Aller au contenu

Vivre en Islande 2.0

Documentaire, Journalisme, Films & vidéo

Visuel du projet Vivre en Islande 2.0
Checked circleRéussi
86
Contributeurs
Friday, April 12, 2013
Date de fin
5 300 €
Sur 5 300 €
100 %

Le premier webzine francophone sur l’Islande. Aidez-nous à lancer cette nouvelle recette éditoriale au pays de la révolution des Casseroles.

Suivre et partager
Sunday, May 05, 2013

Ben alors ?

Vous ouvrez chaque jour votre boîte aux lettres avec entrain, certains d'y trouver quelques babioles envoyées par votre webzine pref ?

Las vous n'y trouvez que quelques factures, une carte postale en provenance de Lourdes envoyée par Tante Simone et des promos d'enfer sur les dernières tondeuses à gazon Leroy Merlin.

Vous êtes déçu(e). Un peu triste. Peut-être même fâché(e).

Alors vous dites "ben alors" ?

Ossékilenai lislandais ?

Pas de nouvelles bonnes nouvelles dit-on.

Sauf que je n'ai pas spécialement de bonnes nouvelles à vous donner.

Ni des mauvaises m'empresserais-je d'ajouter.

Contrairement aux apparences qui peuvent être trompeuses*, je ne chôme point.

Entre mon job à temps partiel (j'ai pas trouvé mieux !), les publications du samedi à préparer (vous les lisez au moins les publications du samedi ?), la préparation des affiches, des stickers, des étiquettes, des tshirt... les devis à négocier pour faire baisser un budget contreparties un peu au-delà de mes estimations initiales, la recherche d'un modèle économique susceptible de rendre viable ce modeste webzine, les premières prises de contact pour les sujets à venir, sans omettre le repas du soir à préparer pour la marmaille affamée qui piaille, j'ai de quoi faire !

Bon mais je ne vais pas vous raconter ma vie, on s'en bat les coquillettes.

Je n'irai pas jusqu'à vous donner un planing de livraison de crainte de ne pouvoir le tenir, mais ça semble bien engagé pour mai si je parviens à faire ce qu'il me plaît.

Plutôt fin mai. Mais mai !

Je profite de ce petit message pour rappeler que vous êtes encore une bonne quinzaine à ne pas encore avoir précisé :

-l'affiche que vous vouliez (si vous êtes concerné)

-comment souhaitez-vous apparaître dans la rubrique bienfaiteurs du site (pseudo ? nom/prénom ?).

 

A bientôt

 

* Dans La tristesse des anges, JK Stefansson écrit : "il peut y avoir un tel abîme entre la surface d'un homme et sa vie intérieure, et cela devrait nous apprendre quelque chose, cela devrait nous enseigner à ne pas trop nous fier aux apparences, celui qui le fait passe à côté de l'essentiel". Y dit pas que des conneries ce Jon Kalman !

Monday, April 22, 2013

Contreparties(re)

Chères et chers Kisskissbankers,

 

vous êtes encore plutôt pas mal beaucoup nombreux à n'avoir pas encore répondu au message précédent !

 

Pour tous les kisskissbankers : de quelle façon souhaitez-vous apparaître dans la rubrique Bienfaiteurs du site (ne pas apparaître ? nom ? prénom ? pseudo ? lien vers site ou blog ?)

 

Pour les kisskissbankers à partir de 20 euros : quelle affiche souhaitez-vous recevoir : a, b, c ou d ? (cf. visuels dans l'actu précédente)

 

Pour les kisskissbankers à partir de 60 euros : tshirt homme ou femme ? taille S, M, L ou XL ?

 

Par ailleurs, ceux qui le souhaitent sont invités à me communiquer leur adresse mail (plus pratique pour échanger).

 

Merci à vous

Amitiés

Monday, April 15, 2013

Contreparties

Chère Contributrices, Chers Contributeurs,

 

suffit pas de réussir le projet, il faut maintenant tenir ses engagements !

 

Et parmi ceux-ci, il y a les cadeaux que vous attendez toutes et tous avec la fébrilité d'un voyageur qui s'apprête à décoller pour l'Islande.

 

Alors merci de bien vouloir me préciser en message privé :

 

1) si les adresses indiquées lors de votre enregistrement correspondent bien aux adresses de livraison de ou des contreparties,

 

2) de quelle façon vous souhaitez apparaître dans la rubrique Bienfaiteurs sur le site www.vivreenislande.fr (nom ? prénom ? pseudo ? lien vers un site ou un blog ?) ?

 

3) pour les personnes concernées, la photo que vous avez choisie pour l'affiche 30x40cm (a, b, c ou d) ?

 

-a-

Vivre-1

 

-b-

Vivre-2

 

-c-

Vivre-3

 

-d-

Vivre-4

 

Merci à vous.

Amitiés,

L'équipe de Vivre en Islande

Monday, April 01, 2013

La Saga de Njáll le Brûlé revue et très légèrement corrigée par l'un des contributeurs !

 

Nj_ll_le_br_l_
 
Je vous livre le message de Lorraine Ruch (alias Roger), fervent promoteur de Vivre en Islande, qui a eu la brillante idée de reproduire (presque) mot pour mot un extrait de la célèbre Saga de Njáll le Brûlé.
 
"Ensuite ils allumèrent un feu et firent une grande flamme devant les portes. Alors Skarphedinn dit : « Voilà que vous allumez un feu, garçons. Est-ce qu'on se préparerait à faire cuire quelque chose ? ». Grani répondit : « En effet, et ce sera suffisant pour te faire cuire ». Kolr Thorsteinsson dit à Flosi : « Il me vient une idée : j'ai vu une pièce surélevée dans la salle commune, au dessus des poutres transversales. C'est là que nous devrions mettre le feu en l'alimentant avec le tas de mauvaises herbes qui se trouve derrière les maisons. » Ils prirent ce tas et y mirent le feu. Ceux qui étaient au-dedans ne s'aperçurent de rien avant que toute la salle commune ne brûlat. Flosi et ses hommes firent alors de grandes flambées devant toutes les portes. Cela devint insupportable pour les femmes qui se trouvaient dans la maison. Najll alla aux portes et dit : « Flosi est-il assez près pour qu'il puisse entendre ma voix ? ». Flosi déclara qu'il entendait. Njall dit : « Veux-tu faire quelque conciliation avec mes fils, ou permettre à quelques personnes de sortir ? » Flosi répond : « Je ne veux pas faire de conciliations avec tes fils. Il faut en finir maintenant, et nous ne nous en irons pas tant qu'ils ne seront pas tous morts. 
Toutefois, je consent  à libérer ceux qui me promettront d'apporter une contribution à l'excellent site Vivre en Islande"
 
NB : la Saga de Njáll le Brûlé, l'une des sagas islandaises les plus connues, détaille ce qui s'est passé entre 930 et 1020, période qui couvre la christianisation de l'île, en l'an 1000, ainsi que la Bataille de Clontarf, près de Dublin, en 1014.
 La saga montre notamment la nature destructrice des innombrables querelles, et la manière dont les Islandais résolvaient ces querelles.

 Assiégé par ses ennemis, Njáll [marié à une femme exceptionnelle, Bergthora, qui resta à ses côtés jusqu'au bout] voit venir sa fin, et, pour comble de malheur, la corde de l'arc avec lequel il se défendait avec une terrible efficacité vient à casser.
 L'extrait ci-dessus concerne le dialogue entre Gunnarr de Hlidarendi [un ami de Njáll] et sa femme, Halgerdr longues-braies. 
Ici la ferme de Njall est assiégée.
 
http://www.kisskissbankbank.com/vivre-en-islande-2-0
 
Friday, March 15, 2013

Un guide de l'Islande en cadeau !

Chers toutes et tous,

vous ne faites pas encore partie de la dizaine d'heureux contributeurs ayant choisi la contrepartie à 50 euros ? 
J'en reste coi !
Outre votre nom sur le site, une affiche, des stickers et des étiquettes porte-bagage en forme de carte d'Islande, vous recevriez un GUIDE NUMERIQUE DE L'ISLANDE.
Si !

Dans la partie "roadtrip" de ce guide de 169 pages réalisé par Michael Levy, vous trouveriez par exemple :
- Toutes les cartes jour par jour en haute définition
- Le déroulé de chaque journée avec un timing précis pour découvrir les plus beaux endroits de l'île
- Les adresses des lieux où vous pourrez dormir et manger 
- Des conseils de photographe ...

Heu-reu-se-ment-il-y-a Vivre en Islande, qui vous a réservé un peu plus d'une quarantaine d'exemplaires de ce guide indispensable.

Alors, elle est pas belle la vie ?

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/vivre-en-islande-2-0

Monday, March 11, 2013

Participer à Vivre en Islande : raison n°3

Nous l’avons dit (cf. raison n°2), mais il n’est pas inutile de le répéter : vos contributions donnent droit à des contreparties. La question que vous vous posez sans doute, c’est : combien donner ? Il est par exemple fort probable que certains d’entre vous se demandent s’il vaut mieux donner 5 euros ou 20 euros. C'est une bonne question. Et bien contre toute attente, figurez-vous qu'il vaut mieux donner 20 euros.

Certes, on ne vous mentira pas : 20 euros, c’est quatre fois 5 euros. Mais si nous vous avions proposé d’inscrire 4 fois votre nom dans une rubrique Bienfaiteurs du site Vivre en Islande, auriez-vous été emballé ?
Non ! C’est ce que nous nous sommes dit aussi.

Alors pour 20 euros, nous, chez Vivre en Islande, on ne lésine pas : on vous offre une affiche. Et pas n’importe quelle affiche. Une affiche 30x40cm créée par un vrai graphiste à partir de magnifiques photos prises en Islande. Si on les avait prises au Guatemala vous n’auriez même pas hésité, vous auriez dit «oh ben non, une affiche du Guatemala en échange de 20 euros pour aider un site sur l’Islande, non, c’est bizarre, quand même, etc.»
Alors on a préféré l’Islande pour mettre sur l’affiche.

Affiche 30x40cm, j’insiste beaucoup là-dessus.
Parce qu’on a un peu tergiversé sur le format; Sophie a dit : «et si on faisait 15x10cm ?», alors Michel a rétorqué qu’on verrait peut-être pas bien, que c’était un peu petit... Donc on s’est dit : «Allez ! Osons ! 30x40cm !».

30x40cm, c’est 1200 cm2. 60 cm2 de créativité graphique débridée pour seulement un euro. A titre de comparaison, il vous aurait fallu débourser 500 millions d’euros pour ne posséder que 42cm2 de la Joconde.
Nous on vous offre toute l’affiche. En série limitée en plus. Ce qui lui donne plus de valeur. Mais quand on aime on ne compte pas.

Alors, vous êtes convaincu maintenant ?

http://www.kisskissbankbank.com/vivre-en-islande-2-0

Tuesday, March 05, 2013

Participer à Vivre en Islande - Raison n°2

 

Ce qui est bien sur Kisskissbankbank, c’est que vos dons vous permettent de recevoir des contreparties de la part des porteurs de projets.

 

Le Larousse définit la «contrepartie» comme étant «ce qui sert à compenser, à équilibrer quelque chose ; ce que l'on fournit en échange de quelque chose».

Par exemple, si je vous propose 10 euros en échange des 5 euros que vous donnez à Vivre en Islande, vous allez trouver que c’est super équilibré comme compensation.

Moi moins.

 

A l’inverse, si je vous offre un caramel mou en contrepartie de vos 5 euros, vous vous estimerez lésé. Soit que vous n’aimiez pas les caramels mous. Soit que vous aimiez les caramels mous mais que mon caramel mou vous conduise chez le dentiste qui vous prendra 500 euros pour remplacer le bridge parti avec le caramel mou que je vous ai offert. Soit encore que vous puissiez acheter quelques caramels mous supplémentaires avec les 5 euros que je vous réclame en échange d’un seul caramel mou.

C’est la raison pour laquelle, vous aurez bien noté qu’en échange de vos 5 euros, moi, je ne vous ai pas proposé un caramel mou mais votre nom inscrit à jamais dans une rubrique Bienfaiteurs du site Vivre en Islande.

Ah ! Alors ! Tout de même plus dur de refuser la gloire éternelle que d’accepter un caramel mou, non ?

Je vous sens bien plus convaincu là, non ?

 

Vous pouvez faire un don ici !

 

Quant à ceux dont la grande générosité et le sens de l’équité seraient enclins à penser que 5 euros, c’est décidément bien peu au regard des efforts à déployer pour faire vivre Vivre, qu’ils soient rassurés : il existe des contreparties adaptées à leurs velléités philanthropiques.

Monday, March 04, 2013

Didacticiel du gentil bienfaiteur.

 

1) Si je n'y suis pas encore, je vais sur le projet Vivre en Islande

 

2) Je clique sur "Soutenir ce projet" (bloc bleu en haut à droite)

 

3) Je choisis le montant de ma participation (de 1 euro à autant que vous voulez) et ma contrepartie

 

4) Je m'inscris (moins d'1')

 

5) Je complète les infos demandées et j'effectue mon paiement sécurisé qui me sera intégralement remboursé si l'objectif n'est pas atteint (2 à 3')

 

6) Je reçois un message de chaleureux remerciement pour ma participation.

 

7) Je passe à autre chose parce que faut pas non plus abuser.

Saturday, March 02, 2013

Participer à Vivre en Islande - Raison n°1

 

Le porteur d’un projet qui s’affiche sur une plateforme telle que Kisskissbankbank pense le plus souvent qu’il propose un concept si révolutionnaire, si créatif, si génial, que les financements vont affluer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Le porteur d’un projet qui s’affiche sur une plateforme telle que Kisskissbankbank est un grand naïf, un peu narcissique de surcroît, qui souvent déchante vite.

Et si les contributions sonnantes et trébuchantes tardent à arriver, c’est que le monde est vraiment trop injuste et que l’humanité jalouse le talent des autres en raison de sa propre médiocrité.

Le porteur d’un projet qui s’affiche sur une plateforme telle que Kisskissbankbank est aussi un peu de mauvaise foi. Voire plus prosaïquement un sale con qui s’ignore.

 

Moi je suis un porteur de projet qui sait bien tout cela.

Moi je sais bien que l’Islande d’abord, n’est pas la principale préoccupation de l’internaute moyen. Je sais bien ensuite que Vivre en Islande ne présente pas véritablement les caractéristiques d’un projet révolutionnaire, créatif ou génial.

Ce qui ne m’empêche pas d’afficher mon idée sur une plateforme telle que Kisskissbankbank me direz-vous. C’est que non seulement je ne suis pas non plus moins crétin que les autres, et qu’en plus je veux croire que les rêves ne se réalisent que lorsqu’on se donne les moyens de les accomplir. Dans le cas contraire, il est fort peu probable que l’île aux volcans eut pu constituer un point de chute envisageable.

Alors à votre place, bien qu’indéniablement je le suis pas, je me dirais qu’à défaut de participer au lancement d’un site sur l’Islande, je contribuerais à la réalisation du rêve d’un gus gus qui appréhende l’existence comme vous.

C’est pas motivant ça ?