Vtopia, une agriculture végane ultra-écologique et productive

Aidez-nous à végétaliser la production alimentaire, à démontrer qu'une agriculture strictement végane est performante et écologique.

Visuel du projet Vtopia, une agriculture végane ultra-écologique et productive
Réussi
182
Contributions
18/09/2021
Date de fin
15 900 €
Sur 15 000 €
106 %
Biodiversité
Locavore
Bien-être
animal
Soutenu par
Neo-Agri soutient le projet Vtopia, une agriculture végane ultra-écologique et productive

Vtopia, une agriculture végane ultra-écologique et productive

Formidable ! On a atteint l'objectif, merci, merci, merciiiii ! Il reste encore des arbres à crowdfunder, si vous êtes arrivés jusqu'ici n'hésitez pas à continuer à nous soutenir, le budget réel du projet est à 104% cet objectif est aussi atteint. Dès cet instant les soutiens sont pures bonus ! Une fois l'oasis de biodiversité enracinée, la recherche et développement pour une agriculture végane demandera encore des fonds, nous investirons aussi des moyens dans des infrastructures d'accueil pour les formations et des panneaux didactiques pour transmettre les messages :-),... Voici une vue de notre futur bâtiment conteneur d'accueil - récup - zéro déchet plutôt cool, non ? Il permettra de reçevoir des groupes afin de les sensibiliser ou de les former à l'agriculture végane : Vtopia c'est un commun, c'est un lieu pour vous qui n'appartient à personne en particulier, on y trouvera ce que nous y amènerons, les abres que nous planterons, les cabanes, les bâtiments que nous construirons et dont les portes seront ouvertes en permanence pour accueillir ceux qui le souhaitent. En un mot : Welcome ! En quelques mots, la présidente de l'Association Végétarienne Française exprime les raisons de son soutien à notre projet, un éclairage intéressant : Prenons un peu le temps de parler du projet avec Rino : La petite histoire de Vtopia En Juin 2020 on signe le bail de 50 ans pour le terrain avec la société Matexi, propriétaire du lieu, nous avions profité des premiers mois de l'année pour réaliser une étude de projet et dès la signature nous avons pu envoyer les premières commandes de plants, de graines et de matériel, 3 mois plus tard les premières productions sortaient déjà des champs. Mais mettre au point et diffuser une nouvelle agriculture prend du temps et demande des moyens. Si les principes agronomiques que nous mobilisons sont connus, si ils doivent pouvoir fonctionner, la mise au point reste difficile. Nous voulons pouvoir établir un modèle de production végétalienne sur sol vivant performant afin de pouvoir le diffuser, l'essaimer, afin qu'il inspire d'autres producteurs. Imaginez qu'un peu partout on trouve des petits producteurs en agriculture végane, que ces producteurs soient bien présents et représentés dans les colloques, rencontres, organisations paysannes, que des donneurs d'ordres tels que les chaînes de super-marchés commencent à inciter leurs producteurs à produire végane, ne serait-ce pas merveilleux et vecteur de changement pour que ces pratiques soient reconnues et enfin prises réellement au sérieux ? Mais pour influencer le monde agricole, il faut du concret, il faut une ferme inspirante, une ferme modèle et performante qui pourra faire réfléchir, inspirer. Mais les obstacles demeurent nombreux : on doit adapter les plans de culture pour une alimentation végane complète, gérer certaines cultures comme les légumineuses sur des micro-parcelles d'agriculture urbaine est un réel défi et demande d'identifier des solutions techniques pour la récolte, les nouvelles pratiques de fertilisation végétalienne ne fonctionneront pas pour toutes les cultures du premier coups, il faudra adapter, la mise en place d'une oasis de biodiversité coûte de l'argent et n'est pas directement productive, il faut arriver à gérer les herbes non-désirées,... a Si vous aimez comme nous cette idée de végétaliser nos modes de production agricole, nous avons besoin de votre soutien. Nous devons planter cette année 250 arbres fruitiers haute-tiges, créer des mares pour les batraciens, construire un bâtiment pour accueulir les visiteurs et donner des formations, financer notre recherche et développement qui se fait sans aucun soutien public et en totale indépendance. Nous évaluons la période de mise en place du projet à 3 ans, à partir de cette étape nous aurons engrangé suffisamment de connaissances pour commencer à les mettre par écrit. Dans le monde agricole, un bon livre a toute son importance pour diffuser de nouvelles idées, des livres comme "Le Jardinier Maraîcher" ou encore "Introduction à la permaculture" par exemple, ont eu une grande influence sur de très nombreux producteurs. Un des aboutissements de notre projet sera donc la rédaction d'un livre technique destiné aux agriculteurs et aux véganes qui souhaitent comprendre et maîtriser la production de leur propre alimentation. Vtopia c'est qui ? Un peu d'histoire. Aujourd'hui on commence à être nombreux : une chouette équipe de bénévoles en auto-gestion, le soutien enthousiaste des habitants du quartier, les gens de Végétik et de l'AVF qui kiffent le projet, notre petite Coopérative De la Terre à l'Assiette,... a Mais au début, les projets ça naît souvent dans la tête de quelqu'un, et ici ce quelqu'un c'est moi. Je m'appelle Benoît NOËL, je suis ingénieur agronome, je n'en suis pas à mon coup d'essai. Depuis 10 ans, autour de Liège en Belgique, j'ai bien créé un projet, une structure par an en moyenne. Tiens, là par exemple, j'explique les grandes lignes de notre projet Les Compagnons de La Terre, créé en 2015. En 2017 j'ai remis pas mal de choses en question, des amis m'ont parlé du véganisme, de l'anti-spécisme, j'ai notamment été interpellé par le film Cowspiracy et j'ai eu envie de faire quelque chose à ma portée pour soutenir la cause Végane : imaginer et mettre au point un mode de production agricole végane et performant. L'idée du projet Vtopia est alors venue, lors d'une discussion avec mon amis Fabrice Derzelle alors président de l'association Végétik : on s'est mis à la recherche d'une terre pour lancer un projet pilote d'agriculture Végane. Dans la suite, en 2019 j'ai fait en quelque sorte mon "coming-out" pro-végane auprès de mes pairs, lors d'un colloque sur l'agriculture du vivant, il s'agissait notamment d'aborder un peu la question de l'impact environnemental de l'élevage, un sujet délicat et même un sujet qui fâche, donc j'en parlais "avec le dos de la cuillère". Puis en 2020, on a enfin eu accès à la terre à Oupeye dans la périphérie liégeoise. Les clauses de cet accès à la terre prévoient que " Le bien est destiné à titre principal à constituer un paysage productif mettant en œuvre une agriculture vivrière de production végétale végétalienne (maraîchage, grandes cultures, arboriculture fruitière), cette agriculture exclut l’élevage et les liens avec l’élevage." Nous avons alors établi un design d'agriculture végane, il ne reste plus qu'à le développer Pourquoi nous avons choisi le financement participatif ? Notre projet a pour but de changer le status-quo, de remettre en cause le modèle agricole dominant, au-delà de la question financière, nous avons besoin de faire connaître ce concept et que nos contributeurs soient aussi les ambassadeurs de ces nouvelles pratiques. Nous attendons clairement plus qu'un financement, nous voulons mobiliser une communauté.

À quoi servira la collecte

A quoi servira l'argent collecté ? L'étude technico-économique du projet start-up Vtopia montre que, à terme la production devrait permettre de nourrir intégralement 50 véganes ou alternativement de fournir des paniers de produits à 1000 personnes chaque semaine. A maturité, le site pourra largement couvrir ses frais et même auto-financer la diffusion des connaissances acquises. Mais avant cela, le chemin est long, le déficit d'auto-financement du projet sur les 3 premières années, avant de réaliser un premier résultat positif, est d'environ 50 000€. Très concrètement, en 2021, nous vous proposons de nous aider à financer les (3500) arbres, arbustes et bandes fleuries permettant d'accueillir la faune sauvage et les insectes pollinisateurs notamment. Ces dispositifs transformeront Vtopia en une véritable oasis de biodiversité à la fois fertile et productive. Si les fonds récoltés sont plus importants et atteignent les 50 000€ nécessaires pour arriver en vitesse de croisière, nous pourrons alors nous consacrer pleinement à la recherche et au développement de cette nouvelle agriculture sans autres soucis financiers. Ceci permettrait d'accélerer le projet et d'en assurer la réussite. a

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux