SWINGING AFFAIR FAIT SA B.O.

Aidez nous à réaliser notre B.0.

Visuel du projet SWINGING AFFAIR FAIT SA B.O.
Réussi
126
Contributeurs
19/06/2021
Date de fin
5 657 €
Sur 4 500 €
126 %

SWINGING AFFAIR FAIT SA B.O.


Le projet en 2 mots :
Adapter au quartet de jazz les grandes musiques du cinéma.

Le projet en détails
              Le thème du répertoire du disque en projet est la musique de films. Mais pour que le jeu soit plus amusant, nous avons choisi les musiques à l'origine les plus éloignées du jazz, le chalenge consistant à faire swinguer des musiques aussi étrangères au jazz que STAR WARS, TITANIC, LE GENDARME DE St-TROPEZ ou LA BOUM. Très peu des musiques ont été reprises par des jazzmen. Voire aucune. 

             Dans Swinging Affair fait sa B.O., on fait se rencontrer Dark Vador avec Duke Ellington au bar du Cotton Club. C'est sur un air de bossa que Noiret se souvient du bonheur passé avec Romy dans le "Vieux fusil".Vous allez taper du pied en compagnie du Grand Blond avec une chaussure (de-claquette) noire. Le bon, la brute et le truand ont posé leurs flingues et entament une valse jazz des plus pacifiques. Les gendarmes de St-Tropez ont troqué leur marche militaire pour une samba bien plus estivale, quant à Sophie Marceau, elle emballe sur une ballade de John Coltrane. Et bien d'autres détournements irrévérencieux. 

             Vous l'aurez compris, ce sont ces scénarios improbables que vous propose "SWINGING AFFAIR" mettant à profit toutes les possibilités qu'offrent la musique de jazz et le talent de 4 instrumentistes : Olivier Defays : sax, Philippe Chagne : sax, Philippe Petit : orgue et Sylvain Glévarec : batterie

Le travail d’arrangement a été primordial. L’intervention de l’arrangeur se situe à 4 niveaux : modifier à des degrés divers l’harmonie, la mélodie et le rythme et bien sûr aménager des plages pour les improvisations (c’est du jazz!). Vous reconnaîtrez  la plupart de ces airs archi-connus mais peut-être pas du premier coup! Parfois vous vous direz « mais je connais cette musique!!! » sans pouvoir mettre un  nom dessus. Mais que vous reconnaissiez ou non, le but principal est que cela reste du jazz et du bon! Finalement la plupart des grands standards de jazz viennent du répertoire des spectacles de Broadway ou de certains films hollywoodiens, nous n’avons fait que suivre cet exemple .

            Petit mot d'Olivier :  "Mon père, M. Defays (Pierre Richard pour les intimes) m'a transmis 2 de ses passions : le cinéma et le jazz. Il a fait de la première son métier, quant à moi, par appât du gain et de la célébrité, j'ai opté pour le jazz. Par la suite j'ai tâté quelque peu de la musique de films et autres pièces de théâtre mais en m'éloignant du coup du jazz. Depuis longtemps, je voulais réunir ces 2 disciplines dans un seul et même projet. Voilà qui est fait avec le concours de mes 3 camarades qui ont de suite approuvé cette démarche et les idées ont fusé (il est vrai que nous sortions d'un bon repas et que le vin est propice au cheminement de l'imagination"). 

 

 

LISTE DES MORCEAUX :

1) STAR WARS                                                                      (John Williams)

2) IL ÉTAIT UNE FOIS LA RÉVOLUTION                              (Ennio Morricone)

3) LE GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE   (Vladimir Cosma)

4) LE GENDARME DE ST-TROPEZ                                   (Raymond Lefèvre)

5) LES CHOSES DE LA VIE                                                   (Philippe Sarde)

6) LES AVENTURIERS DE L'ARCHE PERDUE                  (John Williams)

7) LA BOUM                                                                           (Vladimir Cosma)

8) LES 7 MERCENAIRES                                                  (Elmer Bernstein)

9) MEDLEY NINO ROTA                                                       (Nino Rota)

10) TITANIC                                                                          (James Horner)

11) LE VIEUX FUSIL                                                             (François de Roubaix)

12) LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND                         (Ennio Morricone)

13) LE PARRAIN                                                                  (Nino Rota) 

Le tout saupoudré de jingles de la musique des Tontons Flingueurs (ex : Tonton from Ipanema, Tonton Bop, Tonton Bayou,.....)

 

 

À quoi servira la collecte

Lors d’un concert cet été, nous avions évoqué tous les quatre  la situation qui serait probablement la nôtre à la rentrée de septembre 2021 … c’est-à-dire un calme plat au niveau des concerts … Nous avons décidé de rester positifs et de nous servir de cette période pour avancer malgré tout et de créer un nouveau répertoire en vue d’un futur enregistrement. C’est la raison pour laquelle nous vous sollicitons aujourd’hui pour nous aider à faire éclore ce projet. Vos dons serviront à 100% à la fabrication du disque c’est-à-dire à payer :

Le studio (enregistrement, mixage, mastering)

Les différents intervenants pour la pochette (photos, graphisme)

La réalisation d’un petit clip qui nous aidera grandement à la promotion du disque et du groupe (George Lucas, Steven Spielberg ont été sollicités mais sans réponse pour le moment, la timidité sans doute...).

Si  votre intérêt pour notre projet et votre générosité s’expriment à la hauteur de la somme que nous nous sommes fixée pour cette collecte, nous pourrons couvrir la plus grande partie de ces frais et si ce cap est dépassé grâce à votre générosité, nous couvrirons tous ces frais et nous aurons encore plus de moyens pour la promotion de notre musique  (et là on appelle carrément Luc Besson!).

Nous prévoyons la sortie du disque à l’automne ou l’hiver prochain, les contributeurs recevront le CD en avant première et un concert de sortie sera organisé à Paris.

D’avance, merci pour votre soutien et votre générosité!

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux