour d'un apéro !

 

Pour celles et ceux qui peuvent, RDV à 18h30 à l'Espace Avenir, 1 place de l'amitié à Drancy.

Vous trouverez un plan d'accès ici : http://scienceouverte.fr/Nous-contacter

 

Au plaisir de vous y voir,

L'équipe So Arctique

 

Groupe_2-1449817608

Monday, November 30, 2015

Le projet présenté sur Radio Campus !

Youssef et Elisa, deux jeunes participant au projet, étaient accompagnés d'Elise et Julien pour présenter le projet sur Radio Campus, ce jeudi 26 novembre.

Pour écouter l'intervention, qui dure 5 minutes environ, cliquer sur le lien suivant et écouter à partir de 37 minutes et 20 secondes !

 

http://www.radiocampusparis.org/la-matinale-pierre-laurent-et-le-projet-soarctique-26-11-15/

 

Img_4562-1024x683-1448899228

Monday, November 23, 2015

Un message de Michèle Therrien

Michèle Therrien, professeure émérite à l’Institut national des langues et civilisations orientales, parle du projet Science Ouverte en Arctique. Cette vidéo a été tournée suite à son intervention lors du stage "En route pour l’Arctique" qui s’est déroulé aux vacances de la Toussaint 2015.

 

 

Saturday, November 21, 2015

100 % MERCI !

Vous l'avez sûrement vu, nous avons passé les 100 % !!

Un grand merci à toutes et à tous pour votre aide !!

Allez, il reste encore du temps donc on essaie de monter à 15 000 ! On compte donc sur vous pour continuer à en parler autour de vous !

A très vite pour de nouvelles actus,

L'équipe de SO Arctique

Kkbb_100_-1448124792

Wednesday, November 18, 2015

La vie continue !

Chers amis,

L'association Science Ouverte se joint bien entendu à tous pour condamner ce qu'il s'est passé et soutenir de tout cœur toutes celles et ceux qui ont été touchés, de près ou de loin, par cette barbarie sans nom.

Nous espérons également qu’aucun de vos proches n’a été directement touché.

 

Dans toute cette morosité, vous avez peut-être vu que nous avons passé les 100%, merci à vous et continuons à faire vivre de beaux projets comme celui-là pour combattre la barbarie. 

 

Merci à toutes et à tous,

 

L'équipe du projet So Arctique !

 

11220124_1093078864038031_8041134133074615090_n-1447835408

Thursday, November 12, 2015

Jean-Luc Morel, neurobiologiste et chargé de recherche CNRS, nous parle du projet !

Jean-Luc Morel, neurobiologie et chargé de recherche CNRS à Bordeaux, parle du projet "Science Ouverte en Arctique" lors des 25èmes Rencontres CNRS Jeunes "Sciences et Citoyens" du 16 au 18 octobre 2015.

 

 

Friday, November 06, 2015

Un petit message de Yuri, qui soutient le projet !

 
 
Friday, October 30, 2015

Un article paru dans le Parisien 93 : "Drancy : ces lycéens et étudiants se préparent pour le pôle Nord"

Un article paru dans l'édition du jeudi 29 octobre du Parisien 93 autour du projet "Science Ouverte en Arctique", pendant le stage "En route pour l'arctique" !
 
A retrouver sur le site internet du Parisien 93 et en image ci-dessous.
So_arctique_le_parisien_93_du_29.10.15-1446113618
Thursday, October 29, 2015

Denis-Didier Rousseau, Délégué Scientifique en charge du suivi des affaires polaires au CNRS, au stage "En route pour l'Arctique"

Denis-Didier Rousseau, Délégué Scientifique en charge du suivi des affaires polaires au CNRS, est là ce matin au stage Arctique pour parler aux jeunes de son travail de recherche autour du transport du pollen au Groenland, mais aussi de la coordination de la recherche autour des mondes polaires au CNRS. Passionnant !

 

20151029_095333-1446112621

 

20151029_102639-1446112689

 

20151029_103239-1446112816

 

 

Wednesday, October 28, 2015

Michèle Therrien raconte ses voyages en terre inuit aux participants du stage "En route pour l'Arctique

Michèle Therrien, professeure émérite à l'Institut national des langues et civilisations orientales, était parmi nous ce matin au stage "En route pour l'arctique". Elle a raconté ses nombreux voyages en terre Inuit, parlé de leur culture, de leur langue (qu'elle a enseigné pendant 15 ans à l'Université !), us et coutumes,etc. devant une audience passionnée ! Merci à cette grande dame d'avoir partagé sa passion et sa connaissance de ce peuple méconnu !

 20151028_094551-1446040883

 

20151028_120619-1446041070

 

Plus d'infos sur Michèle Therrien : 

http://www.cerlom.fr/presentation-membres-therrien.html

https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/les_inuits_ne_trouvent_pas_ca_extreme_michele_therrien.1518

 

Tuesday, October 27, 2015

Le stage "En route pour l'Arctique" a commencé !

Une dizaine de lycéens et étudiants ont commencé le stage "En route pour l'Arctique", qui se terminera vendredi après-midi. Après une 1ère journée avec conférence de Jacques Moreau autour des paysages de l'Arctique et une après-midi de prises de vue et récoltes de feuilles pour faire un herbier, nous avons le plaisir de recevoir Sylvia De Cesare, doctorante au Museum National d'Histoire Naturelle. Elle nous parle de ses recherches autour des bilvaves comme indicateurs du réchauffement climatique....

Passionnant !

 20151027_100147-1445940297

 

20151027_093755-1445940471

 

20151027_100359-1445940562

Monday, November 02, 2015

Lettre de soutien de Jean Malaurie (19/12/2014)

Jean Malaurie est ethno-historien, géorgraphe/physicien et écrivain français. Il a exploré la région d'Inglefield, y a même vécu 1 an avec les Inuit qui l'apprécient toujours autant.

 

Voici un message de soutien de sa part, datant du tout début du projet en décembre 2014 :

 

"Monsieur,

 

Votre message me frappe de stupeur. Il reste donc des Français qui ont gardé cette vertu d’audace que l’on ne retrouve que chez les émules de Surcouf, de Dumont d’Urville et d’un explorateur peu connu, que j’admire profondément, le lieutenant américain Frederick Schwatka, probablement d’origine tchèque, qui a parcouru l’Arctique central jusqu’à l’île Victoria, soit 3230 km, en 334 jours. Avec trois traineaux et 44 chiens, il a démontré (en 1879-1880) que l’on pouvait vivre de la chasse dans cet espace que les officiers britanniques considéraient comme un espace  de damnation, alors que, lui, la ressentait comme une terre fraternelle. J’en parle dans la réédition d’Ultima Thulé  – avec quarante pages supplémentaires  –  où je m’attache à quatre ou cinq grands explorateurs méconnus.

 

Naturellement, je serai à votre côté et vous accorde mon parrainage pour cette mission audacieuse.

 

Naturellement, j’aimerais rencontrer  ces jeunes et le meilleur endroit que je propose pour cela c’est le jardin du Palais-Royal.

 

Bonne chance et très cordialement,

 

Jean Malaurie"

 

Une biographie de lui :  http://www.jean-malaurie.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=57&Itemid=128

 

Et une petite vidéo : 

 
Jean Malaurie, son itineraire personnel, la culture Inuit- Jean MALAURIE, producteur de la série de sept émissions sur les "Inuit" parle de son parcours personnel puis évoque le peuple Inuit à travers sa culture.
Saturday, October 24, 2015

Réunion sur les conditions de l'expédition pour les candidats et leurs parents

Aujourd'hui, Jacques a présenté aux candidats à l'expédition et à leurs parents les conditions de cette dernière sans rien cacher des difficultés. On ne va pasau nord du dernier village de la planète sans préparation sur tous les plans. Le stage qui va se tenir à partir de lundi en fait partie.

Dsc_0920-1445707462

Saturday, October 24, 2015

Dix ans après Clichy-sous-Bois, tout le sens d'un projet !

L'appel"Cinq propositions pour briser les Ghettos" lancé après les événements de Clichy-sous Bois, suite à une réflexion du club CNRS Sciences et Citoyens de Bobigny-Drancy. cet appel qui avait reçu de nombreux soutiens est toujours d'actualité, il fonde le projet de Science Ouverte !

Cinq_propositions-8b466-1445676471 

Friday, October 23, 2015

"C'est bien simple, il y a un « avant » et un « après » quand on séjourne en Arctique" : Message de soutien de Dominique Laffly, chercheur CNRS

Premier jour sans don... Bah alors qu'est-ce qu'il se passe ???

Allez on continue de se mobiliser et faire tourner l'info, ce n'est pas le temps de faiblir !! 

 

Tenez, voici un petit message de soutien de  Dominique Laffly, chercheur CNRS, professeur à l'Université de Toulouse, spécialiste de géolocalisation, Laboratoire GEODE (Géographie de l'Environnement), UMR CNRS (INEE) / Université Toulouse 2

 

"C'est bien simple, il y a un « avant » et un « après » quand on séjourne en Arctique. Impossible de ne pas être profondément marqué par les paysages où la vie explose littéralement de couleurs aussitôt que la neige disparaît, malgré le froid et le vent, le violet des saxigfraga oppositifolia ou bien encore les jaunes des papavers dahlianum et autres saxigrafa nivalis qui dessinent une toile subtile et émouvante. Il y a aussi les bruits de l’Arctique, les glaciers qui vêlent, les rivières qui charrient, les lichens qui crissent et les oiseaux qui piaillent. Le tout dans une harmonie parfaite, celle du grand nord. Le grand nord des Inuits qui a tant d'égard méritent notre respect.

« Avant » disais-je on imagine l'Arctique, « pendant » on éprouve physiquement l'Arctique, « après » on repense notre monde à la lumière de ce que nous a apporté l'Arctique.

Je souhaite à tous ces jeunes qui partent le plus grand des hommages à ce qu'ils vont vivre, je souhaite à tous ces jeunes qui partent de revenir riches de sensations et de mots pour les faire vivre à ceux qui ne partent pas mais qui les accompagnent en pensée. Enfin, pour tous les jeunes de l'association Science Ouverte, je souhaite qu'ils comprennent que les Sciences ont besoin d'eux, de cette ouverture du regard, de cette curiosité et de cette envie d'aller plus loin comme le propose le voyage de Jacques Moreau."

Dominique Laffly


Dominique-laffly-1445625864

Thursday, October 22, 2015

Micmaths nous soutient !

Mickaël Launay, fabuleux mathématicien, médiateur scientifique et youtubeur reconnu (plus de 100 000 abonnés !!) nous soutient lui aussi ! Voici le message qu'il a posté hier sur sa page facebook : 

 

 

Bonjour tout le monde émoticône smile
Si vous suivez mes actus de temps en temps, vous savez que je travaille régulièrement avec l'Association Science Ouverte qui oeuvre pour l'accès aux sciences auprès des jeunes, notamment de Seine-Saint-Denis.
Depuis plusieurs mois, un groupe de lycéens et étudiants a monté un projet d'expédition scientifique en Arctique avec cette association. Et pour financer ce projet, ils viennent de lancer une campagne de financement participatif ! 
Pour tout savoir sur leur programme, n'hésitez pas à faire un tour sur leur page kisskissbankbank et à les soutenir dans cette belle aventure ! C'est par ici -> http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/so-arctique
Vous pouvez également aimer leur page Facebook pour suivre l'évolution du projet :
https://www.facebook.com/SO-Arctique-896604620430203/

 

A votre tour de le soutenir en allant sur sa chaine youtube et sur son site !

Merci à lui et à vous toutes/tous !

 

P.S : on est pas mal là, 35% !!! ça continue !! Mille merci !!

Wednesday, October 21, 2015

Merci !

Tuesday, October 20, 2015

Un message de soutien de Jean-Philippe UZAN

 

Résultat de recherche d'images pour "Jean-Philippe uzan"

Jean-Philippe Uzan est directeur adjoint de l'Institut Henri Poincaré, directeur de recherche à l'Institut d'Astrophysique de Paris. Il est également membre du comité Scientifique de Science Ouverte.

 

 

Cher François,

 

je suis très heureux. Je suis de tout coeur avec vous. Nous essaierons de relayer votre campagne dès que tu me donneras le lien.

Alors oui, un petit message soutien:

 

L’horizon. Voilà ce qui excite les explorateurs du globe et de la connaissance. Ces lignes imaginaires et le sentiment étrange qu’elles cachent un élément important de la compréhension du monde. L’arctique est de ces territoires. Je souhaite que cette aventure permette aux jeunes qui y participeront de découvrir un univers nouveau à leur yeux. Que l’observation des glaces et de la mer les éveille à l’état de notre planète. Que le respect  des chasseurs-pécheurs inuit envers les animaux peut être une exemple pour nos sociétés. Que les inuit ont plusieurs dizaines de mots pour « neige », comme les scientifiques qui en connaissent aujourd’hui les nombreux états. Que le crépitement des aurores boréales leur fasse découvrir que les morts jouent parfois à la balle avec des têtes de morses. Qu’ils reviennent chargés de souvenirs et d’histoires pour inspirer ceux qui n’auront pas pu les accompagner.