TU DEVRAIS VENIR PLUS SOUVENT

Soutenez la création du spectacle Tu devrais venir plus souvent ! Une espèce de "road movie" dans l'intimité d'un retour au pays.

Visuel du projet TU DEVRAIS VENIR PLUS SOUVENT
Réussi
35
Contributions
30/01/2016
Date de fin
1 561 €
Sur 1 500 €
104 %

TU DEVRAIS VENIR PLUS SOUVENT

<p> <strong><em>Tu devrais venir plus souven</em>t</strong></p> <p> de Philippe Minyana </p> <p> projet de l'Arpenteuse Géomètre</p> <p> mise en scène Julien Fišera</p> <p> avec Hélène Godec, Mahaut Rabattu  </p> <p> plasticienne-scénographe Jeanne Susplugas</p> <p>  </p> <p> Teaser : Jérémie Scheidler</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <a href="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/254097/tof_arp_-_copie-1448287851.jpg" target="_blank"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/254097/tof_arp_-_copie-1448287851.jpg"></a></p> <p> <strong>Hélène, Jeanne, Mahaut et Julien</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Hélène Godec</strong>, <strong>Mahaut Rabattu</strong>, toutes deux comédiennes et ayant déjà travaillé ensemble au sein de la compagnie de<strong> l'Arpenteuse Géomètre</strong>, l’envie de réitérer fut le point de départ de notre nouvelle aventure.</p> <p>  </p> <p> Pour ce projet, nous étions très attachées à l’idée de défendre un auteur contemporain francophone parce que nous souhaitions aborder et mettre en bouche une langue travaillée aujourd’hui et dans notre langue et peut-être aussi par envie de s’inscrire dans le monde qui se crée, comme une façon de participer à l’histoire contemporaine.</p> <p>  </p> <p> C'est à ce moment-là que nous avons rencontré le metteur en scène <strong>Julien Fišera</strong>. La rencontre avec Julien qui s'intéresse de près aux écritures d'aujourd'hui fut décisive et <em>Tu devrais venir plus souvent</em>, de <strong>Philippe Minyana</strong> devint une évidence. </p> <p>  </p> <p> <img alt="Photo_minyana-1450196867" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/260820/photo_Minyana-1450196867.png"></p> <p>  </p> <p> <strong>Philippe Minyana</strong></p> <p>  </p> <p> Il y a la langue de Minyana et sa façon de nous plonger à la fois dans la France des campagnes et des terroirs et dans la profondeur de l’intime et aussi ses résonances avec nos présents. </p> <p>  </p> <p> <em><strong>Tu devrais venir plus souvent</strong></em> de Philippe Minyana raconte le retour au pays, la conscience des lieux communs, de la nostalgie, les réminiscences sonores et visuelles, mais aussi les repas qui s'éternisent, le temps qui s'étire, la torpeur d'après repas. Ce retour au pays résonne comme un éternel et indispensable retour sur soi.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Lettre de la mère :</strong></p> <p> <img alt="Lettre_de_la_me_re-1450196223" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/260810/lettre_de_la_me_re-1450196223.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p> <strong>Notre collecte à pour but de financer la création du décor</strong>.</p> <p>  </p> <p> Nous avons fait appel à la plasticienne <strong>Jeanne Susplugas</strong> pour la scénographie de notre projet. </p> <p>  </p> <p> La création imaginée par Jeanne Suspuglas s’inscrit dans la continuité de ses recherches sur les maisons/malles et sa réflexion sur la boîte.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Des flight cases, spécialement conçues pour la pièce,</strong> évoquent une maison, un village. Inspirées du monde de l’enfance, elles oscillent entre maisons de poupées et jeux de construction.</p> <p> Elles se déploient en petites cellules habitables, modulables, évolutives. Une image, pour nos corps en mouvement, une réponse à la configuration sociétale pour individus mobiles, engagés dans des pratiques multiples de l’espace.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Croquis_1-1450194385" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/260786/croquis_1-1450194385.png"></p> <p>  </p> <p> <strong>Ces rencontres fortuites entre malles et flight cases se changent en boîtes de Pandore desquelles s’échappent tous les éléments servant la narration. </strong></p> <p>  </p> <p> La scénographie de Jeanne Suspuglas fait intervenir <strong>3 flight cases. </strong>Nous avons en effet besoin que les malles s'emboîtent et forment par exemple une tour/un clocher pour évoquer un village.</p> <p> Avec <strong>1500 euros, </strong>nous pouvons fabriquer une flight case avec son aménagement intérieur composé d'une table, tiroirs, vidéo...</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Détails :</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>- Création et fabrication  sur mesure d'une flight case : 1000 euros</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>- Aménagement intérieur de la flight case : 500 euros</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Image_3_d_kiss-1450950145" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/262995/Image_3_D_Kiss-1450950145.jpg"><img alt="Image_3d_2_kiss-1450950471" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/262996/Image_3D_2_Kiss-1450950471.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Si la somme de la collecte dépassait <strong>1500 euros,</strong> cela nous permettrait de financer <strong>2 ou 3 flight cases</strong> et donc peut-être la totalité de notre décor.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> . </p> <p> <img alt="Image_jeanne_2-1447770123" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/252488/image_Jeanne_2-1447770123.jpg"></p> <p> <img alt="Image_jeanne_3-1447770173" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/252490/image_Jeanne_3-1447770173.jpg"></p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux