Une école pour Belazao, 2015

Offrir la chance d'aller à l'école à plus de 500 enfants malgaches !

Visuel du projet Une école pour Belazao, 2015
Réussi
27
Contributions
14/07/2015
Date de fin
2 685 €
Sur 2 000 €
134 %

Scouts et Guides de France

Scouts et Guides de France
Soutenu par
Scouts et Guides de France soutient le projet Une école pour Belazao, 2015

Une école pour Belazao, 2015

<p>  </p> <p> <strong><em><u>Présentation détaillée du projet</u></em></strong></p> <p>  </p> <p>   </p> <p> <em>Contexte :</em></p> <p>  </p> <p> <strong>Madagascar </strong>compte actuellement 20 millions d’habitants et <strong>les 2/3 de cette population ont l’âge d’être scolarisés</strong>. Bien que l’<strong>éducation</strong> soit primordiale pour le <strong>développement </strong>du pays, de nombreux enfants n’ont pas accès à l’enseignement. Dépourvu de moyens financiers, l’Etat ne subvient pas aux besoins de cette population, notamment en termes d’infrastructures.</p> <p>  </p> <p> <em><strong>Contexte local</strong> :</em></p> <p>  </p> <p> Dans le village de <strong>Belazao - </strong>au centre de l'île de Madagascar - l'Eglise catholique et notamment <strong>l’ECAR Belazao, </strong>consciente de l’importance de l’accès à l’<strong>éducation, </strong> met tout en œuvre pour permettre au plus grand nombre d’y accéder. Forte de cette conviction, l’école de la mission catholique comporte déjà 8 salles de classe réunissant des élèves du préscolaire, primaire et secondaire.</p> <p> Le Collège d’Enseignement Général (CEG), publique, n’ayant pas une capacité d’accueil suffisante, de nombreux élèves supplémentaires sont venus grossir les effectifs déjà nombreux de l’école de l’ECAR Belazao. Par <strong>manque d’infrastructures</strong>, deux classes ont dû déménager dans l’église. Le <strong>manque de luminosité</strong>, les <strong>mauvaises conditions matérielles</strong> (absence de tableaux et de tables) ainsi que la <strong>mauvaise insonorisation </strong>du bâtiment rendent le travail des professeurs très difficile. Cette situation n’est pas favorable à la qualité de l’enseignement et ne permet pas aux élèves d’en tirer tous les bénéfices attendus.</p> <p> De plus, les huit salles de classe existantes sont actuellement dans un état de <strong>délabrement</strong> qui ne permet pas aux élèves d’étudier sereinement. Les plafonnages se sont délités et des bâches en plastiques empêchent actuellement les éléments restants de tomber. Toutes les salles mériteraient d’être repeintes et d’être équipées d’un nouveau plafonnage. Six d’entre elles nécessiteraient également  la mise en œuvre d’un nouveau dallage.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Tables_belazao-1432726962" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/203198/Tables_Belazao-1432726962.jpg"></p> <p>  </p> <p> <img alt="Toiture_belazao-1432727048" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/203200/Toiture_Belazao-1432727048.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> L’école de l’ECAR Belazao est un <strong>établissement à but non lucratif.</strong>  Elle est financée grâce aux frais de scolarité perçus auprès des familles, à des cotisations prises en charge par l’ECAR et à une kermesse organisée chaque année. Or, aucun bénéfice ne peut être mis de côté pour l’entretien des bâtiments existants.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><em><u>Objectifs :</u></em></strong></p> <p>  </p> <p> Ce projet consiste à fournir aux élèves des <strong>infrastructures adaptées à l’enseignement</strong>. Plus précisément à travers:</p> <p> ·      L‘augmentation de la<strong> capacité d’accueil</strong> de l’école ;</p> <p> ·      l’augmentation de l’<strong>accès à l’éducation</strong> de tous les enfants de la commune ;</p> <p> ·      L’amélioration la qualité et les <strong>conditions de l’enseignement</strong> ;</p> <p> ·      L’incitation à la poursuite d’études pour les enfants déjà scolarisés ;</p> <p>  </p> <p> De plus, pour les scouts français comme malgaches, au-delà de l’action à réaliser en elle-même, ce projet représente un moyen de se <strong>responsabiliser</strong> et d’être acteur du bien commun global. Les relations qui naîtront permettront de créer de réels échanges entre les deux cultures. Réalisé par les jeunes et pour les jeunes, le projet s’étofferait donc d’une dimension éducative pour chacun, en développant la citoyenneté locale et mondiale des participants.</p> <p>  </p> <p> <strong><em><u>Les bénéficiaires</u></em></strong><em><u>:</u></em></p> <p> Les bénéficiaires directs sont :</p> <p> ·      Les <strong>230 élèves du primaire et les 319 élèves du secondaire</strong> qui verront leurs conditions d’apprentissage améliorées ;</p> <p> ·     <strong>Les 330 parents</strong> qui verront leurs enfants prendre goût aux enseignements qui leurs seront dispensés ;</p> <p> ·      <strong>Les 14 enseignants</strong> qui pourront transmettre leur savoir de manière plus efficace ;</p> <p> ·      <strong>Les scouts malgaches et français</strong> qui, réels acteurs du projet, deviendront conscients et responsables de leurs capacité à agir pour le bien commun.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Enfants_2_belazao-1432727249" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/203202/Enfants_2_Belazao-1432727249.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Indirectement, c’est la société malgache dans sa globalité qui est touchée. Le développement des infrastructures scolaires pour permettre à un maximum d’enfants d’avoir accès à l’éducation dans des conditions favorables est un véritable pilier du développement pour le pays.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><em><u>Les acteurs du projet</u></em></strong></p> <p>  </p> <p> ·      <em>L’ECAR </em>(Eglise Catholique et Apostolique Romaine), en tant que porteuse du projet, représentée ici par le père Fidelis, curé de la Paroisse d’Andraikiba.</p> <p>  </p> <p> ·      <em>L’Antilin’i Madagasikara</em> (mouvement scout malgache), en tant qu’association œuvrant pour aider les jeunes à développer leur plein potentiel à travers la méthode du scoutisme.</p> <p>  </p> <p> ·      Les <em>Scouts et Guides de France</em>, en tant que mouvement d’éducation des enfants et des jeunes, les accompagnants dans la réalisation de projets de solidarité internationale. En particulier, notre équipe : <strong>les Compas Maped</strong>. </p> <p> ·      <em>France Volontaires</em>, en tant que plateforme au service de l’ensemble des engagements volontaires français à l’international, accompagnant et formant les jeunes participants à des chantiers de solidarité.</p> <p> ·      <em>La commune de Belazao</em>, en tant que responsable de l’éducation de ses citoyens.</p> <p>  </p> <p> <strong><em><u>Les actions projetées</u></em></strong></p> <p>  </p> <p> Le projet se divisera en deux parties :</p> <p> ·      <em>Réhabilitation de huit salles de classe</em></p> <p>  </p> <p> Ce volet du projet pourra être réalisé grâce à la collaboration de deux associations : l’Antilin’i Madagasikara (AIM) et les Scouts et Guides de France (SGDF). Le partenariat existant entre ces deux associations permet à des jeunes français et malgaches de participer activement à la réalisation de projets de solidarité internationale.</p> <p>  </p> <p> ·      <em>Construction de deux salles de classe</em></p> <p>  </p> <p> Ce volet du projet pourra être réalisé grâce aux financements d’entreprises localisées dans la région d’Antsirabe, dont la cimenterie HOLCIM.</p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p> <strong>Vous pouvez nous aider à financer ce projet!</strong> En effet : </p> <p>  </p> <p> -       Nous apportons 2000€ de participation à <strong>l’achat de matériaux de construction</strong> ;</p> <p> -       Avec ces 2000€ <strong>nous rénoverons 6 salles de classes</strong>, aidés par les scouts malgaches et une entreprise de bâtiment locale ;</p> <p> -       Tout ce que nous récolterons au-delà de ces 2000€ sera investi dans du matériel scolaire. </p> <p>  </p> <p> Ce projet étant totalement nouveau, il est l’occasion de lancer un <strong>partenariat durable</strong> entre les Scouts et Guides de France et l’école de la mission catholique. L’objectif  étant qu’une fois rénovés, les locaux ne tombent pas à nouveau en ruine mais que d’autres compagnons puissent à leur tour venir les entretenir.</p> <p> En parallèle, l’entreprise de bâtiment malgache Holcim construira 2 nouvelles salles pour étendre la capacité d’accueil de l’école de Belazao. </p> <p>  </p> <p> Nous vous remercions d'avance! </p> <p>  </p> <p> <img alt="Belazao-1432727086" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/203201/Belazao-1432727086.png"></p> <p>  </p> <p> Pour toute question, n’hésitez pas à utiliser la FAQ ou contactez-nous par mail sur compa.maped@gmail.com </p>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Notre gratitude éternelle + votre nom dans notre diaporama de retour de projet !

10 €

Une petite lettre de Madagascar + une invitation à notre soirée retour de projet + les contreparties précédentes !
  • 4 contributions

30 €

Un tirage d'une photo de l'équipe à Madagascar + les contreparties précédentes !

50 €

Notre reportage vidéo + les contreparties précédentes !
  • 6 contributions

100 €

Un cadeau de Madagascar choisi avec amour par l'équipe + les contreparties précédentes !
  • 4 contributions

200 €

Vous avez le privilège de nous lancer un défi que nous aurons obligation de réaliser sur place, dans la limite du raisonnable ;)
  • 3 contributions

Faire un don

Je donne ce que je veux