The Revolution won't be televised

Films & vidéo, Documentaire, Musique

Visuel du projet The Revolution won't be televised
Cross circleÉchoué
23
Contributeurs
Wednesday, July 17, 2013
Date de fin
1 045 €
Sur 15 000 €
7 %

Un an de la vie militante et artistique des Keur Gui, leader de la mutation sociale et politique au Sénégal.Soutenez-nous pour ce film !

Suivre et partager
Soutenu par
Hans Lucas soutient le projet The Revolution won't be televised
Monday, June 24, 2013

Rama THIAW, la discrète pasionaria du Sénégal

Journal Marianne du 22 juin 2013.

Article de Frédérique BRIARD

 

http://www.marianne.net/sono-mondiale/Rama-Thiaw-la-discrete-pasionaria-du-Senegal_a25.html

 

Rama_thiaw_la_resistante

Monday, June 24, 2013

The Revolution won't be televised : 1er jour de tournage à Dakar

image

 

Samedi 8 juin 2013, Rama Thiaw est à Dakar pour le 1er jour de la seconde session de tournage de The Revolution won’t be televised.

 

image

 

Les Keur Gui participent au concert organisé par le Centre Culturel Français dans le cadre du Festival de Musique Yaakar.

 

image

 

C’est la première fois qu’ils ont l’occasion de se produire sur cette scène.

 

image

 

image

 

Réglage des balances pour Thiat & Kilifeu qui devront être au top pour offrir au public les premiers morceaux de leur prochain album.

 

image

 

Suivez nos actus et retrouvez les Keur Gui dans The Revolution won’t be televised de Rama THIAW.


Participez au crowdfounding du film qui, en plus de la production du documentaire, permettra l’organisation d’un grand concert de présentation du nouvel album des Keur Gui dont la billeterie servira à financer un projet d’accès à l’eau et à l’éducation pour un village de femmes sénégalais.

 

http://www.kisskissbankbank.com/the-revolution-won-t-be-televised

 

A très bientôt sur les rézos

La souricette  <:3---

Tuesday, June 18, 2013

Une résidence de 5 mois à New York pour les Keur Gui !

Monday, June 17, 2013

The Revolution won't be televised : Un plan de financement diversifié et solide !

Comme disait ma Grand-mère : " Il ne faut pas mettre tous tes oeufs dans le même panier ! ".

 

Cet adage est tout à fait approprié lorsqu'on en vient à envisager la production d'un film, encore plus lorsqu'il s'agit d'un film cosmopolite comme The Revolution won't be televised.

 

En contribuant à notre crowdfounding, vous intégrez aussi tout un processus de financement propre à l'industrie cinématographique et, puisque la question des modes de financements de notre film m'a été posée plusieurs fois au cours de ces derniers jours, il est fort probable qu' en tant que contributeur, cela vous interesse aussi !

 

Projet cosmopolite, The Revolution won't be televised a tout d'abord la particularité d'être une production franco-sénégalaise. Représentée par les sociétés BOUL FALLE Images au Sénégal et VRAI-VRAI Films en France. Elles recherchent les fonds nécessaires au film et veillent à sa fabrication.

 

Aujourd'hui, la repartition est plutôt équilibrée avec 52% des fonds provenant de France et 48% du Sénégal.

 

On obtient le même équilibre avec 52% des fonds provenant du secteur privé (les productions, les contributeurs Kisskissbankbank, les diffuseurs, différentes fondations dédiées) et 48% du secteur public (CNC, Régions, Francophonie, British Film Institute).

 

Par rapport à nos prévisions, nous avons déjà obtenu 77% des fonds nécessaires.

 

33% sont en cours d'obtention, dont un tiers sur notre campagne Kisskissbankbank.

 

Financièrement ou artistiquement, un film c'est toujours une aventure collective ou chacun assure un peu la solidité de l'édifice.

 

Nous avons besoin de chacun de vous, des plus modestes contributions aux plus généreuses, chaque geste de soutien nous est précieux.

 

Dès aujourd'hui, soutenez The Revolution won't be televised et contribuez sur Kisskissbankbank.

 

Partagez nos liens et suivez nos actus sur les réseaux sociaux, pour tout savoir sur le tournage qui a repris depuis une dizaine de jours au Sénégal !

 

A très bientôt sur les rézos

 

La souricette  <:3---

 

Monday, June 17, 2013

Entretien avec Rama THIAW

Un entretien d'Hadrien DIEZ pour ADDIS RUMBLE

 

Cliquez ici pour lire l'article

Thursday, June 13, 2013

Lundi 3 juin, le tournage continue à Paris

A la terrasse d’un café parisien, l’équipe se prépare. Les Keur Gui s’apprêtent à rencontrer un producteur pour leur prochain album.

image

 

 

image

 

Axel prépare méticuleusement le matériel de tournage, pas de mauvaise surprise !

 

image

 

Le soir, nous rencontrerons la Tante de Thiat et sa famille, un moment plein d’émotion et l’occasion de recueillir quelques confidences…


Nous terminons la journée avec une bonne moisson d’images ! Vous voulez savoir si le rendez-vous chez le producteur s’est bien passé, vous voulez en savoir plus sur Thiat ?

 

Alors aidez-nous à terminer notre film et participez au financement de notre film sur :

http://www.kisskissbankbank.com/the-revolution-won-t-be-televised

Parlez-en autour de vous, partagez sur vos murs, nous avons besoin du soutien de chacun !


A bientôt sur les rézos


La souricette  <:3—-

 

Thursday, June 13, 2013

Reprise du tournage avec le 1er Forum des esprits Y' en A Marre d' Europe.

image

 

Samedi 1er Juin, le 1er forum des Esprits Y’en A Marre d’Europe avait lieu à la mairie du 20ème arrondissement de Paris. Depuis 2 ans que le mouvement est créé, 400 esprits (antennes) ont déjà vu le jour partout dans le monde. Le temps est maintenant venu de se fédérer et d’organiser le mouvement.

Le maître-mot de la journée est la transmission et l’échange trans-générationnels.

 

image

 

L’évènement est significatif ; pour Rama Thiaw, la réalisatrice de “The Révolution won’t be televised”, c’est le coup d’envoi idéal pour la seconde partie de son tournage. Elle valide les derniers réglage avec son cadreur, Axel Salvatori-Sinz.

 

image

 

Les Keur Gui, (Kilifeu à gauche et Thiat à Droite) co-fondateurs du mouvement Y’En A Marre, arrivent à la mairie du 20ème. Un petit brief avant de rentrer et Rama lance le moteur…. CA TOURNE !!!!

 

image

 

Le public se presse autour de l’expo photo retraçant l’histoire du mouvement.

 

image

 

 

image

 

Les échanges peuvent commencer.

 

image

 

image

 

Lamine Diack, sportif de haut niveau et président de l’International Association of Athletics Federations (IAAF), est le parrain de cette édition.

 

image

 

Il interviendra aux côtés de Barthemelie Faye (avocat), Paul Badji (ambassadeur du Sénégal à Paris, dont l’assemblée a déploré le départ précipité), Fadel Barro (coordinateur national du mouvement) et Thiat (co-fondateur et porte-parole de Y’en a Marre).

 

image

 

image

 

image

 

Thiat des keur Gui, est attentif à chaque intervention, prend quelques notes avant que vienne son tour de parole.

 

image

 

image

 

Thiat insiste sur l’éveil de la conscience citoyenne chez les jeunes Sénégalais qui doivent prendre part à la vie politique du pays et proposer d’autres modèles de fonctionnement avec le soutien des aînés.

 

image

 

image

 

Contrairement à d’autres mouvements contestataires vite essouflés, Y’En a Marre a su trouver des leaders internationaux et locaux pour faire grandir et pérenniser le mouvement sur des bases humanistes et concrètes.

 

Le film “The Revolution won’t be televised” est le témoin de cette fulgurante adhésion populaire et du retour artistique des Keurs Gui avec la naissance de leur second album prévu pour 2014.

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

 

Participez au financement de notre film sur :

http://www.kisskissbankbank.com/the-revolution-won-t-be-televised

 

Votre contribution permettra de financer la seconde partie du tournage qui vient de débuter, mais aussi le concert de présentation du tout nouvel album des Keur Gui.

La billeterie de ce concert à but non lucratif servira à son tour à financer un projet d’accès à l’eau et à l’éducation pour un village de femmes sénégalais.


La revolution ne se fera pas à la télévision, mais dans vos esprits !

A très bientôt sur les rézos


La Souricette <:3—-

Friday, May 03, 2013

Les Keur Gui participent au prochain clip d’Amnesty International...

Thiat et Kilifeu, les deux chanteurs de hip-hop, que je suis dans mon documentaire, ont été invités par Amnesty International à participer au clip collectif dénonçant les impunités des dirigeants corrompus….

Bientot, le clip sur kisskiss

 

...http://africasacountry.com/2013/04/15/rapping-against-impunity/