Tamanoir, court métrage de fiction

Court-métrage, Installation

Visuel du projet Tamanoir, court métrage de fiction
Cross circleÉchoué
20
Contributeurs
Friday, February 12, 2016
Date de fin
1 020 €
Sur 2 800 €
36 %

Un PERE et sa FILLE font leur cinéma : SOUTENEZ LEUR PROJET de court-métrage "Tamanoir" qui ne pourra se faire sans votre aide précieuse...

Suivre et partager
Monday, February 01, 2016

Installation (suite) : la vie après le Film

Voici la suite des deux articles précédents sur l’installation de la dernière scène (dans la boutique)

 

Joconde_vue_cavali_re-1454353893

Cette installation est destinée à être exposée ailleurs, une fois le tournage fini.. Le type de collage des yeux (papier sur toile et colle employée) permettra de décoller tous ceux utilisés dans le film et de les remplacer par ceux de personnes proches du lieu d’exposition.

Par exemple ceux du personnel d’un Musée si l’exposition se fait dans un Musée, ceux d’habitants d’un quartier si l’exposition se fait dans une Maison de Quartier, des gens du village si c’est dans un village, etc....

 

Et ce n’est pas tout !

 

Dans la vie ultérieure de l’installation, il sera demandé au propriétaire de chaque paire d’yeux de donner un petit objet qui sera déposé sur le socle noir.

Donné, pas prêté. Et de préférence un objet auquel il tient tout de même un peu, afin que cela ait le vrai sens d’un don.

Ensuite, lors du changement d’yeux pour aller dans un autre lieu, ces objets seront attachés, physiquement, au socle.

 

Ainsi, au fil du temps, les Joconde ne changeront pas (le tableau a tout de même plusieurs siècles, n’est-ce pas ?) mais son environnement changera et se chargera de toutes les vies et de tous les regards que lui auront porté des humains..

 

Enfin, il sera proposé qu’une installation vidéo simple permette aux visiteurs de l’installation de visionner le film Tamanoir sur un écran, à la demande...

 

Cette démarche est dans la ligne du tournage de Tamanoir, du bénévolat associatif, de son financement participatif, de sa conception.

 

Un_socle_une_joconde-1454354010

Saturday, January 30, 2016

Installation (suite) : un miroir de ceux qui la regardent...

Voici la suite de l’article précédent sur les « Joconde »

 

Chaque reproduction accueillera donc les yeux d’une des personnes de l’équipe du film.

Ces regards seront imprimés sur papier Canson savamment déchiré juste autour.

Puis les rectangles obtenus seront collés par-dessus les yeux de la Joconde. Formant donc ainsi un petit relief, ce qui ne se voit pas sur les montages présentés ci-dessous.

 

L’installation est ainsi ancrée dans le film, ancrée dans les personnes qui vont fabriquer ce film. Et les êtres humains qui font le film sont eux aussi ancrés de cette manière dans le film.

Nous regardions ce tableau si connu, maintenant c’est lui qui nous regardera … mais avec nos propres yeux. Comme une sorte de miroir qui nous finissons par devenir à nous-mêmes...

Si ce n’est pas surréaliste, ça....

 

Voici ce que ça donne avec 3 personnes. Mais imaginez cela sur les 24 « Joconde » …. !

 

Et ce n’est pas fini !

 

Joconde___plusieurs_yeux-1454190438

 

 

Demain : la suite de l’article, et le devenir de l’installation après le film.... Car il y aura une suite !

 

Thursday, January 28, 2016

L'installation d'Art dans la boutique

L’installation dans la boutique, dernière scène du film

 

 

Il s’agit d’un ensemble de 24 socles noirs, comme des colonnes, sur lesquels seront installés 24 photos recto/verso de la Joconde.

 

Les socles font 24 cm de côté (carrés) x 85 cm de haut et seront peints en noir mat satiné. Aucun élément de montage ne sera visible.

 

Nous allons les aligner par 3 de front sur une profondeur de 8 rangs. Alignés au cordeau !

Sur chacune de ces colonnes sera la reproduction de la Joconde, imprimée, recto-verso, sur de la toile. La taille des « Joconde » sera d’environ 36 cm de haut

 

Les yeux seront remplacés par les yeux des personnes de l’équipe de tournage dans un premier temps (pour le film).

Ils seront imprimés séparément, sur papier à dessin, puis "déchirés" autour de l'impression et collés sur les yeux de la Joconde, donc avec un certain relief ! Et possiblement interchangeables avec d'autres...

 

Voici ce que donnerait un des exemplaires, ici monté avec les yeux d’une personne de l’équipe. (détail)

 

Mona_lisa___yeux_michelle-1453994716

 

Imaginez 24 « Joconde » alignées ainsi...

 

24_socles_joconde_en_place-1453994776

 

Un deuxième article concernant cette installation sera publié bientôt... Car ceci aura une deuxième vie après le film...

 

Monday, January 25, 2016

Bonne nouvelle, une entrée importante dans l'équipe : le Cadreur.

Bonne nouvelle ! Et nouvelle importante, qui plus est : Frédéric Plénard rejoint l’équipe comme cadreur !

 

Frédéric Plénard est un réalisateur de documentaires ou de captations de spectacles et d’évènements. Il vient de présenter un long métrage sur une bande de gamins découvrant la nature.

J’aime son travail et la façon dont il conçoit son cinéma : bien plus que la somme de l’image et du son.

Anne le connaît bien puisqu’elle a travaillé avec lui pendant 3 ans et qu’elle continue de le faire de temps en temps.

 

Voici quelques mots tirés de son propre site qui présente sa boite de production Aquitaine Vidéo :

 

"Même si l'oeuvre de fiction m'intéresse, je travaille surtout le film de type documentaire.

Mon travail filmique s'oriente essentiellement autour de l'humain, du social, de la nature et de la culture. Au delà de la parfaite maîtrise de la technique du cadrage, du montage, de la sensibilité à l'alliance images-musiques, j'ai la conviction que toute oeuvre de création est réussie dans la mesure où elle s'organise et se construit autour d'une rencontre authentique entre le réalisateur et le (les) sujet(s) filmé(s).

 

"C'est pourquoi j'accorde une grande importance à ces rencontres. Elles permettent la compréhension de votre message, du sens et de l'intention que vous souhaitez mettre en images."

 

 

Fred_p1070482_w-1453745703

 

Nous sommes très heureux qu’il nous rejoigne, c’est vraiment un plus.

 

Voici l’adresse de Aquitaine video, allez voir !

 

http://frederic.plenard.free.fr/aquitaine-video.html

Sunday, January 24, 2016

Ça n'arrive pas que dans les films...

Magalie Blay, qui sera Mélie dans Tamanoir

 

Ça n’arrive pas que dans les films ou les romans, ou Comment Magalie Blay est venue se joindre à nous.

 

Comme tous les mercredis je déjeunais dans mon restaurant asiatique préféré. Et comme toujours je travaillais en déjeunant. Je m’occupais de peaufiner un personnage, un rôle, pour un long métrage que nous avons l’intention de tourner dès que possible.

Le rôle (une jeune femme peintre) était déjà bien défini ; caractère, physique, comportement, histoire personnelle, etc....

Et tout à coup, en levant la tête pour regarder un peu la salle du restaurant : à la table en face de la mienne déjeunait mon personnage ! Fascinant ! Je travaillais dessus depuis quelques mois et tout à coup il était là, bien vivant.

 

Je suis allé trouver cette personne.

« Vous faites du cinéma ? Du théâtre ? »

- Pas du tout.

- Ça vous intéresserait ?

- Non, pas vraiment.

- Prenez tout de même ma carte, je cherche pour un film quelqu’un qui est exactement comme vous : le physique, les manières, la façon de se tenir, etc...

- Bon, je prends la carte, si vous y tenez »....

 

 

Magalie_img_0457w-1453636078

(Magalie Blay)

 

 

Quelques jours plus tard Magalie me recontactait...

Je lui ai fait tourner un bout d’essai, parler un peu, jouer. Etonnante de naturel et d’aisance !!

Après concertation avec Anne nous avons décidé de lui faire confiance et qu’elle serait la Florentine du film.

 

Mais avant le long métrage (qui se passera au Japon...) nous avons décidé de faire deux ou trois courts avec Magalie.

Le premier d’entre eux est Tamanoir !!

 

Ça n’arrive pas que dans les films....

 

Henri-Pierre Juguet, scénariste et réalisateur

Saturday, January 23, 2016

Musée !!

Pour ce qui concerne la journée de tournage au Musée d'Agescy de Niort nous arrivons bientôt à la dernière phase de préparation.

Nous rencontrons de nouveau la Directrice du Musée dans quelques jours et nous pourrons régler toutes les contraintes, parler de dégagements, de la participation du Putois naturalisé, etc...

 

Le Musée sera mis une journée entière à la disposition de l'Association des Films du Chacal. C'est un joli cadeau qu'on nous fait, merci à la Communauté d'Agglomération du Niortais, à son Président Jérôme Baloge, et à la Directrice du Musée Laurence Lamy.

 

J'aime beaucoup beaucoup cet endroit, lumineux, beau, architecturalement très bien pensé (c'est un ancien lycée). Le verre y est magnifiquement employé.

 

Et voici le Putois qui va jouer (sans quitter sa vitrine, bien entendu)

 

Il espère espère bien concourir pour un prix d'interprétation ...

 

 

Putois_1-1453557504

Photo de Marjorie "Marjix" Chef Opérateur sur le film

 

Putois_2-1453557584

 

Saturday, January 23, 2016

La coiffure

La préparation du film avance.
Le Campus de Métiers de St Germain de Lusignan (Jonzac) assurera la coiffure. Le rendez-vous avec les professeurs de coiffure a lieu la semaine prochaine pour discuter des modalités, des besoins du film, etc... J’en suis très heureux.
Philosophiquement parlant j’aime bien aussi l’idée d’associer des élèves à cette aventure. Le côté humain est important pour nous. J’espère que ça les passionnera et que, pourquoi pas ? cela donnera à l’une d’elles l’envie de poursuivre dans ce métier ...
Merci au Campus des métiers de vouloir vivre avec nous cette aventure.
Saturday, January 16, 2016

Progression et photo

Merci à ceux qui ont démarré la campagne et qui croient à notre projet.

Seul un premier cercle a été contacté pour démarrer.

Mais maintenant nous avons dépassé (légèrement) les 10 % de collecte. Alors il est temps de foncer, de prévenir tous ses réseaux, sur FaceBook, Twitter, LinkedIn, etc.... VOS réseaux.

MAIS aussi : à vos amis, à ceux qui ne sont pas sur FaceBook (important, ceux-là : ils ne doivent pas être tenus à l'écart. Et d'ailleurs pour d'autres choses même que notre campagne)

N'hésitez pas, ne vous retenez pas !

Un film est un travail, une création collective. Certes les acteurs, certes le scénariste, le réalisateur, l'équipe, etc... mais aussi tous ceux qui sont prêts à soutenir, y compris financièrement.

Que ce soit des courts-métrages comme le nôtre ou des longs métrages.

 

A tout bientôt

 

Henri-Pierre, scénariste et réalisateur

 

Et la photo de notre mascotte sur son fauteuil....

 

Img_1466_r_w-1452971317

Saturday, January 16, 2016

Un nouveau poste pourvu

Cette semaine nous a rejoint Maïté (à Jonzac) pour le poste Maquillage.

Elle est esthéticienne; enthousiaste pour participer à l'aventure, et je suis sûr qu'elle fera un très beau travail !

En dehors des quelques acteurs et surtout des deux actrices principales, elle aura à s'occuper des figurants-peintres afin qu'ils aient tous une ressemblance...

Voilà une excellente nouvelle !

 

Friday, January 15, 2016

ET VOILA, C'EST PARTI !!!

BONJOUR à tous.

 

 

Nous sommes heureux de lancer cette campagne, nous espérons qu'elle aboutira et que le film se fera, grâce à vous.

 

MERCI d'avance à tous.

 

Anne et Henri-Pierre

 

Image_intro_6-1452772916

 

Le chemin va bientôt commencer pour l'héroïne du film....

Friday, January 15, 2016

La peinture d'Henri-Pierre Juguet

A partir de 50 euros de participation il est proposé un petit tableau original d'Henri-Pierre Juguet.

Pour avoir un aperçu de son oeuvre picturale, suivez ce lien : http://ripierre.chez-alice.fr