Aller au contenu

Una nueva suerte a Valle Alto

Écologie, Solidarité

Visuel du projet Una nueva suerte a Valle Alto
Cross circleÉchoué
51
Contributeurs
Sunday, October 19, 2014
Date de fin
1 155 €
Sur 10 000 €
12 %

Aidez nous à créer un centre de sauvegarde et de réhabilitation de la faune sauvage en Equateur et participez à la protection de la nature.

Suivre et partager
Tuesday, July 29, 2014

Deux boules de poils aux caractères bien trempés !

Voici Rose, une petite femelle singe hurleur, arrivée au mois de mars alors âgée de quelques semaines. Elle est arrivée au centre dans une voiture du ministère de l’environnement puis a été installée dans une petite cage afin d’être prise en charge par l’équipe.

 

Rose-arriv_e

 

Sa santé semblait bonne malgré le traumatisme qu’elle a dû subir en étant séparée de sa mère. Elle a donc pu être mise très vite en relation avec les autres singes hurleurs du centre. A ce moment là, le centre comptait 4 jeunes singes hurleurs : Christian un jeune mâle, Beba une jeune femelle, Bacchi une femelle souffrant d’une malformation de la colonne vertébrale (due à un enfermement prolongé dans une cage de trop petite taille) qui a adopté Pablo un petit mâle âgé de quelques mois. Dès leur première rencontre les autres singes hurleurs sont venus rassurer la petite Rose.

Elle a aussi pu rencontrer Lupe une jeune femelle capucin. Cette petite femelle nous a tout de suite montré un fort caractère, faisant entendre sa voix lorsque la situation ne lui plaisait pas, par exemple lorsque nous la rentrions dans le bâtiment la nuit afin qu’elle soit à l’abri. Son appétit a toujours été très bon, ses repas étant constitués de melon, papaye, raisin, banane et d’un complément lacté durant les premières semaines.

Aujourd’hui Rose passe de plus en plus de temps avec le groupe. L’attention que l’équipe a mise à être le moins possible en contact avec elle et son caractère indépendant, permettent d’espérer qu’elle puisse avoir une deuxième chance dans la nature.

 

Hurleurs

 

Voilà, une deuxième boule de poil, une jeune tigrilla ou ocelot. Arrivée quelques jours après Rose, cette petite femelle a tout du félin sauvage. Ne vous fiez pas à son allure de chaton car son grognement n’a rien de comparable. L’ocelot est un animal assez menacé dans la région où se trouve le centre, il a un peu la même réputation que le renard chez nous.

 

Lorsque des animaux si jeunes arrivent au centre, l’équipe est toujours tendue car ce sont des êtres très fragiles, séparés de leur mère beaucoup trop tôt. Contrairement à Rose cette jeune tigrilla ne peut pas être mise en contact avec un individu de son espèce. Il va donc falloir lui apprendre certaines bases propre à son comportement, comme la chasse.  Il est indispensable que ces jeunes animaux aient le moins de contacts possibles avec les êtres humains pour ne pas altérer leur comportement sauvage.

 

Tigrilla

 

 

Avant de rejoindre leur milieu naturel, ces jeunes animaux vont donc devoir passer plusieurs mois voire des années au centre afin de se réadapter. Ils auront peut-être la chance comme ce groupe de 5 capucins au mois de février 2014 de retrouver la forêt.  (les animaux du centre sont relâchés uniquement dans des parcs protégés  comme celui de Machalilla)

 

Img_1183

 

Si vous voulez suivre l’évolution de ces deux boules de poils plus qu’attachantes, c’est simple devenez leurs parrains et marraines (contribution de 75 euros et plus au projet).

 

Merci pour votre soutien !