Totnes, première ville engagée dans la transition écologique

Aidez-nous à financer des reportages à Totnes, au Royaume Uni et à montrer que la transition écologique est possible !

Visuel du projet Totnes, première ville engagée dans la transition écologique
Réussi
32
Contributions
04/05/2014
Date de fin
1 130 €
Sur 1 000 €
113 %
Monday, June 23, 2014

<p> Rebonjour chers kissbankers,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Voici l&#39;adresse mail, &agrave; laquelle vous pouvez r&eacute;pondre, que j&#39;ai oubli&eacute; de pr&eacute;ciser dans mon message pr&eacute;c&eacute;dent: asso.jne@free.fr</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous pourrons ainsi mettre vos noms ou pseudos dans notre liste de soutiens. N&#39;oubliez pas de nous donner votre adresse postale &eacute;galement, afin que nous puissions vous envoyer vos contreparties (journaux, abonnement aux 4 saisons du jardin bio...).</p> <p> Merci encore et d&eacute;sol&eacute;e pour le contretemps!</p> <p> &nbsp;</p> <p> A tr&egrave;s vite :)</p> <p> &nbsp;</p> <p> Diana</p>
Monday, June 23, 2014

<p> Chers kissbankers,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nos articles sur Totnes, premi&egrave;re ville engag&eacute;e dans la transition &eacute;cologique, avancent... Certains sont en ligne sur le site internet de notre association de Journalistes-&eacute;crivains pour la nature et l&#39;&eacute;cologie (JNE), vous pouvez les lire ici:</p> <p> - &quot;<a href="http://jne-asso.org/blogjne/?p=21663" target="_blank">Un quartier en mouvement &agrave; Totnes</a>&quot; par Myriam Goldminc</p> <p> - &quot;<a href="http://jne-asso.org/blogjne/?p=21301" target="_blank">Totnes, premi&egrave;res impressions</a>&quot; par Carine Mayo</p> <p> - &quot;<a href="http://jne-asso.org/blogjne/?p=21622" target="_blank">Voyage des JNE &agrave; Totnes (Devon), en Angleterre&quot;</a>: compte rendu par Roger Cans</p> <p> - &quot;<a href="http://jne-asso.org/blogjne/?p=21630" target="_blank">De Totnes, ville en transition, &agrave; Angoul&ecirc;me-r&eacute;silience</a>&quot;, par Michel Sourrouille</p> <p> &nbsp;</p> <p> Et sur le site de l&#39;association Bio Consom&#39;acteurs:</p> <p> - &quot;<a href="http://www.bioconsomacteurs.org/bio/dossiers/societal/totnes-berceau-d-une-revolution-silencieuse" target="_blank">Totnes, berceau d&#39;une r&eacute;volution silencieuse</a>&quot; par Diana Semaska</p> <p> &nbsp;</p> <p> D&#39;autres articles para&icirc;tront certainement sur le net et dans des journaux papier, nous ne manquerons pas de les envoyer &agrave; ceux et celles qui les ont demand&eacute;s!</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous aimerions aussi <strong>mettre votre nom ou pseudo dans notre liste de soutien, sur notre site jne-asso.org</strong>... N&#39;h&eacute;sitez pas &agrave; nous les envoyer d&egrave;s maintenant!</p> <p> &nbsp;</p> <p> <strong>Merci &eacute;galement de nous envoyer votre adresse postale, afin que nous puissions vous envoyer les futurs articles </strong>papier ainsi que les abonnements, &agrave; ceux qui ont choisi ces contreparties.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Encore merci pour votre contribution &agrave; un journalisme engag&eacute; dans l&#39;&eacute;cologie et pour un monde en harmonie avec son environnement.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Belle journ&eacute;e!</p> <p> &nbsp;</p> <p> Diana</p> <p> &nbsp;</p>
Monday, May 12, 2014

<p> Bonjour &agrave; toutes et &agrave; tous!</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous sommes revenus samedi dernier &agrave; 23h30 de notre voyage de deux jours et demi &agrave; Totnes! Celui-ci s&#39;est tr&egrave;s bien pass&eacute;, nous avons pu discuter avec plein de gens impliqu&eacute;s dans la transition, la permaculture et la relocalisation de l&#39;&eacute;conomie. Nous avons h&acirc;te d&#39;&eacute;crire nos articles!</p> <p> &nbsp;</p> <p> Pour ceux et celles qui ont choisi ces contreparties, vous recevrez d&#39;ici l&#39;&eacute;t&eacute; les <strong>articles que nous avons &eacute;crits ainsi que les livres promis</strong>.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Dans cette tr&egrave;s belle ville du Devon, sous le soleil et la pluie (comme en Bretagne, il fait beau plusieurs fois par jour dans le sud-ouest de l&#39;Angleterre!), il y avait :</p> <p> - Marie Arnould, r&eacute;dactrice en chef des 4 saisons du jardin bio</p> <p> - Dani&egrave;le Boone, pigiste pour le site web Mediapeps (mediapeps.org) et r&eacute;dactrice pour le site des JNE (jne-asso.org)</p> <p> - Carine Mayo, pigiste pour Ca m&#39;int&eacute;resse, 60 millions de consommateurs, pr&eacute;sidente des JNE</p> <p> - Sylvie Mayer, pigiste pour l&#39;Humanit&eacute;</p> <p> - Jean-Claude Noy&eacute;, r&eacute;dacteur pour La Vie</p> <p> - Jean-Jacques Raynal, photographe pigiste, pour Les 4 saisons du jardin bio notamment</p> <p> - Claire Lecoeuvre, pigiste pour National Geographic, Geo et Plantes et Sant&eacute;</p> <p> - Myriam Goldminc, pigiste pour FMP Mag, Echobio</p> <p> - Florence Leray, pigiste pour Orbs</p> <p> - Jean-Luc Fessard, pour l&#39;H&ocirc;tellerie restauration</p> <p> - Michel Sourrouille pour le blog biosphere.ouvaton.org</p> <p> - Richard Varrault, r&eacute;dacteur en chef du site waternunc.com</p> <p> - Diana Semaska, r&eacute;dactrice pour l&#39;association Bio Consom&#39;acteurs (bioconsomacteurs.org) (moi^^)</p> <p> &nbsp;</p> <p> Voici <strong>ci-dessous quelques photos</strong> des lieux que nous avons pu visiter et des gens que nous avons pu rencontrer... Gr&acirc;ce &agrave; vous!!!</p> <p> &nbsp;</p> <p> Encore merci de tout c&oelig;ur de m&#39;avoir permis, de nous avoir permis, de mettre en &oelig;uvre ce projet.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Diana</p> <p> &nbsp;</p> <p> Dans sa for&ecirc;t-jardin de l&#39;<strong>Agroforestry Research Trust </strong>&agrave; Dartington, l&#39;agronome Martin Crawford <strong>cueille des fleurs... pour les manger</strong>! Il me semble que celle-ci est de la consoude. Il y avait des plantes qu&#39;on conna&icirc;t bien: m&eacute;lisse, menthe, persil, ail des ours, cognacier, groseiller, pommier, poirier, prunier, etc. Mais aussi plein de plantes qu&#39;on&nbsp; n&#39;a pas l&#39;habitude de manger: hosta, bambous, Toona, ancholie, sceau de Salomon, aub&eacute;pine, poireaux permanents, etc. En tout, 550 esp&egrave;ces de plantes r&eacute;parties sur 2 hectares. L&#39;int&eacute;r&ecirc;t? Ainsi tr&egrave;s riche en biodiversit&eacute;, l&#39;&eacute;cosyst&egrave;me &eacute;volue quasiment tout seul, presque sans intervention humaine (Martin doit tailler un peu les arbres de temps en temps tout de m&ecirc;me, pour ne pas que la for&ecirc;t se referme et que les petites plantes n&#39;aient plus de lumi&egrave;re). Pas de pesticides ni d&#39;engrais, les &quot;mauvaises herbes&quot; ne prennent pas trop de place et les maladies semblent se gu&eacute;rir d&#39;elles-m&ecirc;mes...</p> <p> <img alt="2014_05_agroforestry_research_trust_-_martin_crawford_9" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91439/2014_05_Agroforestry_research_trust_-_Martin_Crawford_9.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Sur un <strong>bout de bois mort,</strong> Martin fait pousser des champignons <strong>shiitake</strong>. Pour cela il inocule le mycelium des champignons, fait tremper la b&ucirc;che dans l&#39;eau au moins 24 heures, puis agite la b&ucirc;che... Cela d&eacute;clenche la pousse des champignons. En effet, dans leur pays d&#39;origine, le Japon, les shiitake poussent naturellement sur les branches qui tombent. Martin simule donc une chute en secouant le bout de bois...apparemment, &ccedil;a marche!</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="2014_05_agroforestry_research_trust_-_martin_crawford_shiitake" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91440/2014_05_Agroforestry_research_trust_-_Martin_Crawford_shiitake.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Totnes grouille de petits commerces vendant des <strong>produits locaux, bio, &eacute;quitables</strong>... Ici, un stand de fleurs locales au march&eacute; (on ne voit pas les fleurs car il faut les commander). Ca change de nos roses hollandaises!</p> <p> <img alt="2014_05_marchand_de_fleurs_locales" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91462/2014_05_marchand_de_fleurs_locales.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> De nombreux magasins de la ville acceptent le <strong>Totnes Pound</strong>, monnaie locale compl&eacute;mentaire qui permet &agrave; l&#39;argent de rester dans l&#39;&eacute;conomie locale. Ici, le Bay Horse Inn, pub-restaurant servant une excellente cuisine &agrave; base d&#39;ingr&eacute;dients venant d&#39;une ferme bio toute proche, la Riverford Organics.</p> <p> <img alt="2014_05_magasin_acceptant_le_totnes_pound" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91464/2014_05_magasin_acceptant_le_Totnes_Pound.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Accueil tout doux en entrant sur les terres de la communaut&eacute; en permaculture <strong>Landmatters</strong>.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="2014_05_landmatters_-_accueil_poney_dartmoor_et_panneaux" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91484/2014_05_Landmatters_-_accueil_poney_Dartmoor_et_panneaux.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Au sein de la communaut&eacute; <strong>Landmatters</strong>, les habitants (19 personnes, dont 7 enfants) vivent dans des maisons en <strong>mat&eacute;riaux les plus naturels possibles </strong>: ici une maison en torchis et paille, avec un toit v&eacute;g&eacute;talis&eacute;. L&agrave;-bas des yourtes, des maisons en bois avec des panneaux photovolta&iuml;ques... On se croirait dans un village de hobbits!</p> <p> <img alt="2014_05_landmatters_-_maison_toit_vegetal" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91466/2014_05_Landmatters_-_maison_toit_vegetal.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Toujours &agrave; <strong>Landmatters</strong>, on trouve un <strong>jardin mandala</strong> (c&#39;est &agrave; dire circulaire) o&ugrave; poussent des <strong>plantes compagnes</strong>. C&#39;est &agrave; dire qui font bon m&eacute;nage; par exemple, la bourrache, qui &eacute;loigne les vers, s&#39;entend particuli&egrave;rement bien avec... les tomates.</p> <p> <img alt="2014_05_landmatters_-_jardin_mandala" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91468/2014_05_Landmatters_-_jardin_mandala.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Il para&icirc;t que les <strong>serres</strong>, c&#39;est souvent moche... Pas &agrave; <strong>Landmatters</strong>, o&ugrave; celle-ci a &eacute;t&eacute; con&ccedil;ue par un artisan designer de Totnes. Les l&eacute;gumes ont l&#39;air de s&#39;y plaire.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="2014_05_landmatters_-_serre_con_ue_par_un_designer" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91478/2014_05_Landmatters_-_serre_con_ue_par_un_designer.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Pas de connexion au r&eacute;seau d&#39;eau pour les habitants de <strong>Landmatters</strong>. Alors, on <strong>r&eacute;cup&egrave;re l&#39;eau de pluie</strong>...</p> <p> <img alt="2014_05_landmatters_-_r_cup_rateurs_d_eau_de_pluie" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91479/2014_05_Landmatters_-_r_cup_rateurs_d_eau_de_pluie.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> ...Ou on va la chercher &agrave; la source, gr&acirc;ce &agrave; une <strong>pompe manuelle</strong>. La qualit&eacute; de l&#39;eau est contr&ocirc;l&eacute;e r&eacute;guli&egrave;rement, selon Karl (habitant de Landmatters, sur la photo). Gr&acirc;ce &agrave; ce syst&egrave;me, les gens ne gaspillent pas!</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="2014_05_landmatters_-_pompe___eau_manuelle_2" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91480/2014_05_Landmatters_-_pompe___eau_manuelle_2.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Au <strong>REconomy center,</strong> Ben Bragwyn, coordinateur du r&eacute;seau international de transition, nous explique l&#39;histoire de celui-ci.</p> <p> <img alt="2014_05_ben_brangwyn_-_reconomy_center" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91482/2014_05_Ben_Brangwyn_-_REconomy_Center.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Balade &agrave; pied <strong>entre Dartington et Totnes.</strong> Le bouvreuil pivoine chante et les bords du chemin sont couverts de campanules (ni l&#39;un ni l&#39;autre sur la photo, malheureusement).</p> <p> &nbsp;<img alt="2014_05_balade_de_dartington___totnes_8" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91488/2014_05_balade_de_Dartington___Totnes_8.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Allez on bosse! <strong>Au REconomy center,</strong> les JNE tentent de trouver des facteurs de satisfaction de nos besoins fondamentaux, avec Ines Laponte, &eacute;conomiste. Celle-ci nous explique l&#39;une des th&eacute;ories de l&#39;&eacute;conomiste chilien Manfred Max-Neef. Dans les ann&eacute;es 90, celui-ci a d&eacute;termin&eacute; que l&#39;&ecirc;tre humain avait <strong>9 besoins fondamentaux </strong>(subsistance, cr&eacute;ation, protection, identit&eacute;, compr&eacute;hension, participation, libert&eacute;, loisirs). Ces besoins, nous tentons de les combler avec des facteurs de satisfaction (nourriture, eau, chaleur, danse, musique, amis, etc.). Le truc, c&#39;est qu&#39;on a oubli&eacute; un <strong>besoin essentiel</strong> pour satisfaire tous nos besoins: c&#39;est d&#39;avoir une <strong>plan&egrave;te vivante</strong>.</p> <p> <img alt="2014_05_reconomy_center_-_besoins_et_facteurs_de_satisfaction" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91491/2014_05_REconomy_center_-_besoins_et_facteurs_de_satisfaction.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> &nbsp;</p> <p> Totnes a &eacute;t&eacute; construite dans une <strong>zone humide</strong>, et est r&eacute;guli&egrave;rement inond&eacute;e. Ici, la rivi&egrave;re Dart.</p> <p> <img alt="2014_05_riviere_dart" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/91494/2014_05_riviere_Dart.JPG" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Et voil&agrave; pour le premier retour!</p> <p> &nbsp;</p> <p> Merci encore et &agrave; bient&ocirc;t,</p> <p> &nbsp;</p> <p> Diana</p>
Monday, April 28, 2014

<p> <strong>Merci, merci, merci</strong> &agrave; toutes et &agrave; tous, qui avez g&eacute;n&eacute;reusement contribu&eacute; &agrave; la r&eacute;ussite de notre projet de reportage &agrave; Totnes!</p> <p> Gr&acirc;ce &agrave; vous nous allons pouvoir <strong>&eacute;crire plein d&#39;articles sur ce qui se passe dans cette myst&eacute;rieuse ville engag&eacute;e dans la transition &eacute;cologique. </strong></p> <p> Je vous envoie des papillons, une pluie d&#39;&eacute;toiles filantes et d&#39;oiseaux chanteurs pour embellir votre journ&eacute;e et, si ce projet vous pla&icirc;t, vous invite &agrave; <strong>le diffuser autour de vous</strong>: il ne reste <strong>plus que 6 jours</strong> pour atteindre la somme!</p> <p> &nbsp;</p> <p> Encore merci pour votre aide!</p> <p> &nbsp;</p> <p> Bisous</p> <p> &nbsp;</p> <p> Diana</p>