VIVRE AVEC : vivre en Lieu de Vie et d'Accueil par Thomas Roussillon

Donnez du poids à leurs paroles !

Project visual VIVRE AVEC : vivre en Lieu de Vie et d'Accueil par Thomas Roussillon
Successful
54
Backers
11/30/2019
End date
€4,614
Out of €4,000
115 %

VIVRE AVEC : vivre en Lieu de Vie et d'Accueil par Thomas Roussillon

Résumé du film :

Éloignements, placements, déplacements, replacements... Dans ces parcours chaotiques, celles et ceux que l'on nomme parfois « les incasables », se voient un jour proposer d'intégrer un lieu de vie et d'accueil. Comme la possibilité retrouvée de disposer d'un accompagnement quotidien et pérenne... C'est précisément l'enjeu déterminant de ce suivi qu'ils et elles interrogent aujourd'hui, bien plus tard, face à leurs images de jeunesse, se regardant dans le miroir de leurs années passées en lieu de vie, le temps d'essayer d'apprendre à vivre avec.

 


 

Objet du projet de financement participatif

Ce projet de financement participatif a pour finalité d'assurer l'édition, la diffusion et la distribution du film « VIVRE AVEC ».

C'est à dire qu'il vise à accompagner le film lorsque celui-ci est terminé, avec l'idée de faire entendre la parole des « accueillis », ces personnes qui ont grandi en LVA, et qui portent aujourd'hui un regard sur ce placement particulier. Il y a en effet assez peu de films montrant ce que sont devenus les anciens enfants placés.

Le film est en cours de montage et pour l'instant entièrement financé par les fonds propres de la FNLV.

 


 

Cette campagne de Crowdfunding vise donc à financer :

- L'édition de 1000 DVD avec coffret digipack / environ 1300 euros.

- Un graphiste chargé de créer l'affiche et le livret du DVD / environ 900 euros.

- L'impression des affiches et des livrets / environ 800 euros

- Inscrire le film dans des festivals (les inscriptions sont très régulièrement payantes) / environ 600 euros.

-  La promotion du film sur les réseaux sociaux / environ 200 euros.

- L'envoi des contreparties / environ 200 euros.

Si nous dépassons la somme espérée la totalité des dons servira à renforcer la promotion du film.

 

 


 

Le film sera projeté le 16 Décembre au Ministère des Solidarités et de la Santé en présence de :

- Le secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, Monsieur Adrien TAQUET.

- Le président de la commission « Protection de l’enfance » du Sénat et Sénateur des Hauts-de-Seine, Monsieur Xavier IACOVELLI.

- La rapporteure de la commission « Protection de l’enfance » de l’Assemblée Nationale et Député de la Nièvre, Perrine GOULET.

- La directrice de l’ONPE (Office National de la Protection de l’Enfance), Madame Agnès DUCROC.

- Les chercheurs de l’APEX (Association de Promotion des Expérimentations Sociales) dont Céline JUNG Sociologue CNAM/LISE et le Maître de conférences en Sociologie à l’université de Lorraine à Metz, Monsieur CERVERA Melaine.

- Présidente de la CNAPE (Conseil National des Associations de Protection de l’Enfance) et ancienne magistrate, Josiane BIGOT.

 


 

Qu'est ce qu'un Lieu de Vie et d'Accueil ?


 

Pourquoi le titre "VIVRE AVEC" ?

" Le vivre avec " est notre principe de base ce qui recouvre une réalité simple: le partage. Nos parents, nos amis sont impliqués dans notre démarche. Ce sont les joies, les peines, les difficultés qu'il faut partager et donc rendre partageables. Il faut pour cela, que chacun puisse trouver sa place, sans menacer celle des autres. A l'opposé d'un établissement qui sépare la vie de l'éducateur en deux temps, l'un professionnel, l'autre privé ; le lieu de vie imbrique les deux intimement.

 


 

Qu'est-ce que la FNLV ?

http://www.fnlv.org

La Fédération Nationale des Lieux de Vie et d'Accueil a pour objet :

- La représentation de la profession et de ses adhérents devant toutes les instances paritaires ou administratives concernant les intérêts, le développement et l'organisation de l'activité à l'échelon national, régional ou départemental.

- En France il existe environ 400 LVA, la FLNV en représente environs 180.

 


 

« VIVRE AVEC », une proposition du réalisateur Thomas Roussillon.

« Qu'est-ce que grandir en lieu de vie ? »

« Comment vivre avec ? »

Dans la proposition faite par la FLNV, j'ai tout de suite senti qu'il fallait placer la parole au cœur du film, de ne pas simplement collecter des témoignages, mais de faire se répondre des êtres, des histoires et de faire ressurgir des moments de vie parfois déterminants dans la vie des personnes accueillies, dans la période ou elles ont vécu en LVA.

Dans cette optique, j'ai rencontré de nombreuses personnes accueillies, dont le placement est d'ailleurs aujourd’hui à la fois présent dans leur mémoire mais pour certains très lointains dans les années et les souvenirs qui y sont associés.

L'idée est de construire un film susceptible de questionner la qualité de l'accompagnement dont ils ont bénéficié, en croisant les regards de ceux qui ont été accompagnés. Il devenait alors évident de mesurer la teneur des liens qui peuvent se créer au sein d'un même lieu de vie, entre les jeunes accueillis.

Une question m'est apparue après la phase de rencontre et de collectage : comment précisément faire ressortir la mémoire de cette histoire passée ? Une période parfois douloureuse que la mémoire efface... Une période sur laquelle il est difficile d'exprimer une parole...

Alors pour faire ressurgir de la mémoire des histoires vécues potentiellement déterminantes dans leur accompagnement et dans leur vie quotidienne au lieu de vie, j'ai imaginé réaliser des entretiens individuels filmés avec chacun d'entre-eux en les plaçant individuellement face aux photographies amateurs collectées au sein des lieux de vie et prises durant leur période d'accueil.

C'est à dire que je vais placer chacun d'entre-eux dans une situation ou il se regarde dans le miroir de ces années passées, dans une position ou il peut désormais parler de lui-même, de son enfance, de son adolescence, des autres et de son placement, avec la distance de son regard actuel.

L'enjeu est de construire au montage un récit imaginaire qui reconstituerait quelque-part un lieu de vie imaginaire, lieu de tous les possibles qui rassembleraient à la fois les expériences réussies et les échecs de chacun, tout en relatant la force et les limites de ces différents accompagnements au long-cours.

 

 

 

 

Allocation of funds

Objet du projet de financement participatif

Ce projet de financement participatif a pour finalité d'assurer l'édition, la diffusion et la distribution du film « VIVRE AVEC ».

C'est à dire qu'il vise à accompagner le film lorsque celui-ci est terminé, avec l'idée de faire entendre la parole des « accueillis », ces personnes qui ont grandi en LVA, et qui portent aujourd'hui un regard sur ce placement particulier. Il y a en effet assez peu de films montrant ce que sont devenus les anciens enfants placés.

Le film est en cours de montage et pour l'instant entièrement financé par les fonds propre de la FNLV.
 


 

Cette campagne de Crowdfunding vise donc à financer :

- L'édition de 1000 DVD avec coffret digipack / environ 1300 euros.

- Un graphiste chargé de créer l'affiche et le livret du DVD / environ 900 euros.

- L'impression des affiches et des livrets / environ 800 euros

- Inscrire le film dans des festivals (les inscriptions sont très régulièrement payantes) / environ 600 euros.

-  La promotion du film sur les réseaux sociaux / environ 200 euros.

- L'envoi des contreparties / environ 200 euros.

 

Si nous dépassons la somme espérée la totalité des dons servira à renforcer la promotion du film.

 


 

Le film sera projeté le 16 Décembre au Ministère des Solidarités et de la Santé en présence de :

- Le secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, Monsieur Adrien TAQUET.

- Le président de la commission « Protection de l’enfance » du Sénat et Sénateur des Hauts-de-Seine, Monsieur Xavier IACOVELLI.

- La rapporteure de la commission « Protection de l’enfance » de l’Assemblée Nationale et Député de la Nièvre, Perrine GOULET.

- La directrice de l’ONPE (Office National de la Protection de l’Enfance), Madame Agnès DUCROC.

- Les chercheurs de l’APEX (Association de Promotion des Expérimentations Sociales) dont Céline JUNG Sociologue CNAM/LISE et  le Maître de conférences en Sociologie à l’université de Lorraine à Metz, Monsieur CERVERA Melaine.

- Présidente de la CNAPE (Conseil National des Associations de Protection de l’Enfance) et ancienne magistrate, Josiane BIGOT.

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want