6 juin 6 jours

Le 70ème anniversaire du Débarquement de Normandie Venez partager avec nous 70 ans d'histoire

Project visual 6 juin 6 jours
Failed
26
Backers
05/29/2014
End date
€1,710
Out of €4,000
43 %

6 juin 6 jours

Dans le cadre de l'entretien du souvenir, notre petit groupe de 6 membres passionnés d'histoire souhaite réaliser un reportage pour ceux qui n'auront pas la chance d'être au rendez vous avec l'histoire 70 ans après. Nous rapporterons les événements vu de l'intérieur au plus près des émotions ressenties des cérémonies et au hasard de rencontres fortuites  sur ces lieux de mémoires

 

Groupe_normandie

 

 

 

Pour être en phase avec l'événement, nous vivrons en immersion dans un camp d'une unité de parachutiste de la 82ème aéroportée US, reconstitué le plus fidèlement possible à proximité de Sainte Mère Eglise, petite commune de la Manche dont le nom est gravé à jamais dans la mémoire collective (voir article ci-joint)

 

Notre groupe recherche des mécènes pour financer leur aventure historique en terre normande à l'occasion du 70ème anniversaire du D-Day du 3 au 10 juin 2014

 

70eme

 

Les généreux donateurs nous permettront de vivre un moment d'exception pouvant donner lieu à des rencontres avec les derniers vétérans américains et britanniques. Certains d'entre nous découvriront ces lieux de mémoire pour la première fois. De grands moments d'émotions en perspective au vu du programme exceptionnel consacré aux cérémonies du souvenir de la bataille de Normandie

 

Voici le programme général de nos activités :

 

Affiche_70_

 

                                                                                le 4 juin :

 

Carentan (50)

 

- 13h30 : Parachutages en tenue d'époque depuis un Douglas C-47 au-dessus de la batterie du Holdy (sous réserve de conditions météorologiques favorables).

 

- 17h00 : Inauguration du Monument Cole et cérémonie officielle au Carré de Choux (route de Saint-Côme). Activités de camp

 

                                                                                le 5 juin :

 

Carentan (50)

 

- Matinée : Présentation des véhicules amphibies sur le terre-plein du port de plaisance.

 

- 15h00 : parade nautique sur le canal du Haut Dick avec participation de véhicules militaires amphibies.

 

Sainte-Marie-du-Mont (50)

 

- 16h00 : Spectacle vivant "Bâtissons la Paix ensemble" effectué par 39 collégiens français, américains et allemands à Utah Beach.

 

- 18h30 : Parachutage par le Round Canopy Parachuting Team Inc à partir d'un C-47 à proximité du musée d'Utah Beach (en fonction des conditions météorologiques).

 

- 19h00 : Rassemblement en hommage aux femmes de la Seconde Guerre mondiale, en tenues d'époque.

 

- 20h00 : Cérémonie officielle à Utah Beach.

 

Sainte-Mère-Eglise (50)

 

- 16h00 : Cérémonie commémorative au monument Signal.

 

- 18h45 : Memorial Service, à l'église.

 

Feux d'artifices

 

- 24 feux d'artifices sont tirés simultanément à la tombée de la nuit pour symboliser l'embrasement de la côte d'Utah Beach à Sword Beach.

 

                                                                              le 6 juin :

 

Marche sur la plage d'Utah beach tôt le matin

 

Quinéville

 

- Exposition et ateliers sous le thème : « Les femmes et la guerre » au Mémorial de la Liberté retrouvée et Visite du musée

 

Sainte-Marie-du-Mont

 

- 09h00 : Cérémonie franco-danoise au monument danois.

 

- 11h00 : Service œcuménique sur la plage d'Utah Beach. et Cérémonie au monument USN Angelo Chatas en présence de la fille et de la petite fille de Angelo

 

- 16h00-17h00 : Concert de Fiona Harrison (chansons des années 40), place de l’église.

 

- 17h00 : Accueil des Vétérans (UNC)

 

. - 19h00 : Cérémonie privée en présence de vétérans de la Easy Company (101st Airborne) et d'acteurs de la série "Band of Brothers" (musée d'Utah Beach).

 

- 20h30 : Parachutage par le Round Canopy Parachuting Team Inc à partir de plusieurs C-47 derrière la salle communale (en fonction des conditions météorologiques).

 

- 20h30 : Bal de la libération, place de l'Eglise.

 

Sainte-Mère-Eglise

 

- 14h00 : Concert américain et accueil des vétérans.

 

- 16h00 : Grande parade musicale au coeur de la ville (avec 1200 musiciens).

 

Saint-Côme-du-Mont (50)

 

- Horaire non précisé : Inauguration du Normandy Honor Wall au Centre Historique des Parachutistes

 

                                                                         le 7 juin :

 

Amfreville

 

- 10h30 : Inauguration d'une stèle commémorative au Hameau Flaux. Arromanches (14)

 

- 16h00 : show aérien de 45 minutes par la Patrouille de France au-dessus des vestiges du port artificiel.

 

Angoville-au-Plain

 

- 11h30 : Cérémonie au monument des infirmiers du 501st Parachute Infantry Regiment.

 

Carentan

 

- 15h00 : Animations musicales et danses, reconstitution d’un exode, et défilés de véhicules, place de la République.

 

- 16h30 : Arrivée de la Carentan Liberty March, reconstitution de la cérémonie du 23 juin « Silver Star », place de la République.

 

- 17h00 : Flash Mob années 40 sur la place de la République.

 

- 21h00 : Grand bal de la Libération animé par 21 musiciens, décor années 40. tenues d’époque souhaitées.

 

Sainte-Marie-du-Mont

 

- 10h00 - 18h00 : Exposition de blindés et véhicules de dépannage d'époque.

 

- 15h00 : Concert du Legion Band avec 50 musiciens à Utah Beach.

 

- 19h30 : Défilé des Major Girls.

 

Sainte-Mère-Eglise

 

- 12h00 : Défilé de Harley Davidson.

 

- 15h00 : Concert du Holland Band (fanfare du michigan) sur la place de l’église.

 

- 17h00 : Cérémonie de la Paix à la Borne 0, en face de la Mairie.

 

- 19h00 : Banquet de la Liberté, au marché couvert. Partage d’un repas et d’une soirée avec les Vétérans et les militaires parachutistes de différentes nationalités. Places limitées : réservations à l'Office de Tourisme au 02 33 21 00 33.

 

- 23h30 : Feu d'artifice - Place de l'église puis Bal populaire.

 

                                                                                    le 8 juin :

 

Brévands (50) : Lieu dit "Le Moulin"

 

- 10h00 : cérémonie en l’honneur du Demolition Platoon du RHQ Company, 506th PIR (les célèbres Filthy 13), le 3rd Battalion du 506th PIR et la C Company du 326th Airborne Engineers Battalion de la 101st Airborne Division.

 

Carentan (50)

 

- 12h00 : Défilé de véhicules militaires en ville et exposition sur la place du marché aux Pommes.

 

- 20h30 : Concert par le Holland American Legion Band à la salle des fêtes.

 

Colleville-sur-Mer (14)

 

- 10h30 : Défilé de véhicules militaires le long de la côte. La Fière (50)

 

- 09h30 : Reconstitution d’un parachutage avec des hommes en tenue d’époque avec 10 avions C-47. Organisation : RCPT et Liberty Jump Team (sous réserve de conditions météorologiques favorables).

 

- 11h00 : Parachutage de masse avec 700 militaires sur la zone de saut de La Fière (sous réserve de conditions météorologiques favorables).

 

- 14h00 : Cérémonie à la stèle de l'Iron Mike. Remise de la Légion d'Honneur au vétéran américain Fred Morgan.

 

- 15h00 : Parachutage en tenue d'époque par le Round Canopy Parachuting Team Inc à partir de plusieurs C-47 (en fonction des conditions météorologiques).

 

Sainte-Marie-du-Mont (50)

 

- 14h00 - 17h00 : "Utah Red Ball" : Excursion en GMC le long du secteur d'Utah.

 

- 22h30 : Projection de films d’archives, place de l’église (en fonction des conditions météo).

 

Sainte-Mère-Eglise (50)

 

- 09h30 : Cérémonie à la stèle des cimetières militaires provisoires.

 

- 17h00 : Flash mob sur le thème des années 40, place de l'église.

 

- 17h45 : Inauguration du monument « Hommage aux parachutistes alliés de juin 1944 », place de l’église.

 

- 18h00 : Accueil des militaires parachutistes, place de l’église.

 

- 18h15 : Survol de la ville par des avions C-47 organisé par le Round Canopy Parachuting Team.

 

- 18h30 : Concert de fanfares militaires, place de l’église.

 

                                                                            le 9 juin :

 

Parcours historique dans le calvados

 

Vierville-sur-Mer

 

- Portes-ouvertes toute la journée : pour la découverte des passerelles du port artificiel Mulberry A d'Omaha Beach

 

Passage par la pointe du Hoc et les batteries allemandes de Longues sur mer

 

Colleville-sur-Mer ; Recueillement au cimetière américain de Colleville face à Omaha beach et fleurissement de 3 sépultures dans le cadre de l'association des Fleurs de la Mémoire (http://lesfleursdelamemoire.com/) et visite du musée des blindés

 

 

 

Croix

 

John P. FUREY -Sgt- (Pennsylvanie) 8th Infantry Regiment, 4th INF DIV tué le 14 juillet 1944

Franck C. FORMANEK -1 Lt- (Ohio) 2027th Prisoner of War Overhead Detachment tué le 24 avril 1945

Herbert H. GENTRY - Tec 5- (Pennsylvanie) 16th General Hospital tué le 23 septembre 1945

 

Arromanches (14)

 

- visite du port artificiel d'Arromanches.

 

Bénouville (14)

 

- visite du site du pont Pégasus Bridge.

 

Pour conclure, voici un petit article sur Saint Mère Eglise pour vous donner une première idée d'un lieu qui reste gravé dans la mémoire collective : 

 

                                                                Sainte Mère Eglise et ses histoires

 

Point de départ des plages du Débarquement         

 

Sainte-Mère-Eglise est le point de départ idéal pour découvrir les plages du débarquement et plus particulièrement celle d’Utah Beach. 1ère ville libérée, elle tient à rendre un hommage particulier à ses libérateurs. L’un d’entre eux, John Steele de la 82ème division des troupes aéroportées est devenu célèbre malgré lui.   

 

La reconnaissance à nos libérateurs est omniprésente dans le canton et plus particulièrement à Ste Mère Eglise au travers de nombreux monuments et plaques érigés en leur mémoire tel que la borne 0 face à la mairie symbole et point de départ de la Voie de la Liberté.

 

Chaque année, la ville commémore l’anniversaire de sa libération par des cérémonies, des dépôts de gerbes, un parachutage au dessus de la Fière avec la participation de la 82ème Airborne et des diverses animations.    

 

La Borne 0 de la voie de la Liberté  

 

Cette borne  est le point de départ de la voie de la liberté qui se termine à Bastogne  en Belgique.  Sa couronne de 48 étoiles représente les 48 Etats-Unis en 1944.   

 

Image6__1_

 

Les 4 rectangles de couleur rouge représentent les 4 tronçons de la Voie de la Liberté : Sainte-Mère-Eglise/Cherbourg ; Sainte-Mère-Eglise/Avranches ; Avranches/Metz ; Metz/Luxembourg/Bastogne. En son centre, le flambeau de la liberté sortant de la mer, prend pour modèle celui de la statue de la Liberté à New-York.  

 

Face blanche : kilométrage, numéro et directions. (A) Emblème de la 3e armée américaine sous le commandement du général Patton. Vagues représentant l'océan atlantique.  

 

Ces bornes, hautes de 1m20 et d'un poids de 435 kg, jalonnent la Voie de La Liberté et sont semblables à la Borne "0" devant notre hôtel de ville. On en compte 1200 au total.  

 

La voie de la liberté conduisit vers la victoire nos Alliés et l'armée française des plages normandes à la Belgique. Elle est aussi appelée Voie Patton, car celui-ci était à la tête de la 3e armée américaine qui réalisa la percée historique d'Avranches le 30 juillet 1944. Cette percée passant par Bastogne ne se termina qu'en mai 1945 en Tchécoslovaquie lors de la jonction avec l'avant-garde des troupes soviétiques.    

 

Les 2 cimetières provisoires

 

Le premier cimetière américain a été créé en France en juin 1944. Il comptait 3000 tombes. Un deuxième fut ouvert sur la route de Chef-du-Pont (5000 tombes) et un troisième à Blosville.  

 

Dès les premiers jours suivant l'arrivée des américains, des unités furent spécialement affectées au regroupement des morts afin de leur assurer une sépulture digne et respectable.  

 

En tout, 14 000 soldats furent inhumés dans ces 3 cimetières. En 1948, les deux tiers des corps furent rapatriés aux Etats-Unis à la demande des familles et le tiers restant fut reparti entre le cimetière de Saint-James (près d'Avranches) qui compte 4410 tombes et celui de Colleville-sur-Mer (secteur d'Omaha) le plus vaste qui compte 9387 tombes.  

 

Anecdote : Le 14 juillet 1944, le Général Théodore Roosevelt, cousin du Président Roosevelt, fut inhumé au cimetière n°2. Il était parmi les plus âgés (57 ans) mais avait souhaité mener les hommes de la 4e Division au combat. Il décéda d'une crise cardiaque le 12 juillet 1944.

 

Il n'y a plus aujourd'hui de cimetière militaire à Sainte Mère Eglise.    

 

La pompe de l'église    

 

Image3__2_

 

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, une villa brûla dans le parc de la Haule où se trouve actuellement le musée Airborne. Les pompiers essayèrent en vain de maîtriser l'incendie. Le tocsin sonna, appelant la population à l'aide.

 

Bientôt, hommes et femmes, habillés en hâte, se passaient des seaux d'eau de mains en mains et on faisait la chaîne depuis la vieille pompe du marché aux veaux. Le couvre-feu avait été levé et une cinquantaine de soldats allemands était là. Soudain, les mitrailleuses du bourg entrèrent en action. Juste au-dessus des têtes, des avions déferlaient, aile contre aile. Ils volent si bas que les gens se baissent instinctivement. Tout à coup, des parachutistes sortent des carlingues et descendent rapidement vers la terre.

 

Dès lors, le travail de la pompe s'interrompt, les têtes se lèvent, les allemands ouvrent le feu. Tout autour, les parachutistes s'abattent sur le sol, l'un d'eux s'écrase au milieu des flammes.  

 

En descendant sur la place, les parachutistes américains virent des hommes aux casques dorés s'affairer en tout sens. Quelques parachutistes les prenant pour des allemands pensèrent à les tuer ; d'autres protestèrent en montrant qu'ils n'avaient pas d'armes. Finalement, personne ne tira et les braves pompiers de Sainte-Mère-Eglise rentrèrent à leurs logis sans se douter un instant que leurs casques brillants leur avaient valu un conseil de guerre rapide.

 

Quelques minutes plus tard, près de la scierie, au sud du bourg, un gros avion de transport s'écrasa au sol et prit feu. Un deuxième incendie faisait rage dans Sainte-Mère-Eglise.

 

  John Steele : le célèbre parachutiste  

 

 

 

Image5__3_

 

       John M. Steele est né à Métropolis dans l'Etat de l'Illinois (Etats-Unis), le 29 novembre 1912. A l'aube de la Seconde Guerre Mondiale, John s'engagea dans les troupes aéroportées. Intégré dans la 82e division, précisément dans la F Compagnie, 505e régiment de parachutistes, il arriva en mai 1943 en Afrique du Nord.      

 

 Après quelques semaines, les unités de la 505e débarquèrent en Sicile dans la nuit du 9 juillet 1943. John s'y cassa la jambe gauche et fut rapatrié dans un hôpital d'Afrique du Nord. Revenu en Italie en septembre 1943, il combattit de Salerne à Naples puis quitta le pays afin de rejoindre les îles Britanniques en novembre 1943.      

 

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, lors du parachutage des troupes sur la zone de Sainte-Mère-Eglise, John fut atteint à la jambe par un éclat d'obus. Il ne pouvait plus contrôler son parachute et atterrit finalement sur le clocher de l'église aux alentours de 4h00 du matin. John se balançait et tentait de se libérer de son parachute tandis que sur la place, tout autour de l'église, la bataille faisait rage. Il essaya de se décrocher à l'aide de son couteau mais malheureusement il fit tomber son arme. Il prit alors la décision de faire le mort afin d'éviter de servir de cible à l'ennemi. Après plus de deux heures, un soldat allemand du nom de Rudolf May vint le décrocher. John fut soigné et fait prisonnier. Il s'évada trois jours après, rejoignit les lignes alliées et fut transféré vers un hôpital en Angleterre.  

 

En septembre 1944, il fut parachuté sur Ninejen, aux Pays-Bas, participa à la libération de la ville et à la sécurisation de la zone.  

 

En novembre 1944, il participa à la bataille des Ardennes près de la ville de Reims.  

 

En avril 1945, il arriva dans la zone de Frankfurt (Allemagne). Il participa à diverses opérations visant à la traversée de l'Elbe et termina la Seconde Guerre Mondiale dans cette zone. Dès lors, il fut réassigné à la 17e division aéroportée et se rendit à Marseille afin de prendre le bateau qui le reconduirait vers les Etats-Unis pour enfin retrouver une "vie normale", en septembre 1945.  

 

Par la suite, John revint plusieurs fois à Sainte-Mère-Eglise, lors de commémorations du Débarquement allié de 1944.  Il mourut d'un cancer de la gorge en 1969, à l'âge de 57 ans, dans sa petite ville de Caroline du Nord et émit le souhait d'être enterré en Normandie… ce qui malheureusement ne fut pas réalisé.    

 

La Fière 

 

Le Monument des Parachutistes : 

 

-  La statue d'Iron Mike 

-  La table d'orientation  

 

A 3 kms à l'ouest de Sainte-Mère-Eglise, la route départementale D15 qui mène à Picauville traverse une motte féodale. A cet endroit se forme un escarpement qui domine le marais du Merderet. A droite de la route, sur le flanc ouest de la colline, se dresse le parc mémorial de la Fière. 

 

Celui-ci est consacré au souvenir des soldats des troupes aéroportées américaines. Nombre de soldats ont trouvés la mort en ces lieux lors du parachutage ou au cours des combats qui ont suivi pour le contrôle du pont et de la chaussée qui donne accès à la rive opposée. Dans l'enceinte du parc se trouve la statue du soldat américain Iron Mike, réplique de celle de Fort Bragg aux Etats-Unis et une table d'orientation retraçant les faits.    

 

Statue d'Iron Mike  

 

Image1

 

Table d'orientation  

 

Image2__1_         

 

Circuit historique :  

 

Image4__2_

 

La commune de Ste Mère Eglise vous propose un circuit historique à faire à pieds en suivant les 15 bornes (cf : photo) qui jalonnent la ville et vous racontent la libération de Ste Mère Eglise.  

Allocation of funds

Le déplacement de notre département du Var (lieu de débarquement du 15 août 1944) vers la Normandie avec une Jeep sur une remorque plateau soit un périple de 1200 kilomètres s'avère être un budget conséquent

 

I_need_you

 

Nous avons déjà fortement dépensé pour la restauration d'une Jeep Willys MB de 1943, l'achat de nos paquetages US personnels d'époque et d'une remorque plateau

 

Il nous reste cependant à financer notre déplacement aller retour et notre séjour en Normandie du 3 juin au 10 juin. Nous prévoyons un budget de 4000,00  

 

- Frais de carburant pour 2 véhicules et une Jeep 1800 euros

- Frais de péage pour 2 véhicules = 360 euros

- Frais de campement 6 personnes = 1000 euros

- Frais de gestion = 500 euros

- Frais de visite de musée = 340 euros

 

Dans le cas où nous dépassions notre objectif, nous pourrions achever plus facilement la restauration de notre Dodge WC 51 de 1942 et entamer celle d'une seconde Jeep pour le 70ème anniversaire du Débarquement de Provence, le 15 août 2014 à La Motte (1er village libéré le 14 août 1944 par les troupes aéroportées).

 

Dodge

 

Nous vous remercions par avance pour votre soutien à notre hommage aux héros du D-Day.

 

 

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want